Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 87 sur 87

Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?



  1. #61
    psifond

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?


    ------

    Bonjour a tous,
    Habitat groupé: il y a un réseau national qui se monte actuellement pour partager les infos. Type de structure, achat du terrain, comment vivre ensemble,juridique etc...
    Bioclimatique: C'est la cerise, mais bon vu le contexte energetique global ça me semble nécessaire.
    J'étais a L'ASDER en 2006, et je fais partie de Trans'Missions Solidaires via ma compagne qui a créé l'assoc avec 3 autres femmes. La reflexion porte sur ces sujets, et bosse avec d'autres assoc comme oîkos,habicoop,oxalis...
    Et puis j'etais à chambery le 14/06 pour la soirée habitat groupé, ce que j'ai retenu c'est que c'est possible mais c'est 3 à 10 ans de travaux pour que le projet se réalise. Et c'est confirmé par des visites d'habitat groupé que l'on a fait à Genève par exemple. De plus en france ,juridiquement on va buter sur des problèmes que les danois par exemple n'ont plus parce que ça fait déjà 30 ans qu'ils l'on mis en place, et que le gouvernement maintenant subventionne ces projets.
    Voilà il y a du boulot, et il y a des gens qui bossent pour que ça puisse émerger et se reproduire facilement.
    A+
    Steph

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    taratata38

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par Zarcobx Voir le message
    Sur le papier c'est joli mais qui est capable de sacrifier plusieurs mois de sa vie à auto-construire ?

    Quand on a 2 ou 3 mômes en bas âge, on a autre chose à faire que passer des WEs à bosser sur sa maison.

    Et tel que moi je m'imagine l'habitat groupé éconologique, je doute que ce soit réaliste pour une bonne raison : la gestion des ressources partagées et distribuées de manière égalitaire.

    Si on imagine un tel habitat collectif avec production d'eau chaude, récupération des eaux, production d'électricité même pourquoi pas, ça suppose une gestion des ressources collectives raisonnée.

    Peu de gens sont prêts à se restreindre sur leur consommation d'eau, d'élec etc...
    Ba moi je l'ai fais de A à Z , et je suis pret à recomencer , certes mes gosses on 10-12ans c'est plus simple.

    Il est evident que le partage des essources et le point le plus difficile a maitriser , sauf à mettre des compteurs , et à compter!

    Pour l'electrique , c'est revendu à edf , c'est plus simple.

  4. #63
    psifond

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par Zarcobx Voir le message
    Sur le papier c'est joli mais qui est capable de sacrifier plusieurs mois de sa vie à auto-construire ?

    Quand on a 2 ou 3 mômes en bas âge, on a autre chose à faire que passer des WEs à bosser sur sa maison.

    Et tel que moi je m'imagine l'habitat groupé éconologique, je doute que ce soit réaliste pour une bonne raison : la gestion des ressources partagées et distribuées de manière égalitaire.

    Si on imagine un tel habitat collectif avec production d'eau chaude, récupération des eaux, production d'électricité même pourquoi pas, ça suppose une gestion des ressources collectives raisonnée.

    Peu de gens sont prêts à se restreindre sur leur consommation d'eau, d'élec etc...
    Oui d'accord,
    Quelques précisions: l'habitat groupé ça commence par la création d'un groupe qui a envie de partager des choses en commun, du collectif. C'est au fil des rencontres qu'il faut apprendre a se connaître et définir ce que l'on a envie de vivre et comment on va le mettre en place. Il peut y avoir une partie d'autoconstruction ou pas, c'est suivant les cas.
    Mais avant tout l'habitat groupé ce n'est pas un appel a un groupe de famille pour venir remplir un habitat déja construit sous le terme d'habitat collectif.
    C'est au départ une aventure humaine me semble t-il !
    A+
    steph

  5. #64
    Ciscoo

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous

    Pour ceux qui doutent des possibilités de l'autoconstruction groupée...

    Que faisaient les membres de l'association "Les Castors" après la seconde guerre mondiale, et jusque dans les années 1960 ? D'accord, la mentalité était autre, les circonstances socio-économiques aussi... D'accord, depuis, cette association s'est plutot transformée en centrale d'achat et de conseil en bâtiment... D'accord...

    Bon courage à tous.
    Cisco66

  6. #65
    boudasimboudette

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    On fait tout de A-Z (quand je dis on fait tout c'est que vu la difficulté de trouver des gens en amont pour rejoindre le projet, on les cherchera en aval, après la construction). il ne s'agit pas d'autoconstruire mais seulement de faire une partie de l'isolation et les finition.

    Cela demande un financement plus conséquent mais il n'y a pas trop de risques. On cherchera quelqu'un pour occuper la 2eme maison (jumelée) et cette fois on se permettra de trier et d'essayer je dis bien essayer de trouver une famille voulant acquérir la maison finie mais aussi sensible à l'econologie.

    La maison sera en bois, bioclimatique solaire, bois, super isolation, etc...
    pourrais-tu nous décrire le côté financier? quel système avez-vous choisi à la banque? ...



