Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 56 sur 56

problème isolation des combles



  1. #31
    crozat-pelossier

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour à tous,

    J'envisage également d'isoler mes combles, mais, comme beaucoup d'entre nous, je n'ai pas suffisamment de place, j'ai un besoin thermique et phonique. Donc l'isolant mince n'est pas pour moi !

    Après de multiple échanges, j'envisage la solution suivante
    Vide d'air de 4 cm entre le papier goudronné et mon premier isolant.
    1er isolant 100 mm de laine de roche Deltarock 202 R=2.9 pour l'isolation thermique et phonique.
    2ème isolant PUR Propane épaisseur 60 mm R=2.4. pour l'isolation thermique.
    puis, mise en place de tasseau et plaque de platre ou frisette.

    J'ai une interrogation sur la compatibilité entre la laine de roche et le PUR ?
    Dois-je laisser une lame d'air entre la laine de roche et le PUR (ajout 'dun tasseau?) ?

    Avez vous d'autres solutions ?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Yoghourt

    Re : problème isolation des combles

    On ne sait pas quelle est la paroi concernée: mur ou toit.
    On ne sait pas quelle est la composition totale de la paroi.
    On ne sait pas quel mode de pose vous envisagez. Coincé? Collé? Vissé? Embroché? Soutenu? Par l'extérieur? Par l'intérieur?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  4. #33
    crozat-pelossier

    Re : problème isolation des combles

    bonjour Yoghourt,

    Quelques précisions

    il s'agit de l'isolation du toit par l'intérieur entre chevron.

    J'envisage l'utilisation de suspentes pour embrocher la laine de roche de 100 mm et le PUR de 60mm puis, la fixation de tasseaux et ensuite la frisette.

    Mes interrogations :

    Est-ce que mes 100 mm de laine de roche vont effectivement bien réduire le bruit (pour l'isolation ok R2.9) ?
    Est-ce que le PUR ne risque pas de faire caisse de résonnance ?
    Y-a-t-il un risque de condensation entre le PUR et la laine de roche si les 2 matériaux sont en contact ?


    merci d'avance pour vos réponses

  5. #34
    tradguard

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour à tous,

    J'ai lu dans de nombreux forum que la LDV avait tendance à se tasser avec le temps et à perdre de son efficacité. Comment y a-t-il moyen de s'en rendre compte?
    Je viens d'acheter une maison construite en 1981, dont les combles perdu ainsi que le toit, on été isolé avec 20 cm de LDV.
    Faut-il envisager de la remplacer? Ou bien ajouter un deuxième isolant par-dessus?
    Merci de vos conseils avisés.

  6. #35
    alfangio

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour à tous et à toutes,

    ça fait un moment que je suis les discussions tournant autour de l'isolation des combles car je suis concerné par le sujet.
    J'ai récemment acheté une ancienne ferme jurassienne. Elle est composée d'un rez de chaussée avec une pièce salon/sam de 50m², une cuisine attenante de 25m² et du garage de 50m² aussi environ.
    Le premier étage est en partie renové : 3 chambres en enfilade et un petit bout de SdB. Le reste de l'étage est inutilisé.
    Enfin le plus beau, les combles (env 120m²) à réhabiliter et sutout à isoler.
    La charpente à été refaite il y a une dizaine d'année. Les chevrons (8*12) sont espacés en moyenne de 35cm. Ensuite on a la volige, le papier goudronné et la tôle.
    Je pense isoler de la manière suivante (de l'extérieur vers l'intérieur):
    - Tôle
    - Papier goudronné (et oui hélas je ne pense pas pouvoir l'enlever)
    - Volige (planches de 22mm)
    - Lame d'air de 20mm
    - 1ère couche d'isolant de 100 mm(fibre de bois si le budget le permet) entre chevrons
    - 2ème couhe croisée de 100 mm
    - Voile de confinement
    - Pare vapeur
    - Parement à définir (à priori plutôt Fermacell)

    Mon problème est bien entendu le papier goudronné qui est relativement étanche si je ne me trompe pas. Je suis en train de m'intéresser à la feuille de calcul de Yoghourt mais j'aimerais quand même avoir quelques avis (et beaucoup de conseils) sur le comportement qu'aura mon isolation face à la vapeur d'eau.

