Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004




  1. #1
    Tenacatita

    Arrow CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Le Monde - 28 septembre 2005 - (...) Les gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone (CO2), ont augmenté de 20 % entre 1990 et 2004 sur la planète, d'après un nouvel indice publié, mardi 27 septembre, par l'Agence fédérale américaine océanographique et atmosphérique (NOAA), à partir des travaux de son laboratoire de Boulder (Colorado) (...)

    Suite ici : http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-690189,0.html

    Article source : http://www.cmdl.noaa.gov/milestones/2005/

    20 % en 14 ans...

    -----

    Dernière modification par Tenacatita ; 28/09/2005 à 12h55.

  2. Publicité
  3. #2
    DanielH

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Ta raison, ça décoiffe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. #3
    Bendith

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Oui, j'ai entendu aussi...
    et dire que selon Kioto, il faudrait revenir au niveau de 1990! c'est pas gagné...


  5. #4
    DanielH

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Bendith:
    et dire que selon Kioto, il faudrait revenir au niveau de 1990! c'est pas gagné
    Pour les pays signataires, mais les plus grands pollueurs (USA et Chine) ne sont pas signayaires....

  6. #5
    knucknuck

    Talking Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Fantastique, mais on ne comprend pas de quoi on parle dans cet article!! un vague indice qui vaut 1 en 1990 et qui passe à 1.2 de nos jours, ok, ca fait 20% d'augmentation, mais ça représente quelle proportion dans l'atmosphère????
    En 90, il y avait 0.0365% dans l'atmosphère et on est passé à 0.0438%???? C'est vrai que ça décoiffe, c'est incroyable. Je devrais l'exprimer en ppm, ca fera plus impressionnant, 365ppm à 438ppm
    C'est vrai que 20% d'augmentation, c'est incroyable. Mais quand on le ramène à la proportion dans l'atmosphère, il y a de quoi se rouler par terre, franchement (mdr diraient certains chateurs).

    Si c'est l'effet de serre qui te préoccupe, il y a plus dangereux que le CO2, c'est l'eau, ou plutôt la vapeur d'eau http://rechauffementclimatique.haute...iles/gazes.doc

    Quantitativement, il y a 80fois plus de vapeur d'eau dans l'atmosphère que de CO2. Donc si je suis votre raisonnement, il faut supprimer toute l'eau sur Terre pour diminuer l'effet de serre...

    PS: Ca n'empêche personne de faire un geste pour l'environnement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tenacatita

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par knucknuck
    Fantastique, mais on ne comprend pas de quoi on parle dans cet article!! un vague indice qui vaut 1 en 1990 et qui passe à 1.2 de nos jours, ok, ca fait 20% d'augmentation, mais ça représente quelle proportion dans l'atmosphère????
    En 90, il y avait 0.0365% dans l'atmosphère et on est passé à 0.0438%???? C'est vrai que ça décoiffe, c'est incroyable. Je devrais l'exprimer en ppm, ca fera plus impressionnant, 365ppm à 438ppm
    C'est vrai que 20% d'augmentation, c'est incroyable. Mais quand on le ramène à la proportion dans l'atmosphère, il y a de quoi se rouler par terre, franchement (mdr diraient certains chateurs).

    Si c'est l'effet de serre qui te préoccupe, il y a plus dangereux que le CO2, c'est l'eau, ou plutôt la vapeur d'eau http://rechauffementclimatique.haute...iles/gazes.doc

    Quantitativement, il y a 80fois plus de vapeur d'eau dans l'atmosphère que de CO2. Donc si je suis votre raisonnement, il faut supprimer toute l'eau sur Terre pour diminuer l'effet de serre...

    PS: Ca n'empêche personne de faire un geste pour l'environnement
    Pour information il existe une relation entre forçage radiatif et concentration de CO2...

    Et il y a de quoi s'inquièter : la hausse est énorme.

    Au fait, es- tu sûr d'avoir lu complètement le message ?