    Citation Envoyé par psifond Voir le message
    Bonjour a tous,
    Habitat groupé: il y a un réseau national qui se monte actuellement pour partager les infos. Type de structure, achat du terrain, comment vivre ensemble,juridique etc...
    Bioclimatique: C'est la cerise, mais bon vu le contexte energetique global ça me semble nécessaire.
    J'étais a L'ASDER en 2006, et je fais partie de Trans'Missions Solidaires via ma compagne qui a créé l'assoc avec 3 autres femmes. La reflexion porte sur ces sujets, et bosse avec d'autres assoc comme oîkos,habicoop,oxalis...
    Et puis j'etais à chambery le 14/06 pour la soirée habitat groupé, ce que j'ai retenu c'est que c'est possible mais c'est 3 à 10 ans de travaux pour que le projet se réalise. Et c'est confirmé par des visites d'habitat groupé que l'on a fait à Genève par exemple. De plus en france ,juridiquement on va buter sur des problèmes que les danois par exemple n'ont plus parce que ça fait déjà 30 ans qu'ils l'on mis en place, et que le gouvernement maintenant subventionne ces projets.
    Voilà il y a du boulot, et il y a des gens qui bossent pour que ça puisse émerger et se reproduire facilement.
    A+
    Steph
    génial! peux tu nous parler de cette association?

    Citation Envoyé par psifond Voir le message
    C'est au départ une aventure humaine me semble t-il !
    et oui, à l'heure de la fameuse "fête des voisins" on est loin de la VRAIE rencontre...

  7. #66
    r17777

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par psifond Voir le message
    Bonjour a tous,
    Habitat groupé: il y a un réseau national qui se monte actuellement pour partager les infos. Type de structure, achat du terrain, comment vivre ensemble,juridique etc...
    Bioclimatique: C'est la cerise, mais bon vu le contexte energetique global ça me semble nécessaire.
    J'étais a L'ASDER en 2006, et je fais partie de Trans'Missions Solidaires via ma compagne qui a créé l'assoc avec 3 autres femmes. La reflexion porte sur ces sujets, et bosse avec d'autres assoc comme oîkos,habicoop,oxalis...
    Et puis j'etais à chambery le 14/06 pour la soirée habitat groupé, ce que j'ai retenu c'est que c'est possible mais c'est 3 à 10 ans de travaux pour que le projet se réalise. Et c'est confirmé par des visites d'habitat groupé que l'on a fait à Genève par exemple. De plus en france ,juridiquement on va buter sur des problèmes que les danois par exemple n'ont plus parce que ça fait déjà 30 ans qu'ils l'on mis en place, et que le gouvernement maintenant subventionne ces projets.
    Voilà il y a du boulot, et il y a des gens qui bossent pour que ça puisse émerger et se reproduire facilement.
    A+
    Steph
    Salut Psifond!

    pourrais-tu développer d'avantage toutes tes diverses pistes?
    genève, danoises, Trans'Missions Solidaires..... etc

    tout ceci me parait très intérréssant, alors vas-y, tu peux noircir un bon paquet de lignes on t'en voudra pas .... (en tout cas, moi je ne suis pas en situation de te reprocher quoi que se soit de ce côté là )

    bon tt de même , voici divers liens pour nos lecteurs et amis participants à ce fil:

    pour habicoop que je ne connaissais pas :
    http://www.millenaire3.com/habicoop....5a385b0.0.html
    http://www.habicoop.fr/ (en construction.... C'est le cas de le dire ! )
    http://www.village-vertical.org/inde...e=presentation (un projet du genre)

    pour oïkos :
    http://www.oikos.asso.fr/
    mais aussi le livre très connu http://www.amazon.fr/cles-maison-eco.../dp/2904082948

    A ma connaissance Oïkos n'est pas plus orienté habitats groupés que les autres assos qui militent pour l'habitat durable et solidaire.... .... à moins que ...depuis ..qui sait ...

    Pour Oxalis , mise à part une de mes fleures préférées (oxalis triangularis qui est pour moi une sorte de pied de nez à mon passé ), et son cousin le trefle, je connaissais pas cette asso ... malgrès mes presque 6 mois de passage à l'ASDER (moi aussi )...
    http://www.oxalis-asso.org/
    Dernière modification par r17777 ; 26/06/2007 à 10h53.

  8. Publicité
  9. #67
    psifond

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous,
    Ok, je ne sais pas si je vais noircir les lignes mais je vais tenter de fournir quelques infos. Et puis si il y a besoin de plus, je pourrais faire parvenir des comptes rendus de réunions et visites via mail perso.
    Concernant l'assoc Trans'Missions Solidaires c'est une assoc qui est toute jeune elle s'est créée il y a un an seulement et est en phase de démarrage, de structuration, c'est encore un bébé. Elle est née de la rencontre et convergence de 4 femmes, sensibles au problème de logement, et verséés dans l'écologie, la coopération et la solidarité.
    Le but de cette assoc c'est:
    La création d'un reportage sur l'aventure constructive des "castors" après guerre.
    La création d'un eco lotissement solidaire.
    La mise en place d'un réseau habitat groupé au niveau national.
    La création de formations et chantiers pédagogiques.
    Le regroupement de compétences et moyens dans l'ecoconstruction.
    Voila en gros les domaines de travail.
    Le but c'est de trouver des solutions pour se loger "vivre et habiter autrement" pour tous. etudier la possibilité de création de coopératives d'habitants pour permettre a chacun, même sans gros apports financier de pouvoir acceder à du logement correct. Le contexte n'est pas identique à l'après guerre, cependant vu l'augmentation du prix du foncier dans certaines régions la difficulté à se loger reste présente pour beaucoup. Les plus pauvres dans des épaves thermiques, comme cela ils cumulent le manque de confort et la facture énergétique. Moi je suis a mi-temps sur jura / savoie, et quand je vois le prix du foncier sur la savoie et grenoble, je me demande comment on peut construire une baraque sans donner la corde qui va t'étrangler au banquier, et cela j'avoue se coller 30 ans d'emprunt sur le dos, et être obliger de fermer sa gueule au boulot parce que tu as une famille et un emprunt, ça me fout les boules. J'ai été syndicaliste dans la vie avant l'asder, j'ai vu comment les personnes sont coincées dans ces problématiques du quotidien.
    Auto construction c'est un moyen, et puis construire sa maison c'est se construire soi-même. Tout le monde n'a pas envie, n'est pas "manuel" certes mais ce que l'on souhaite c'est créer un réseau d'artisans qui aident au démarrage de chantier et te forme pour que tu puisse continuer seul ou avec des copains. C'est pour cela qu'il y a des partenariats avec oîkos par exemple, et oxalis dans les bauges, qui développent un secteur éco construction.

