Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 80 sur 80

LES antimatières




  1. #61
    ecolami

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,
    Hors la prédominance observée de la matière dans l'univers, je suppose. A quelles conditions (exceptionnelles) fais-tu référence ???
    (on n'en parle dans le lien indiqué)
    Bonsoir,
    Rien n'empêche l'existence d'astres ou de galaxies entières constitués d'antimatière uniquement. A l'observation nous sommes dans ce cas incapable de faire la différence. Cette hypothèses règlerai le problème de la prépondérance Matière sur Antimatière.
    La circonstance exceptionnelle serait l'incursion d'un astre d'antimatière dans une galaxie de matière qui finirait par rencontrer (collisionner) un astre de matière. C'est un peu comme avec les météorites dont les orbites ne sont pas stables et qui peuvent passer prés de la Terre voire la heurter.

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Deedee81

    Re : LES antimatières

    Salut,

    Ah pardon, j'avais cru que tu parlais de situations exceptionnelles où on avait déjà observé une prédominance de la matière dans les interactions.

    Note qu'il n'y a aucune chance d'observer des anti-galaxies, des anti-étoiles. La raison est que l'espace n'est jamais totalement vide, il y a toujours un peu de gaz, de poussière. Et matière + antimatière : zaaaap. S'il existait des anti-galaxies on verrait un flux de gamma intense qui n'est pas observé (et les sursauts gammas sont maintenant bien expliqués).

    Mais rien n'exclut que ce genre de truc se site au-delà de l'horizon observable. Mais, bon, là c'est de la grosse spéculation. Je n'aime pas les explications construites exprès pour être non réfutables
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #63
    f6bes

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Rien n'empêche l'existence d'astres ou de galaxies entières constitués d'antimatière uniquement. A l'observation nous sommes dans ce cas incapable de faire la différence.
    Bjr à toi,
    Cela on n'en sait rien ! Si on n'est pas capable de faire la différence !
    Donc je peux trés bien supputer, tout ce que je veux.
    C'est vouloir aller plus vite que le train que d'avancer de telles affirmations.
    Que tu en soit convaincu n'en fait pas une réalité.
    Quel bagage scientifique as tu en la matiére?
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  5. #64
    ecolami

    Re : LES antimatières

    Bonjour,
    L'hypothèse que je formule est crédible dans l'univers observé on sait qu'entre les galaxies il n'y a pratiquement rien. Je veux bien qu'il y ait un peu de matière extremement dilluée voire d'anti matière mais alors avec cette dilution les réactions d’annihilation sont trop faibles pour être observées. L'important est de ne pas exclure une hypothèse: ce qui consiste considérer comme résolus un problème qui ne l'est pas. L'explication sur la prévalence matière sur anti matière est fragile, je ne la trouve pas convaincante du tout.
    C'est un forum Débats Scientifiques ...On ne débat pas de problèmes résolus.

  6. #65
    Deedee81

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    avec cette dilution les réactions d’annihilation sont trop faibles pour être observées
    Etant donnée l'énorme énergie d'annihilation (un demi-méga eV, c'est énorme, rien que pour les électrons, les plus légers, voir Wikipedia), ta remarque est extrêmement surprenante.

    Tu aurais une référence qui permet de conforter ce que tu dis où c'est juste une idée farfelue de ta part ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    C'est un forum Débats Scientifiques ...On ne débat pas de problèmes résolus.
    Non, mais on ne débat pas non plus d'idées personnelles. C'est interdit par la charte.

    Au cas où tu insisterais sur cette voie et sans donner de référence montrant la crédibilité de cette "hypothèse", je me verrais contraint de supprimer les messages.

    Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  7. #66
    Aglid

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Cela on n'en sait rien ! Si on n'est pas capable de faire la différence !
    Donc je peux trés bien supputer, tout ce que je veux.
    C'est vouloir aller plus vite que le train que d'avancer de telles affirmations.
    Que tu en soit convaincu n'en fait pas une réalité.
    Quel bagage scientifique as tu en la matiére?
    Bonne journée
    Bonjour,
    en effet, on en sait rien, c'est une hypothèse intéressante, mais pas une certitude valable.
    Déjà historiquement parlant, notre compréhension de l'antimatière a un parcourt très accidenté.
    Paul Dirac l'avait imaginée de masse opposée et de charge opposée (et qui remonte le temps). Mais en physique des particules, ce qui a été découvert, ce sont des particules de charge opposée, mais de même masse (et même temps que la matière).