    Voila, désolé si j'ai été un peu long

    Merci d'avance
    Dernière modification par alfangio ; 23/07/2007 à 16h08.

  7. #36
    Yoghourt

    Re : problème isolation des combles

    condensation assurée, à moins que la lame d'air sous volige ne soit ventilée
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  8. Publicité
  9. #37
    alfangio

    Re : problème isolation des combles

    Tout d'abord merci de t'intéresser à mon problème.

    D'accord, mais à ce moment là, comment faire pour que ma lame d'air soit ventilée ? Ou existe-t-il une autre solution pour éviter cette condensation ? Dois-je supprimer cette lame d'air ?

  10. #38
    alfangio

    Re : problème isolation des combles

    Un petit up.

    De plus je pense aussi isoler les murs un peu de la même façon.
    Je sais l'isolation intérieure n'est pas le mieux mais je n'ai pas énormément le choix. Pour rappel mes murs font une soixantaine de cm, et sont en pierre. Le crépi extérieur est à base de ciment.
    Donc je pensais mettre deux couches croisées d'isolant (fibre de bois, ouate de cellulose) en panneaux semi-rigides entre chevrons. Plus un frein vapeur (style Proclima Intello), et le parement (je ne sais encore quoi mettre).
    Si je laisse une lame d'air entre mon mur et la première couche d'isolant, est-ce qu'il risque de se former de la condensation, voire pire ?

  11. #39
    Yoghourt

    Re : problème isolation des combles

    Pour ventiler la lame d'air, il faut de l'air qui arrive (par exemple, petites ouvertures en bas de pente, préférentiellement via l'arase du mur), et de l'air qui sort (par exemple, ouverture dans le pare-pluie bitumé au niveau du faitage + faitage ventilé).
    Pourquoi veux-tu veux mettre un voile de confinement en plus du pare-vapeur? Ca fait double emploi, non?

    Feuille de calcul avec proclima DB en guise de pare-vapeur:
    - Avec lame d'air: 1,92g/jour
    - Sans lame d'air (fibre de bois à la place): 1,41g/jour
    - Avec lame d'air et pare-pluie respirant à la place du pare-pluie goudronné: pas de condensation.

    => La cause de la condensation n'est pas la lame d'air, mais le pare-pluie bitumé.

    La simu wufi avec lame d'air et pare-vapeur Sd=5m montre que le taux d'humidité du bois monte à 90kg/m3 = 20%. A mon humble avis, c'est trop (risque de pourriture).

    Sous wufi, la mise en place d'un pare-vapeur plus "technique" (à mu variable) abaisse le taux d'humidité max: ~65kg/m3 avec ou sans lame d'air => autant faire sans lame d'air et ajouter 2cm de plus d'isolant. Mais pour que ça marche, ça suppose une bonne gestion de l'hygrométrie intérieure. Autrement dit, une bonne ventilation (hygrostatée tant qu'à faire), voire garder un oeil sur l'hygromètre pour agir s'il dépasse franchement les 60% d'humidité.

    Dans tous les cas, il faudra une pose très soignée et bien étanche à l'air du pare-vapeur.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  12. #40
    Yoghourt

    Re : problème isolation des combles

    Réponse rapidos concernant le mur: c'est pas une bonne idée, la lame d'air côté froid. Un mur, c'est pas comme une bâche bitumée. Cf le fil que j'avais ouvert sur les simus de vieux mur, qui contient des résultats de simulation wufi sur pile poil ce sujet.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  13. #41
    alfangio

    Re : problème isolation des combles

    Très bien donc, je supprime la lame d'air qui ne set à rien et j'en profite pour augmenter l'épaissseur de mon isolant entre chevrons.
    Par contre qu'entends tu par "faitage ventilé". Je pense avoir compris comment faire pour les ouvertures en bas de pente et au faitage mais pourrais tu préciser quand même ?
    Et pour les murs est-ce je risque de rencontrer les mêmes problèmes de condensation en rajoutant deux couches croisées d'isolant ?