    En ce qui concerne les visites à genève cala s'est réalisé avec habicoop, qui bossent sur les coopératives d'habitants. On a visité la coopérative INTI, Coop G et la CODHA. 3 coopératives d'habitants différentes, coop G un petit paradis A 5 min de genève. Des personnes qui ont mutualisé leur apports financiers dans une coopérative, pour l'achat et ensuite tu rembourses un loyer à la coop. C'est simplifié mais c'est l'esprit.
    CODHA c'est historiquement des anciens squatteurs qui un jours ont décidé de se mettre dans la "légalité", en se regroupant pour acheter leur squatt. Ca donne un esprit complètement différent, et cela se sent quand tu visites les lieux.
    J'ai un compte rendu de visite pour plus d'infos, mais en règle générale c'est partage de parties communes, laveries, atelier, bibliothèque et chambres d'amis regroupées par exemple. Logements réservés aux personnes agées chez INTI pour favoriser un mélange des générations (et éviter d'isoler les vieux à la maison de retraite,les jeunes à la crèche et les autres au boulot. ça ce sont mes commentaires).
    Ce qui est bien c'est qu'il y a une partie intimité bien préservée et comprise, et en plus il y a de l'échange. Ce qui ne veut pas dire que t'es obligé d'être pote avec tout le monde il y a des affinités qui s'installent comme dans la vraie vie!!!!!
    Bien sûr cela se gère par des reunions collectives, avec décisions au consensus, nos amis suisses sont habitués a être sollicité via les votations!!

    Pour le danemark mais aussi les états unis, il s'agit plus du concept de co-housing.
    Il s'agit de regroupement de 20 à 30 familles maxi, pour que la vie collective fonctionne. En dessous de ce seuil ça ne vit pas beaucoup, et au dessus cela devient ingérable, notamment pour les décisisons. C'est du retour d'expérience. Cela commence par la création d'un groupe qui souhaite vivre du collectif, de la rencontre et du partage. Qui apprend à se connaitre et qui va via un noyau restreint de quelques personnes donner l'identité du projet. Savoir si c'est un désir de faire de l'agriculture ensemble, des ateliers d'artistes ou d'autres choses. Ensuite les familles interressées par le projet viennent se greffer autour du groupe pour élaborer la suite. Ceci évite à un groupe de se démotiver par la recherche incessante du point commun entre tous, qui généralement fini par déprimer tout le monde tellement ça tourne en rond et ça n'avance point!!!!
    Il s'agit de créer ,via l'urbanisme, la rencontre entre les personnes. Moi ce que j'ai aimé c'est qu'il s'agit d'un concept pour personnes comme moi, avec des problèmes...normal. Pas un truc ou on s'aime tous, parce que c'est le paradis...
    Bon je vous laisse, j'ai un rencard, je posterai des infos sur le réseau habitat groupé, plus tard.
    A+
    steph

  10. #68
    r17777

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    hé hé ! en v'là d'la bonne patte pour nourrir nos petits esprits curieux et nos volontés ambitieuses !

    Vraiment intéressantes à compiler, toutes ses infos ...

    Si tu pouvais avoir tous les accords pour nous mettre tous les CR ici en(converti en PDF par ex), ça serait vraiment chouette ...

    Merci d'avance ...


    PS: en espérant que Kluuuk38 repasse un jour par ici ....

  11. #69
    Bigdaddy

    Smile Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous,

    C'est mon tout premier message sur FSG et j'espère que nos futurs échanges seront créatifs ! Je vais essayer de pas noircir trop de lignes d'un coup ! lol

    Tout d'abord je suis très content d'avoir trouver ce message ! J'ai passé 45 minutes à le lire en entier, et ça en valait la peine. Je suis moi même en train de monter un projet d'habitat groupé, et je suis heuereux de voir qu'un certain nombre de personnes partagent les mêmes idées et pensées que moi (l'habitat individuel à la française est une utopie !).

    Je vais vous exposer un peu mon projet; je devrais dire «*notre projet*», car je ne suis pas seul :

    Nous sommes 4 jeunes ingénieur en mécanique travaillant pour la même société du coté de Compiègne. Le prix de l'immobilier dans la région est ahurissant : 2500 à 3000 € du m², pour des logements anciens ou les murs font 10cm d'epaisseurs, ou les fenètres sont en simple vitrage et ou la facture de chauffage frôle les 100€/mois pour 35m² !
    Partant du double constat que l'immobilier est hors de prix et que ce que nous voulons (un habitat à basse consommation d'énergie) n'existe tout simplement pas dans le parc immobilier actuel, nous avons décidé de nous regrouper pour faire construire une habitation possédant 4 logements globalement indépendants. D'après ce que j'ai pu trouver comme information sur internet, le coût du terrain (100000 € pour 1000m²) additionné du coût de la construction (1500 à 1600 €/m²) devrait nous amener en dessous du prix de l'immobilier ancien. Pour un logement neuf, qui nous correspondra vraiment et qui ne balancera pas les kWh par les fenètres !