    Existe-t-il des galaxies d'antimatière (charge - masse +) dans notre univers? Ni la certitude que oui ni la certitude du contraire ne sont actuellement acceptables.
    De même, si la découverte de l'antimatière (charge - masse +) ne permet pas de confirmer l'existence d'anti-masse (charge + (ou -) et masse -), elle n'exclut pas son existence pour autant.

    L'hypothèse de l'existence de l'anti-masse, quant à elle, permet d'envisager une approche intéressante de ce que pourrait être le multivers. Bien sûr, ce n'est que spéculation... mais contrairement à ce que beaucoup semblent dire ici, il est très intéressant de spéculer en science... à condition de bien discerner faits et hypothèses.

  8. #67
    f6bes

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    . mais contrairement à ce que beaucoup semblent dire ici, il est très intéressant de spéculer en science... à condition de bien discerner faits et hypothèses.
    Remoi,
    Spéculer , hypothéses n'en font pas ...affirmations..!Ensuite pour ,affirmer , il faut démontrer. Et c'est là que le bât blesse !
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. Publicité
  10. #68
    Deedee81

    Re : LES antimatières

    Salut,

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Paul Dirac l'avait imaginée de masse opposée et de charge opposée (et qui remonte le temps). Mais en physique des particules, ce qui a été découvert, ce sont des particules de charge opposée, mais de même masse (et même temps que la matière).
    Attention, je ne vais peut-être pas approfondir, mais c'est un petit plus compliqué que ça. Il ne faut surtout pas se laisser abuser par cette affirmation des anti-particules qui remontent le temps. Ca n'a pas le sens que l'on pourrait croire. Pas de "voyage dans le temps" là derrière.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  11. #69
    Aglid

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Remoi,
    Spéculer , hypothéses n'en font pas ...affirmations..!Ensuite pour ,affirmer , il faut démontrer. Et c'est là que le bât blesse !
    Bonne journée
    Je ne comprend pas bien ce que vous dites.
    Les hypothèses spéculent bel et bien... c'est juste affirmer qu'elles ne font pas.
    Bien sûr que pour affirmer il faut démontrer... et encore... une démonstration peut très bien tenir la route et se planter quand même.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,
    Attention, je ne vais peut-être pas approfondir, mais c'est un petit plus compliqué que ça. Il ne faut surtout pas se laisser abuser par cette affirmation des anti-particules qui remontent le temps. Ca n'a pas le sens que l'on pourrait croire. Pas de "voyage dans le temps" là derrière.
    C'est ce que Dirac croyait au début: "charge -, masse - et flèche du temps opposée".
    Plus tard, l'antimatière découverte se trouva être: charge -, masse + et même flèche du temps que la matière.
    Néanmoins, ceci n'exclut pas la possible existence d'anti-masses (masse -) qui pourraient très bien suivre une flèche du temps opposée.

    Aussi, mentionner le voyage dans le temps en regard de cette hypothèse est assez ambigu... une anti-masse ne remonterait le temps que de notre point de vue. Du sien, c'est nous que remonterions le temps. Associer le voyage dans le temps à ceci nécessite un même observateur qui retourne dans le passé. Donc, une science-fiction qui transforme masse+ en masse- et vice-versa. Ceci, je préfère envisager que ce ne sera jamais possible.
    Enfin, on ne peut en effet même pas affirmer qu'une anti-masse aurait bien une flèche du temps opposée, mais pourquoi pas? C'est une idée intéressante qui pousse à questionner l'espace 4D.

    Comme référence, il y a la théorie des univers-miroir que je n'aime pas du tout pour plusieurs raisons, mais dans les grandes lignes elle parle de deux flèches du temps opposées de deux univers (un de masses et un d'anti-masses). Ca, c'est pour l'idée de base... mais ceux qui adhèrent à cela suggèrent une interaction entre les univers que la théorie assume très mal. Et ne parlons pas du cirque qu'en a fait Jean-Pierre Petit.

  12. #70
    ecolami

    Re : LES antimatières

    Bonsoir,
    Dans l'hypothèse que j'ai formulé la question des masses, de l'attraction gravitationnelle et la flèche (ou sens) du temps ne sont pas mentionnés
    Toutefois s'il existait des masses négatives donc des "atomes" qui auraient une tendance a se repousser il ne retrouveraient alors dilués dans l'univers et donc inobservables. En effet la seule matière qu'on réussisse a observer est concentrée (plus ou moins, du nuage de gaz aux étoiles).