  14. #42
    dider

    Re : problème isolation des combles

    bonjour,
    Je me permets de vous presenter mon projet
    Je veux isoler les combles de ma maison (ardoises, voliges montées sur fermettes (heu ! je crois que ça s'appelle fermettes ces grandes poutres verticales) )
    Je souhaite insuffler de la laine de celullose entre les fermettes. Pour que cette dernière ne touche pas la volige et pour laisser un vide d'air, je vais mettre deux petits tasseaux de 2x2cm dans les angles formés par la volige et les fermettes. je dois donc mettre une paroi de quelque chose sur ces petits tasseaux. Est ce que des panneaux de laine de bois de 20mm feraient l'affaire? ou dois je mettre un film micro hygrorégulant? ou bien un panneau de fibre de bois de haute densité? (Je ne mets pas de nom de fabriquant) Faut'il un matériaux respirant comme je le suppose?
    merci pour vos reponses
    dider

  15. Publicité
  16. #43
    calif

    Re : problème isolation des combles

    je voudrais isoler des combles aménageables
    je sais que l'isolation mince n'est pas efficace.
    n'ayant pas trops de place
    je veux appliquer le principe suivant:
    mettre 75mm d'isolant (laine de verre entre chevron+lame d'air+isolant mince+lame d'air+lambris)
    un pro m'a conseillé de ne pas mettre de lame d'air entre la laine de verre et l'iolant mince.
    qu'en pensez-vous?

  17. #44
    Philou67

    Re : problème isolation des combles

    Et pourquoi ne pas laisser tomber l'isolant mince, et remplir cet espace d'isolant normal, en supprimant l'une des lames d'air. De toute façon, l'isolant mince n'as pas un lambda meilleur que la laine de verre, il est horriblement plus cher, et nécessite une pose "impéccable" pour avoir une efficacité identique à de la laine de verre...
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  18. #45
    pierrot01

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour ,

    A mon tour j'ai besoin de conseils pour l'isolation des combles de la maison que j'ai achetée ( RT2000 normalement .... ) .
    Les pièces ont toutes une partie de plafond horizontal au dessus duquel on a des combles perdus , avec (initialement) 20 cm de laine de verre , et une partie sous rampant ( là , il y a le toit , 20 cm de laine de verre et directement le placo ) .

    - pour les combles perdus ( 50% de la surface des pièces ) , j'ai déjà ajouté 20cm supplémentaires de laine de verre ( facile ) ,
    - pour les rampants je suis coincé : je ne suis pas assez bricoleur pour enlever le placo et tout refaire ( et encore moins enlever les tuiles ! ) .

    Par contre , les pièces sont vraiment très grandes , alors je me pose la question suivante : puis-je ajouter sous les rampant , à l 'intérieur , contre le placo , un isolant puis le recouvrir avec des lambris ? La perte de surface et de hauteur n'est pas un problème .

    Si oui , quel isolant me conseillez vous ( j'ai peur que des lambris protègent mal de la poussière de la laine de verre ) ? Pensez-vous que le placo puisse supporter ce poids supplémentaire ?

    Merci d'avance

    Pierre

    (PS : c'est pas le sujet , mais si vous connaissez une entreprise qui fait sérieusement de l'isolation extérieure en rénovation en Rhône Alpes , je suis preneur ) !

  19. #46
    THORG

    Smile Isolation des combles : choix laine minérale ou ouate de cellulose

    Bonjour,

    j'ai une maison avec des combles perdues, isolées avec de la laine de verre posée en rouleau (mal posée cependant et datant de 35 ans).

    Je souhaite aujourd'hui refaire cette isolation qui ne remplit plus sa mission, sachant que mes combles sont basses et que mon dos m'interdit de me contorsionner.

