Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté



  1. #1
    Sandro26

    expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté


    ------

    Bonjour,

    je suis actuellement en stage dans une association organisant des interventions scientifiques dans les écoles (primaires et maternelles), sur des thèmes choisis par les instituteurs. J'ai reçu aujourd'hui une demande pour un cycle d'interventions (6 séances d'environ une heure) sur les gestes éco-citoyens et l'impact de l'homme sur l'environnement.

    Organiser une intervention sous forme de "cours" magistral, ce serait facile à mettre en place, mais je ne pense pas très pertinent : premièrement la maitresse devrait sans trop de problème gérer un tel cour toute seule, mais en plus je ne pense pas que ça marquerait particuliairement les élèves.

    Je voudrais donc trouver le plus possibles d'activitées "pratiques" permettant de (dé)montrer l'utilité de certain des gestes éco-citoyens (ceux pouvant être compris et mis en place par les enfants, ou du moins cux sur lesquels ils peuvent influancer leurs parents) et/ou permétant de montrer l'impact que peut avoir l'homme sur l'environnement.



    Voici les idées que j'ai trouvées pour l'instant :

    - mesure et comparaison de la consommation de l'électroménager en utilisation ou en veille (par exemple celle des ordinateurs de la classe, ou de la télé s'il y en a une) (à condition de trouver un wattmètre, un ampèremètre ou un multimètre)

    - utilité de fermer le robinet pendant que l'on se savone/ se brosse les dents : mettre un seau pour recceuillir l'eau gaspillée et mesurer ensuite le volume

    -impact de la polution des sols sur la nature : planter des graines et une fois que les plantes ont commencées à pousser, rajouter des polluants dans certains pots et observer l'effet sur les plantes (si vous avez de bonnes idées de polluants, je suis prenneur)
    -impact de la pollution de l'eau sur les annimaux : rajouter des polluants (peinture, lessive, ...) dans des aquariums (je sais, c'est un peu cruel, mais je pense qu'au final, ça épargnera quand même plus de poisson)

    -une séance de tri en classe pour leur apprendre comment bien trier

    -calcul de la part d'énergie gaspillée en laissant la lumière (des toilettes par exemple) alumée

    -tracé du graphique du volume de contenu divisé par la surface de l'embalage pour mettre en évidence qu'il faut favoriser les grands formats et éviter les dosettes et autres portions individuelles



    Je suis donc à la recherche d'autres idées d'activitées pratiques que je pourrais mettre en place pour que cette intervention soit autre chose qu'un cours qu'on se contente d'apprendre sans l'assimiler.

    En vous remerciant par avance

    Sandro

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Pernelle

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Citation Envoyé par Sandro26 Voir le message
    Bonjour,

    je suis actuellement en stage dans une association organisant des interventions scientifiques dans les écoles (primaires et maternelles), sur des thèmes choisis par les instituteurs. J'ai reçu aujourd'hui une demande pour un cycle d'interventions (6 séances d'environ une heure) sur les gestes éco-citoyens et l'impact de l'homme sur l'environnement.

    Organiser une intervention sous forme de "cours" magistral, ce serait facile à mettre en place, mais je ne pense pas très pertinent : premièrement la maitresse devrait sans trop de problème gérer un tel cour toute seule, mais en plus je ne pense pas que ça marquerait particuliairement les élèves.

    Je voudrais donc trouver le plus possibles d'activitées "pratiques" permettant de (dé)montrer l'utilité de certain des gestes éco-citoyens (ceux pouvant être compris et mis en place par les enfants, ou du moins cux sur lesquels ils peuvent influancer leurs parents) et/ou permétant de montrer l'impact que peut avoir l'homme sur l'environnement.



