Affichage des résultats du sondage: creer ou copier

Votants
16. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Je copie pour m'inspirer mais essaie de faire le maximum moi même

    10 62,50%
  • c'est mieux de copier, et plus rapide (temps imposés)

    2 12,50%
  • c'est mieux de faire soi même, c'est plus pro

    6 37,50%
  • c'est mieux de copier, on évite des erreurs

    0 0%
  • je n'ai pas d'avis,

    1 6,25%
Sondage à choix multiple
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?



  1. #1
    invite14532198711
    Invité

    ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?


    ------

    Salut à tous, je bosse dans un BE (bureau d'étude) et suis ulceré de voir que nos ingénieurs conception, conçoivent des produits finis en assemblant des structures qu'ils pompent dans des livres. Quel manque d'imagination, de connaissances pour faire quelque chose avec sa tête. Donnez moi vos impressions quand à ce sujet, et votre situation (amateur, dans le cadre de mon emploi, ou c'est mon boulot de concevoir...) si vous concevez vous même vos montages et pourquoi vous faite le choix de pomper ou faire vous même ? Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HULK28

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    salut Alex,
    je travaille depuis bientôt 20 ans dans le développement et le monde de l'électronique à subit des mutations tant au niveau des compétences exigées que des contraintes économiques.
    On ne peut pas être compétent dans tout le domaines.
    Il est inutile de réinventer des principes que d'autres ont parfaitement décrit.
    Un concepteur doit se consacrer à trouver des solutions simples et économiquement viables.
    Comme un architecte on doit construire avec des matériaux existants et utiliser des méthodes confirmées.
    L'erreur serait de pomper une note d'application dans un bouquin et de prendre ça pour argent comptant sans vérifier quoique ce soit.
    Un exemple:
    Tu dois faire une liaison radio entre une commande et un récepteur.
    Sois tu passes une semaine à mettre au point un émetteur et un récepteur, soit tu achètes un composant déjà tout fait.
    Moi personnellement, je ne vais pas comprendre que tu choisisses la première solution.
    De plus il faut résonner en terme de budget d'études.
    Le temps d'Edison est révolu, aujourd'hui il faut être efficace, donc aller au plus court.
    Tout en ayant à l'esprit la rigueur des choix et des solutions retenues.
    Je pense que tes développeurs ont des qualités par ailleurs.
    salutations.

  4. #3
    invite14532198711
    Invité

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    C'est clair mais sa me depasse. Je suis expert-réparateur, et mes collegues font ça juste parceque notre direction nous impose des délais...Du temps c'est de l'argent. Totalement d'accord avec toi sinon, c'est juste pour voir ce que les autre en pense. Merci pour ta justification pertinante. Bonne soirée à toi.

  5. #4
    invite14532198711
    Invité

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Sinon mes collègues sont très compétent quand il s'agit de faire des trucs pour nous perso. Je ne remet pas dutout en cause leur qualifications.

  6. #5
    jetster

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Salut,

    Je suis désolé mais je ne peux pas choisir une de tes propositions. Mon avis est une concaténation entre je copie et je fais tout moi même.

    Je suis du même avis que HULK. Ca ne sert à rien de réinventer la roue! Personnellement, quand je créer un montage, je le construit à partir de fonctions simples comme tous les ingénieurs et techniciens en électronique! Nous avons des circuits de base, des "briques". Le vrai travail actuel consiste à assembler ces briques pour donner un résultat final qui nous est propre.

    Par exemple, si mon projet demande une alimentation en 12V ET en 5V, je vais voir des schémas existants pour voir comment convertir une tension continue avec le courant dont j'ai besoin. Et hop, le solution du régulateur me parvient et je passe à l'étape suivante.

    Je sais ce dont j'ai besoin mais je ne sais pas comment le faire : je vais voir si il y a déjà un schéma qui existe. Je sais ce que je veux faire et je sais comment le faire : pas de problème! Je ne sais pas ce dont j'ai besoin : je réfléchi et fais mûrir mon projet sur le papier.

    L'électronique demande une approche organique où l'on divise un montage entier en plusieurs sous-fonctions qui se collent les unes aux autres pour former le montage final.

    Je veux faire un émetteur radio moi-même? Ok, je prends des composants et je le monte sur une platine d'essai.
    Je veux un émetteur radio pour transférer des données de mon pic qui prends ses infos sur des capteurs? Je vais voir dans un catalogue s'il y a un module émetteur prêt à l'emploi.
    C'est en ce sens que l'explication de HULK est bonne concernant le temps et l'argent investi dans un projet.

