Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Ecriture manuscrite



  1. #1
    franacard

    Talking Ecriture manuscrite


    ------

    Bonjour,

    Une personne écrivant toujours en majuscule, révele t-il un profil psychologique particulier ?

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Zozo_MP

    Re : Ecriture manuscrite

    Bonjour

    C'est plutôt à la personne de t'expliquer depuis quand elle écrit en majuscule, pourquoi elle a adopté ce style d'écriture et ce qu'elle en retire du genre coquetterie de ne pas faire comme tout le monde, ou autres.

    Si c'est pour toi, tu peux tout aussi bien reformuler ta question à l'aune de ce qui précéde.

    Cordialement

  4. #3
    franacard

    Re : Ecriture manuscrite

    Bonjour,

    Merci pour cette réponse, malheuresuement je n'en comprends pas trop le sens.

    Que se soit pour moi ou quelqu'un d'autre ma question semblait claire.

    le fait d'écrire en majuscule que se soit depuis longtemps ou pas, revele t-il d'un comportement ou profil particulier sur le plan psychologique ?

    merci

  5. #4
    myoper

    Re : Ecriture manuscrite

    Citation Envoyé par franacard Voir le message
    le fait d'écrire en majuscule que se soit depuis longtemps ou pas, revele t-il d'un comportement ou profil particulier sur le plan psychologique ?
    Sans qu'il y ait de profil psychologique particulier, il peut y avoir une raison particulière.

  6. #5
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Ecriture manuscrite

    Salut,

    Les recherches scientifiques portant sur l'analyse graphologique de la personnalité ne montrent généralement pas de lien entre l'écriture manuscrite et la personnalité (ou le "profil psychologique"). Donc, pour ma part, je te répondrai que le fait d'écrire en majuscule n'est pas le signe d'un profil psychologique particulier. La graphologie, en tant qu'étude de la personnalité par l'analyse de l'écriture, est, je pense, à ranger au rang des pseudo-sciences psychologiques (comme il y en a tant !).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Bételgeuse

    Re : Ecriture manuscrite

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Sans qu'il y ait de profil psychologique particulier, il peut y avoir une raison particulière.
    Exact ! Il m'arrive d'écrire en majuscules parce que j'écris très vite comme ça tout en restant lisible... grâce à mon professeur de latin de collège qui nous obligeait à tout écrire en majuscules sous prétexte que les lettres minuscules n'existaient pas dans la Rome antique (ce qui est vrai...) !

    Citation Envoyé par clairemaisobscure0 Voir le message
    pourtant ils existent des expert en graphologie

    Pour ce qui est de la graphologie : il y a des experts en graphologie, en effet, notamment pour les enquêtes criminelles. Mais leur rôle est entre autres de vérifier si un texte a bien été écrit par la personne que l'on croit, qu'elle ait ou non essayé de modifier son écriture. Ca n'a donc rien à voir avec la recherche du profil psychologique de quelqu'un.
    Ca peut servir aussi pour détecter des fausses signatures sur des chèques, des faux testaments, etc.
    Dernière modification par Bételgeuse ; 24/08/2009 à 14h31.

  9. Publicité
  10. #7
    AlainProblème

    Re : Ecriture manuscrite

    Il y a effectivement une raison psychologique qui explique la tendance à écrire en majuscules, comme le présent franacard. L'écriture étant, à l'instar du dessin, une production graphique qui est façonnée par les traits personnels et l'histoire des individus. Cependant, aucune étude probante n'existe qui pourrait relier le type d'écriture à un profil de personnalité particulier. En écrivant en majuscules l'individu communique une intention ou envoie un message codé plus ou moins conscient. Quelques hypothèses ont déjà été fournies dans les autres réponses qui ont précédé. D''autres indices sont quotidiennement fournis par cette personne qui confirmeraient la vraie raison d'une telle habitude. Mais une chose est certaine, la raison existe et elle se cache à l'intérieur même de cette personne. D'autres hypothèses: Peur d'être incompris -- Vouloir attirer l'attention etc sont tout aussi probables. Toutes ces hypothèses cachent aussi chez cette personne un traumatisme, un sentiment de culpabilité de degré inconnu selon les données que nous avons.
    Les grandes pensées viennent du coeur (Luc de Clapier de Vauvenargue)

  11. #8
    myoper

    Re : Ecriture manuscrite

    Citation Envoyé par AlainProblème Voir le message
    ... L'écriture étant, à l'instar du dessin, une production graphique qui est façonnée par les traits personnels et l'histoire des individus. ...
    En écrivant en majuscules l'individu communique une intention ou envoie un message codé plus ou moins conscient...
    Certainement. Mais cela pourrait avoir la même importance que la façon de marcher ou parler, par exemple.
    Le message inconscient n'a peut être que très peu d'importance par rapport au message réellement écrit (surtout si on prend les conventions d'usage) d'ou l'impossibilité d'en tirer de quelconques conclusions.
    J'aurais tendance a croire que le choix du stylo est beaucoup plus révélateur que l'écriture en majuscule ...

  12. #9
    AlainProblème

    Re : Ecriture manuscrite

    La façon de marcher ou parler ont la même importance que l'écriture, myoper, tout comme la façon de parler, de se vêtir, de se coiffer, de faire un choix de carrière ou de partenaire de vie. Tous les gestes sont façonnés par le code génétique et les expériences personnelles combinés. Je n'ai pas perçu dans le message de franacard le besoin de comparer l'importance entre le message inconscient et le message réel, mais seulement de comprendre la raison qui motive cette personne à écrire en majuscules. Ça peut être un raison très logique comme celle qui nous est fournie en exemple par Bételgieuse, qui ayant reçu dans son expérience personnelle des renseignements qui lui ont plu et qui lui donnaient les résultats escomptés compte tenu de l'importance qu'il met à être compris de ses lecteurs. Zozo apporte une autre hypothèse plausible qui réfère au domaine des fantaisies, là où justement l'inconscient vient davantage contribuer. Seule cette personne peut nous en donner l'explication pour son cas personnel car, comme la plupart de vous, je ne crois pas que ce signe pris isolément puisse nous conduire à un profil psychologique particulier. Mais comme d'autres gestes et paroles de l'individu il nous mets sur une piste d'explication pour une meilleure compréhension de cette personne. Écrire en majuscules nous révèle quelque chose d'unique chez elle mais ne nous conduit pas directement à un portrait global de sa personnalité. Il faut davantage d'indices...
    Les grandes pensées viennent du coeur (Luc de Clapier de Vauvenargue)

  13. #10
    myoper

    Re : Ecriture manuscrite

    Oui, c'est exactement ce que je voulais souligner et mis en une ligne dans le message n°4.

  14. #11
    AlainProblème

    Wink Re : Ecriture manuscrite

    Les grand esprits se rencontrent ...

  15. #12
    Naomiwats

    Re : Ecriture manuscrite


  16. Publicité
  17. #13
    ansset

    Re : Ecriture manuscrite

    il me semble que cette manière d'écrire est peu banale.
    donc elle a forcement une ou plusieurs raisons.
    d'ailleurs , le primo posteur, s'il est celui concerné par l'écriture en majuscule, n'a pas rédigé son message de la sorte.
    faut il y croire que l'ecriture informatique ( impersonnelle dans sa forme ) est du même ordre qu'une ecriture manuscrite majuscule.
    pour être plus explicite, une manière de se cacher/dissimuler.

  18. #14
    Jean-GUERIN

    Smile Majuscules, minuscules, avec ou sans sérif ...

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Hum ! Je rejoindrai l'avis de Bételgeuse. Les gens de ma génération (ouh que ça fait "vieux", ça ! ) qui ont appris le dessin industriel n'avaient pas Catia, mais des tables à dessin et se servaient d'une "écriture normalisée" manuscrite très lisible que j'emploie toujours quand je veux écrire à la main "correctement". Quand je faisais du Latin, mes profs admettaient les minuscules, donc je n'ai pas les mêmes habitudes que Bételgeuse !