    Tenacatita :

    Le Monde - 28 septembre 2005 - (...) Les gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone (CO2), ont augmenté de 20 % entre 1990 et 2004 sur la planète, d'après un nouvel indice publié, mardi 27 septembre, par l'Agence fédérale américaine océanographique et atmosphérique (NOAA), à partir des travaux de son laboratoire de Boulder (Colorado) (...)

    Suite ici : http://www.lemonde.fr/web/article/0...1-690189,0.html

    Article source : http://www.cmdl.noaa.gov/milestones/2005/

    20 % en 14 ans...
    Dernière modification par Tenacatita ; 28/09/2005 à 22h02.

  9. #7
    Tenacatita

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Parler de forçage radiatif est d'ailleurs beaucoup plus pertinant que de concentrations en gaz à effet de serre quand on s'intéresse au réchauffement climatique : la valeur de la concentration atmospherique en CO2 que tu nous donnes a un contenu informatif beaucoup plus faible en terme de potentiel de réchauffement que l'indice du NOAA (qui intègre l'ensemble des GES et leurs différentes puissances en terme d'effet de serre).

    Conclusion : une hausse de 20% de cet indice est vraiment alarmante.

    NB - CO2 au XIXème siècle : 280ppm et aujourd'hui : 378ppm.

  10. Publicité
  11. #8
    knucknuck

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Parler de forçage radiatif est d'ailleurs beaucoup plus pertinant que de concentrations en gaz à effet de serre quand on s'intéresse au réchauffement climatique : la valeur de la concentration atmospherique en CO2 que tu nous donnes a un contenu informatif beaucoup plus faible en terme de potentiel de réchauffement que l'indice du NOAA (qui intègre l'ensemble des GES et leurs différentes puissances en terme d'effet de serre).
    Tenacatita, la plupart des post que tu inities, se limite à un copier coller d'un article, d'un texte, sans aucune explication supplémentaire.

    Dans ce post là, tu mets un lien vers des articles qui parle d'un indice du NOAA, sans expliquer la signification de cet indice, et comment il est calculé (rappel, on est sur un forum scientifique). Et là tu pars dans des conclusions un peu limites.

    Prenons l'exemple de ton titre : "CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004". Premières réactions : c'est inquiétant, ça décoiffe. Dans ton dernier message, tu nous dit que l'indice est très très important car il prend en compte les Gaz à Effet de Serre (GES). Tiens donc, on ne parle plus de CO2, mais de l'ensemble des GES. Comme le CO2 contribue à hauteur de 40% dans les GES (donc 40% de 20% donne 8%), tu aurais pu appeler ton post : "CO2 atmosphérique : hausse de 8% entre 1990 et 2004". Ou alors "Indice NOAA: hausse de 20 % entre 1990 et 2004", en commençant par donner une définition de cet indice (en français). Mais non...


    PS: Peux tu le donner le forçage radiative de la vapeur d'eau, pour ma culture personnelle? Merci

  12. #9
    GillesH38a

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par knucknuck
    Tenacatita, la plupart des post que tu inities, se limite à un copier coller d'un article, d'un texte, sans aucune explication supplémentaire.

    Dans ce post là, tu mets un lien vers des articles qui parle d'un indice du NOAA, sans expliquer la signification de cet indice, et comment il est calculé (rappel, on est sur un forum scientifique). Et là tu pars dans des conclusions un peu limites.

    Prenons l'exemple de ton titre : "CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004". Premières réactions : c'est inquiétant, ça décoiffe. Dans ton dernier message, tu nous dit que l'indice est très très important car il prend en compte les Gaz à Effet de Serre (GES). Tiens donc, on ne parle plus de CO2, mais de l'ensemble des GES. Comme le CO2 contribue à hauteur de 40% dans les GES (donc 40% de 20% donne 8%), tu aurais pu appeler ton post : "CO2 atmosphérique : hausse de 8% entre 1990 et 2004". Ou alors "Indice NOAA: hausse de 20 % entre 1990 et 2004", en commençant par donner une définition de cet indice (en français). Mais non...


    PS: Peux tu le donner le forçage radiative de la vapeur d'eau, pour ma culture personnelle? Merci
    Il y a une différence essentielle entre H20 et le CO2, c'est que la vapeur d'eau donne naturellement de la pluie. Donc la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère est régulée, le temps caractéristique de mise à l'équilibre etant d'une semaine. Autrement dit tout ce que tu evapores retombe assez rapidement. Le CO2 met 100 ans a etre absorbé par les oceans.

  13. #10
    knucknuck

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par gillesh38
    Il y a une différence essentielle entre H20 et le CO2, c'est que la vapeur d'eau donne naturellement de la pluie. Donc la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère est régulée, le temps caractéristique de mise à l'équilibre etant d'une semaine. Autrement dit tout ce que tu evapores retombe assez rapidement. Le CO2 met 100 ans a etre absorbé par les oceans.
    Comme tu le dis, il ne s'agit que d'un équilibre. Quand la pluie tombe à un endroit, il y a formation de vapeur d'eau à un autre. Je me souviens plus très bien, mais je crois que c'est une histoire de pression de vapeur saturante. Idem pour le CO2, mais sa concentration dans l'eau des océans est assez faible, d'où les 100ans pour être dissout dans l'eau (à condition que son taux puisse diminue dans les océans).

  14. #11
    DanielH

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    La vapeur d'eau à une autre particularité qui est la formation de nuage qui reflète la lumiaire du soleil et donc refroidit la terre. Plus il y a de vapeur d'eau et plus il y a de nuage. Dans les modèles de climatologie cet effet est très difficile à prendre en compte et actuellement personne ne peut affirmer que la vapeur d'eau réchauffe ou refroidit la terre....

  15. #12
    knucknuck

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par DanielH
    La vapeur d'eau à une autre particularité qui est la formation de nuage qui reflète la lumiaire du soleil et donc refroidit la terre. Plus il y a de vapeur d'eau et plus il y a de nuage. Dans les modèles de climatologie cet effet est très difficile à prendre en compte et actuellement personne ne peut affirmer que la vapeur d'eau réchauffe ou refroidit la terre....
    Pourtant les nuits sans nuages sont plus froides que les nuits avec nuages

  16. #13
    DanielH

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Pourtant les nuits sans nuages sont plus froides que les nuits avec nuages
    Oui et les jours sans nuages sont plus chauds que ceux avec nuages....

  17. #14
    knucknuck

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    ...Le jour, la chaleur est apportée par le soleil en grande partie. La nuit, c'est la Terre qui "fournit" de la chaleur. Les nuages (vapeur d'eau ) renvoie une partie de la chaleur émise vers son "producteur"...

  18. #15
    DanielH

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    knucknuck:
    La nuit, c'est la Terre qui "fournit" de la chaleur. Les nuages (vapeur d'eau ) renvoie une partie de la chaleur émise vers son "producteur"...
    Encore oui, et le jour, les nuages augmentent l'albédo de la terre. Tous ces effets contradictoires se compensent plus ou moins et personnes n'est capable de dire si la somme est positive ou négative.

    Il en va de même pour les trainées des avions qui augmentent l'abédo et qui réfléchissent les infrarouges. Quel est le bilan ?

    Il semblerait qu'après le 11 septembre lorsque le trafic aérien à été complétement arrété pendant plusieurs jours, la température sur les USA aurait légèrement grimpée. Peut être du à cet arret, mais pas sur. Du côté model, il n'y a pas d'évidence pour un effet ou son contraire.