    Voici les idées que j'ai trouvées pour l'instant :

    - mesure et comparaison de la consommation de l'électroménager en utilisation ou en veille (par exemple celle des ordinateurs de la classe, ou de la télé s'il y en a une) (à condition de trouver un wattmètre, un ampèremètre ou un multimètre)

    - utilité de fermer le robinet pendant que l'on se savone/ se brosse les dents : mettre un seau pour recceuillir l'eau gaspillée et mesurer ensuite le volume

    -impact de la polution des sols sur la nature : planter des graines et une fois que les plantes ont commencées à pousser, rajouter des polluants dans certains pots et observer l'effet sur les plantes (si vous avez de bonnes idées de polluants, je suis prenneur)
    -impact de la pollution de l'eau sur les annimaux : rajouter des polluants (peinture, lessive, ...) dans des aquariums (je sais, c'est un peu cruel, mais je pense qu'au final, ça épargnera quand même plus de poisson)

    -une séance de tri en classe pour leur apprendre comment bien trier

    -calcul de la part d'énergie gaspillée en laissant la lumière (des toilettes par exemple) alumée

    -tracé du graphique du volume de contenu divisé par la surface de l'embalage pour mettre en évidence qu'il faut favoriser les grands formats et éviter les dosettes et autres portions individuelles



    Je suis donc à la recherche d'autres idées d'activitées pratiques que je pourrais mettre en place pour que cette intervention soit autre chose qu'un cours qu'on se contente d'apprendre sans l'assimiler.

    En vous remerciant par avance

    Sandro
    Bonjour,
    Vous avez des bonnes idées mais je vous déconseille les polluants dans un aquarium.Les enfants sont très snsibles à la vie d'un animal même un poisson. Vous devriez pouvoir trouver des documentaires sur le sujet...via internet
    bémol:
    Quand à acheter plus gros pour éviter le souci des multiples emballages, c'est tout à fait censé MAIS l'insensé existe, à savoir qu' il faut leur apprendre à se méfier car les "commerciaux" trichent et font des gros formats plus chers que les petits...
    Et l'environnement compte mais le porte-monnaie aussi par les temps qui courent.Il faut leur apprendre le discernement
    Nous observons cela en ce moment dans une grande surface , le kg de miel est plus cher que les 500g...entre autres...

    Autre idée:
    sortie avec gants et sacs poubelles et ramassage de détritus .Notre petite fille a fait cela au bord d'une rivière avec des accompagnateurs en nombre suffisant, dans des parcs et lieux de promenades ou de pique-nique.Même avec des poubelles proches, le geste citoyen n'est pas automatique.


    Pernelle

  4. #3
    polo974

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Citation Envoyé par Sandro26 Voir le message
    Bonjour,
    ...

    Voici les idées que j'ai trouvées pour l'instant :

    - mesure et comparaison de la consommation de l'électroménager en utilisation ou en veille (par exemple celle des ordinateurs de la classe, ou de la télé s'il y en a une) (à condition de trouver un wattmètre, un ampèremètre ou un multimètre)
    Et d'avoir une habilitation électrique...
    trop dangereux avec les 2 derniers appareils, mais on peut faire le même genre de constatation sur un appareil à pile...
    - utilité de fermer le robinet pendant que l'on se savone/ se brosse les dents : mettre un seau pour recceuillir l'eau gaspillée et mesurer ensuite le volume
    pas mal, on peut aussi mesure la quantité d'eau qu'il faut remettre dans une chasse d'eau selon qu'on tire le petit ou le grand volume (ou juste mesurer la différence de temps de remplissage si on a la flemme d'enlever le couvercle du réservoir...).
    -impact de la polution des sols sur la nature : planter des graines et une fois que les plantes ont commencées à pousser, rajouter des polluants dans certains pots et observer l'effet sur les plantes (si vous avez de bonnes idées de polluants, je suis prenneur)
    -impact de la pollution de l'eau sur les annimaux : rajouter des polluants (peinture, lessive, ...) dans des aquariums (je sais, c'est un peu cruel, mais je pense qu'au final, ça épargnera quand même plus de poisson)
    Sauvage, ça ne passera pas bien...
    -une séance de tri en classe pour leur apprendre comment bien trier
    Et pourquoi trier ? ? ?
    (moi, j'ai bien une idée, mais les enfants, ont-ils une idée de la vie des déchets après le passage du camion benne?)

    -calcul de la part d'énergie gaspillée en laissant la lumière (des toilettes par exemple) alumée
    La part de quoi ? ? ?
    Leur apprendre qu'un homme produit en gros 100W sans cracher ses tripes, mais qu'une lampe bouffe parfois plus que ça...