    D'un point de vue financier nous n'avons pas tous les mêmes apports. 2 d'entre nous sont en couple, les 2 autres ne l'étant pas leur possibilité d'emprunt est un peu plus réduite. Bénéficiant tous d'une situation correcte, notre budget global sera d'environ 500000 €.

    D'un point de vue thermique : nous pensons partir sur une base de 2 x 70m² + 2 x 50m², soit 240m² habitable en tout. Notre objectif est de descendre à une consommation de 40 kWh/m²/an par une conception bio-climatique (apport solaire passif), une bonne isolation (probablement laine de bois en isolation extérieure) et une VMC double flux alimentée par un puit canadien.
    Je pense que l'idéal pour couvrir les besoins en chauffage serait un plancher chauffant basse température alimenté par une chaudière à granulés de bois (ou gaz). Nous pensons également utiliser des capteurs solaire thermique pour le chauffage de l'eau chaude sanitaire, avec appoint par la chaudière à granulé. Nous pensons fonctionner sur le principe d'une copropriété (genre micro-immeuble), les frais d'énergie, déjà très réduits par la conception de la maison, seraient partagés par tous au prorata de la surface de l'appartement.

    Certaines parties de l'habitation seront également partagées. Par exemple, nous pensons construire une pièce commune qui servirait de lingerie. Le jardin sera lui aussi collecif.

    Voilà pour les détails du projet. Pour le moment nous sommes en phase de définition de nos besoins et du financement. L'étape suivante est la consultation d'architectes spécialisés (pas facile à trouver !). Nous cherchons des architectes compétents en bio-clim dans le nord de la France.
    Nous envisageons aussi de construire en passant par un fabricant de maison basse energie allemand comme WeberHaus ou français comme MegaBois.

    Pour le moment nous n'avons pas beaucoup d'avis d'autres personnes, donc nous ne savons pas trop si ce projet est réalisable ou si c'est carrement utopique !! Votre avis et vos commentaires sont donc les bienvenus !!

    @ Bientôt
    Arnaud, alias Bigdaddy

  12. #70
    r17777

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour Bigdaddy et bienvenue à toi sur notre forum.... (qui deviendra rapidement le tien j'en suis sûr )

    tout d'abord je ne peux que vous encourager à continuer et à percer dans cette voie logique, et humainement intéressante.

    ce projet ne me semble pas utopique du tout , au contraire si vous vous entendez vraiment bien entre probable futurs occupants, n'hésitez pas ....
    évidement il y'aura quelques petites divergences .... sachez lâchez du mou qd il faut ..

    bref point de vue utopique ça l'est sûrement bien moins que de vouloir faire 4 pavillons bioclim indépendants ....
    Et en plus si certains d'entre vous bossez dans la même boite (en plus de vivre dans la même boite ) ... ça réduit d'autant vos conso, mais cette fois ci au niveau déplacement (non négligeable ...)

    pour ce qui est des banquiers faudra juste réunir les éléments vous permettant de leur démontrer que vous serrez forcément bien plus facilement solvable de cette manière .... alors qu'à l'inverse , faire du conventionnel, qui plus est individuel, vous mettrait à la merci des plus que probables graves enjeux économiques à venir ! ensuite faudra trouver le banquier intelligent ....et humain ....

    Techniquement maintenant, je pense qu'étant donné les économies dégagées par les diverses mutualisation, vous pouvez descendre encore un peu en dessous de 40kwH/m2/an...


    Mais même avec un besoin de 40, une simplification de vos solutions retenues me parait évidement incontournable.

    Et ceci, plus précisément au niveau du plancher chauffant , qui est certes un des moyens d'émission de chaleur le plus confortable et le plus efficace, mais premièrement , inadapté à une maison fortement orientée solaire passif, à cause de la redondance chaudière/soleil dans la dalle qui devient quasi ingérable (d'ou une baisse du facteur solaire des locaux), et deuxio, par ce que de si faibles besoins ne justifient vraiment pas économiquement ce presque nec plus ultra (inadapté techniqument dans votre cas en plus).

    en habitat fortement orienté solaire passif, mais ayant qd même quelques besoins d'appoint, il ne faut jamais faire l'appoint via les structures thermique inertielle , mais via des petits dispostifs indépendant de ces dernières et assez réactifs, alors en principe, quelques radiateurs basse température judicieusement placés, suffisent amplement!
    Et même en principe,dans ce type de construction, tout système de chauffage central est économiquement caduc. Mieux vaut utilisé ces crédits pour plus d'isolation et se réservé qu'un bon petit poêle à bois ....

    mais dans votre cas, 4 habitations pour 240M2 ça sous entendrait, 4 petit poêle à bois, et peut être même 4 petit tas de bois , 4 foyer à manipuler ...etc ....
    Alors là évidement l'investissement d'un système central collectif est tout à fait intéressant, économiquement , mais aussi techniquement, et justifié, ce qui n'est vraiment pas le cas dans du vrai basse conso individuel...
    là on peut parler d'un choix de confort à quasiment même budget! pourquoi s'en priver?!

    en plus ce système automatisé centralisé, peut vous éviter de faire l'appoint eau chaude solaire via une résistance élec qui viendrait foutre en l'air (presque) tt l'intérêt éconologique de la chose ...

    Donc dans votre cas, environs trois (voir même deux!) radiateurs basse t° pour les 50M2 , et environs 4 (voir 3 seulement! ) dans les deux plus gros logements, plus la petite chaudière pellets bien modulante, pas trop petite qd même pour pouvoir réchauffer en même temps toute les réserves d'eau chaude sanitaire (ou éventuellement la "grosse" réserve commune), devrait être une très bonne opération ...

    par ailleurs comptabiliser au prorata, parait une solution créatrice de cohésion et de confiance entre les occupants , cependant rien ne dit que le calme et la bonne entente perdure pour diverses autres raisons . Alors dans ce cas, prévoyez un montage avec comptage individuel, ou qui le permette par la suite ....

