Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Gardénia




  1. #1
    Amanuensis

    Gardénia

    Bonjour,

    Je viens de récupérer (d'une exposition) un gardénia tout en fleurs, donc forcé totalement hors saison. Je sais bien que garder en vie une plante ainsi martyrisée est difficile, et tout autant que les gardénia sont difficiles par eux-mêmes, et je ne connais pas bien ces plantes.

    Est-ce que quelqu'un a de bons conseils quoi faire pour la garder en vie et la resynchroniser avec les saisons de l'hémisphère nord ? Et ce sans moyens artificiels d'éclairage contrôlé ?

    Cordialement,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cendres

    Re : Gardénia

    Bonjour,

    Comme tu le soulignes, tout forçage de plante est une première difficulté, un "choc" se produit dans le nouveau milieu. A mon avis, il y aura forcément des conséquences (perte de feuilles, boutons lofraux qui sèchent...). Sauf si le "forçage" vient simplement du fait que l'on ait pincé les boutons de fleurs au fur et à mesure de leur formation (ce qui est moins trumatisant que de jouer sur l'éclairage, les engrais et hormones et les températures).

    Mais en plus, le Gardenia est difficile de culture en appartement. Je ne connais pas ton installation, mais il vient mieux en serre. Il lui faut une lumière forte, sans soleil direct (à part un peu le pâle soleil d'hiver). L'hygrométrie doit être forte lors de la formation de boutons floraux (d'où parfois une perte de fleurs lors de l'arrivée en maison ou en appartement chauffé, où l'hygrométrie est très faible). Ils ont besoin d'une température stable, les écarts faisant chuter les boutons floraux. L'eau d'arrosage doit être à température ambiante et non calcaire. En belle saison, on peut apporter un engrais (acide si possible) tous les 15 jours.

    Pour compenser le forçage de ton Gardenia, il faut...appliquer le plus possible ces conseils (qui ne sont pas évidemment des baguettes magiques) et...prier un peu. Il est possible de poser le Gardenia sur une soucoupe contenant plusieurs centimètres de bille d'argile expansée ou de pouzzolane que l'on maintient humide; ceci augmente l'hygrométrie en plus des pulvérisations d'eau; attention à ne pas mouiller les bouton et les fleurs, qui se tachent facilement.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  4. #3
    Amanuensis

    Re : Gardénia

    C'est soit la partie habitée, soit la "serre d'hiver" (véranda utilisée genre orangerie, orientée Est, là où j'hiverne mes plantes d'extérieur supportant mal le gel). La partie habitée est relativement sèche (peu chauffée, 15 actuellement), sauf quelques exceptions. La serre a une hygrométrie élevée mais subit des écarts de température jour/nuit importants en ciel très clair.

    Avec ce que tu décris, une position bien éclairée dans une salle de bain pourrait être le meilleur "hôpital" pour cet hiver ? (Cela ressemble pas mal aux conditions pour fougères...)


  5. #4
    Cendres

    Re : Gardénia

    La salle de bains me paraît pas mal, oui.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    Sifo-Dyas

    Re : Gardénia

    Salut

    L'élément fondamental pour le Gardenia (un jasminoides je suppose ?) est le sol. Il doit être acide drainant et riche. Le mieux que j'ai trouvé est un mélange de pouzzolane et de terreau, engraissé régulièrement et souvent arrosé (une fois par jour la majorité de l'année). Un substrat non drainant, et c'est une pourriture des racines assurée. Les racines sont la seule partie fragile de la plante. Quand un Gardenia devient noir au bout des feuilles, perd ses fleurs, cela n'a rien à voir avec la température ou autre, cela vient d'un substrat type tourbe ou terreau très peu drainé.

    Le reste n'a que peu d'importance, il faut juste lui donner un sol convenable.

    Le mien est dehors toute l'année, il supporte le gel jusqu'à -8 ° sans problème, la neige, le mistral, le soleil. Je l'abrite un peu en juin jusqu'en fin août, pour qu'il échappe aux rayons solaires directs à partir de 10 ou 11 h, mais le plein soleil en hiver est son régime. Il en a besoin pour fleurir. Je l'arrose à l'eau du robinet, mais je lui apporte du sulfate de fer 2 fois l'an, là je suis en retard, il se chlorose un peu.

    Il fleurit sans aucun problème s'il reçoit régulièrement un engrais riche en potasse. Les différences de température ne le gênent pas, en avril mai on peut avoir 10 ° le matin et 30 l'après midi, il est en pleine floraison.

    Le problème principal est le mode de production de ces plantes : à l'aide d'hormones (dites "régulateurs de croissances") qui aident à la reprise tout en "nanifiant" la partie aérienne, on peut produire une mini plante de 20 cm de haut, avec peu de racines mais déjà en fleur. Elle devra être considérée comme une bouture quand on l'achète : le but sera de lui faire développer son système racinaire sans lui demander de floraison pendant un an. Il faut changer le substrat très délicatement (racines très fragiles) pour un mélange pouzzolane + terreau et attendre que la plante reprenne, ce qui peut prendre plusieurs semaines, et la nourrir à l'engrais très diluée quand on voit qu'elle montre des signes de reprise. La placer dehors à l'abri ou dans une serre froide, de petits gels ne la gêneront pas.

    Le mien à 8 ou 10 ans, il n'est pas trop gros (il va falloir que je le rempote au printemps), mais bien sûr plus qu'une "bouture" vendue en jardinerie, et fleurit durant plusieurs mois.

    Bien sûr, d'autres méthodes peuvent être employées, mais celle-là, elle marche sans problème, mon Gardenia jasminoides est une des plantes dont je m'occupe le moins. J'ai 2 Gardenia thunbergia, c'est plus compliqué : plein soleil, à rentrer en novembre. Et les Gardenia taitensis ne supportent pas moins de 16 ou 17 ° toute l'année, pas la même limonade.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sifo-Dyas

    Re : Gardénia

    Pour voir la fragilité au froid du Gardenia : Neige-vaucluse-01-c.jpg
    Cordialement. Sifo-Dyas

  9. #7
    Amanuensis

    Re : Gardénia

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    on peut produire une mini plante de 20 cm de haut, avec peu de racines mais déjà en fleur.
    Ca ressemble bien à ça. Il y en avait même deux dans la composition florale, un d'une seule "bouture" et 10 cm de haut, l'autre de pas moins de 6 "boutures" dans la même motte et 20 cm de haut ! Mais avec plein de fleurs

  10. Publicité
  11. #8
    Sifo-Dyas

    Re : Gardénia

    Oui, l'industrie horticole maîtrise bien ce genre de truc : utilisation d'hormones, de tourbe comme simple support, d'engrais foliaires, gestion pointue de la température, de l'éclairage, et on couronne le tout par une induction florale déclenchée chimiquement. On produit des plantes fleuries au jour voulu, à la taille la plus petite possible, en un temps record.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  12. #9
    Cendres

    Re : Gardénia

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas
    Quand un Gardenia devient noir au bout des feuilles, perd ses fleurs, cela n'a rien à voir avec la température ou autre, cela vient d'un substrat type tourbe ou terreau très peu drainé.

    Le reste n'a que peu d'importance, il faut juste lui donner un sol convenable.
    Diantre...les horticulteurs m'auraient menti?
    Dernière modification par Cendres ; 20/10/2011 à 21h03.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Sur le même thème :