Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

question fenêtres aluminium




  1. #1
    clementmichel

    question fenêtres aluminium

    Bonsoir, je me permets de venir demander des avis, d'expert ou pas, quant à la qualité de l'isolation ou plutôt simplement des fenêtres en aluminium.

    J'ai parcouru le net pour me renseigner jusqu'à trouver plusieurs éléments de réponses concernant un (gros?) problème de condensation dans les pièces de l'appartement que je loue. J'aurais aimé savoir si j'ai raison de penser que les fenêtres en alu sont dépourvues de rupture de pont(s) thermique(s). J'ai appris l'existence d'une "barre de plastique" (je ne me souviens plus de la matière exacte) incorporées dans le ou les profilés des fenêtres, mais je n'arrive pas a être sûr qu'il n'y en a pas.

    Voila plusieurs photos descriptives de mon problème : #### lien supprimé

    Merci d'avance de vos attentions.

    -----

    Dernière modification par JPL ; 04/12/2017 à 22h13.

  2. Publicité
  3. #2
    JPL

    Re : question fenêtres aluminium

    Les illustrations doivent être postées en pièces jointes et non sur un serveur externe. Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    Salva57

    Re : question fenêtres aluminium

    S' il y a de la condensation il y a fort a parier qu'il n'y a pas de rupture de pont thermique.


  5. #4
    clementmichel

    Re : question fenêtres aluminium

    20171204_193724.jpg20171204_193709.jpg

    Voila 2 des photos de mes super fenêtres

    J'en avais des plus criantes encore, ou il y a vraiment beaucoup d'eau de condensation, je n'arrive pas la les ajouter en pièces jointes
    Dernière modification par clementmichel ; 04/12/2017 à 22h40.

  6. #5
    TioChanclas

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonjour,

    pour une telle condensation, il y a fort à parier que le pont thermique se double d'un défaut de ventilation.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    clementmichel

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonsoir, merci de vos réponses.

    Ceci n'est rien comparé a la condensation que j'ai sur ma fenêtre dans la chambre aprés la nuit. Cette fameuse rupture de pont thermique se trouve dans quelle partie d'une fenêtre en aluminium normalement svp ? Est-on censé pouvoir la voir en observant la fenêtre ?

    Pour ce qui est de la ventilation il n'y a également aucun mécanisme tel VLM d'installer dans l'appartement... la seule chose que je posséde dans la SDB est une espece de grille avec 2 genre de mini tringles a rideau certainement sensées être pour l'ouverture et la fermeture. Mais ça n'a l'air de déboucher seulement... dans le mur oO.

  9. #7
    TioChanclas

    Re : question fenêtres aluminium

    S'il y en a une, elle est dans le bati, donc invisible.

    L'absence de ventilation n'arrange rien.
    C'est peut être de là que vient le problème.

    Avez vous la possibilité d'installer un extracteur permanent, ou à défaut un déshumidificateur?

  10. Publicité
  11. #8
    cornychon

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonjour,

    A mon avis, il ne faut pas trop incriminer les fenêtres d’être responsables du gros problème de condensation.
    Si tes fenêtres sont à double vitrage, les profilée en aluminium comportent une barrière thermique entre la face extérieure et intérieure.
    Les fenêtres sont des zones de moindre isolation par rapport aux murs. En d’autres termes, ce sont les zones les plus froides qui donnent sur l’extérieur.
    Lorsque les locataires génèrent trop d’humidité par leur manière de vivre, l’humidité absolue et relative de l’air montent à des niveaux très élevés. Cet air va se débarrasser de son eau contre les parois les plus froides, les fenêtres. L’ai va également se débarrasser de son eau contre les murs les plus froids. C’est souvent derrière les meubles, les angles de murs qui donnent sur l’extérieur.

    Il faut vérifier si le système de renouvellement d’air fonctionne bien. Tu as probablement une VMC.