    Et même en prévision d'autres raisons plus simples comme par ex la mutation de l'un ou plusieurs d'entre vous qui entraînerait par exemple la mise en location d'une ou plusieurs parties de l'édifice , ou la revente ....

    il est clair que le comptage individuel entraîne des sur-coût, mais je suis persuadé que ça motive tout le monde à être plus performant que ce qu'il croit ...
    et ce surcout peut vite être rentable lui aussi ...

    Si les notes collectives à l'école permettaient de mieux motiver les gens, ça se saurait ... et surtout si elles permettaient vraiment à chaque élève, aussi bon ou pas soit il, de savoir ou il en est lui même (et non vis à vis des autres ), ça se saurait aussi ...

    Je ne parles donc pas de mise en concurrence , ça c'est très c*n, je parles de s'obliger soit même à s'améliorer continuellement, ou au moins à maintenir sont niveau élevé... et commencer par savoir ce situer sois même sur une échelle, ou graduation...

    en gros d'une manière générale dans ce genre de projet collectif, je crois qu'il faut avant tout bien ficeler tout les aspects humains avant de s'attaquer au fond technique de la chose ... car les techniques ne doivent pas servir à seconder les dérives humaines... même petites....

    mais ça tu dois déjà bien le savoir j'imagine , je le rappel juste pour nos lecteurs ...
    Dernière modification par r17777 ; 06/07/2007 à 13h34.

  13. #71
    r17777

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    j'oubliais ....


    n'hésitez pas à faire parler de votre projet un fois qu'il sort de l'étape d'avant projet....
    ça peut entrainer du monde, et par sympathie, vous ouvrir des portes, vous donnez accès à des raccourcis ou des chemins jusqu'alors inconu, ou quasi impratiquable.... des prix amicaux ....des soutients moraux, politique, coup de pouce ou d'autres natures.... etc...

    Donc presse et radio locales, botin de la mairie ou parroise, blog, site internet ...etc.

    perso, plutôt éloigné géographiquement, je serais très heureux de pouvoir suivre toutes les étapes humaines et techniciennes de votre projet via un blog ...

  14. #72
    Bigdaddy

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous,

    Du nouveau dans notre projet, car hier avec mon amie nous sommes allé voir notre banquier préféré On a vraiment de très bon rapport avec lui, c'est un ami de la famille de mon amie depuis longtemps et il nous a toujours fait des remises intéressantes

    Donc pendant 1h, discussion autour du projet. On lui a demandé ce qui serai le mieux entre copropriété et SCI. Lui ne connait pas la copro, donc il nous a expliqué l'interêt d'une SCI : 1 seul pret donc moins de frais. Par contre chacun est redevable de l'ensemble de l'emprunt que fais la SCI. Pour la revente, ça ne facilite pas les choses, car on ne vendrais que les parts de la SCI, et non pas un logement ... bref, il nous a clairement déconseillé de nous lancer la dedans. Il pesne que c'est trop risqué en cas de clash entre les partenaires. Je m'y attendais, et nous avons prévu d'aller voir un notaire d'ici peu pour connaitre le fonctionnement du régime de copropriété qui, je pense, sera plus approrié au projet (chacun étant responsable de son emprunt et propriétaire de son lot de la copro).


    Pour revenir aux commentaires de R17777 :

    J'ai parcouru entièrement le post, mais j'avoue ne pas trop comprendre pourquoi plancher chauffant et solaire passif sont inadaptés. D'après ce que j'en ai compris (et je suis la pour apprendre donc peut-être que je me trompe) le but du solaire passif c'est de stocker les calories qu'apporte le soleil dans le plancher, via des grandes ouvertures au sud. Si la maison est correctement isolée, l'apport solaire suffit lors des jours avec soleil. Maintenant s'il y a plusieurs jours de grands froid, sans soleil, je pensais intéressant de maintenir une température de chauffage dans le plancher, via un plancher chauffant. En fait le but serait d'obtenir un plancher toujours chauffant, soit par l'apport solaire, soit par l'apport de la chaudière. Est-ce que j'ai bon ?


    Maintenant c'est vrai qu'il est peut-être plus simple et plus efficace de disposer quelques radiateurs basse température dans chaque habitation. D'ailleurs c'est une de mes questions : est-ce qu'une chaudière à pellet travaille aussi à basse température ? (comme les chaudière gaz à condensation) Et comment réalisé le comptage séparé dans ces conditions ?
    On peut aussi envisager un poele à pellet dans chaque appart. Cela aurai l'avantage de séparé les frais de chauffage de façon indépendante, mais ça risque de compliquer les choses techniquement (4 conduits de fumée ?).

    Je sais que vous êtes fermement opposé au PAC, mais je me pose la question : quand on arrive à descendre assez bas en besoin d'energie, est-ce que l'usage d'une PAC ne peut pas se justifier ? Les constructeurs de maisons passive allemande (notamment WeberHaus) propose souvent une PAC air/air couplée à la VMC double flux pour assurer les faibles besoins en chaleur.
    Sachant que la maison sera construite près de l'OISE, et que la nappe phréatique est peu profonde dans cette région, nous pourrions envisager un captage de calorie sur l'eau de la nappe. Mais c'est peut-être trop compliqué comme technique , j'avoue que je ne sais pas trop !! (c'est aussi pour cela que je viens ici !)