    Alors dire que les ingénieurs manquent de connaissances ou d'imagination? NON car les possibilités qu'offre l'électronique sont infinies.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite14532198711
    Invité

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Tout à fait d'accord, tu aurais pu cocher la première solution proposés. Merci de ta justification. Je trouve que les industriels brident les capacités de nos ingénieurs, qui ne peuvent appliquer leurs savoirs ou connaissances par purs soucis économiques. Hélas, on avancera pas ainsi, car si il ne peuvent pas réflechir, ils n'avancent pas. Mais pour reflechir il faut laisser du temps. bonne nuit.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Bjr Alex....
    Laissons à chacun travailler dan le domaine de ses
    connaissançes.
    Si je suis ingénieur (conception produit grand public)) , je ne vais pas "réinventer" la
    structure d'un ampli op, d'un circuit logique, d'un
    amplificateur vidéo, d'un trieur de top etc....
    Pour ce genre de taches, laissons faire les
    fabriquants de circuuits et leurs INGENIEURS !!!
    Ils y a les ingénieurs qui développent les produits
    suivant des critéres imposés par les lois du marché,
    et disons ceux qui font de la "recherche" pour
    développer les "briques" qu'utiliseront les
    ingénieurs "industriels".
    Chacun est compétent dans son domaine.
    Cordialement

  11. #8
    abracadabra75

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Bonjour.
    Si tu es dans un labo de recherche, là il va falloir trouver autre chose 'qu'assembler des briques' comme dit jetster, et faire autre chose que de réinventer le fil à couper le beuure.
    Par contre, dans le domaine 'courant', c'est inutile et plus lent de chercher autre chose qu'assembler les 'fonctions de base'.
    Si c'est du domaine 'hobby': par définition, fais ce qui te plait!
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  12. #9
    invite14532198711
    Invité

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Oui je comprend le sens de ton message, mais pour un ampi OP, on peut faire autrement que le TYPICAL USE du data book. On a vu certains faire ça, et occasionné des problème par la suite car mal adapté à la structure dans laquelle le montage à été inseré.

  13. #10
    drbug

    Lightbulb Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Salut,

    Je ne suis pas d'accord avec toi alex.com.

    Avant de faire un montage, je regarde ce qui existe car je n'estime pas tout connaître. Si je peux faire mieux que ce qui existe alors je le fais. Eh puis il y a la disponibilité des composants qu'il faut prendre en compte. Tu dois faire un PFC (Power Factor Control) par exemple qui crache du 400V/200W continu et tu te rends compte qu'il n'y a que très peu de circuits intégrés réellement dispo et très peu d'inductance prête à l'emplois alors tu t'adaptes...

    Pour moi les livres sont indispensables, les revues d'elec, les salons, Internet, pour voir les nouveautés.
    Impossible pour moi de rester sur mes acquis.

    Les livres forment un socle de connaissance qui permet après de créer.
    De toute façon avant de créer il faut comprendre comment les autres font et le livre est un support idéal pour ça.

    Après les clients te demandent par exemple un montage qui marchera sans panne 50000 heures. Tu peux improviser mais tu verras qu'il y a toujours un truc qu'un autre a vu et que tu découvres trop tard.

    Je te parle pas des astuces qu'on découvre que dans les bouquins, du circuit prévu pour un truc qu'on utilise pour un truc qui n'a rien à voir.

    Je pense qu'in ingé qui calcule un circuit, en tenant compte de la disponibilité des com posants dans le temps, des dispersions dans les composants, qui prends en compte la géométrie de son circuit et son impact sur l'environnement, et qui fait un montage qui ne tombe pas en panne, qui est capable d'expliquer se qui se passe dans son montage, fait déjà pas mal son boulot.

    Il y a des montages qui méritent qu'on réinvente tout et d'autres non. C'est pas juste de facturer au client une étude d'un montage standard pour lequel on on a des solutions toutes faites. Ca n'est pas très commercial.
    Le client veut un truc fiable rapidement, avec des composants standards et le moins cher possible.

    Il m'est déjà arrivé de reprendre des projets mal conçus au départ. Quand tu expliques au client que ça fait 5 ans qu'il perd sur chacun de ses montages un pourcentage certain de son bénéfice suite à un montage non optimisé, il fait style que rien mais il a les nerfs.

    J'irais plus loin, autant libérer du temps pour créer des choses nouvelles et la cerise sur le gâteau ça serait alors de partager son expérience, son expertise afin qu'un autre profite du travail accompli. Et justement, c'est ce que font ceux qui écrive les bouquins.

    J'ai quelques bouquins dans lesquels il y a des montages tout faits. Souvent ce sont des extraits de datasheet et notes d'applications. Si un truc colle, je vais voir la datasheet, je regarde ce que je peux en tirer.

    J'ai aussi déjà utilisé des bouquins très pointus sur des sujets très précis. Tu ne peux pas être plus fort que tous les experts réunis. Tu ne peux rivaliser avec quelqu'un qui a passé sa vie sur un sujet donné.

    Je pense qu'il est aujourd'hui impossible de connaître toutes les références disponibles avec les rapports qualité/disponibilité/prix.

    A partir de là tu fais comment ?
    Comment peux-tu être sur qu'il n'existe pas une solution plus élégante et moins cher à ton circuit ?

