Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

activité physiologique orientée



  1. #1
    sciences en folies

    activité physiologique orientée

    Bonsoir à tous.
    Je ne suis pas tout à fait sûr d'être dans le lieu le plus approprié pour ce sujet mais n'ayant pas trouvé de rubrique "biochimie", je présume que "biologie" est la plus proche.
    je trouve fascinant que les molécules ayant pour structure de base la pyrimidine ou la purine aient selon les substituants une activité physiologique soit vitale (acides nucléiques, vitamines), soit bienfaisante ou dopante selon la quantité (alcaloïdes), soit toxique (alcaloïdes, pesticides).

    En posant l'un des squelettes centraux et le substituant un nombre hasardeux de carbones dans une ou plusieurs chaînes et de groupements tels que "nitro", "hydroxyle", "acide carboxylique" et autres (physiologiquement compatibles), pouvons nous déterminer son type d'activité ou son inactivité sans forcément imaginer un processus d'action?

    Si quelqu'un détient soit une réponse, soit un lien ayant un quelconque rapport, soit une contestation de mon observation, je lui serait reconnaissant de m'en faire part car c'est passionnant mais très embrouillé.
    Merci pour vos réponses.

    -----


  2. #2
    Morphine

    Re : activité physiologique orientée

    Citation Envoyé par sciences en folies Voir le message
    En posant l'un des squelettes centraux et le substituant un nombre hasardeux de carbones dans une ou plusieurs chaînes et de groupements tels que "nitro", "hydroxyle", "acide carboxylique" et autres (physiologiquement compatibles), pouvons nous déterminer son type d'activité ou son inactivité sans forcément imaginer un processus d'action?
    Bonsoir,

    Je suis pas sur d'avoir tout compris à ta questoin, mais, à mon avis, la seule chose qu'on peut faire c'est un rapprochement par homologie avec des molécules ou motifs moléculaires ressemblant et dont on connait l'activité.

    M'enfin, c'a m'a l'air très hasardeux comme projection... mais bon, avec les protéines, si on reconnait tel motif, on peut déja connaitre si la protéine aura tendance a agir avec l'ADN ou pas (motif en doigt de zinc par exemple).

    Ce genre d'extrapolation mérite toujours vérification par la suite.

    Après, c'est sur qu'en fonction de la charge générale de ta molécule et de son hydrophobicité, tu peux déja savoir si elle a une chance de passer la membrane ou pas. Rien que ca déja, c'a limite pas mal de fonctions qu'on pourrait lui imputer.

    Bon, je ne suis pas spécialiste et il est bien tard pour réflêchir d'avantage.
    Voila juste en gros a quoi j'ai penser.

    Morphine

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. nécessité physiologique de la masturbation ?
    Par epilef dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/08/2016, 19h31
  2. programation orientée
    Par c_a_r_a_83 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/08/2007, 12h59
  3. Etude physiologique et comportementales
    Par aegyptos dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2007, 16h30
  4. plaquette orientée+argile+DRX
    Par scorpoc dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/01/2007, 19h45
  5. [exo] Droite orientée
    Par dolphinblue2112 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/09/2005, 17h47