Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Annus horribilis




  1. #1
    Larixd

    Thumbs down Annus horribilis

    Bonjour,
    Cette année fut, pour mon jardin, particulièrement catastrophique.
    Les carottes, malgré deux semis, n'ont pas voulu germer. Les épinards Matador non plus. Avec deux pieds de courgettes nous avons dû nous rationner (d'habitude on en donne plein), les pommes de terre sont petites et tout à l'avenant. Les plantes ayant, relativement, bien produit n'ont donné qu'un tiers de la production habituelle. Phénomène curieux, celles que j'ai arraché (poireaux, oignons, fraisiers surnuméraires) avaient un système racinaire extraordinairement développé ; je n'avais jamais rien vu de semblable. La terre du jardin est bonne et bien amendée (compost, cendre de bois). Même les fruits sauvages étaient aux abonnés absents.
    Ce phénomène est-il local (05) ou général ?
    Qu'en était-il chez vous ?

    -----

    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Annus horribilis

    Bonjour.

    L'année a été assez sèche et plus fraiche que les précédentes et la nature en porte les signes.
    Bien sûr on va répondre que MF voit pourtant du réchauffement partout, mais cela ne concerne que les abris météo pour les mesures, dès que l'on compte les fleurs, les fois où on voit les papillons, les nids d'oiseaux avec des couvés avortés, les fruits sur les arbres , les bourdons et autres truc contraint par la météo, on remarque que ce sont ceux d'une année fraiche.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Larixd

    Re : Annus horribilis

    Je préfèrerais que la discussion reste au niveau du jardinage et ne dérape pas vers la climatologie.
    Merci
    Libre-penseur cartésien et zététicien.


  5. #4
    goel22

    Re : Annus horribilis

    Bonjour,
    Je ne fais pas beaucoup de légumes mais j'ai aussi remarqué une année pas terrible.
    J'ai du me battre avec les pies pour sauver quelques noix alors que les autres années j'en avait trop.
    Le verger, vraiment pas terrible...
    Un saule pleureur qui a perdu ses feuilles prématurément.....
    Bref, une année à oublier! Mais, si je me souviens bien, ça s'est déjà produit.

  6. #5
    Larixd

    Re : Annus horribilis

    Pareil pour les noix. Dans le Jura également ; et en Isère (nombreux vergers de noyers, donc soignés), la récolte a été maigre et les noix de piètre qualité.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SK69202

    Re : Annus horribilis

    Mon jeune noyer est passer de 18 à 5 noix entre 2011 et 2012.
    Le cerisier, qui ne sert qu'aux merles et aux rongeurs, n'a rien produit.
    Le poirier n'a fait que quelques poires, même pas attaqué par les frelons dont je n'ai aperçu que 4 individus cette année....
    Même les pâquerettes ont été plus rares et les premiers nénuphars avait un mois de retard.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. #7
    Cendres

    Re : Annus horribilis

    Très peu de tomates cette année, à cause des maladies provoquées par un printemps frais et très pluvieux. Les voisins n'ont pas eu de souci particulier concernant cerises et pommes.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  10. Publicité
  11. #8
    Clair31

    Re : Annus horribilis

    Bonjour,
    Année normale pour les cerises, mais ce n'est pas des précoces.
    Pour les tomates c'est plutôt pas mal, mais je suppose que la variété, la terre ou l'exposition avait une importance, mon voisin n'a pratiquement eu que des tomates malades déformées avec des taches moires comme si elles avaient eues trop d'eau, par contre très bonnes année pour les tomates cerises cultivées en bac.
    Pour les noisettes, c'est très moyen sans doute la moitié de l'année dernière.
    A+

  12. #9
    gerald_83

    Re : Annus horribilis

    Bonjour,

    Dans le Var (300 m d'altitude) nous avons eu également une très mauvaise récolte. Peu de tomates, les courgettes ont fait énormément de fleurs mais une fois les petites courgettes formées elles séchaient, pas de fraise, idem pour les framboises, les pommes de terre ont fait la joie des sangliers; oignons et échalotes peu développées et j'en passe. Bref une année à oublier très vite sur le plan récolte

  13. #10
    Gaffal

    Re : Annus horribilis

    hola
    Même constat dans le 46, demi récolte sur tous les fruits sauf les noix
    Mais ce qui m' a le plus surpris, c' est le manque de gout des fruits !

  14. #11
    AMATY

    Re : Annus horribilis

    Bonsoir à Tout le Groupe,

    Oui, C'est une vrai une année peut-être un peu normale > J'aime bien que le temps n'en fasse qu'à sa tête...
    Je suis passé en partie au travers > Pas de groseille, mais profusion de groseille à maquereaux...
    Bonne récolte de cerises, mais moins importante que l'année dernière.. Je suis passé au travers des gelées....
    Récoltes de haricots plus faible. Excellentes récoltes de pommes de terre et tomates...

    Je m'aperçois que chaque année semble être propice à quelques variétés de plante... Une année, ce sont des graines de résineux qui germent, une autre année celle des érables, des mûriers-platanes, etc etc...

    Depuis que je surveille la T° du sol à 10/15 cm de profondeur et ensuite la méthode quand c'est possible de démarrer la germination en sol froid, puis d'augmenter la T° pour créer un espèce de dopage... J'essaie de progresser... Pas toujours gagné...
    A+
    ....

  15. #12
    kinou72

    Re : Annus horribilis

    Bonjour,

    chez nous (Sarthe), cet été fut presque catastrophique : aulx, oignons et échalottes avec la rouille ou pourris avant de grossir, à peine 1kg de noix (2 ou 3 cagettes les autres années ... l'écureuil est aussi passé par là), les pommes de terre ridicules et malades, tous les plants de tomates malades (Les tiges devenaient noires et creuses et ce n'était pas le mildiou), pratiquement pas de groseilles, quelques 150g de framboises durant l'été mais beaucoup plus au milieu de l'automne jusqu'en novembre, peu de fraises, les cerises éclatées et pourries (trop d'eau ?) ou verreuses, une petite cagette de pommes (au lieu de 4 ou 5 grandes).

    Par contre, les courgettes ont assez bien donné, ainsi que les petits pois, les haricots nains et les choux raves. Mais les betteraves ont levé et puis plus rien.

    J'ai aussi remarqué qu'il y avait beaucoup moins de coccinelles que l'an dernier. Aucun frelon durant l'été (on a piégé pas mal de frelons au début du printemps et ensuite plus rien). Pas de guêpes. Beaucoup de bourdons mais moins d'abeilles (je laisse la bourrache et les soucis envahir mon potager).
    Et beaucoup de limaces (j'en ai encore plein en ce moment ... même pas peur du froid !).

    K.

Sur le même thème :