    -tracé du graphique du volume de contenu divisé par la surface de l'embalage pour mettre en évidence qu'il faut favoriser les grands formats et éviter les dosettes et autres portions individuelles
    C'est un peu simpliste, car il y a les dosettes, les suremballages, et tout un tas de paramètres qui jouent plus ou moins dans ce sens ou pas...

    Je suis donc à la recherche d'autres idées d'activitées pratiques que je pourrais mettre en place pour que cette intervention soit autre chose qu'un cours qu'on se contente d'apprendre sans l'assimiler.

    En vous remerciant par avance

    Sandro
    Daudet, tu vas nous manquer...

  5. #4
    Sandro26

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Merci à vous deux,
    pour la partie mesure de la consommation des appareils en veille, je m'en tiendrais donc au wattmètre (même s'il me semble que les multimètres utilisés en prépa étaient tous calibrés de manière à pouvoir sans problème faire des mesures sur secteur (1000V et 10A il me semble).

    La chasse d'eau, c'est une très bonne idée, à condition qu'il y ait une telle chasse d'eau à l'école (souvent les chasses d'eau dans les écoles n'ont pas de réservoir mais sont simplement reliées à de gros tuyaux). Sinon, on peut en tout cas mesurer la consommation d'eau des toilettes simplement en mettant un sac poubelle dedans pour recueillir l'eau (à vérifier si ça marche).

    -impact de la polution des sols sur la nature : planter des graines et une fois que les plantes ont commencées à pousser, rajouter des polluants dans certains pots et observer l'effet sur les plantes (si vous avez de bonnes idées de polluants, je suis prenneur)
    -impact de la pollution de l'eau sur les annimaux : rajouter des polluants (peinture, lessive, ...) dans des aquariums (je sais, c'est un peu cruel, mais je pense qu'au final, ça épargnera quand même plus de poisson)
    Sauvage, ça ne passera pas bien...
    Tu applique aussi le sauvage aux plantes?
    Pour les poissons, je pense que c'est à double tranchant : d'un coté, ça risque d'être un peu dur pour les élèves, de l'autre, je pense que ça leur fera vraiment prendre conscience du potentiel destructeur de l'homme par rapport à la nature. A débattre avec la maîtresse.



    -calcul de la part d'énergie gaspillée en laissant la lumière (des toilettes par exemple) allumée
    La part de quoi ? ? ?
    Par exemple (je prendrais les valeurs proposées par les élèves) : on reste en moyenne 2 minutes aux toilettes et quelqu'un y vas en moyenne toutes les 30 minutes : 93% de l'électricité consommée est gaspillée car il n'y a personne aux toilettes!

    Pour les emballages, en effet il faut se méfier des suremballages, mais sous réserve que le gros paquet n'est pas simplement constitué de plusieurs petits entourés d'un suremballage, il vaut quand même mieux prendre les grands paquets. Ce qui, à priori, n'a rien d'évident pour des CM2 (qui ne savent pas que la surface évolue proportionnellement au carré des dimensions alors que le volume évolue proportionnellement au cube)

    Autre idée:
    sortie avec gants et sacs poubelles et ramassage de détritus .Notre petite fille a fait cela au bord d'une rivière avec des accompagnateurs en nombre suffisant, dans des parcs et lieux de promenades ou de pique-nique.Même avec des poubelles proches, le geste citoyen n'est pas automatique.
    Merci pour excellente idée, j'ai participé moi même à de telles actions en primaire (et même après avec une association) mais c'était en pleine campagne (village de 200 habitants).Il faut voir s'il est possible de mettre ça en pratique avec une école en plein milieu de Montreuil (ville de 100 000 habitants en banlieue de paris) : soit il faut se contenter de nettoyer un parc (ou autre espace vert à priori entretenu par la mairie), soit il faut louer un bus pour rejoindre la nature.

    Dans l'attente d'autres idées, je tiens déjà à remercier vivement ceux qui ont apporté leurs idées.

    Bonne journée
    Sandro

  6. #5
    Pernelle

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Bonjour,
    Pour faire apparaître la consommation des appareils en veille et pour sensibiliser les adultes via les enfants:
    Demandez un petit travail à la maison à faire ensemble parents-enfants:
    Arrêter tous les appareils électriques, même le chauffage au cas où...(un jour où le temps est doux) et laisser les "veilleuses".Aller observer le compteur électrique, noter le nombre affiché et recontrôler au bout d'un certain temps et vous constaterez que le nombre a déjà augmenté.