  19. #16
    GillesH38a

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    La vapeu d'eau se régule effectivement quand sa pression partielle dépasse la pression de vapeur à la température considérée. Si la température moyenne augmente à cause des autres GES (CO2 particuliermeent-, la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère augmente et cela amplifie les phénomènes.
    Outre les nuages, un autre phénomène très mal connu est l'impact des aérosols, qui renvoient aussi une partie du rayonnement solaire dans l'espace, donc diminuent le forçage radiatif. La lutte contre la pollution de particules (charbon, diesel) aurait des effets pervers negatifs sur ce bilan...

  20. #17
    Tenacatita

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par knucknuck
    Tenacatita, la plupart des post que tu inities, se limite à un copier coller d'un article, d'un texte, sans aucune explication supplémentaire.
    A l'évidence tu n'a pas connaissance de mes messages. D'autre part initier un sujet à partir de l'actualité est très intéressant.

    Dans ce post là, tu mets un lien vers des articles qui parle d'un indice du NOAA, sans expliquer la signification de cet indice, et comment il est calculé (rappel, on est sur un forum scientifique). Et là tu pars dans des conclusions un peu limites.
    Pour mémoire, le message en question contient un lien vers la page du NOAA si tu veux plus d'infos sur cet indice.

    Prenons l'exemple de ton titre : "CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004".

    Premières réactions : c'est inquiétant, ça décoiffe. Dans ton dernier message, tu nous dit que l'indice est très très important car il prend en compte les Gaz à Effet de Serre (GES). Tiens donc, on ne parle plus de CO2, mais de l'ensemble des GES. Comme le CO2 contribue à hauteur de 40% dans les GES (donc 40% de 20% donne 8%), tu aurais pu appeler ton post : "CO2 atmosphérique : hausse de 8% entre 1990 et 2004". Ou alors "Indice NOAA: hausse de 20 % entre 1990 et 2004", en commençant par donner une définition de cet indice (en français). Mais non...
    C'est vrai que ce titre est mal choisi (j'espère que tu ne m'en veux pas trop pour ce manque de précision, tu es exigeant ) mais il est difficile d'exprimer en quelques mots et simplement le contenu de ces articles (Le Monde + NOAA). Le titre que tu proposes est à mon sens trop complexe : l'indice NOAA n'est pas un indice familier (et le NOAA n'est pas connu par tous). Par contre tout le monde connait le CO2 et c'est le principal GES ( NOAA : CO2 = 62% du forçage du aux GES - Tes calculs sont faux car les gaz à effet de serre n'ont pas tous la même puissance).

    La réaction sucitée (ça décoiffe) est normale compte tenu de l'importance dramatique de la hausse du forçage en en premier lieu à cause de la hausse des émissions anthropiques de CO2.
    Dernière modification par Tenacatita ; 29/09/2005 à 18h42.

  21. #18
    knucknuck

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Pour mémoire, le message en question contient un lien vers la page du NOAA si tu veux plus d'infos sur cet indice.
    [...]Le titre que tu proposes est à mon sens trop complexe : l'indice NOAA n'est pas un indice familier (et le NOAA n'est pas connu par tous).
    Je note que toi non plus tu n'a pas lu mon post en entier. J'aurais aimé avoir une explication de l'indice NOAA en FRANCAIS. Ca me saoule de me taper des articles en anglais (even if this article seems to be interesting, merci M. All good). J'ai regardé en diagonale l'article sans trouvé d'explications claires. Par ailleurs, il ne parle pas de l'effet radiatif de la vapeur d'eau (je sais je suis tetu), il n'est pas non plus inclus dans l'indice et ne semble pas être étudier aussi.
    Tu reconnais que cet indice n'est pas familier, mais tu ne te genes pas pour l'assimiler au CO2, alors que cela ne l'est pas complètement. Ce n'est pas très honnête de ta part.

    Citation Envoyé par Tenacatita
    NOAA : CO2 = 62% du forçage du aux GES - Tes calculs sont faux car les gaz à effet de serre n'ont pas tous la même puissance
    Ok, on passe de 20% à 12%, soit un écart non négligeable. Tu pars aussi d'un taux de 62% dans un calcul qui ne fait pas intervenir la vapeur d'eau.