    Ce qu’il faut éviter :
    - Prendre des douches en laissant partir l’air gorgé d’humidité dans les autres pièces. Il faut une ventilation efficace, capable d’avaler des grands volumes d’air chaud saturé d’humidité.
    - Faire cuire des pommes de terre et d’autres légumes dans l’eau bouillante. Faire des frites et autres aliments qui produisent de la vapeur. Il faut une hotte efficace à évacuation directe. Qui balance tout à l’extérieur. Une hotte à recyclage n’arrête pas la vapeur d’eau.
    - Ne pas faire bouillir du linge dans des lessiveuses ou équivalent.
    - Ne pas faire sécher du linge dans l’appartement. Utiliser un sèche linge.

    Avant de faire quoi que ce soit niveau fenêtre, avant de les accuser de tous les maux, faire un point sur ta manière de vivre dans ton appartement.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  12. #9
    clementmichel

    Re : question fenêtres aluminium

    J'imagine qu'un extracteur permanent signifie des travaux, je suis seulement locataire donc je ne veux pas engager quelques travaux que se soit a mes frais compte tenu des relations que j'entretiens avec ma propriétaire. Un déshumidificateur semble être la meilleurs option bien qu'un dépannage plutôt qu'une solution a mes yeux. Mais en 1 mois de temps j'ai 15% du plafond d'une des chambres qui est moisi tant la condensation est énorme..

    La rupture n'est elle pas sensée être un standard lorsqu'on installe des fenêtre en aluminium ? :/ Surtout quand on sait que le bâtiment n'a aucun système de ventilation viable pour renouveler l'air..

    Ce que j'essaie de déterminer c'est si cela a été décider dans un soucis d'économie d'argent au détriment d'une habitation correct. Ce qui me semble être un peu a la mode depuis quelques années..

  13. #10
    clementmichel

    Re : question fenêtres aluminium

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,

    A mon avis, il ne faut pas trop incriminer les fenêtres d’être responsables du gros problème de condensation.
    Si tes fenêtres sont à double vitrage, les profilée en aluminium comportent une barrière thermique entre la face extérieure et intérieure.
    Les fenêtres sont des zones de moindre isolation par rapport aux murs. En d’autres termes, ce sont les zones les plus froides qui donnent sur l’extérieur.
    Lorsque les locataires génèrent trop d’humidité par leur manière de vivre, l’humidité absolue et relative de l’air montent à des niveaux très élevés. Cet air va se débarrasser de son eau contre les parois les plus froides, les fenêtres. L’ai va également se débarrasser de son eau contre les murs les plus froids. C’est souvent derrière les meubles, les angles de murs qui donnent sur l’extérieur.

    Il faut vérifier si le système de renouvellement d’air fonctionne bien. Tu as probablement une VMC.

    Ce qu’il faut éviter :
    - Prendre des douches en laissant partir l’air gorgé d’humidité dans les autres pièces. Il faut une ventilation efficace, capable d’avaler des grands volumes d’air chaud saturé d’humidité.
    - Faire cuire des pommes de terre et d’autres légumes dans l’eau bouillante. Faire des frites et autres aliments qui produisent de la vapeur. Il faut une hotte efficace à évacuation directe. Qui balance tout à l’extérieur. Une hotte à recyclage n’arrête pas la vapeur d’eau.
    - Ne pas faire bouillir du linge dans des lessiveuses ou équivalent.
    - Ne pas faire sécher du linge dans l’appartement. Utiliser un sèche linge.

    Avant de faire quoi que ce soit niveau fenêtre, avant de les accuser de tous les maux, faire un point sur ta manière de vivre dans ton appartement.
    Bonsoir, en effet j'ai bien compris que l'humidité de l'air allait directement sur les parois les plus froides, en l'occurence la les fenêtres en alu. Dans la chambre le matin j'ai 1L d'eau contres les vitres et les montants de la fenêtre, et carrément des gouttes d'eau au plafond..

