Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

[Fouilles] Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais



  1. #1
    Théophraste

    [Fouilles] Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais


    ------

    Sortie guidée, avec conférence in situ, par André Holbecq, professeur de Sciences Naturelles, au Cap Blanc-Nez, dans le Boulonnais, Pas de Calais, le dimanche 7 mai.

    Il sera évoqué au cours de la promenade la formation des caps Blanc-Nez et Gris-Nez, la mise en place des terrains jurassiques et crétacés, du carbonifère du bassin de Marquise... La richesse en fossiles de ces terrains sera présentée (ammonites, nautiles, vertébrés marins, oursins, bivalves, dents de requins,etc), de même que les minéraux qui s'y trouvent (pyrite, marcasite, calcite, etc).

    C'est gratuit...

    Plus d'info : sortie géologie au cap Blanc-Nez.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Citation Envoyé par geologie-info.com
    Ammonites en pyrite du cap Blanc-Nez, nécessitant d'être protégées de l'oxydation par traitement chimique. En effet, la pyrite est un minéral assez instable, surtout après avoir séjourné dans l'eau de mer. Une décomposition rapide et totale du spécimen est possible sans traitement spécifique.

    Salut,

    Dans le lien que tu donnes, il y a cette phrase (légende de photo). Est-ce que tu connais par hasard le traitement qu'ils font aux sulfures de fer pour éviter leur décomposition ? Je n'ai jamais trouvé aucune technique qui fonctionne vraiment bien. (C'est comme ça qu'on perd une vertèbre d'ichtyosaure ! )

    Tawahi-Kiwi

  4. #3
    lexovisaurus

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Très bonne question car moi j'ai déja perdu une dizaine d'ammonites dont la plupart entières et très bien conservé même si elles dépassaient rarement les 3 cm de diamètre, j'ai aussi perdu plusieurs mini-bivalves (- de 1cm de diamètre),
    Même le musée de Minerve dans l'Hérault a des ammonites qui partent en poussière a cause de l'oxydation!

    Pour l'instant au premier signe d'alterration je recouvre le fossile de vernis transparent ce qui prologe leur vie de 1 à 4 ans mais ils finissent toujours par "mourir".

  5. #4
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    perso, je recouvre tout ce qui est marcasite (pyrite j'ai pas trop de pépin) systématiquement avec de la laque. Comme c'est discret, ça va mais je ne pense pas que ça fasse un effet. C'est à chaque fois du moyen terme alors...
    Le vernis, c'est le stade supérieur que je fais aussi mais généralement, c'est pas immortel !

    Je crois qu'il y a une boite anglaise qui vendait un produit cher a une époque mais d'après mon prof de paléo, ça ne marche pas super bien.

    Quant à Bruxelles, il ne s'en sorte pas avec les Iguanodon de Bernissart; je crois qu'ils remplacent progressivement tout les sulfures qui s'oxydent par de la résine.

    Tawahi-Kiwi

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Théophraste

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Coucou, tout d’abord voir un article de la revue "Le Règne Minéral", que j'ai co-
    écrit, il explique bien le phénomène d’altération et des solutions en détail, «Règne Minéral» N°25 janvier 1999 pp29 à 41.

    Et aussi tant que j'y suis :
    «Minéraux et Fossiles» N°321 Oct 2003 pp24 à 32,
    «ExtraLapis», la revue allemande, N°11 «Und Markasit» 96 pages,
    «Mineralocal Record» juillet-août 1976 : «Morphology of the pyrite aggregates from cap Blanc-Nez», by Paul Tambuyser , pp181.

    En gros, ce n'est pas à proprement parler une oxydation, et des bactéries accélèrent la chose...

    Un : bien rincer les spécimens à l'eau courante, le sel de mer accélère les réactions chimiques ;
    Deux : bien neutraliser le spécimen qui a pu déjà commencer à "travailler", de l'eau, si possible distillée, avec du bicarbonate de soude, que vous trouverez chez votre pharmacien par exemple ;
    Trois : l'idéal, un bon coup de bac à ultrason, avec de l'eau distillée ;
    Quatre : un bon bain d'alcool à 90°, voir plus si vous trouvez, cela déshydratera le spécimen et tuera les bactéries qui accélèrent les réactions chimiques en oeuvre...

