Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Les danger d'uriner dans la mer



  1. #1
    jibet

    Les danger d'uriner dans la mer

    Bonjour,

    Je savais pas trop où poster une telle question... J'habite à Nice , et bien souvent on passe nos soirées à la plage . Et dans ce genre de soirées, arrive un moment où un besoin préssant se fait sentir. Certains urine sur les murs, et d'autres dans la mer... Quel est le meilleurs choix à faire (à part de pisser dans une bouteille et de ramener tout ça à la maison, en plus c'est prendre le risque de se tromper ....heu désolé beurk), et qu'elles sont les conséquences, les dangers d'uriner dans la mer ?

    Merci pour vos reponses. Je proposerais volontier un petit sondage : Le mur de la rue d'en face, la mer, la bouteille ?? à vous de voter

    -----

    Dernière modification par jibet ; 05/05/2006 à 17h03.

  2. Publicité
  3. #2
    Garion

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    A mon avis vaut mieux la mer, ça va se diluer, et à ce que je sache, les mammifères marins ne se gènent pas . Dans le sable, ça va rester un moment et sentir mauvais pendant au moins une journée.
    J'imagine aussi qu'il y a plus de bactérie pour traiter tout ça dans la mer que dans le sable.

  4. #3
    jibet

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    slt a toi Garion.
    Je suis bien de ton avis mais... est ce que ca ne représente pas un danger pour l'ecosysteme marin.. ?

    PS : y a que des galets à nice (pas très confortable)

  5. #4
    Xavier35

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par jibet
    .. est ce que ca ne représente pas un danger pour l'ecosysteme marin.. ?
    J'imagine que les danger sont lier à la concentration. tant que toutes l'europe ne va pas a Nice faire la même, pas trop de problèmes

  6. #5
    Invite28765432

    Exclamation Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bof... Si tout le monde urine dans une crique de petite taille, fermée, face au vent, peut-être. Sinon, on pollue assez pour que ca reste sans conséquence...

    Mieux vaut un petit pipi qu'un gros tanker dégazant ou un déversoir d'égoût !


  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    hardyfs

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bonsoir,
    Chouette un sondage (...urinaire).
    Alors je vote ... je vote ... pour le déversement sur l'arbre ... et s'il n'y a pas d'arbre pour la plantation (d'urgence) d'arbres dotés de troncs bien larges.
    Voilà voilà


  9. Publicité
  10. #7
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par hardyfs
    Bonsoir,
    Chouette un sondage (...urinaire).
    Alors je vote ... je vote ... pour le déversement sur l'arbre ... et s'il n'y a pas d'arbre pour la plantation (d'urgence) d'arbres dotés de troncs bien larges.
    Voilà voilà
    Bonsoir,

    Ah non. très mauvais endroit! L'urine est parfaitement naturelle et biodégradable, et l'urée est un engrais. Mais c'est recyclé par des bactéries. Faut uriner là où y'en a, et c'est dans le le sol humide, pas sur les troncs. Cette sale manie d'uriner sur un obstacle vertical (je parle de l'élément mâle de la population, évidemment) semble plus dictée par la pudeur (ça fait écran) qu'autre chose...

    Au passage, c'est plus écologique que le tout à l'égout, où tout ou partie de cet excellent engrais azoté va être perdu, exigeant pour être compensé des usines de fixation d'azote consommatrice en gaz naturel...

    Cordialement,

  11. #8
    sterfil

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par mmy
    Bonsoir,

    Ah non. très mauvais endroit! L'urine est parfaitement naturelle et biodégradable, et l'urée est un engrais. Mais c'est recyclé par des bactéries. Faut uriner là où y'en a, et c'est dans le le sol humide, pas sur les troncs. Cette sale manie d'uriner sur un obstacle vertical (je parle de l'élément mâle de la population, évidemment) semble plus dictée par la pudeur (ça fait écran) qu'autre chose...

    Au passage, c'est plus écologique que le tout à l'égout, où tout ou partie de cet excellent engrais azoté va être perdu, exigeant pour être compensé des usines de fixation d'azote consommatrice en gaz naturel...

    Cordialement,
    Tu as parfaitement raison, en pissant on ne fait que participer au recyclage de l'azote combiné qui est un élément de base de tout être vivant.
    Notre propre corps contient 3% d'azote élémentaire dans nos muscles nerfs
    Un homme de 75 kg pisse 12 grammes d'azote par jour et il doit forcément trouver la même quantité dans son alimentation.

    Il y a quelques années, le service des eaux et forêts en controlant les analyses d'eau de torrents pyrénéens, constatait une concentration anormalement élevée de nitrates dans un petit torrent. Aussitot un déclancha une enquète soupçonnant un élevage porcin clandestin.
    Il n'en était rien, mais on découvrit que la pisciculture de truites était àl'origine de cette pollution.
    Car les poissons aussi font pipi dans l'eau.

  12. #9
    kinette

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Hello,
    Y a un bouquin qui examine très sérieusement et avec humour en même temps la question "comment chier dans la nature"... par contre je ne sais pas s'il aborde aussi la problématique d'où pisser.
    K.
    PS: j'ai retrouvé le titre qui est: Comment chier dans les bois : Pour une approche environnementale d'un art perdu
    http://www.trekmag.com/affichage_sav...430&num_mag=21
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    odysseus06

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bonsoir
    Il faut surtout éviter de s'approcher trop d'un endroit fréquenté par des poissons carnivores

  14. #11
    Narduccio

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par jibet
    à part de pisser dans une bouteille et de ramener tout ça à la maison,
    A ton avis, quand tu fait cela, ou va ton urine ? Elle finit aussi à la mer.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #12
    paulb

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par mmy
    . Cette sale manie d'uriner sur un obstacle vertical (je parle de l'élément mâle de la population, évidemment) semble plus dictée par la pudeur (ça fait écran) qu'autre chose...
    Bonjour,
    Content de participer enfin à un débat scientifique de bonne tenue et porteur d'espoir!
    Pas du tout, cher mmy, c'est pour éviter les giclures sur ses chaussures ou pis, sur ses pieds nus. L'urine, en épousant en douceur et tangentiellement le tronc d'arbre, coule ensuite le long de celui-ci, à condition bien entendu de réduire l'angle d'incidence à la valeur imposée par la rugosité du tronc et de maîtriser la puissance du jet. Les arbres les plus recommandés sont les gommiers, dont le tronc présente pratiquement une surface polie. Malheureusement ils ne poussent pas sous nos latitudes. Par contre, les chênes et les acacias sont peu recommandés. Je conserve précieusement une ample littérature à ce sujet. Par contre, curieusement, Google est avare de renseignements. Tous ceux qui sont intéressés par ce sujet peuvent consulter de préférence les vieux buveurs de bière, particulièrement bien renseignés.

  16. Publicité
  17. #13
    Invite28765432

    Lightbulb Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Je propose une alternative de luxe : "pisser dans un violon"... (ce qui n'aura pas de conséquences lourdes selon le dicton consacré) Avis aux mélomanes !


  18. #14
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par paulb
    Bonjour,
    Content de participer enfin à un débat scientifique de bonne tenue et porteur d'espoir!
    Pas du tout, cher mmy, c'est pour éviter les giclures sur ses chaussures ou pis, sur ses pieds nus. L'urine, en épousant en douceur et tangentiellement le tronc d'arbre, coule ensuite le long de celui-ci, à condition bien entendu de réduire l'angle d'incidence à la valeur imposée par la rugosité du tronc et de maîtriser la puissance du jet. Les arbres les plus recommandés sont les gommiers, dont le tronc présente pratiquement une surface polie. Malheureusement ils ne poussent pas sous nos latitudes. Par contre, les chênes et les acacias sont peu recommandés. Je conserve précieusement une ample littérature à ce sujet. Par contre, curieusement, Google est avare de renseignements. Tous ceux qui sont intéressés par ce sujet peuvent consulter de préférence les vieux buveurs de bière, particulièrement bien renseignés.
    Arguons, donc. L'argument que tu présente est parfaitement raisonnable, mais si je le pousse au bout, l'endroit idéal est dans le vide les pieds au bord d'une falaise par exemple. Plus généralement une surface de pente descendante selon l'axe de tir, donc l'opposé exacte d'une face érigée, donc vers le haut. Non? Admettons qu'on ait pas toujours une telle surface à portée de la main. Une pente horizontale est plus adaptée au sens de l'angle d'incidence, mais moins à cause de la distance insuffisante des pieds, mais il reste encore pas mal de solutions, dont l'écran entre point d'impact et les pieds, et tout simplement se baisser, comme fait l'autre moitié de l'humanité, auquelle le problème des giclures ne peut pas avoir échapper.

    Pour tester ma thèse contre la tienne, je propose l'expérience scientifique suivante: installer en un point propice une surface verticale rugueuse mais opaque et une vitre tout aussi verticale, parfaitement polie, mais transparente et derrière laquelle la vue est dégagée. On fait alors les stats du choix, qui devrait refléter la pondération des deux critères.

    Cordialement,

  19. #15
    odysseus06

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bonsoir
    Citation Envoyé par mmy
    ... l'endroit idéal est dans le vide les pieds au bord d'une falaise par exemple.
    Surtout pas ! Non pas tant pour le risque de chute causé par un relâchement de la concentration consécutif au soulagement mais à cause du courant d’air ascendant très fréquent le long des falaises. Des coups à tout prendre dans la figure.
    Tous les marins savent qu’il faut opérer sous le vent.

  20. #16
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par odysseus06
    Bonsoir

    Surtout pas ! Non pas tant pour le risque de chute causé par un relâchement de la concentration consécutif au soulagement mais à cause du courant d’air ascendant très fréquent le long des falaises. Des coups à tout prendre dans la figure.
    Tous les marins savent qu’il faut opérer sous le vent.
    Comme quoi c'est une opération complexe. On en est à prendre en compte :

    - l'angle de la surface de réception;
    - sa rugosité;
    - sa transparenct;
    - le sens du vent;

    Voilà qui complique encore l'analyse statistique multi-factorielle. Encore un IgNobel en perspective, va dire Gilles.

    Cordialement,

  21. #17
    odysseus06

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bonjour
    Les Allemands, gens très organisés et ingénieux, se sont penchés sur l’un des problèmes causés par l’opération en milieu fermé.
    Ils ont inventé la crépine mouchetée ! En effet, après avoir étudié la forme de la dite crépine qui, au fond des réceptacles urinaires proposés au soulagement de la moitié de l’humanité, prétend retenir les mégots de cigarettes, les chutes pileuses et autres bricoles, ils ont orné cet accessoire du dessin d’une mouche.
    Il faut viser la mouche pour limiter les dégâts collatéraux !

  22. #18
    Septentrion

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Il semblerait que les cours d'eau européens contiennent des concentrations anormalement élevées d'antibiotiques, qui ne proviennent pas de rejets d'usines...
    Et que celà commence à affecter les poissons.
    (Non, la nouvelle n'est pas paru un 1er avril )

  23. Publicité
  24. #19
    Xavier35

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par paulb
    Pas du tout, cher mmy, c'est pour éviter les giclures sur ses chaussures ou pis, sur ses pieds nus.
    Le gazon de mon jardin a des propriété "anti giclure" tout a fait intéressante, au grand désepoir de mon épouse...

  25. #20
    f6bes

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par mmy
    Comme quoi c'est une opération complexe. On en est à prendre en compte :

    - l'angle de la surface de réception;
    - sa rugosité;
    - sa transparenct;
    - le sens du vent;

    Voilà qui complique encore l'analyse statistique multi-factorielle. Encore un IgNobel en perspective, va dire Gilles.

    Cordialement,
    Bjr à tous,
    Faudrait y inclure, aussi, les paramétres dus à la pression
    qui bien souvent est plus élevée au début de l'opération que dans son final hoqueteux !!!!
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  26. #21
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par Septentrion
    Il semblerait que les cours d'eau européens contiennent des concentrations anormalement élevées d'antibiotiques, qui ne proviennent pas de rejets d'usines...
    Et que celà commence à affecter les poissons.
    (Non, la nouvelle n'est pas paru un 1er avril )
    Veux-tu dire par là que c'est un symptôme de pollution directe? J'imagine qu'effectivement les antibiotiques vont être dégradés dans la terre, et donc ne pas arriver par lessivage de la terre, mais est-ce bien sûr?

    L'usage des antibiotiques à haute dose est devenu courant dans l'élevage européen si j'ai bien compris; le lessivage des prairies en bord de rivière peut être alors l'explication...

    Cordialement,

  27. #22
    Septentrion

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    J'ai n'ai pas retrouvé la référence, mais il me semblait bien qu'il s'agissait d'antibiotiques consommés par les humains, qui se retrouvaient dans les urines, et ensuite dans les fleuves et rivières, par l'intermédiaire des égouts.
    Mais comme tu le fais remarquer, il doit bien y avoir aussi une contribution des élevages.

    A+

  28. #23
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par Septentrion
    J'ai n'ai pas retrouvé la référence, mais il me semblait bien qu'il s'agissait d'antibiotiques consommés par les humains, qui se retrouvaient dans les urines, et ensuite dans les fleuves et rivières, par l'intermédiaire des égouts.
    Mais comme tu le fais remarquer, il doit bien y avoir aussi une contribution des élevages.

    A+
    Citation Envoyé par [url
    http://www.eawag.ch/publications/eawagnews/www_en53/en53f_ihv_web.htm][/url]
    Antibiotiques: Le revers de la médaille
    (en53f_mcardell_s.pdf, screen version 135 KB; en53f_mcardell_p.pdf, print version 265 KB)
    Christa S. McArdell
    Des antibiotiques largement utilisés en médecine humaine et vétérinaire sont maintenant détectables dans les eaux usées et les eaux naturelles suisses. Des études menées à l'EAWAG montrent les différentes voies de contamination du milieu aquatique empruntées par les differents antibiotiques: on trouve les antibiotiques à usage humain dans les effluents des stations d'épuration et à des concentrations plus faibles même dans les eaux de surface. On trouve par contre très peu d'antibiotiques à usage vétérinaire dans les effluents de stations mais ils sont présents dans certaines eaux de surface. On ignore encore les effets des antibiotiques sur les écosystèmes aquatiques et sur la santé humaine - en particulier en ce qui concerne la résistance croissante des bactéries pathogènes.
    Je n'ai pas (encore) regarder le corps de l'article, mais le résumé semble clairement mettre en cause l'élevage.

    Cordialement,

  29. #24
    paulb

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Bonjour
    Le nombre et la qualité des intervenants m'incite à élever, et si possible élargir le débat.
    Le problème d'uriner de façon agréable et même, si possible, utile ne préoccupe pas seulement les humains, mais aussi de nombreuses espèces animales.
    Prenons par exemple les canidés:
    1/ Façon d'uriner:
    On aura remarqué que, comme chez l'homme, cette façon est différente en fonction du sexe de l'individu qui urine. Les femelles s'accroupissent à l'égale de nos compagnes, alors que les mâles soulèvent élégamment et quelquefois même de façon acrobatique une patte arrière et lâchent leur jet de préférence sur un objet, plante, arbre ou banc public. S'il arrive que le jet tombe sur une patte avant, ce n'est probablement pas voulu, mais subi. Certains chiens poussent le souci de propreté jusqu'à gratter le sol énergiquement de leurs pattes arrière pour rétablir la propreté des lieux. Malheureusement, par maladresse, le grattage se fait rarement dans la bonne direction. A noter la mauvaise interprétation des usages canines par les autorités municipales, qui construisent des sanisettes pur chiens, sans végétaux, ni plots cylindriques, ni bancs publics (tournant le dos en prévision des deux usages).
    2/ rôle social:
    De tout évidence, uriner joue un rôle social presque plus important chez les canidés que chez l'homme: ils répartissent, après un premier jet puissant, les suivants par petites giclées un peu partout pour laisser, en quelque sorte, une carte de visite à l'usage de leurs congénères. Ceci est un peu en contradiction avec le grattage mentionné plus haut qui, je pense, est destiné à masquer leur passage à leurs prédateurs. Comme les hommes, ils ne sont pas à une contradiction près!
    3/ L'hygiène:
    L'homme se contente de secouer légèrement son pénis après avoir uriné, alors que les canidés s'appliquent à le lécher pour obtenir un organe parfaitement propre. Il faut dire, à la décharge de l'homme, qu'il aurait quelque mal à les imiter.
    Il y aurait encore beaucoup à dire, rien qu'au sujet des canidés, sans même parler de leurs façons de déféquer ni des pratiques des autres espèces animales. Mais je crois que le volume des interventions est limité, donc j'arrête là.