    En ce qui concerne les choses à éviter, evidemment je me retrouve pas mal dans ce que vous décrivez.. cela dit ça fait quand même des choses banales du quotidien qu'un ménage fait dans un appartement..

    Pour ce qui est de la VLM, non il n'y en a pas : la seule chose qui ressemble à un mécanisme pour evacuer l'air , je le repète c'est une grille en plastique avec 2 cordes qui donne dans le mûr a l'interieur du bâtiment.

  14. #11
    cornychon

    Re : question fenêtres aluminium

    Il faut impérativement une VMC. A vérifier si ce n’est pas obligatoire !
    Demain, Larzacien va donner un avis. Il loue des appartements, il connaît assez bien ces problèmes de réglementation.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  15. #12
    Salva57

    Re : question fenêtres aluminium

    Les anciennes fenêtres alu ne possedaient pas de rupture de pont thermique ce qui accentu votre problème. Pour limiter cela dans la chambre il faudrait moins chauffer et peut être laisser la porte ouverte pour que votre respiration nocturne ne soit pas concentrée dans la chambre.
    Mais il n'y a pas de secret il faut une VMC.
    Concernant la grille les deux petites tirette servent soit à ouvrir et fermer des ailettes soit au on/off d'un moteur (encore faut-il qu'il ne soit pas h.s)

  16. #13
    TioChanclas

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonjour,

    "Bonsoir, en effet j'ai bien compris que l'humidité de l'air allait directement sur les parois les plus froides, en l'occurence la les fenêtres en alu. Dans la chambre le matin j'ai 1L d'eau contres les vitres et les montants de la fenêtre, et carrément des gouttes d'eau au plafond.."
    Non, vous n'avez pas compris : il s'agit de l'humidité que vous voyez, de l'eau liquide en quelques sortes. Il y en a partout ailleurs... Jusqu'à traverser les murs.

    "En ce qui concerne les choses à éviter, evidemment je me retrouve pas mal dans ce que vous décrivez.. cela dit ça fait quand même des choses banales du quotidien qu'un ménage fait dans un appartement.. "
    Mais votre interlocuteur a pourtant raison : première règle, éviter d'aggraver la situation : un sèche linge + déshumidificateur vous coûteront 400 euros... Peut être le prix pour éviter des affections respiratoires, même si vous avez raison de stipuler que ce sont des palliatifs, et qu'il y aurait bien mieux à faire.

    "Pour ce qui est de la VLM, non il n'y en a pas : la seule chose qui ressemble à un mécanisme pour evacuer l'air , je le repète c'est une grille en plastique avec 2 cordes qui donne dans le mûr a l'interieur du bâtiment."
    Alors vu la situation décrite, il faut davantage aérer le logement, et trouver un moyen d'installer un système mécanique : c'est la deuxième règle.

    " Pour limiter cela dans la chambre il faudrait moins chauffer"
    Non non non! C'est le contraire! Chauffer davantage pour déplacer le point de rosée tout en "obligeant " l'air à stocker davantage d'eau sous forme gazeuse. C'est la troisième règle

    La dernière règle, vu que vous êtes locataire, c'est informer votre bailleur, lui faire constater les désordres, lui en expliquer l'origine, et lui demander d'y remédier. Et prendre des photos car sinon, tôt ou tard, tout va moisir et vous en serez tenu pour responsable.
    S'il refuse, lui demander l'autorisation d'installer à vos frais (votre mode de vie peut être responsable de la situation) un extracteur à travers un mur, ce qui coûte trois fois rien.
    S'il refuse, barrez vous vite, ça pue, comme situation. Au minimum, ça va vous prendre la tête jusqu'aux beaux jours, date à laquelle vous serez bon pour tout repeindre.