    On peut renouveler les opérations deux à quatre tous les ans, plus ou moins selon l'état des objets...

    Les bactéries en questions sont toute une famille, elles utilisent l’énergie dégagée par les réactions chimiques en jeu pour vivre…

    Que dire d’autre…

    Ah oui je déconseille vivement les solutions à base de « je mes un truc dessus », cela ne dessalera pas l’objet, ne le neutralisera pas non plus, au contraire, on fixe l’acidité sur le spécimen, on ne tue pas les bactéries qui reste tranquille au chaud, et cela empêche les traitements d’entretien tel que celui décrit…

    De plus les trucs dessus ne sont pas appliqué de manière homogène, il reste forcément des endroits sans produit, cela suffit pour rendre la chose inutile, le truc peut être perméable à l’air, acide, entrer en réaction avec le minéral ou ses altérations, et pire que tout vieillir mal, style devenir opaque au bout de 10 ans…

    Si le spécimen est vraiment déjà mal en point, un truc, le garder ad vitam aeternam dans l'alcool, au moins à 90°...

    Voilà en gros vite fait...

    Amicalement, Théo.

  8. #6
    lexovisaurus

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    MERCI merci cette réponse très complète
    Mais quid? :
    C'est obligatoire le bac a ultrasson car :
    1° ou en trouver?
    2° ça doit couter cher, non?

  9. Publicité
  10. #7
    Théophraste

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Le bac, c'est le must... On peut faire sans mais c'est moins bien...

    Oui, ça coute, compter 600 euros pour un 3.8 litres...

    Ca se trouve facilement notamment chez trois ou quatre fournisseurs de matos pour collectionneur de minéraux et fossiles, voir "La trouvaille", "Krantz" en Allemagne, voir une autre personne sur les bourses aux minéraux et fossiles, qui fait de l'import de matos intéressant des USA...

    Toutes les facs de pal ou musées devraient en avoir une baterie... Et leur utilisation inscrite dans les programmes de pal, et de manière générale la préparation des fossiles... Inconcevable que cela ne se fasse pas !

    Au passage, un tuyau :

    Nous allons prochainement commercialiser un produit sous le nom de "durciroc" à base résine métacrylique et qui imprègne totalement la roche grâce à des agents mouillants. Ce produit devrait répondre à l'attente de nombreux collectionneurs.

    Pour en savoir plus, vous pourrez vous rendre dans quelque temps sur notre site consacré aux méthodes et produits de nettoyage à l'adresse : http://danielgol.free.fr
    Pour les traitement protecteur, il faut utiliser les bons produits, par forcément facile à trouver, et surtout bien bien suivre une procédure rigoureuse d'application, afin d'avoir une application sur toute la surface de l'objet...

    J'évite d'en parler dans les "communications" grand public, pour éviter les "ben finalement, allez zou un coup de laque à cheveux...".

    Et surtout ne pas mettre de produit sur un spécimen non préparé, c'est à dire non rinçé, non neutralisé et non désinfecté !

    Un point important toute application de produit doit être réversible, c'est à dire qu'il faut être sûr au moment de l'application que l'on dispose d'autres produits pour enlever celui appliqué, et cela sans agresser les substances minérale(s) constituant le spécimen...
    Dernière modification par Théophraste ; 09/04/2006 à 17h07.

  11. #8
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Merci pour toutes ces infos Théophraste, j'ai hate d'essayer tout ça vu que j'ai tout le matos à portée de main, dès la semaine prochaine....

  12. #9
    Théophraste

    Re : Sortie découverte de la géologie et paléontologie du Boulonnais

    Sinon, pour les bacs, ne JAMAIS les mettre en route vides, ils doivent tjs être rempli de liquide...

    Une bonne idée pour certains nettoyages, eau+lessive liquide, juste un peu... Rincer, puis après par un cuvage eau distillé...

    Ne pas mettre de produit inflamable ds le bac, les "vibrations" provoquent des échauffements... Cuver ses marcasites dans l'alcool à 90° n'est pas une bonne idée .

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 18/04/2012, 21h52
  2. [Fouilles] Recherche fouilles paléontologie été 2006
    Par cabanel5802 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/05/2006, 20h34
  3. