Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Sarking en fibre de bois - pare vapeur et parepluie - dimensionnement



  1. #1
    Gil_Blas

    Question Sarking en fibre de bois - pare vapeur et parepluie - dimensionnement


    ------

    Bonjour.
    J'ai décidé de refaire ma toiture de plus de 100 ans d'age en petites tuiles normandes (100m2 toiture 2 pans avec combles retroussées -coyau de 1m). La loi impose dans ce cas de faire l'isolation (bien pour la planète, moins pour le portefeuille). Comme il s'agit dune résidence secondaire, je n'ai pas droit aux aides de l'Etat. De ce fait je ne suis pas contraint par la RT2012. Donc je vise un R "réaliste" de 4 au lieu de 6 ou 7 ...

    Un sarking veut dire , pose d'un platelage en bois de 18mm, d'un film hygrovariable (qui n'est pas imposé par le DTU en Normandie mais conseillé ?), fibre de bois compresse (R=4 soit 140mm) , contre liteaux et enfin toiture normale en tuiles normandes. La charpente est nickel. Mais tout ceci pèse son poids et je voudrais vérifier que cela passe.

    QUESTION 1 Quel est expert qui sait calculer cela ?

    Un des couvreurs consulté indique vouloir conserver les chevrons existants et poser le platelage dessus (je perds 63 mm de hauteur). Mais des lors comment assurer l'etancheite du pare-vapeur au niveau des chevrons/ panne sablière? (en principe on recouvre la sablière d'un film et l'on pose les chevrons /platelage dessus. Il faut alors assurer l'étanchéite a l'air en collant le film platelage sur celui de la sablière (DTU).

    QUESTION 2: Pertinence de conserver les chevrons ? J'ai impression que faire etancheite va couter un bras car sinon c'est a faire chevron par chevron...

    QUESTION 3 Le but du film hygro c'est d'assurer l'étanchéite a l'air - ce qui est discutable en rénovation du bâti ancien (Ma charpente a bien vécu ainsi, bien ventilée) . Admettons. Le couvreur voudrait rajouter sous ses tuiles un film car en cas de tempête, LES TUILES se soulèvent moins. Mais ceci a une incidence sur les films. Car je crois avoir que le Sd entre films doit être décroissant (entre parevapeur sur platelage et celui de la couverture). A priori, le film du platelage a un sd de 18 voire variable. Quel doit etre celui du film couverture

    Votre avis SVP et merci par avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lucienpel

    Re : Sarking en fibre de bois - pare vapeur et parepluie - dimensionnement

    Bonjour

    <De ce fait je ne suis pas contraint par la RT2012. Donc je vise un R "réaliste" de 4 au lieu de 6 ou 7 ... >

    En cas de rénovation 'lourde' en réno, c'est la règlementation thermique dans l'existant (élément par élément)
    qui s'applique :
    combles aménagés, R mini de 4
    combles perdus, R mini de 4,5

    <QUESTION 1 Quel est expert qui sait calculer cela ? >
    un charpentier digne de ce nom doit être à même de vous faire cela

    <QUESTION 2: Pertinence de conserver les chevrons ? J >
    sur quoi va alors reposer le platelage ? vous avez des pannes très rapprochées ?

    <QUESTION 3 Le but du film hygro c'est d'assurer ;...... >
    le film de sous toiture (appelé aussi pare pluie ou pare neige) doit être de type HPV c'est
    à dire Hautement Perméable à la Vapeur d'eau ;
    Pour donner un ordre de grandeur le Sd d'un HPV 'tourne' autour de 0,05 m

    Aujourd'hui la majorité des écrans de sous toiture sur le marché sont des HPV.

    Cdt

  4. #3
    Mickele91

    Re : Sarking en fibre de bois - pare vapeur et parepluie - dimensionnement

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Gil_Blas
    <QUESTION 1 Quel est expert qui sait calculer cela ? >
    Idem Lucien, ou alors un bureau d'étude, ou alors pour "dégrossir", avec cet outil :http://charpente-total-bricoleurs.wi...t-de-panne.php

    Citation Envoyé par lucienpel
    <QUESTION 2: Pertinence de conserver les chevrons ? J >
    sur quoi va alors reposer le platelage ? vous avez des pannes très rapprochées ?
    Même interrogation que Lucien.

    Citation Envoyé par Gil_Blas
    QUESTION 3 Le but du film hygro c'est d'assurer l'étanchéite a l'air
    Si on parle bien de la même chose, donc pour moi c'est ce que l'on appelle "l'écran de sous toiture", il est soit étanche, soit comme le dit Lucien HPV...

    Toi tu nous parles d'un "film hygro"...c'est à dire ?...

    Cordialement

  5. #4
    Gil_Blas

    Smile Re : Sarking en fibre de bois - pare vapeur et parepluie - dimensionnement

    Bonjour et merci de prendre le temps d'avoir pris le temps de répondre.

    Les pannes de section 70x220 sont espacées de 1.45 / 1.80 /1.3m (Faîtière vers sablière) Panne faîtière + 2 ventrières interm. + sablière.