    Ah, j'oubliais, dernier point... Vous vous étonnez que des bailleurs fassent a minima pour leurs locataires? On appelle ça vulgairement des marchands de sommeil. C'est courant. Mais tous ne sont pas ainsi, et proposent des biens en parfait état, et investissent dedans, ne serait-ce que parce que c'est leur patrimoine, ils l'entretiennent.
    J'ai des locataires dans une maison : si demain la chaudière ou la vmc tombent en rade, plutôt que de faire prendre des risques à mon logement et à mes locataires, et en être tenu responsable, je changerai l'appareil en panne plutôt que d'expliquer comment on peut faire bouillir de l'eau avec une fenêtre ouverte pour faire une toilette de chat...

  17. #14
    cornychon

    Re : question fenêtres aluminium

    @clementmichel

    Bonjour,
    Je me suis amusé à consulter la réglementation qui existe dans le domaine de la ventilation.
    Il y a des choses obligatoires à faire avant de louer.

    Arrêté du 24 mars 1982 relatif à l'aération des logements
    Version en vigueur au 5 décembre 2017

    https://www.legifrance.gouv.fr/affic...XT000000862344

    """" des sorties d'air dans les pièces de service, au moins dans les cuisines, les salles de bains ou de douches et les cabinets d'aisances, réalisées par les conduits verticaux à tirage naturel ou des dispositifs mécaniques. En installation collective de ventilation, si une pièce de service possède une sortie d'air mécanique, toutes les autres pièces de service doivent en posséder une """

    """ En tout état de cause, le débit total extrait est au moins égal à la valeur donnée par le tableau suivant :
    NOMBRE DE PIÈCES PRINCIPALES : 1
    Débit total minimal en m3/h. : 10
    NOMBRE DE PIÈCES PRINCIPALES : 2
    Débit total minimal en m3/h. : 10
    NOMBRE DE PIÈCES PRINCIPALES : 3
    Débit total minimal en m3/h. : 15
    NOMBRE DE PIÈCES PRINCIPALES : 4
    Débit total minimal en m3/h. : 20
    Les entrées d'air, complétées par la perméabilité des ouvrants, doivent permettre d'obtenir les débits définis ci-dessus""""


    Une explication complémentaire :
    Des conduits verticaux à tirage naturel c’est quoi ! !
    Ce sont des conduits qui par convection naturelle, doivent assurer les débits d’air minimum imposés par la réglementation.
    Le débit d'air assuré par convection naturelle est directement lié, à la section du tube, à sa hauteur, à la différence de température entre l'entrée et la sortie d'air.
    Une simple ouverture ne permet pas un tirage par convection naturelle.

    Cette réglementation ne semble pas appliquée dans ton logement.
    Ton assurance défense et recours voiture, peut intervenir gratuitement.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  18. #15
    clementmichel

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonsoir, merci pour vos réponses et précisions.

    C'est quand même désolant d'avoir à s'adapter a la qualité pourrie d'un logement mais soit, c'est comme ça, on ne m'a pas obligé à emménager dedans me direz vous.

    Pour ce qui est de devoir aérer plus, je trouve que c'est un peu paradoxal : ouvrir en grand et pour une durée plus longue alors qu'il me faudrait chauffer davantage...

    Enfin pour en revenir aux fenêtre car c'était surtout pour cela que j'avais créé un topic, j'ai lu quelques part en effet, et quelqu'un l'a répété, que la rupture de pont n'était pas posée systématique il y a encore quelques.

    Je trouve quand même ce choix bizzard pour un appartement, et sans VMC ! :/

  19. #16
    TioChanclas

    Re : question fenêtres aluminium

    "Pour ce qui est de devoir aérer plus, je trouve que c'est un peu paradoxal : ouvrir en grand et pour une durée plus longue alors qu'il me faudrait chauffer davantage... "

    Le premier est pour garantir un renouvellement de l'air saturé en humidité. Seul l'air sera refroidi, pas les masses. Incidence minime.
    Le second pour déplacer le point de rosée.
    Ils sont complémentaires.


    Quant aux fenêtres, personne n'ayant vu comment elles ont été fabriquées, il est très délicat de se prononcer.