    2 professionnels m'ont proposé d'ôter l'ancienne installation et de pulser : pour le premier : 31.5 cm de laine minérale et pour le second : 25 cm de ouate de cellulose.

    En surfant sur différents sites, j'ai lu que la laine de cellulose aurait une valeur isolante, un comportement à l'incendie et une durabilité comparable à la laine minérale. En revanche, la perméabilité à la vapeur d'eau et la capacité d'absorption d'eau penche apparemment largement en faveur de la ouate de cellulose (de 5, pour la ouate de cellulose à 1, pour la laine minérale).

    Sachant que mes combles sont un peu ventées et que de l'humidité peu s'infiltrer dans ces dernières, dois-je par sécurité, nécessairement opter pour la ouate de cellulose (même si plus cher) ?
    Est'il vrai par ailleurs, quel que soit le produit pulsé, que le vent puisse mouvementer les éléments pulsés ?

    Merci à vous de me répondre.

  20. #47
    jamo

    Re : Isolation des combles : choix laine minérale ou ouate de cellulose

    Citation Envoyé par THORG Voir le message

    Sachant que mes combles sont un peu ventées et que de l'humidité peu s'infiltrer dans ces dernières,
    Bonjour
    il ne faut pas que l'humidité s'infiltre dans le cas de LV ou cellulose . faudra traiter ce probleme avant . pour la cellulose , on peut pulveriser pour creer une croute et dans ce cas ça sera stabilisé.
    y a un fil dedié à la cellulose .
    l'avantage de la cellulose est le dephasage en periode chaude .

  21. #48
    THORG

    Smile Re : Isolation des combles : choix laine minérale ou ouate de cellulose

    y a un fil dedié à la cellulose .



    Merci à jamo pour sa réponse.
    Je pense que je vais opter pour la ouate de cellulose. je vais me renseigner sur la possibilité de faire réaliser cette crôute. Peut-être cela répondra t'il au problème de vent.

    Que signifie "y a un fil dédié à la cellulose" ?

    MERCI d'AVANCE

  22. Publicité
  23. #49
    Philou67

    Re : problème isolation des combles

    La discussion dont Jamo parle : Ouate de cellulose.
    La ouate de cellulose à une densité comparable à la laine de verre, mais une capacité thermique supérieur, ce qui lui confère des propriétés de déphasage de l'onde de chaleur appréciables en été. Méfiez vous cependant lorsqu'on vous annonce des épaisseurs en soufflage, car il faut compte un tassement de 15 à 20% de la ouate. Faites vous bien préciser si l'épaisseur donnée est celle brute ou après tassement (dans ce cas, l'épaisseur réellement soufflée doit avoir une valeur de e/0.8). Dans tous les cas, privilégiés l'épaisseur la plus importante, sachant que dans le prix final, la ouate en elle-même représente une partie minoritaire du devis (dans les devis déjà fournis ici, je dirais entre 20 et 30% du tarif).
    Pour vous faire un ordre d'idée, pour une vente au particulier, la ouate en fourniture revient à environ 1€ HT du kg (sachant qu'on table sur 30kg/m2, cela représente 3€ HT/m2 pour 10cm d'épaisseur).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #50
    Philou67

    Re : problème isolation des combles

    La croute en question est normalement proposée par le professionnel. Il s'agit simplement de pulvériser à l'eau, ou un mélange d'eau et de colle.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  25. #51
    zeph m

    Re : problème isolation des combles

    J'envisage de poser de la laine de verre sous mon toit,entre les pannes.Je dispose de16 cm.Sachant qu'il y a deja 5 cm de laine de verre entre les chevrons.vaut il mieux:mettre 16 cm delaine de verre qui vienne en contact avec les 5 cm deja poses,ou bien je mets
    10 cm et je laisse une couche d'air de 6 cm entr les deux.

