Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Bascule Jk et JKH



  1. #1
    dw_hilll

    Bascule Jk et JKH


    ------

    Salut,

    J'ai un cours d'électronique où je bloque sur les bascules JK et JKH. Je n'arrive pas à déterminer le circuit interne, à partir de la table de vérité, en porte NAND. Quelqu'un pourrait m'aider ?

    Merci d'avance.
    @ +

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gienas

    Re : Bascule Jk et JKH

    Bonjour dw_hilll et tout le groupe

    Citation Envoyé par dw_hilll Voir le message
    ... Je n'arrive pas à déterminer le circuit interne, à partir de la table de vérité, en porte NAND ...
    En ce qui me concerne, je ne comprends pas bien la question que tu poses

    La bascule JK, n'est pas un circuit combinatoire, qui se résoud simplement à partir d'une table de vérité. C'est un circuit séquentiel.

    Je pense que tu dois donc préciser ce que tu cherches exactement à faire, et aussi, à partir de quel endroit tu bloques.

  4. #3
    dw_hilll

    Re : Bascule Jk et JKH

    Normalement la bascule JK est combinatoire ? un peu comme la RS que j'ai réussi a déterminer le circuit interne à partir du tableau de Karnaugh. Mais pour la JKH j'ai pas fait attention, j'ai oublié que c'était pas possible avec Karnaugh. Et je voudrais arriver à déterminer le circuit interne de ces bascule, je n'ai que les deux tables de vérité pour les deux bascules.

  5. #4
    dw_hilll

    Re : Bascule Jk et JKH

    Aussi je voudrais vous demander si c'est définition sont bonnes :

    logique combinatoire.
    Ce sont les circuits électroniques où l’état des sorties dépendes des états entrées. Ils peuvent être représentés par une table de vérités ou des tableaux de Karnaugh. Equivalent à asynchrone.

    logique séquentiel.
    Dépend des entrées et des états précèdent de sorties, qu’il mémorise et peut changer le résultat même si les entrées sont identiques par rapport à l’état précèdent (fonction mémoire). Equivalent à synchrone.

  6. #5
    gienas

    Re : Bascule Jk et JKH

    Citation Envoyé par dw_hilll Voir le message
    ... logique combinatoire.
    Ce sont les circuits électroniques où l’état des sorties dépendes des états entrées. Ils peuvent être représentés par une table de vérités ou des tableaux de Karnaugh. Equivalent à asynchrone.

    logique séquentiel.
    Dépend des entrées et des états précèdent de sorties, qu’il mémorise et peut changer le résultat même si les entrées sont identiques par rapport à l’état précèdent (fonction mémoire). Equivalent à synchrone.
    Je suis assez d'accord sur ces définitions, tout en restant "méfiant" sur tes "équivalences" finales: synchro/asynchro, pas trop usités dans les faits.

    Dans ce cadre, la bascule JK est séquentielle, et change d'état, quand c'est possible, sur le fronts actifs de l'horloge. Le J à 1 autorise la montée de Q, et le K à 1 autorise sa descente.

    La bascule RS ne peut pas être considérée comme combinatoire, même si elle ne comporte que 2 portes: des états d'entrées identiques, peuvent donner des états différents en sortie. Il y a bien effet mémoire, du fait du bouclage des sorties sur des entrées.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jack

    Re : Bascule Jk et JKH

    logique combinatoire.
    Ce sont les circuits électroniques où l’état des sorties dépendes des états entrées. Ils peuvent être représentés par une table de vérités ou des tableaux de Karnaugh. Equivalent à asynchrone.
    Bof, bof. Il existe des compteurs asynchrones, les compteurs étant des circuits séquentiels. Donc le terme "asynchrone" ne me convient pas vraiment.

    De plus, quand j'ai appris la logique, on apprenait à résoudre des problèmes séquentiels avec des JK à l'aide de tableaux de Karnaugh. Donc Karnaugh n'est pas non plus un critère judicieux.

    Je dirais tout simplement, sans utiliser de termes mathématiques barbants, qu'en logique combinatoire, à un état des variables d'entrée correspond un et un seul état des variables de sortie.

    logique séquentiel.
    Dépend des entrées et des états précèdent de sorties, qu’il mémorise et peut changer le résultat même si les entrées sont identiques par rapport à l’état précèdent (fonction mémoire). Equivalent à synchrone.
    Ca me dérange un peu moins, si ce n'est le terme "synchrone".