    L'idée du blog est intéressante, il faudra que je trouve un logiciel gratuit pour éditer un blog.

    Nous pensions monter un dossier de présentation du projet pour faire le tour des communes qui nous intéressent et trouver un maire qui soit prêt à nous acceuillir.

    @ bientôt
    Arnaud

  15. Publicité
  16. #73
    RARA63

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par Bigdaddy Voir le message
    Pour revenir aux commentaires de R17777 :

    J'ai parcouru entièrement le post, mais j'avoue ne pas trop comprendre pourquoi plancher chauffant et solaire passif sont inadaptés.
    r17777 pourra confirmer si j'ai bon :
    Je pense que c'est innadapté principallement car aucun des deux ne permet
    de remédier à un besoin en chaleure "ponctuel" .
    en gros, le PC et le solaire risquent de rentrer en interférance, d'ou besoin d'ouvrir grand les fenêtres et gaspiller bêtement l'énergie dépensée .

    D'ailleurs c'est une de mes questions : est-ce qu'une chaudière à pellet travaille aussi à basse température ? (comme les chaudière gaz à condensation)
    Bien sûr !
    D'ailleurs il existe aussi des chaudières pellets à condentation (*k*fen)


    Je sais que vous êtes fermement opposé au PAC, mais je me pose la question :
    Aie Aie Aie ...
    r1777, reste calme !

    économiquement, tant que le prix du KW/h est ce qu'il est, c'est rentable .
    ECOLOGIQUEMENT, c'est une abération !
    Et comme vous ne pourrez pas profiter du tarrif régulé, et que le prix du KW/h
    est amené à augmenter ...

    L'idée du blog est intéressante, en effet !
    Je serait aussi contant de pouvoir suivre un tel projet

  17. #74
    Bigdaddy

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Je précise que pour l'électricité, nous pensons passer par ENERCOOP, donc kWh garantis en 100% renouvelables.

  18. #75
    RARA63

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Je vais vous poser une question pour vous faire mettre le doigt sur l'absurdité éconologique des PASs :

    Vaut-il mieux :

    - Acheter du jus, ou mieux, Mettre sur sont toit 10 m2 panneaux photovoltaiques (rendement 15 %, +++€)
    et alimenter avec une PAC (+++€) pour le chauffage ?

    - Mettre sur son toit 10 m2 panneaux thermiques (rendement 30-40 %, ++€)
    alimenter directement le chauffage avec ?


    Le problème des PAC, ce n'est pas la PAC (très bonne technologie, rendement, ect ...)
    Mais le fait de les faire tourner avec une ressource comme l'électricité (verte ou non, achetée ou auto-produite), qui devrait être réservée aux usages spécifiques .

    Car une PAC (bon rendement) couplée à la centrale électrique (quel qu'elle soit) qui lui produit l'électricité (rendement 10-30%), utilise autant d'énergie qu'une chaudière thermique (rendement >80%)

    Ou encore, l'énergie thermique est très simple à produire, l'énergie électrique, non .
    Alors pourquoi s'en servir pour faire du thermique ????

  19. #76
    Bigdaddy

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Le problème est certainement un peu plus complexe que "energie thermique = simple à produire (pour combien de temps encore ?) VS energie electrique difficile à produire".

    Toujours est-il que nous avons décidé d'orienter notre choix vers une chaudière aux granulés de bois. Cela semble être un bon moyen de se chauffer avec un impact réduit (d'autant plus que les besoins seront très réduits) et une ressource renouvelable (ok, la dessus on peut ouvrir le débat, mais je pense pas que ce soit le but du post).

    Cette semaine l'un d'entre nous doit rencontrer les conseillés de l'ADIL (Agence Départementale de l'Information Logement) pour faire un peu le tour de notre projet et voir si techniquement c'est faisable. Au début du mois d'Août, nous devons rencontrer un notaire pour savoir quelle forme juridique le projet devra prendre et quel seront les frais engendrés.

  20. #77
    bogeyman

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Eh une question de plus une…
    Imaginons un micro collectif fait d'un bâtiment rectangulaire de 35m x 10 environ avec 1 étage dans lequel on trouve 5 apparts (quatre de 80m2 et un de 118m2)
    Optimisations bioclimatiques…enfin je crois ! maximum de vitrage sud, briques de 20cm à alvéoles verticales et isolation extérieure de… 16cm (cm?) en liège ou laine de bois.
    La question est : qu'en est-il du chauffage? Doit on tjrs s'orienter vers un poele a bois pour chaque appart (et trouver je ne sais trop quelle solution en complément des chauffe eau solaire) ou alors choisir une chaudière a granulés collective.
    Autrement dit, peut on choisir un chauffage centrale pour du mini collectif alors que normalement dans une maison neuve bioclimatique c'est une dépense inutile !

  21. #78
    RARA63

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Citation Envoyé par bogeyman Voir le message
    Doit on tjrs s'orienter vers un poele a bois pour chaque appart
    ou alors choisir une chaudière a granulés collective.
    Il me semble évident que c'est toujours plus éconologique de faire une grosse installation collective que plusieures petites .
    ( A condition qu'il y ait des compteurs individuels )

    Après, si l'habitat groupé est tellement passif qu'ils ne nécessitent à eux tous qu'un besoin minime, il serait absurde de faire une installation surdimentionnée, même collective .

  22. Publicité
  23. #79
    bogeyman

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Oui c'est évident mais les petites… c'est juste un poele à buches et 2 ou 3 radiateurs donc est ce si evident que ça finalement…?