    "NOAA measurements of climatically important gases began on an expanded scale in the mid-1970s for carbon dioxide (CO2), nitrous oxide (N2O), chlorofluorocarbons (CFC's), and ozone (O3). Over the years a number of other gases have been added, including methane (CH4), carbon monoxide (CO), hydrogen (H2), hydrochlorofluorocarbons (HCFC's), hydrofluorocarbons (HFC's), methyl halides, and sulfur hexafluoride (SF6)." Il y en a beaucoup, mais toujours pas de vapeur d'eau.

    Si, à l'occasion, tu as des données supplémentaires, je suis intéressé, mais en français, stp.

  22. #19
    Tenacatita

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Citation Envoyé par knucknuck
    Tu pars aussi d'un taux de 62% dans un calcul qui ne fait pas intervenir la vapeur d'eau. Si, à l'occasion, tu as des données supplémentaires, je suis intéressé, mais en français, stp.
    H20 (toute formes physiques confondues) = 75% du PRG (55% pour la vapeur d'eau) - PRG = potentiel de réchauffement global (pour une explication de cet indice : http://www.citepa.org )

    Temps de résidence d'une molécule d'eau dans l'atmosphère : une semaine. L'eau, à la différence du CO2 (temps de résidence = 100 ans) ne s'accumule pas dans l'atmosphère.

    Volumes d'eau émis par l'homme : insignifiants par rapports aux autres volumes (océans etc...)

    L'action de l'homme n'a pas de conséquence sur la teneur en eau de l'atmosphere (teneur bien entendu en lien avec l'effet de serre). On ne prend donc pas l'eau en compte dans les calculs de PRG. On pourrait le faire, mais on aurait des petits pourcentages (sur les 25% qui restent). Mieux vaut enlever la part de l'eau et avoir le total des autres GES égal à 100% (les GES dont l'homme modifie la concentration).

    En espèrant avoir répondu à ta question.

    Plus d'infos sur http://www.manicore.com
    Dernière modification par Tenacatita ; 29/09/2005 à 21h43.

  23. #20
    Tenacatita

    Re : CO2 atmosphérique : hausse de 20 % entre 1990 et 2004

    Le réchauffement climatique progresse plus vite que jamais

    2005-09-29 BERLIN (AFP)

    " Le réchauffement climatique n'a jamais connu une progression aussi rapide, et d'ici à la fin du siècle la température dans le monde devrait enregistrer une augmentation atteignant jusqu'à 4 degrés Celsius, rapporte jeudi une étude réalisée à Hambourg pour le conseil climatique des Nations unies.

    Le niveau de la mer pourrait en moyenne monter d'une trentaine de
    centimètres, indiquent dans cette étude des experts de l'institut Max-Planck de météorologie de Hambourg (Allemagne). "C'est le changement climatique le plus important qui se soit produit ces dernières millions d'années sur la Terre", a souligné le chercheur Hartmut Grassl.

    La température de l'eau dans le Golfe du Mexique atteindra plus de 30° Celsius en été dans les prochaines décennies et le risque de pluies diluviennes et d'inondations sera plus grand, prévoient les experts.(...)


    Suite ici : http://www.cyberpresse.ca/technoscie...05,1178305.php

    -----------------------------------------------------------------

    Des eaux à 30°C dans le golfe du Mexique cela donne des cyclones de quelle catégorie ?
    Dernière modification par Tenacatita ; 30/09/2005 à 22h18.

Discussions similaires

  1. Concours général 1990
    Par LightVador dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/11/2008, 13h35
  2. concentration CO2 atmosphérique
    Par calypso26 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/06/2007, 11h17
  3. Elektor Mai 1990
    Par leullier dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2007, 12h57
  4. Relation entre température et CO2
    Par Donald2001 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/02/2007, 06h39
  5. chaudiere frisquet 1990
    Par philippp dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/03/2006, 11h00