    Pernelle

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sandro26

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Bonjour,
    merci beaucoup pour l'idée. Après,il reste la question de quelle durée attendre : trop court, l'effet risque de ne pas être visible, trop long, le frigo/congélateur vont prendre cher.
    Mais je retiens l'idée.

    Bonne soirée
    Sandro

  9. Publicité
  10. #7
    Dynamix

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Salut
    Une visite à la déchetterie locale , ça peut être très instructif et pas trop compliqué à mettre en place .

  11. #8
    f6bes

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Citation Envoyé par Sandro26 Voir le message
    e (même s'il me semble que les multimètres utilisés en prépa étaient tous calibrés de manière à pouvoir sans problème faire des mesures sur secteur (1000V et 10A il me semble).
    Bjr à toi,
    C'est pas parce que le multimétres puisse tenir 1000volts et ce jusqu'à 10 A qui crée le probléme.
    C'est le MANIEMENT et UTILISATION de celui qui peut etre création de danger vis à vis des éléves surtout de cet age ( pas forcément CONSCIENT de
    la dangérosité de la manipulation.)
    Un instant d'inattention de la part du ..."prof"....et hop le caïd de la classe a fait une clownerie en voulant épater les copains.

    Bonne journée

  12. #9
    Sandro26

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Bonjour,
    merci pour vos réponses.
    Pour l'idée de la déchetterie, l'idée est bonne en soi, mais celle de la ville (pourtant accessible en 10 minutes à pied depuis l'école) n'est pas une si bonne idée que ça à ce qu'il parait : après une petite discussion en salle des maîtres, il semblerait que les employés soient rarement sobres, parfois violents et (d'après la maîtresse d'une classe y ayant été l'an dernier) pas du tout pédagogues. Sans compter qu'il semblerait que la déchetterie soit assez mal tenue (un tas sauvage présent depuis plusieurs semaines juste devant l'entrée (et le même il me semble) semble confirmer cette rumeur là). On a donc décidé de plutôt chercher à obtenir une visite dans une association qui cherche donner une seconde vie aux objets.

    Pour l’ampèremètre, de toute façon, ça aurait été un adulte qui l'aurait fait (car l'école n'a pas le budget pour équiper toute une classe), mais vu les prix, on peut de toute façon tout aussi bien prendre un wattmètre.

    Merci à vous.
    Bonne journée
    Sandro

  13. #10
    Touche-à-tout

    Re : expériences pour enfants (CM2) illustrant les gestes d'éco-citoyenneté

    Bonjour,

    Bien au contraire, l'exemple de la déchetterie est un excellent exemple car il s'y passe des choses à savoir.

    Le problème de sobriété et de violence des agents ne devrait même pas exister, ne pas hésiter à faire plonger les salopards, ils font trop de mal à la profession ! Il y a de toute façon des "ambassadeurs du tri" pour expliquer les bonnes pratiques et les raisons qui les justifient. Cela est à voir avec l'organisme qui gère le traitement des déchets de la commune qui pourra aider à programmer ce genre de visite avec un intervenant pertinent.

    Pour ce qui est du tas sauvage devant la déchetterie, c'est un exemple parfait de l'incivilité d'une part, mais aussi de l'insuffisance du système de collecte (horaires inadaptés, déchets refusés, conditions d'accès trop strictes). Ces dépôts sont désagréables mais sont encore un moindre mal car ils finissent par être ramassés et les déchets ne terminent pas dans la nature. Mais comme ça y ressemble furieusement, vous avez en une seule sortie l'exemple du tri et du dépôt sauvage en milieu naturel avec l'illustration de la difficulté à trier ce qui est déposé en vrac sur le trottoir par rapport à ce qui est déposé séparément dans les bennes.