    Plus sérieusement, l'écriture en LETTRES MAJUSCULES EST BEAUCOUP MOINS RAPIDEMENT LISIBLE que l'écriture minuscule, manuscrite ou typographiée, à cause de l'absence de jambages, qui servent de "repères" en lecture rapide (pour reconnaître les mots globalement). De même, les lettre "sérif" se lisent un peu mieux que les lettres "sans sérif" en typographie (l'écriture sans sérif n'étant employée que pour les texts courts). Je suis en train de me rendre compte d'ailleurs que la police du forum est "sans sérif" ...

    Donc, si la personne en question sait - ou non - que les majuscules sont difficiles à lire, cela peut influer - ou non - sur son choix d'écriture ? Comme la commodité qu'évoque Bételgeuse.

    Amitiés,

    Jean
    Γνῶθι σεαυτόν

  19. #15
    shokin

    Re : Majuscules, minuscules, avec ou sans sérif ...

    A l'origine de la discussion, on parle de majuscules manuscrites.

    Les caractères imprimés sont rarement liés. Il existe quand même des "polices liées" dont l'usage que je connais est celui d'imprimer des lettres ou des mots liés avec les lignes horizontales pour aider une personne à apprendre à écrire en lié. [A noter que les méthodes d'apprentissage de l'écriture diffèrent d'un pays à l'autre.] Il en existe peut-être d'autres usages, qui me semblent marginaux pour le moment. Quant à se demander si l'imprimerie est un facteur qui a contribué à l'apparition de l'écriture manuscrite non liée, c'est une autre histoire.

    En manuscrit, nous - en tout cas en Suisse, avec l'écriture latine - utilisons rarement deux lettres en majuscule liées. En plus, nous ne faisons pas les mêmes usages de la majuscule selon les langues écrites en alphabet latin : les noms ont tous leur première lettre en majuscule en allemand, le pronom Sie (qui correspond au vous de politesse) aussi ; le pronom sujet I anglais a toujours majuscule (il me semble ; et je n'ai pas encore cherché pourquoi, son histoire), etc. En bref, nous donnons des rôles différents aux majuscules (et aux mots aussi), selon les langues (et les régions, et les époques).

    En tout cas en langue française, la distinction entre lettres en majuscule et lettres en minuscules ainsi qu'entre leurs rôles respectifs que nous leur donnons - et en collaboration avec les signes de ponctuation (points, espaces, virgules, traits, etc.) - nous donne des points de repère (début de phrase, prénom, etc.) qui peuvent disparaître - ou nous échapper - si nous écrivons tout en majuscule (ou tout en minuscule).
    Dernière modification par shokin ; 11/11/2012 à 10h45.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  20. #16
    Jean-GUERIN

    Cool Cursive romaine, onciale et autres ...

    Bonjour Shokin, Bonjour à toutes et à tous,

    Très intéressant, tout cela ... Un petit tour sur Wikipedia fournit des éléments :Amitiés,

    Jean
    Dernière modification par Jean-GUERIN ; 11/11/2012 à 10h23. Motif: Ponct.
    Γνῶθι σεαυτόν

  21. #17
    ansset

    Re : Cursive romaine, onciale et autres ...

    personnellement j'écris en minuscules mais dissociées dans la quasi totalité.
    simplement parceque je crois écrire plus vite ainsi.
    par exemple mes L sont des l , c'est à dire juste un trait vertical.
    idem pour le p qui est l'équivalent d'un l vers le bas. ( sans boucle )
    mon r ressemble à un ^ ( en plus bas ) etc ....

Discussions similaires

  1. lettre de motivation : manuscrite ou non ?
    Par stefy2003 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 48
    Dernier message: 28/09/2010, 14h31
  2. Ecriture CI
    Par saraza dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/08/2008, 10h15
  3. lettre de motivation manuscrite ?
    Par The Most dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/04/2008, 19h07
  4. Ecriture
    Par solidsnake80 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/01/2007, 14h55
  5. ecriture de Pi
    Par Boson_2_higgs dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/04/2005, 23h36