    L'idée serait effectivement de s'appprocher le plus près possible, en terme de performances, des batiments passifs ( 15kwh/m5) mais de"s'arrêter" juste avant le surcout financier excessif qu'imposent ses mêmes contraintes techniques !
    Donc inévitablement batiment bioclimatique et ce qui peut grandement aider c'est le mini-collectif.

    Alors 2 ou 3 radiateurs électriques a fluide caloporteur + un poele genre scan40 par appart ou alors chauffage centrale a granulés ( avec compteur individuel ! aïe aïe aïe si c'est possible ça va douiller !) pour 444m2 hab
    Et l'eau chaude? 150 l par appart (pas de baignoire) que peut on prévoir ? En terme de pépètes je vois difficilement autre chose que l'élect basique !

  24. #80
    r17777

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    une chaudière à pellets pour 4 logements ou plus ne fait pas un gros surcout ...
    les trois ou quatre radiateurs par logement eux par contre , ça commence à faire un peu qd même ...
    mais bon là on est dans de l'investissement de confort ... et j'vois pas pourquoi je m'y opposerais si ce dernier permet à plus personnes de passer le pas et d'aller vers ce type de conceptions/réalisation d'habitat ...

    maintenant il faut tjrs garder à l'esprit q'une chaudière satisfaisante pour une maison non climatique demandant par exemple, le même nombre de kwh qu'un mini colllectif climatique de 4 logements (de surfaces chauffées 4 fois supérieures), ne sera probablement pas adaptée en terme de puissance de pointe aux besoins cumulés des 4 sections du mini collectif ...
    Ne serait-ce déjà qu'au niveau de l'ECS .... exepté si on fait une grosse hydroacumulation .... qui finalement serait aussi très adapté à la production d'ECS par solaire...

    bref le choix se fera plus au niveau du confort que de l'efficacité économique ...le tout dans du très écologique ...
    donc probablement un choix subjectif ...
    Dernière modification par r17777 ; 29/07/2007 à 12h46.

  25. #81
    Bigdaddy

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour,

    La solution Pellaqua d'Okofen nous semble être une bonne idée. La question est de savoir si un ballon de 820 litres sera suffisant pour l'ECS + appoint chauffage d'une habitation de 280 m² avec 8 personnes.
    A mon avis il faudrait plus que cela, mais je ne suis pas spécialiste.

    Je me suis inscrit à la plateforme solaire passive en Belgique. Je pense aller faire leur formation et acheter le logiciel de calcul des maisons passives. C'est un peu honéreux, mais l'idée de me lancer un jour dans l'autoconstruction, voir la construction de maison passive me tente de plus en plus.

    @ bientôt
    Arnaud.

  26. #82
    makabanokanada

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Pour revenir au sujet initial (pardon !),
    - Un habitat groupé bioclimatique, au sens propre du terme, bien sûr que c'est possible, avec qques choix architecturaux de bon sens (orientation, etc...)
    - Un habitat collectif écolo, c'est déjà plus dur, cela signifie que l'on a fait des choix qui peuvent parfois réclamer des efforts de la part des habitants, du genre gérer activement l'aération de la zone tampon vitrée côté sud en été pour éviter les surchauffes, etc... Il faut donc sans doute tout un boulot d'éducation des habitants avant, ou bien s'adresser à une petite frange de gens avertis...
    - Un habitat collectif vraiment écolo, c'est assez utopique, d'abord parce que cela demande d'accepter des trucs pas forcément évidents pour tout le monde : toilettes séches par exemple. Ou bien achat en commun d'une grosse tondeuse à gazon au lieu de 30 petites (aïe ! ça, on ne sait pas trop partager dans nos pays latins..), ou pire, achat en commun d'une ou plusieurs voitures (horreur ! mais c'est Staline !).
    Tout cela va à l'encontre de tout ce qu'on nous a appris depuis l'enfance, du genre "travailles bien à l'école, et tu pourras t'acheter une voiture + grosse que celle de ton voisin". Pas évident, donc...
    Education, sociabilité, mutualisation... ouais, y a du pain sur la planche ! Pour le moment, c'est plutôt pavillon en lotissement, chauffage fuel, chacun sa tondeuse, sa Scénic et son chien qui aboie...