    Une déchetterie, c'est aussi l'endroit privilégié pour constater le gaspillage monstrueux: on trouve toujours dans les bennes, parmi les ordures, des objets neufs encore emballés, alors je ne dis pas ce qu'il y a de récupérable entre les deux. Il y a donc la notion de gaspillage (restes de matériaux ou de produits divers), mais aussi celle de valorisation. Valorisation par revente des ferrailles ou par recyclage des appareils ménagés démantelés, ou en alternative par réemploi. Cette filière est d'ailleurs sous-développée et l'arrivée des "valoristes" dans certaines déchetteries commence à faire le lien avec les associations dont vous parlez.

    Un exemple marquant sur la nécessité de trier peut être obtenu auprès d'une entreprise de plasturgie qui utilise des matériaux vierges et des matériaux rebroyés. Voir que objets usuels peuvent redevenir des granulés et être transformés en autre chose est très parlant. Mais voir que des matières mélangées (couleur) donne des effets bizarres peut faire comprendre que mieux les déchets sont triés, plus ils sont faciles à traiter.
    Une entreprise sympathique pourrait vous fournir de quoi constituer un kit pédagogique (granulés, photos et/ou vidéos, pièces typiques). Le même type de démarche peut être appliqué au recyclage des métaux pour lesquels la valorisation ne prend son sens que par la séparation.

    Au niveau du CM2, les enfants sont parfaitement capables de recevoir des conseils sur la bonne utilisation des poubelles. Par exemple les sortir avant qu'elles débordent, les placer dehors de manière à éviter de les renverser, de ne pas déposer de sacs plastique en dehors pour éviter que les animaux les ouvrent, etc. Il faut aussi les sensibiliser au fait qu'on ne peut pas jeter n'importe quoi n'importe comment. Les produits dangereux ne doivent jamais être mis à la poubelle car cela peut causer des accidents à la collecte ou lors du traitement. Là encore, il est déconseillé d'expérimenter mais il existe des documents qui montrent bien ce qui peut arriver. Une projection d'acide quand la benne à ordure écrase une bouteille est un accident connu mais imprévisible qui peut toucher n'importe quel passant...

    Puisque vous devez intervenir sur Montreuil, vous pouvez également amener les enfants au bord du périphérique en arrangeant le coup avec les services compétents pour constater la somme de détritus que les automobilistes peuvent jeter par leur fenêtre, encore un geste à combattre.

    Les gestes eco-citoyens ça ne manque pas et un bon exercice est d'essayer d'en identifier un maximum car beaucoup ne sont pas spontanés. Par exemple, ramasser les déjections de son chien, ne pas laisser de nourriture trainer qui attire les animaux (rats, pigeons, cafards, etc), ou même ne pas cracher partout car ça propage des maladies comme la tuberculose, ne pas jeter ses petits papiers de bombons qui sont quasi impossibles à ramasser et donc à extraire de la nature. Faites-leur constater le volume de papier gaspillé par les publicités en boîtes aux lettres et l'effet de l'autocollant stop-pub. Faites-leur visiter une station de métro pour observer la quantité de mégots et autre détritus que les gens jettent par terre et expliquez qu'il s'agit là d'une exception à cause du plan Vigipirate qui fait qu'il n'y a pas de poubelles à disposition. La solution n'est donc pas dans la collecte mais dans le fait de ne pas produire les déchets.

    Un truc à éviter absolument dans les activités: faire faire des sculptures en emballages récupérés car leur mélange ne permet pas de les recycler ensuite. J'ai pris un malin plaisir à faire démonter entièrement de telles créations par la directrice d'une école qui s'était fourvoyée ainsi dans une fausse bonne idée.

    Voilà donc quelques exemples qui peuvent être abordés, il y en a évidemment bien d'autres, il suffit de regarder autour de soi. L'important est de ne pas s'arrêter au geste mais de comprendre ce qu'il implique après.

    Cordialement,
    Nicolas.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Expériences faciles pour enfants
    Par chnan dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 28
    Dernier message: 06/08/2010, 10h29
  2. recherche experiences simples pour enfants
    Par Sways dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/01/2009, 21h00
  3. recherche experiences simples pour enfants
    Par Sways dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/01/2009, 19h55
  4. Police scientifique : expériences réalisables pour des enfants
    Par Ashen dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 20
    Dernier message: 04/11/2008, 16h44
  5. Expériences pour jeunes enfants
    Par jop29 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/07/2007, 12h55