Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Descente de charge sur maçonnerie



  1. #1
    emericlee

    Descente de charge sur maçonnerie


    ------

    Bonjour à toutes et à tous,

    Suite réalisation agrandissement, je remarque avoir peut être sollicité beaucoup la maçonnerie sur un appui. Même si à ce jour (2 ans après, il n'y aucun signes de faiblesses)
    J'aimerais ainsi connaitre la descente de charge sur ce parpaing, et connaitre sa résistance maxi. Et voir si je reste dans une enveloppe opératoire correct ?

    La poutre V400 (avec une portée entre appuis de 340 cm) ; C'est une poutre du fabricant STANDARM, une 12 x 25 (ferraille) pour une dimension finale de 20 x 30 (béton)


    au dessus se trouve de la maçonnerie, rang de chainage en violet, et un rampannage en béton armée en haut du pignon en vert.
    --> pas de charge de plancher car en dessous

    Le "maillage" entre la poutre et le chainage horizontal est de cette façon ;
    Je n'ai pas une grande profondeur d'ancrage des aciers crossés (courbe), je dirais 13 ou 14 cm. J'espère juste que le maillage avec le chainage horizontal fait plus ou moins office "d'asselet" et permet de diffuser la charge de la poutre.



    En façade, voici les charges ;
    La grosse poutre de l'étage fait 40 cm de haut (mais les parpaings jusqu'à la toiture sont remplis de béton également) du milieu de la poutre jusqu'à la maison, il y a 2.75 m
    La toiture est en ardoise 40x24, contre liteau sur chevrons
    En violet, les chinages
    vous remarquerez que le chainage vertical est "désaxé" du mur au rez de chausse, c'est pour cela que ma V400 repose sur un agglo et non sur un chainage vertical
    le chainage vertical est ensuite collé au mur à partir du 1er.
    A combien s'élève la charge sur le parpaing ? Et jusqu'à combien peut-il résister ?
    A savoir, le B40 chez ALKERN, suivant leurs documentations, a une résistance de 54 MPa (54kg/cm²)
    je suis en haute Normandie (76), donc pas en zone sismique
    J'ai contacté des BE, mais tous sont trop occupés, ils ne veulent pas s'embêter pour si peu je pense !

    Je vous en remercie,
    cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ilovir

    Re : Descente de charge sur maçonnerie

    Bonjour

    En première approximation, si je me plante pas, on aurait :

    Mur de 20 rempli de béton, soit 450 daN/m², hauteur 0 à 3 m, longueur 3.5 m, soit sur l’angle : 0.67 x 3 x 3.5 x 450 / 2 = 1 582 daN

    Poutre BA soit 0.2 x 0.3 x 2500 x 3.5/2 = 262 daN

    Toiture (ardoise, charpente, plafond et isolation + neige) : 120 x 2.75 x 3.5/2 + 10 % pour la pente = 635 daN

    Façade (hachures bleues): env 2 ml x 2 h x 400 = 1 600 daN

    Linteau RdC : env 0.7 x 0.5 x 500 = 175

    Total : 4 255 daN

    L’élément trumeau en maçonnerie a l’air de présenter une section de 20 x 40 = 800 cm².

    On aurait donc une contrainte non pondérée de 5.32 daN/cm².

    Selon le DTU 20.1 (l’ancien, l’EC 6 c’est trop compliqué) :

    Elancement inférieur à 15 (moins de 3 m de haut)
    Chargement excentré (par la poutre)
    Coefficient de sécurité 8

    Soit pour du B 40, contrainte admissible : 40 / 8 = 5 daN/cm².

    Ca serait donc à peu près dans les clous, surtout si vous avez en plus un chainage vertical BA inclus dans la maçonnerie. Et il y a aussi une diffusion dans la zone façade au-dessus de la porte, soulageant le trumeau. Donc, si je ne me suis pas planté.

    Mais pour être tout à fait académique, il aurait aussi fallu avoir un chainage en extrémité, comme c’est le cas à partir du dessus …. Ou tout faire en blocs remplis de béton.
    Mon avis est d’amateur. Il ne peut pas dispenser de l’intervention de professionnels.

  4. #3
    emericlee

    Re : Descente de charge sur maçonnerie

    Merci de votre réponse ilovir

    En effet, il aurait fallu avoir un chainage en extrémité. En faite, quand j'ai commencé, je me suis focalisé sur la grosse poutre de l'étage, et je voulais qu'elle repose sur un chainage obligatoirement. Et donc j'ai pis le chainage vers la poutre. Sauf qu'à mis parcours, j'ai finalement acheté une armature assez grande pour qu'elle repose sur le chainage même si ce dernier est à l'extrémité, c'est pourquoi j'ai remis le poteau vertical dans l'autre sens...