  13. #71
    Aglid

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Toutefois s'il existait des masses négatives donc des "atomes" qui auraient une tendance a se repousser il ne retrouveraient alors dilués dans l'univers et donc inobservables. En effet la seule matière qu'on réussisse a observer est concentrée (plus ou moins, du nuage de gaz aux étoiles).
    Des atomes d'anti-masse qui se repoussent entre eux? Cela n'aurait pas de sens.
    Qu'une anti-masse repousse une masse, OK.
    De ce que j'ai compris de la physique des particules, les particules n'ont pas de masse à proprement parler. Elles génèrent cette masse. Et ce, par interaction il me semble. Non?
    L'antimatière connue (charge - masse +) génère de la masse et non de l'anti-masse. Je ne sais pas en quel honneur des particules pourraient générer de l'anti-masse, mais j'aime penser à l'analogie du ballon pour l'expansion de l'univers... c'est la surface intérieure du ballon qui devient l'extérieur.

  14. #72
    Deedee81

    Re : LES antimatières

    Salut,

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    C'est ce que Dirac croyait au début: "charge -, masse - et flèche du temps opposée".
    Plus tard, l'antimatière découverte se trouva être: charge -, masse + et même flèche du temps que la matière.
    Tu es sûr de ça ? Car dans la construction de l'antimatière au début avec la théorie de Dirac, puis après la théorie quantique des champs, le théorème CPT et tout le bataclan, ce qui est concerné est la coordonnée du temps t et son signe, pas la flèche du temps (qui, elle, est une notion thermodynamique !). Donc : transformation t -> -t dans les équations, oui, remonter le temps, non, les deux n'ont rien à voir. Monter la bobine d'un film à l'envers dans un projecteur de cinéma n'a jamais permis d'aller dire bonjour à son arrière-arrière-arrière-grand-père. t -> -t c'est de la modélisation mathématique, la flèche du temps c'est de la physique statistique.

    Bon, je n'en serais pas autrement surpris, Dirac aimait bien spéculer. Mais ça me semble quand même un peu bizarre de parler de flèche du temps dans le concept d'antimatière de symétrie par renversement du temps et autres trucs machins de la TQC.

    Tu aurais une référence où on indiquerait que Dirac pensait vraiment à une inversion de la flèche du temps pour l'antimatière (et pas juste à un changement de signe de la coordonnée t dans la fonction d'onde) ?
    Dernière modification par Deedee81 ; 15/03/2018 à 06h52.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  15. #73
    Aglid

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,
    Tu es sûr de ça ? Car dans la construction de l'antimatière au début avec la théorie de Dirac, puis après la théorie quantique des champs, le théorème CPT et tout le bataclan, ce qui est concerné est la coordonnée du temps t et son signe, pas la flèche du temps (qui, elle, est une notion thermodynamique !). Donc : transformation t -> -t dans les équations, oui, remonter le temps, non, les deux n'ont rien à voir. Monter la bobine d'un film à l'envers dans un projecteur de cinéma n'a jamais permis d'aller dire bonjour à son arrière-arrière-arrière-grand-père. t -> -t c'est de la modélisation mathématique, la flèche du temps c'est de la physique statistique.

    Bon, je n'en serais pas autrement surpris, Dirac aimait bien spéculer. Mais ça me semble quand même un peu bizarre de parler de flèche du temps dans le concept d'antimatière de symétrie par renversement du temps et autres trucs machins de la TQC.

    Tu aurais une référence où on indiquerait que Dirac pensait vraiment à une inversion de la flèche du temps pour l'antimatière (et pas juste à un changement de signe de la coordonnée t dans la fonction d'onde) ?
    Salut,
    c'était dans un documentaire sur YouTube. J'en ai regardé beaucoup, j'aurais du mal à le retrouver.
    Tu me fais douter avec -t, mais je suis au moins sûr qu'il avait d'abord envisagé l'antimatière comme étant "charge - masse -". Bingo pour charge -. Je ne sais pas s'il a lui-même très vite abandonné "masse -" ou si quelqu'un d'autre a rectifié.
    Théoriquement, envisager -m entraine l'idée d'un tenseur négatif et donc, une antigravitation. Bref, croire en -m est pratiquement le synonyme de "remonter le temps".

    Cela dit, je ne comprend pas bien le -t dont tu parles et on sait tous les deux que la vulgarisation des documentaires peut poser des problèmes.
    "Un changement de signe de la coordonnée t dans la fonction d'onde" Je ne comprend pas ce que cela implique.
    Un déplacement d'une onde vers -t? Si oui, ce n'est pas seulement une coordonnée t, mais une coordonnée espace-temps. Et une coordonnée espace-temps négative implique une flèche du temps inversée. Donc, ce n'est probablement pas ça que tu me dis.

