Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Épithélium de revetement et glandulaire



  1. #1
    Bouchra20

    Épithélium de revetement et glandulaire


    ------

    Bonjour à tous le monde
    Slvp à propos de l'épithélium il y a 2 types
    Revetement et glandulaire
    Et dans le cours je trouve que la différence entre eux c'est la fonction qui est secretrice ou bien de revetement
    Mais dans les deux cas il y a des cellules glandulaires comme les celluls muqueuses dans l'EpiTh de revetement ???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Pterygoidien

    Re : Épithélium de revetement et glandulaire

    En fait oui on distingue un épithélium de revêtement, qui s'étend sur de larges surfaces et qui constitue une interface, et un épithélium glandulaire, qui dérive initialement d'un épithélium de revêtement, mais qui n'est plus présent à l'interface avec un autre milieu (milieu externe pour la peau, ou interne pour les systèmes digestif, urogénital, épendymaire, etc...). Dans l'épithélium glandulaire il y a vraiment une fonction de sécrétion (et on distinguera alors les glandes exocrines, qui gardent un lien avec l'épithélium de revêtement duquel ils dérivent via un canal excréteur, ou un épithélium endocrine, qui s'en est dissocié totalement).

    Un épithélium de revêtement est un nom large, mais en gros il constitue une surface à l'interface entre deux milieux. Il peut alors former une barrière imperméante (et sa fonction alors est quasiment uniquement le revêtement), ou une surface d'échange, comme au niveau des muqueuses. Au niveau de ces muqueuses, et d'autres épithéliums assez fins, on retrouvera des cellules épithéliales à fonction glandulaire parsemées dans l'épithélium de revêtement. Donc l'épithélium de revêtement peut avoir une fonction glandulaire, en plus de sa fonction de revêtement. Au niveau des muqueuses digestive et respiratoire, notamment, on retrouvera des cellules caliciformes qui sont des cellules glandulaires intra-épithéliales - parsemées dans un épithélium de revêtement (épithélium respiratoire ciliée, épithélium intestinal absorbant, etc...). Au niveau de l'estomac par exemple, l'épithélium qui revêt toute la surface de contact est un épithélium appelé mucipare gastrique : cet épithélium de revêtement possède un type cellulaire, les cellules à onglet, qui sécrètent activement du mucus dans la lumière de l'estomac, protégeant ainsi la muqueuse des enzymes hydrolytiques sécrétées par les glandes mucipares (situées dans la profondeur de la muqueuse).

  4. #3
    Pterygoidien

    Re : Épithélium de revetement et glandulaire

    Donc un épithélium de revêtement peut aussi avoir une fonction de sécrétion, mais il ne sera pas considéré comme glandulaire pour autant. La fonction de sécrétion d'un épithélium de revêtement est souvent une fonction secondaire de protection, et elle est souvent aidée par de véritables glandes annexes intra- ou extra-pariétales. Pour revenir sur l'exemple du système respiratoire, on retrouve un épithélium ciliée avec des cellules caliciformes qui produisent du mucus, mais on retrouve dans le TC sous jacent de nombreuses glandes muqueuses, cellules épithéliales véritablement concentrées en amas qui ont pour seul fonction de sécréter le mucus (alors que l'épithélium de revêtement forme une barrière et débarasse les particules grâce à ses cils apicaux, qui forment l'appareil muco-ciliaire).

  5. #4
    Bouchra20

    Re : Épithélium de revetement et glandulaire

    Merci mais je ne comprend pas bien
    Veut dire que l'épithélium de rvtmnt a un fonction de rvtmnt selon leur nom et même de secretion si il contient des cellules muqueuses ?? Et la diffeŕence par rapport de glandulaire au niveau de secretion (je sais la difference de morphologie )

  6. #5
    Pterygoidien

    Re : Épithélium de revetement et glandulaire

    Non. Ca n'est pas du tout ce que j'ai dit.

    Un épithélium de revêtement s'étend sur une surface et fait une interface entre deux milieux. L'épiderme par exemple, qui est un épithélium de la peau, fait l'interface entre le derme et le milieu extérieur. Les épithéliums de revêtements internes sont généralement appelés muqueuses, car ils sont à l'interface entre le corps et un conduit en communicaiton avec l'extérieur (tube digestif, voies respiratoires, voies génitales, etc....). L'endothélium, qui tapisse la face interne de tous les vaisseaux, est un épithélium de revêtement.
    La fonction primaire d'un épithélium de revêtement est le revêtement, formant une barrière entre deux compartiments dont l'étanchéité est relative (elle peut laisser passer des substances d'un compartiment à l'autre, ou au contraire être imperméante).
    Toutefois, un épithélium de revêtement peut également avoir une fonction secondaire de sécrétion, qui vient appuyer la fonction de revêtement et se protéger : les épithéliums des muqueuses (des épithéliums de revêtement) peuvent alors posséder de petites cellules dans l'épithélium qui sécrètent du mucus (cellules caliciformes).

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Histologie : épithélium de revêtement
    Par Azaaar dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2018, 18h38
  2. Épithélium de revêtement pluristratifié cubique
    Par med11... dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2016, 18h55
  3. Cellule caliciforme, epithélium glandulaire?
    Par Ilithyie dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/03/2014, 14h43
  4. [Biologie Cellulaire] Epithelium de revetement et epithelium glandulaire
    Par immi dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/04/2011, 22h38
  5. [Biologie Cellulaire] Epithélium de revetement
    Par portugalandco dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/02/2011, 16h10