  9. Publicité
  10. #7
    gienas

    Re : Bascule Jk et JKH

    Je vois, Jack, que tu nourris la même méfiance que moi sur ces termes synchones et asynchrone

    Citation Envoyé par Jack Voir le message
    ... Il existe des compteurs asynchrones ...
    Oui, par opposition aux synchrones. Dans un asynchrone, un seul front d'horloge déclenche le premier étage, dont le basulement déclenche le second, dont le ...... jusqu'au dernier, qui peut être "très" en retard par rapport à l'évènement qui l'a déclenché.

    Dans un compteur synchrone, la même horloge est distribuée à tous les étages du compteur, qui, en cas de besoin, basculent dans un synchronisme parfait, enfin, presque!

  11. #8
    Jack

    Re : Bascule Jk et JKH

    Je vois, Jack, que tu nourris la même méfiance que moi sur ces termes synchones et asynchrone
    Exactement, sa signification peut être très différente selon le contexte.

    A+

  12. #9
    xouiram

    Re : Bascule Jk et JKH

    Citation Envoyé par dw_hilll Voir le message
    Aussi je voudrais vous demander si c'est définition sont bonnes :

    logique combinatoire.
    Ce sont les circuits électroniques où l’état des sorties dépendes des états entrées. Ils peuvent être représentés par une table de vérités ou des tableaux de Karnaugh. Equivalent à asynchrone.

    logique séquentiel.
    Dépend des entrées et des états précèdent de sorties, qu’il mémorise et peut changer le résultat même si les entrées sont identiques par rapport à l’état précèdent (fonction mémoire). Equivalent à synchrone.
    Le définition de la logique combinatoire est convenable: je la réécrirais ainsi:
    Une fonction de logique combinatoire est un circuit qui prend des décisions uniquement en fonction de la combinaison des entrées.
    On peut écrire les décisions dans une table de vérité. La table de vérité permet de déterminer les équations logiques qui décrivent les décisions. Ce qui n'est pas le cas des tables de Karnaugh ou de Mahoney. Ces dernières nous permettent d'obtenir des équations simplifiées.
    Un fonction de logique combinatoire ne peut avoir qu'une seule décision par combinaison d'entrées.
    Pour la logique séquentielle, la meilleure façon de la voir, c'est de partir d'un grafcet ou d'une machine d'état. Une machine de Mealey par exemple comporte une mémoire pour inscrire l'étape (état) de la séquence et une rétroaction pour choisir les entrées à prendre en compte pour changer d'étape ou d'état. Cette rétroaction est le code binaire de l'étape active.
    La mémoire d'une machine d'état est composée de bascules à transition, T ou JK.
    Il est vrai qu'un bascule RS, JK, D, T, L est une fonction de logique séquentielle car elle est une machine de Mealey. On peut représenter un bascule RS avec une table de vérité. Cette table de vérité est bien spéciale car elle comporte une rétroaction, c'est à dire qu'une des entrées est l'état de la sortie Q.
    Bonne réflexion
    Une ;
    Images attachées Images attachées

  13. #10
    Jack

    Re : Bascule Jk et JKH

    J'avais bien pensé à exprimer le principe de rétro action. Mais le concept n'est pas évident pour un débutant.

    A+

  14. #11
    dw_hilll

    Re : Bascule Jk et JKH

    Merci ça m'a beaucoup aider.

  15. #12
    dw_hilll

    Re : Bascule Jk et JKH

    Et encore une toute p'tite question :


    L'actif Low veut dire que la bascule fonctionne sur les fronts descendants ? Et quand il y a une RAZ sur la bascule, mon prof la dessine toujours avec un p'tit rond et un fil, nommé RAZ, en-dessous de la bascule, cela veut dire que RAZ doit être à 0 pour faire une RAZ ?
    Dernière modification par dw_hilll ; 13/11/2007 à 16h54.

  16. Publicité
  17. #13
    Jack

    Re : Bascule Jk et JKH

    Et quand il y a une RAZ sur la bascule, mon prof la dessine toujours avec un p'tit rond et un fil, nommé RAZ, en-dessous de la bascule, cela veut dire que RAZ doit être à 0 pour faire une RAZ ?
    Oui. La norme autorise aussi un triangle sur le fil en entrée du circuit.

    L'actif Low veut dire que la bascule fonctionne sur les fronts descendants ?
    Le rond ou le triangle indiquent un état bas ou un font descendant actif. Pour savoir lequel des deux, si le fil donne sur un triangle isoçèle à l'intérieur du rectangle symbolisant le circuit, la commande se fait sur front. S'il n'y a rien à l'intérieur, c'est sur état.

    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Bascule JK
    Par tariq_qui dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/07/2008, 10h36
  2. bascule
    Par winlight dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/03/2007, 22h17
  3. bascule JK
    Par omar.STE dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2007, 15h40
  4. Bascule D
    Par nanardo dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/04/2006, 22h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.