    Pour conclure, je dirais restons humbles. Je pense qu’il faut connaître les montages qui existent dans les principaux livres et datasheet, s’en inspirer, tester et retenir les astuces et bien comprendre ce qu’on fait.
    Salut,

    Je ne suis pas d'accord avec toi alex.com.

    Avant de faire un montage, je regarde ce qui existe car je n'estime pas tout connaître. Si je peux faire mieux que ce qui existe alors je le fais. Eh puis il y a la disponibilité des composants qu'il faut prendre en compte. Tu dois faire un PFC (Power Factor Control) par exemple qui crache du 400V/200W continu et tu te rends compte qu'il n'y a que très peu de circuits intégrés réellement dispo et très peu d'inductance prête à l'emplois alors tu t'adaptes...

    Pour moi les livres sont indispensables, les revues d'elec, les salons, Internet, pour voir les nouveautés.
    Impossible pour moi de rester sur mes acquis.

    Les livres forment un socle de connaissance qui permet après de créer.
    De toute façon avant de créer il faut comprendre comment les autres font et le livre est un support idéal pour ça.

    Après les clients te demandent par exemple un montage qui marchera sans panne 50000 heures. Tu peux improviser mais tu verras qu'il y a toujours un truc qu'un autre a vu et que tu découvres trop tard.

    Je te parle pas des astuces qu'on découvre que dans les bouquins, du circuit prévu pour un truc qu'on utilise pour un truc qui n'a rien à voir.

    Je pense qu'in ingé qui calcule un circuit, en tenant compte de la disponibilité des composants dans le temps, des dispersions dans les composants, qui prends en compte la géométrie de son circuit et son impact sur l'environnement, et qui fait un montage qui ne tombe pas en panne, qui est capable d'expliquer se qui se passe dans son montage, fait déjà pas mal son boulot.

    Il y a des montages qui méritent qu'on réinvente tout et d'autres non. C'est pas juste de facturer au client une étude d'un montage standard pour lequel on on a des solutions toutes faites. Ca n'est pas très commercial.
    Le client veut un truc fiable rapidement, avec des composants standards et le moins cher possible.

    Il m'est déjà arrivé de reprendre des projets mal conçus au départ. Quand tu expliques au client que ça fait 5 ans qu'il perd sur chacun de ses montages un pourcentage certain de son bénéfice suite à un montage non optimisé, il fait style que rien mais il a les nerfs.

    J'irais plus loin, autant libérer du temps pour créer des choses nouvelles et la cerise sur le gâteau ça serait alors de partager son expérience, son expertise afin qu'un autre profite du travail accompli. Et justement, c'est ce que font ceux qui écrive les bouquins.

    J'ai quelques bouquins dans lesquels il y a des montages tout faits. Souvent ce sont des extraits de datasheet et notes d'applications. Si un truc colle, je vais voir la datasheet, je regarde ce que je peux en tirer.

    J'ai aussi déjà utilisé des bouquins très pointus sur des sujets très précis. Tu ne peux pas être plus fort que tous les experts réunis. Tu ne peux rivaliser avec quelqu'un qui a passé sa vie sur un sujet donné.

    Je pense qu'il est aujourd'hui impossible de connaître toutes les références disponibles avec les rapports qualité/disponibilité/prix.

    A partir de là tu fais comment ?
    Comment peux-tu être sur qu'il n'existe pas une solution plus élégante et moins cher à ton circuit ?

    Pour conclure, je dirais restons humbles. Je pense qu’il faut connaître les montages qui existent dans les principaux livres et datasheet, s’en inspirer, tester et retenir les astuces et bien comprendre ce qu’on fait.

    A+

    Hervé.

    A+

    Hervé.

  14. #11
    invite14532198711
    Invité

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Hé bien tu as le clavier gourmant et ton argumentaire tient la route. Les data sheet sont indispensable mais de la a systèmatiquement prendre les TYPICAL USE et les monter entre eux! Je suis un peut comme toi. Mais je pense que si tout le monde fait comme ça (copier-coller) on aura jamais plus de nouveauté mémorable, tout les ampli seront les mêmes par exemple. Que t'achètes un SONY, un DENON ou un SAMSUNG, sa sera le même, les ingénieurs auront pompé le typical use d'un TDA. Uniformisation des produits, sa sera tout pareil, seul une poignés se démarqueront en proposant un produit inovant mais le vendront pas car trop cher (cout de développements). C'est dommage je trouve.

  15. #12
    abracadabra75

    Re : ELECTRONICIEN(NE) vous preferez quoi?

    Bravo drbug:
    tu as su écrire exactement ce que je n'ai pas su exprimer!
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Quel ordinateur préférez-vous ?
    Par Cornemuse dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/05/2004, 18h03
  2. Quelle imprimante préférez-vous ?
    Par Cornemuse dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/05/2004, 22h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.