    Mais une fois terminé, je me suis dit que l'appui de la poutre intérieur V400 sur la maçonnerie, additionné du poids de la façade, pouvait dépasser la résistance du parpaing. Mais à priori ça passe tout juste ?

    Si une descente de charge se résume à additionner les masses, je trouve ;

    côté intérieur sur la V400 ;

    poids de la poutre elle-même : poutre 3,8m x 0,2m x 0,3m (x2 = densité du béton) = 450 kg
    50 parpaings = 1000 kg
    mortier de jointement = 200 kg
    rampannage du pignon (en vert) en béton armée = 540 kg
    béton de chainage, disons 200 kg

    total : 2390 kg soit 1195 kg/appui

    longueur d'ancrage ; environ 14 cm sur 20 cm de large soit 280 cm²
    parpaing de chez ALKERN, en B40 = 54 MPa de résistance (54 kg/cm²) soit sur 280 cm² avec coeff réducteur de 8 = 1890 kg de résistance

    concernant la façade ;

    poids de la poutre ; 2.75 m de long x 1 m de haut x 0.2 m (densité béton =2) soit 1100 kg
    20 parpaings à la grosse = 400 kg
    mortier de jointement = 100 kg
    béton de chainage = 150 kg
    toiture = 600 kg

    total = 2350 kg

    ces 2350 kg repose sur le meneau (qui fait 50 cm = 1 parpaing soit 1000 cm² ) et qui descend aussi jusqu'à la V400, qui elle repose sur 280 cm²

    ces 2350 kg vont à la fois sur les 280 cm² et les 720 cm² restant, soit une masse sur les 280 cm² égale à (28 % de 2350 kg) = 658 kg

    658 kg + 1195 kg = 1853 kg pour une résistance du parpaing de 1890 kg

    ça semble correct ou quoi ? Car si c'est ça, ça me va, ça passe tout juste mais ça passe.

    La diffusion de la charge, dont vous parlez, sur la façade au dessus de la porte, j'y avais pensé aussi.
    Cela se passe comme ça la diffusion ? (lignes verte)
    dans ce cas, la charge sera encore plus légère



  5. #4
    ilovir

    Re : Descente de charge sur maçonnerie

    la résistance du parpaing selon eurocode ne peut pas être utilisée dans la méthode de calcul DTU. En eurocode 6, avec d'autres résistances, c'est d'autres calculs, plus tortueux.

    Donc B40 , c'est 40 daN/cm².

    Juste sous l'appui de poutre, le coefficient de sécurité est ramené à 4, puis ça se "diffuse" plus bas.

    En fait, on ne sait pas ce qui va se passer dans la structure ; c'est elle qui le décide. En dimensionnement (ou vérification), on considère le cas de figure correspondant à celui où la structure prend la plus mauvaise décision possible. Si c'est justifié pour ce cas, ça le sera pour tous les autres.
    Mon avis est d’amateur. Il ne peut pas dispenser de l’intervention de professionnels.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    emericlee

    Re : Descente de charge sur maçonnerie

    Merci ilovir de votre réponse, vous avez l'air très à l'aise dans ce domaine !

    En conclusion, je suis pas trop mal, tout juste mais ça passe. Probablement pour ça qu'après 2 ans, pas de signes particuliers.
    A cela, le trumeau fait 50 cm et non 40 cm
    concernant les parpaings, même si B40 = 40 daN/cm², je pense qu'il est important de choisir un bon parpaing d'un fabriquant reconnu. Puisque chez ALKERN, l'appellation B40 reste que "commercial" car leur résistance est supérieure.

  8. #6
    ilovir

    Re : Descente de charge sur maçonnerie

    Oui, le 40 est la résistance à 28 jours, qui augmente avec le temps pour aller vers 30 % de plus.
    Et c'est une moyenne diminuée de plusieurs écarts-type (je ne sais plus combien).
    Le fabricant "vise" un peu plus haut.
    On peut dire que pour casser les parpaings aujourd'hui, il faut leur mettre beaucoup que 40 bar.
    Mon avis est d’amateur. Il ne peut pas dispenser de l’intervention de professionnels.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Descente de charge
    Par pierre57570 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2016, 17h29
  2. Descente de charge
    Par Choumak dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/09/2014, 18h55
  3. Descente de charge
    Par Thadeaa dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2014, 08h49
  4. descente de charge
    Par masmontp dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/04/2009, 11h57
  5. descente de charge
    Par masmontp dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/04/2009, 21h05
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...