    Dans tous les cas, vos photos montrent aussi des vitrages trempés, ce qui révèle à mon avis que le dormant n'est pas seul en cause.
    Alors pourquoi mettre des trucs pourris et mal posés? Parce que globalement, ça coute moins cher. Et quand ce n'est pas pour soi, nombreux sont qui s'en moquent. La démarche patrimoniale n'est pas toujours proche de la démarche financière, pour un bailleur.
    Et je ne vou sparle ni d'honnêteté ni d'amour propre...

    Bonne soirée.

  20. #17
    cornychon

    Re : question fenêtres aluminium

    @ clementmichel

    Si tes fenêtres sont d’origine en double vitrage, il y a une barrière thermique entre la face avant et arrière des profilés alu.

    Je vais te donner tous les éléments pour que tu puisses comprendre ces problèmes d’aération.

    C’est à la portée de tout le monde, il suffit de faire l’effort d’apprendre.
    De mon coté, je fais l’effort de t’expliquer.

    Dire que c'est mouillé, qu'il y a de l'humidité, qu'l faut ouvrir, qu'il faut une VMC, c'est bien sur le plan qualitatif,
    Mais sur le plan quantitatif, ça apporte quoi ?
    - Que se passe-t-il sur le plan physique ? comprendre, c'est pouvoir répondre aux questions ci dessous !
    - Quel est l’intérêt d’ouvrir les fenêtres ? Combien de temps ? A quelle fréquence ? quelle quantité d'eau évacuée ? Combien ça coute en quantité de chaleur perdue ?
    - Quel est l’intérêt d’avoir une VMC ? Quel débit d'air ? Combien ça coute en quantité de chaleur perdue ?
    - Que peut-on comparer entre ouvrir les fenêtres et avoir une VMC ?

    Tu vas voir le graphique page 8/10 de ce lien
    http://www.leguideits.fr/guides-its/...air-humide.pdf
    Il y a en bas les températures, à droite, à la verticale, la teneur en humidité absolue qui s’exprime en gr par kg d’air (1 kg d’air c’est toujours proche de 1 m3 d’air)

    Pour faire simple, on va prendre les points du graphique
    Tu as 25°C dans ton appartement, 100% d’humidité relative, tu arrives à 20 gr d’eau par m3 de ton air.

    Tu as dehors une température de 10°C, A 10°C, 100% d’humidité, tu a 8 gr d’humidité absolue. Impossible d’avoir plus pour 10°C.

    Tu fais rentrer cet air pour renouveler celui qui existe, Courant d’air pendant 2 minutes. Tu refermes les fenêtres, au bout de quelques minutes. Comme dit plus haut, la masse des murs et meubles n’ayant pas le temps de descendre en température ton air remonte pratiquement à 25°C rapidement.
    Le fait de passer l’air qui était à 10°C à 25°C, permet d’avoir l’air intérieur qui passe de 100% d’humidité relative à 40% d’humidité relative.
    Ouvrir deux minutes permet de faire baisser l’humidité de l’air d’une manière significative, mais si l’appartement est très humide, l’air va se recharger en humidité rapidement (disons de l’ordre de 1 h)

    On voit bien qu’ouvrir les fenêtres deux fois par jour n’est pas de nature à assécher ton appartement.
    Tu renouvelles à chaque ouverture le volume de ton appartement, soit environ 250 m3 d’air.
    Avec une VMC qui débite 250 m3 d’air, tu renouvellerais régulièrement 250 m3 d’air humide toutes les heures.
    En gros ca revient à ouvrir tes fenêtres pendant 2 mn toutes les heures.
    Renouveler 250 m3 d’air qui se trouve à 25°C pour le remplacer par un air à 10°C, c’’est une perte de 1200 Wh
    1200 Wh c’est 0.2€ l’heure
    C’est le prix à payer pour avoir un air qui assèche et assaini l’appartement.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  21. #18
    Larzacien

    Re : question fenêtres aluminium

    Bonjour, ça fait vraiment beaucoup de condensation.