    Pour moi, une flèche du temps négative est un présent négatif et cela est relatif. Du point de vue de -m, c'est m qui aurait une flèche du temps négative.
    "-t", c'est une durée négative. Et donc le résultat tracé par le mouvement espace-temps de -m.
    Après, je peux comprendre qu'un calcul nécessite de soustraire une durée sans que cela ait un quelconque rapport avec la flèche du temps. Mais je ne pense pas que cette équation dont tu parles soit en rapport à l'hypothèse -m.

  16. #74
    Deedee81

    Re : LES antimatières

    Bon,

    Je creuserai tout ça si j'ai le temps. Peut pas le faire en deux lignes. Sauf si quelqu'un si colle.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  17. #75
    Mickey-l.ange

    Re : LES antimatières

    Bonjour,

    Excusez une question naïve.
    Dans sa théorie sur l'évaporation des trous noirs, Stephen Hawking n'a pas utilisé la notion d'énergie/masse négative ?
    Si j'ai bien compris :
    une paire particule+antiparticule se forme à proximité du trou noir ; une des particules s'éloigne avec une énergie/masse positive, et l'autre est absorbée par le trou noir avec une énergie/masse négative ; d'où la perte de masse du trou noir.
    Je me trompe ?

  18. #76
    Aglid

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    Bonjour,

    Excusez une question naïve.
    Dans sa théorie sur l'évaporation des trous noirs, Stephen Hawking n'a pas utilisé la notion d'énergie/masse négative ?
    Si j'ai bien compris :
    une paire particule+antiparticule se forme à proximité du trou noir ; une des particules s'éloigne avec une énergie/masse positive, et l'autre est absorbée par le trou noir avec une énergie/masse négative ; d'où la perte de masse du trou noir.
    Je me trompe ?
    Il parle d'énergie négative, oui. Je n'ai rien vu à propos de masse négative par contre.
    Il me semble que c'est au niveau de la charge qu'on parle d'énergie négative (antiproton, positron...), pas de la masse.
    La perte de masse du trou noir n'est pas due aux masses et anti-masses qui s'annihilent entre elles, ce sont les charges négatives et positives (de même masse) qui s'annihilent entre elles.
    Les antiparticules sont de charge opposée, mais de même masse que les particules.

  19. #77
    Archi3

    Re : LES antimatières

    si il y avait des particules d'énergie négative, alors on pourrait avoir la création spontanée de paires de particules d'énergie positive et négative dans le vide non ?
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  20. #78
    Mickey-l.ange

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    La perte de masse du trou noir n'est pas due aux masses et anti-masses qui s'annihilent entre elles, .
    Bonjour,

    Je n'ai donc pas compris cette question d'évaporation des trous noirs.
    J'avais cru comprendre que le trou noir absorbe des particules, et pourtant sa masse n'augmente pas d'autant. Au contraire, sa masse diminue.

  21. #79
    mach3

    Re : LES antimatières

    En premier lieu, il faut prendre beaucoup de précautions pour définir ce qu'est la masse d'un trou noir. Ce n'est pas la masse de tout ce qu'il a avalé, d'une part parce qu'en relativité les masses ne sont pas additives, d'autre part parce que si un trou noir génère loin de lui les mêmes orbites qu'une étoile de M masses solaires, alors on considère que ce trou noir fait M masses solaires.

    A partir de là, vouloir faire un bilan de ce qui rentre et ce qui "sort" pour savoir comment varie la masse du trou noir et juste bancal et quasiment sans intérêt pour comprendre.

    Il y a d'autres raisons que je développerai si j'ai le temps, et d'autres que je ne développerai pas car pas assez connaisseur de ce phénomène d'evaporation qui est bien plus complexe que la vulgarisation ne le laisse croire.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  22. #80
    pm42

    Re : LES antimatières

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    Il y a d'autres raisons que je développerai si j'ai le temps, et d'autres que je ne développerai pas car pas assez connaisseur de ce phénomène d'evaporation qui est bien plus complexe que la vulgarisation ne le laisse croire.
    Oui. Voir notamment http://forums.futura-sciences.com/as...ml#post5768915.

    En gros et comme souvent, il ne faut pas faire de raisonnements basés sur la version vulgarisée d'un phénomène aussi pointu.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3