    NB: Ici en Normandie, les recommandations (extrait de l’audit énergétique):
    • Lors de l’isolation de rampants, rendre obligatoire le traitement de l’étanchéité à l’air et de la migration de la vapeur d’eau (membrane et frein vapeur). Prévoir une stratégie d’étanchéité au vent pour protéger l’isolant thermique des courants d’air.
    • Un coefficient de résistance thermique de R ≥ 6 m². K/W est proposé sachant que la réglementation thermique exige un minimum de R = 4.4 m². K/W (soit 140+40=180mm) puisqu'il faut 17cm min. avec un lambda de 0.038
    Ces recommandations doivent être respectées si je souhaite avoir des subsides. Mais je calcule et mon choix final sera raisonné, un compromis entre le raisonnable et une approche technocrate.

    Mon raisonnement. C'est un peu long mais pas facile a écrire.

    Une des considérations est désormais, de soit conserver les chevrons actuels (environ 40 en bon état , 63x63 mais pas neufs) ou soit de les remplacer par le strict minimum puisque le sarking introduit un platelage de 18mm et la création de «*caissons*» au-dessus de platelage, épaisseur 140/180mm selon la solution choisie.

    Hypothèse 1 / Si je mets une membrane (frein vapeur) SUR le platelage (face supérieure)- qui est, selon les DTU obligatoire au-dessus de 900m - mais non spécifié en plaine / Normandie - cette membrane doit-être collée sur la membrane qui entoure la sablière afin d’assurer l’étanchéité de l'enveloppe. Il faut donc dégager la sablière des chevrons pour la filmer …. et fixer ensuite les chevrons sur la sablière filmée. Ensuite, la membrane du platelage retombe sur la sablière pour y être collée par l’extérieur. L'étanchéité de l'enveloppe sera achevée lorsque le pare-vapeur des pieds droits (ossature bois ou métallique avec pare-vapeur des combles aménagés) sera collé sur le platelage en sous-face - et découpé /collé au niveau des chevrons. Il y en a 40 … Donc moins j'ai de chevrons porteur du platelage , mieux je me porterai. Plus ils seront en bon état, plus il la peinture sera aisée. Et à priori pour porter le platelage en 18mm je n'ai pas besoin d'autant de chevrons.

    Nb*: Il n’est pas question de mettre un film en sous-face du platelage car l’intérêt du sarking c’est de voir la charpente et le platelage en bois


    Hypothèse 2 /. Si la sablière n'est pas démontée donc non-filmée, il n’y a pas d’étanchéité de l'enveloppe au niveau des sablières. L’air passe donc «*en théorie*» au travers du platelage non-jointif, passe sous la membrane pour «*descendre*» vers les sablières, Je pense que si la membrane va suffisamment loin dans le cache moineau, je devrais éviter le passage de l’air.

    En théorie, tous les écrans/membranes, qu’ils soient sous toiture, pare-pluie, frein/pare-vapeur, sont étanches à l’air (ou au vent)> ce qui les différencient, c’est la résistance à la diffusion de vapeur, caractérisée par le coefficient Sd . Annoncée a 0,7 +0,12 soit 0,8 la fibre de bois sur 140mm c’est très perspirant.


    Hypothèse 3 / . Si je ne mets pas de membrane filmé sur le platelage. Un couvreur m'indique que je peux prendre des panneaux rigides fibre de bois de 100 mm recouverts d'une seconde couche (STEI*** intégral en 40mm, fibre de bois avec rainure et languette). Cette 2nde couche est isolante, pare-pluie, et COUPE-VENT. J'ai alors bien une «*membrane*», mes 140mm (R=4 combles amenagees), un pare-pluie de 40mm et ensuite ma couverture classique liteaux/tuiles. Le Sd est de l'ordre de 0.8

    Bien évidemment, c'est le pare-vapeur côté intérieur qui assure l’étanchéité à l'air, et ici il n’y en a pas en sous-toiture (uniquement au niveau des pieds-droits) et il n’y a pas de raccord avec la couche de 40mm qui fait pare-vent, placée a 18mm+100mm plus haut. Le platelage n’est pas jointif et l’air peut passer au travers des 100mm d’isolant mais se trouve bloqué au niveau de la seconde couche de 40mm qui est coupe-vent

    La solution semble s’orienter vers hypothèse 3, avec un bon cache moineau – équipé d’un pare-vapeur pour éviter que l’air /vent ne remonte au travers des 100mm d’isolant en bout de toiture.

    Je m'interroge désormais sur l’intérêt d'un film pare-pluie ou HPV sous les liteaux notamment avec la solution d'un «*40mm pare-pluie*» en fibre de bois. Cela semble strictement inutile.

    Vos commentaires et suggestions sont bienvenues.

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. sarking & Panneau pare pluie fibre de bois rigide
    Par MRF dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/02/2018, 11h01
  2. Fibre de bois salle de bain/ frein ou pare vapeur
    Par DurbanXe dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/03/2013, 11h01
  3. isolation fibre de bois et pare-vapeur
    Par philstralis dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/02/2012, 08h52
  4. Isolation fibre de bois et pare-vapeur
    Par Dracian dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/06/2011, 22h27
  5. Isolation combles en fibre de bois : pare-vapeur ?
    Par Goetmilou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/09/2010, 17h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...