    Et sur les murs, n'y a-t-il aucun problème de moisissures ou autres ?

    On peut supposer (mais je dis bien supposer) que les murs auraient été isolés, donc la condensation se reporteraient sur les fenêtres qui sont plus froides que le mur.

    Il serait intéressant de savoir l'âge des fenêtres. Même avec une rupture de pont thermique, elles peuvent être plus froides que le mur.

    Et visiblement, le renouvellement d'air est défaillant.

    Qu'y a-t-il comme chauffage dans cette maison ? - chauffage électrique ? - chauffage central ? chaudière placée où ? dans la cuisine ? au sous-sol ?

    Si c'est de cas, merci de mettre deux ou trois photos de la chaudière d'un peu loin, qu'on voit tout jusqu'au plafond, et d'autres de plus près notamment tableau de commande et plaque comportant le type etc... Comme on a quelques pros sur le forum, ils pourraient aider efficacement en leur donnant les moyens.

    N'y a-t-il pas une hotte aspirante de la cuisine ? - à extraction (sort l'air à l'extérieur) - à recyclage (mouline le même air). ???

    N'y a-t-il pas d'utilisation de poêle à pétrôle, ou au gaz, ou encore cheminée à éthanol ?

    Même lorsqu'il y a une VMC, bien entendu, elle a un certain débit pour renouveler l'air sans trop pour ne pas trop faire partir d'air chaud.
    Si on a des casseroles qui bouent, sans même mettre un couvercle, si on étend du linge, si on arrose bien le sol pour le laver, si on a un poêle à pétrôle, des plantes vertes, le débit de la VMC ne suffit plus.
    J'ai vu des fenêtres pleines d'eau à l'intérieur avec une cuisinière bois qui chauffait bien, et plein de plantes vertes dans la pièce.. Il n'y avait pas de VMC, mais la maison n'était pas super étanche. Je pense qu'une VMC aurait eu du mal à corriger le pb.

    N'y a-t-il pas de cheminée ouverte ou avec insert ?

    Il faudrait vous procurer un ou deux hygromètres (rayon électricité des supermarchés par exemple -environ 12 euros le thermomètre hygromètre).
    ça doit être affolant le taux d'humidité là dedans.

    Pour ma part, et pour ne pas avoir de souci, pour ne pas pourrir la barraque, pas de location sans renouvellement d'air automatique, mais encore faut-il savoir ce qu'on peut installer et pour cela il faut quelques renseignements demandés ci dessus.

    Reste qu'en tant que locataire, soit on arrive avec beaucoup de diplomatie à convaincre le propriétaire, en mettant en avant la dégradation inévitable de son bien, soit on utilise des petits moyens.

    En attendant faites courant d'air 3 ou 4 mn au moins 3 fois par jour, ce sera déjà ça. Et bien sûr avec le temps humide actuel, ça n'arrange rien.

    Un truc : ne laissez pas la porte de la salle de bain ouverte après la douche, sinon vous répandez la vapeur produite par l'eau chaude, et ce n'est pas rien. Par contre ouvrez en grand la fenêtre de la salle de bain pour que ça s'évacue dehors, et faire en sortes que ça sèche. Un ventilateur ordinaire qu'on ferait tourner en même temps qu'on ouvre favorise grandement le séchage. Ce sera déjà ça de gagné.
    Dernière modification par Larzacien ; 10/12/2017 à 10h14.

Discussions similaires

  1. question sur les fenêtres PVC
    Par olive951 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2010, 11h23
  2. fenetres aluminium et maintien des persiennes
    Par elisa87 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/07/2010, 05h53
  3. petite question sur l'aluminium
    Par kenoaj dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 24/11/2007, 20h39
  4. question sur le fluorure d aluminium
    Par pokemon86 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2005, 20h04