  26. #52
    jim64

    Re : problème isolation des combles

    pour l'inocuité de la laine de verre , si ce produit n'a pas la toxicité de l'amiante il n'est pas totalement anodin cf
    http://books.google.fr/books?id=OhEO...um=4&ct=result


    http://pagesperso-orange.fr/smart200...ificielles.htm

    http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs...rale_2-fra.php

    le bon sens doit rester présent et il suffit de penser que toutes ces fibres une fois inhalées ont bien du mal a ressortir du poumon

    il n'y a qu'a déjà preter attention aux fibres de laine de verre sur la peau , l'irritation qui en résulte et la difficulté a s'en débarrasser


    en ce qui concerne les IMR je peux donner mon expérience personnelle , l'ancien proprio(constructeur a isolé les combles(rampants) avec laine de verre 8 cm + imr , totale inefficacité en confort d'été , l'hiver le confort est acceptable ? , moralité isolation extérieure a effectuer( sinon perte de 20 cm dans les pieces et tous les lambris des rampants a reprendre )

  27. #53
    dounia91200

    Re : problème isolation des combles

    Je pense aussi que tu devrais prendre 20cm.

  28. #54
    Pierre6901

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour,

    Je me permet de me joindre à votre conversation.
    En effet travaillant dans l'isolation de combles je pense pouvoir vous apporter quelques informations.

    Tout d'abord pour les combles perdues:
    Je ne serais que vous conseiller de passer par du soufflage en ouate de cellulose avec un R mini de 5 (environs 20 cm tassé) ou bien et c'est encore mieux en R de 6.5 (33 cm environs et conforme à la RT 2012) les deux solutions donne droits au credit d'impots et au ptz.

    Concernant la LDV ou LDR il est claire que leur duré de vie est de 10 ans max contrairement à la ouate ou on a un recule sur plus de 50 ans sans perte d'isolation dans les pays nordiques.

    De plus un point trés important c'est le déphasage sur un R de 6.5 en ouate on arrive à 12 heures... Incomparable par rapport aux laine minérale.
    De plus on trouve dans la ouate du sel de bore avec donc une action anti vermine et moissisures. Et par sa consistance elle empeche tout les rongeure de nichés.

    Voila quelques points sur cette isolation par contre il est evident qu'il faut passé par des sociétés sérieuse qui s'occupe de l'enlevement et vous conseilerons sur le fait de mettre un pare pluie ou pas.

    Pour les combles aménagés j'ai envie de dire que c'est la meme chsoe mais avec des caisson de bois et de la ouate insufflé puis un frein vapeure et enfin du farmacell.

    Bref n'hésitez pas a nme poser des questions j'y réponderais avec plaisir.


    PS: pour une pose de LDV ou LDR jamais moins de 30cm et surtout enlever l'isolant existant avant. Et oui oubliez les Isolant minces... a fuir

  29. Publicité
  30. #55
    alexbonv276

    Re : problème isolation des combles

    Bonjour,
    Je suis actuellement en cours de finalisation d'une isolation thermique de mes murs par l'extérieur, j'aimerai également par la suite refaire mes combles, le problème c'est que j'ai un peu bossé à l'envers, j'ai refais la déco intégralement en février dernier, et je recherche un moyen d'améliorer mon isolation sans devoir tout recommencer, l'isolation des combles par l'exterieur est beaucoup trop chère, existe il une méthode pour isoler des combles sans trop abimer les murs existants ??

    Pour le moment, j'ai de la laine de verre, et du BA13doublé polystirene.

    alex

  31. #56
    Pierre6901

    Re : problème isolation des combles

    Je suppose donc que tes combles sont aménagées?

    Si c'est le cas il faut faire des caissons sur les mures et insuffler de la ouatte mais cela incombe de refaire tes mures derriere (framacel...)effectivement si tu vient de refaire tes combles....c'est un peu domage

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. isolation des combles perdus
    Par louchebem14 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/11/2007, 14h34
  2. Isolation des combles
    Par moute dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/05/2007, 09h18
  3. Isolation des combles
    Par robin30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/03/2007, 10h57
  4. Isolation des combles
    Par raymond 33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/03/2006, 14h28