  27. #83
    luc73

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous ,

    Félicitations pour vos réflexions et vos ambitions.
    La vie nous demande uniquement d’évoluer !!!
    J’apprécie vivement les débats sur les thèmes de la construction « plus intelligente » cad bioclimatisme, passive, énergies renouvelables et en plus je m’instruis.
    J’espère que pour Kluuuk 38 son rêve est devenu réalité et que pour Bigdaddy l’aspect financier est résolu.
    Nous avons mon épouse et moi-même, la furieuse envie de (faire) construire un petit collectif de 300 m² de SHON composé de 4 appts divisés verticalement.
    Après 1 an ½ de recherche pour le terrain, nous y sommes 1000 m² plat de chez plat quasi carré 30mx33m, le sol devra faire l’objet d’un sondage une fois l’emplacement du bâtiment défini (J’ai un tracto), orienté plein sud sans masque.
    Bien sûr, ceci après la lecture du fabuleux livre « Conception bioclimatique » nous avons compris l’intérêt du terrain comme base de travail dés le départ dans la réflexion du bioclimatisme (comme le disait à juste titre un autre participant « que du bon sens »).
    Croyez-vous que notre projet de construction d’un bâtiment collectif (R+1) voulant intégrer le bioclimatisme et atteindre la THPE pour un coût de construction de 1000 € en MOB serait possible (sans appréhender le montant des subventions, sommes en relation avec l’Asder soit dit au passage heureusement que je les ai) ?
    Nous habitons la Savoie à Aix les Bains et avons la volonté de permettre à des locataires de pouvoir bénéficier du bien être d’une construction « saine » et du minimum de charges (pas de commun, coût de chauffage peu élevé) en créant des logements sociaux, nous aurions l’intime conviction de partager.
    Nous avons déjà 4 ou 5 constructeurs qui sont dans les clous mais nous ne voudrions pas faire d’erreur dans notre réflexion.
    J’apprécie énormément l’approche de R1777, bâtiment bien orienté, très bien isolé, surface vitrée Sud adéquate, besoin entre 30 à 40 Kw/m²/an
    chauffage d’appoint 2 solutions : et là nous avons besoin de vos réflexions (meilleur coût pour le meilleur confort tout en responsabilisant chaque acteur de logement)
    • collectif : chaudière à déchiqueté avec 4 compteurs (40% de la conso à parts égales et 60% suivant les compteurs)
    o avec des radiateurs (notre préférence, suite à la lecture de ce post)
    o avec planchers chauffants
    • individuel : poêles à pellets avec conduit de cheminée
    Reste le choix dalle en minérale ou en bois (Pas beaucoup d’inertie)et aussi des murs séparateurs (en parpaings rempli de sable, idée soufflèe par un certain Mr OLIVA trop loin pour s’occuper de notre projet)???
    Et si les murs sont perspirants, volonté de ne pas mettre de VMC (paradoxe avec la dernière lettre, très difficile à contrôler) alors extracteur(s) (90m3/h par exemple mais dans quelle pièce ?) + hotte aspirante très performante, cela suffit-il ?
    Après quelques heures de lecture sur ce site, un bienfaiteur parlait du Mu, si surisolation extérieur bouvetée plus agepan dwd est ce que nous n’avons besoin encore d’un freine-vapeur ?
    Plein d’autres questions mais je ne sais pas si cela vous intéresse ?

    Bien amicalement.
    Delphine & Luc

  28. #84
    stepharch

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour a tous, pour faire avancer le chmilblique et parce que nous sommes sur futura science,
    je vous precise qu'il n'est pas inutile du tout de faire faire une étude thermodynamique par une entreprise d'ingenierie competente en la matière. Une maquette virtuelle de base sur laquelle on applique les donnees climatiques connues nous donne sur l'annee et sur 24h00 les tendances du bâtiment. La conception peut se faire precisement sur le confort d'ete et d'hiver. Attention, rien a voir avec cette histoire de calcul de RT2005.
    Mon objectif dans cette idée avant gardiste des annees 70 et de ne pas se planter, il faut etre irreprochable.
    Le cout d'une etude est amortissable par sa plus value qualitative, surtout si on fait de l'habitat groupé.
    SP

  29. Publicité
  30. #85
    Bigdaddy

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour à tous,

    Malheureusement, j’ai le regret de vous annoncer que notre projet a fait « flop » suite à la visite chez le notaire. Nous avons beaucoup discuté avec lui (1h30) et nous avons fait le tour des possibilités et des difficultés. D’un point de vue juridique il faut passer par une SCIA : Société Civile Immobilière d’Attribution. C’est la SCI qui doit acheter le terrain, faire construire puis répartir les biens.

    Pour la conduite du projet il faut tout mener de front. Trouver le terrain, trouver le financement, le maître d’œuvre, l’architecte, … Selon le notaire les grosses difficultés vont être au niveau du financement. Trouver une banque qui accepte de nous suivre sur un projet qui sort complètement de l’ordinaire. Ensuite il y a le problème du permis de construire. Qu’on construise 4 ou 30 logements, cela reste du logement collectif. Donc pas facile de trouve un endroit ou construire. En plus il faut respecter toutes les règles de sécurité des logements collectifs, par exemple garage isolé des bâtiment par des dispositifs coupe-feu, … Il nous a aussi parlé de l’assurance Dommage Ouvrage, qui elle aussi est très difficile à obtenir. Il y a également pas mal de frais à prévoir pour la dissolution de la SCIA : grosso-modo 12K€ d’acte notarié + le passage d’un géomètre expert pour la définition des lots + l’établissement d’un règlement de copropriété.

    Bref : pour réussir un projet comme celui-la il faut beaucoup de temps et d’investissement personnel (en gros c’est le métier des promoteurs immobilier …) mais aussi des ressources financières disponible d’avance (ce que nous n’avons pas).

    Donc au final nous avons décidé de laisser tomber. C’est dommage que ce soit si compliqué, car le projet était intéressant.

    De mon coté j’ai décidé que j’allais changer d’orientation professionnelle. Je me rends compte que c’est vraiment un domaine qui me passionne et j’ai envie d’en apprendre d’avantage, puis d’en faire mon métier. Je pense m’orienter notamment vers les calculs dynamiques (dont parle stepharch), les calculs selon RT2005/2010, le dimensionnement d’installation solaire (thermique et PV), …

    Voila.
    @ bientôt sur ces forums

  31. #86
    Sitara

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    Bonjour Delphine et Luc

    J'ai moi aussi un projet d'habitat groupé ecologique dans votre région.
    Votre message que je viens de lire date un peu. Votre projet est-il toujours d'actualité ?

    Merci et à bientôt j'espère
    Sitara

  32. #87
    bogeyman

    Re : Habitat groupé bioclimatique; réaliste ?

    bjr

    Personne n'a de projet de ce type ?

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Habitat bioclimatique : prix au mètre carré ?
    Par geppeto35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 37
    Dernier message: 02/09/2009, 20h30
  2. recherche partenaires habitat compact bioclimatique
    Par ecs dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/09/2007, 18h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...