Un bifton, fiston?
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Un bifton, fiston?



  1. #1
    Toufou

    Un bifton, fiston?


    ------

    C'est la fin de l'année et la grand-mère du petit Bartini-Nird, qui est trés joueuse, s'approche de son petit-fils et lui présente 2 enveloppes rigoureusement identique.

    "Cette année pour tes étrennes, tu as le choix entre ces 2 enveloppes: l'une contient X Euros et l'autre 2X Euros, voyons si tu as de la chance."

    Bartini prend une enveloppe, s'appréte à l'ouvrir, hésite, et déjà mathématicien dans l'âme, tente un raisonnement:

    Admettons que cette enveloppe contienne Y Euros (je ne sais pas si Y=X ou Y=2X), il y a une chance sur deux pour que l'autre enveloppe contienne 2Y Euros ou 1/2Y Euros, l'espérance de gain
    pour cette enveloppe est donc de 1/2*2Y+1/2*1/2Y=1.25Y Euros.

    Damned, 1.25Y>Y, Mémé essaie de me rouler, il faut que je choisisse l'autre enveloppe!
    Oui mais alors...si j'avais d'abord choisi l'autre enveloppe et fait le même raisonnement...

    "Houla, Mémé, attends 2 secondes, faut que j'appel mon copain Nattias."

    Qu'est ce qui ne va pas ?

    Toufou

    -----

  2. #2
    matthias

    Re : Un bifton, fiston?

    Citation Envoyé par Toufou
    la grand-mère du petit Bartini-Nird
    Citation Envoyé par Toufou
    mon copain Nattias."
    Bizarrement ces noms me disent vaguement quelque chose

    Sinon ce problème (ou paradoxe pour certains) est assez connu. Comme quoi, il faut faire TRES attention quand on manipule des probas.

  3. #3
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Pourtant ça parait imparable !?
    D'ailleurs, je ne comprends pas super bien comment lever le paradoxe.

  4. #4
    matthias

    Re : Un bifton, fiston?

    Citation Envoyé par Toufou
    Pourtant ça parait imparable !?
    D'ailleurs, je ne comprends pas super bien comment lever le paradoxe.
    Essayons de faire ça rigoureusement et pas à pas.
    Avant de calculer des espérances mathématiques, il faudrait déjà définir de manière explicite et sans ambiguïté un espace probabilisé.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Euh, j'dirais X et 2X avec une proba d'1/2, non?

  7. #6
    matthias

    Re : Un bifton, fiston?

    Citation Envoyé par Toufou
    Euh, j'dirais X et 2X avec une proba d'1/2, non?
    Mais dans ton calcul, tu n'écartes pas la possibilité d'avoir X/2 ...

  8. #7
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Mais c'est Y/2 pas X/2, au final j'ai soit X soit 2X, jamais X/2.

  9. #8
    matthias

    Re : Un bifton, fiston?

    Citation Envoyé par Toufou
    Admettons que cette enveloppe contienne Y Euros (je ne sais pas si Y=X ou Y=2X), il y a une chance sur deux pour que l'autre enveloppe contienne 2Y Euros ou 1/2Y Euros, l'espérance de gain
    pour cette enveloppe est donc de 1/2*2Y+1/2*1/2Y=1.25Y Euros.
    Si Y=X, alors Y/2 = X/2
    Si Y=2X, alors 2Y = 4X
    Dans tous les cas tu introduis des probabilités non nulles pour des valeurs différentes de X et 2X dans ton calcul de l'espérance.

  10. #9
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    je comprends pas grand chose, je réfléchi et je reviens !
    Dernière modification par Toufou ; 08/06/2005 à 14h23. Motif: croissement

  11. #10
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Ouais ok, j'vois le problème. Le raisonnement n'a pas de sens car il revient à donner une même proba à une infinité de cas. Ce qui est impossible, car alors la somme des proba serait supérieur à 1 !!!
    C'est ça ?

  12. #11
    matthias

    Re : Un bifton, fiston?

    Citation Envoyé par Toufou
    Ouais ok, j'vois le problème. Le raisonnement n'a pas de sens car il revient à donner une même proba à une infinité de cas. Ce qui est impossible, car alors la somme des proba serait supérieur à 1 !!!
    C'est ça ?
    Oui en gros ça revient à ça.

    Ce qui m'énerve c'est que j'ai vu ce pseudo-paradoxe expliqué par un pseudo-philosophe dans une revue scientifique. Il prétendait que les mathématiciens n'étaient pas d'accord entre eux sur ce problème, qui restait donc selon lui un véritable paradoxe.

  13. #12
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Tiens, du coup, j'me demande: ça existe vraiment les paradoxes en mathématiques ? ça parait incompatible, non ? Vous en connaissez des vrais ?

  14. #13
    martini_bird

    Re : Un bifton, fiston?

    Salut et bienvenue,

    quand on parle de paradoxe, il faut considérer ce mot du point de vue étymologique: est paradoxal ce qui va à l'encontre de l'opinion générale. Parmi les plus célèbres, il y a le paradoxe de Banach-Tarski.

    Cordialement.

  15. #14
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Et zut, j'arrive pas à dormir...
    J'étais trés content de mon post #10, mais si la somme d'une infinité de cas ayant la même proba est supérieur à 1, alors ça revient à dire que l'équiprobabilité est impossible sur un ensemble infini, non?
    Quoi, qu'est-ce ?! L'infini n'est pas pour l'égalité des chances ?!?
    Y a un surement un truc qui m'échappe... le sommeil surement...

  16. #15
    Toufou

    Re : Un bifton, fiston?

    Aaarrff, quelle Quiche...
    En plus Matthias, avait déjà répondu avec la notion d'espace probabilisé.
    En fait, c'est le truc du calcul de proba avec la cible et la fléchette, il faut raisonner sur des intervalles. Il n'y a pas de loi uniforme sur les entiers, mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas "ramener" cette loi sur des ensembles infinis, il suffit de passer chez nombres réels. Dés fois, j'me fait peur !
    Au fait, Martini, c'est démentiel le truc d'Hamach et Starsky, euh... Banach et Tarski veux-je dire.

Discussions similaires

  1. encore un nouveau qui voudrait se regaler avec son fiston
    Par invite01a00c37 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/12/2007, 13h55