  30. Publicité
  31. #25
    invité576543
    Invité

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    L'observation (quotidienne!) des chats me laisse penser que chez eux, la distinction hygiène vs. social est très nette (aussi bien mâles que femelles). La stratégie hygiène est identique chez les deux sexes, et l'idéal semble la terre meuble, et consiste à cacher et détruire l'odeur. Il est intéressant de constater qu'ils se retournent pour vérifier. Or, leur vue à courte distance de choses immobiles étant déplorable (suffit de voir comment ils peuvent chercher un bout de nourriture pas assez odorante alors que c'est dans leur champ de vision...), et le toucher (vibrisses) n'étant pas adapté, il semble logique qu'ils vérifient à l'odeur.

    L'usage social les amènent à rechercher des parois verticales et autres obstacles, et au contraire des endroits qui laissent perdurer l'odeur (très drôle pour les humains). Plus une tendance très nette au sur-marquage, c'est à dire au même endroit que le précédent, pour "annuller".

    Ces constatations semblent aller dans le sens de la terre meuble comme la solution hygièniquement (et écologiquement ?) correcte.

    L'approche par la sciure (voir les sites sur les toilettes sèches) n'est pas si différente que cela. On ne l'emploie pas (ni la terre!) pour les litières de chat principalement parce c'est trop léger: ils en projettent dans tous les sens...

    Cordialement,

  32. #26
    Démostène

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Salut,
    Heureusement qu'il n'était pas ici question d'uriner dans l'eau douce, car ce n'est pas sans danger pour l'acteur principal :


    http://www.somednat.org/article.php3?id_article=32

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  33. #27
    paulb

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Heureusement qu'il n'était pas ici question d'uriner dans l'eau douce, car ce n'est pas sans danger pour l'acteur principal :


    http://www.somednat.org/article.php3?id_article=32

    @+
    En France ce n'est pas le Candiru qui vous guette mais le Candiraton! A ce propos: un slip est-il une protection suffisante?

  34. #28
    ludo b

    Re : Les danger d'uriner dans la mer

    Citation Envoyé par odysseus06
    Bonjour
    Les Allemands, gens très organisés et ingénieux, se sont penchés sur l’un des problèmes causés par l’opération en milieu fermé.
    Ils ont inventé la crépine mouchetée ! En effet, après avoir étudié la forme de la dite crépine qui, au fond des réceptacles urinaires proposés au soulagement de la moitié de l’humanité, prétend retenir les mégots de cigarettes, les chutes pileuses et autres bricoles, ils ont orné cet accessoire du dessin d’une mouche.
    Il faut viser la mouche pour limiter les dégâts collatéraux !
    La mouche n'est pas placée sur la crépine mais bien sur la faïllance, à l'endroit précis ou le jet sera brisé avec la plus grande efficassité afin d'éviter les éclabousures. On exploite la tendance qu'à l'homme à aimer piser sur qque chose, quelque chose de vivant si possible. Et oui, ça renvoi bien plus à des fantasmes un peu sadiques qu'à une histoire de pudeur qui voudrait qu'on se la planque la zigounette derrière un obstacle.
    Ludo B
    Tournai (B)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Plongée dans les secrets de la mer Noire et de la mer Egée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/06/2008, 09h02
  2. Comment imaginer la Mer Rouge dans x années ?
    Par audrey31 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/04/2007, 21h24
  3. Pourquoi le froid donne t-il envie d'uriner ?
    Par Koranten dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2007, 19h40
  4. Le chlore dans l'eau de mer
    Par Père Occide dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/10/2006, 20h28
  5. le danger dans l'homme et l'animal
    Par moumoune3584 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2005, 18h23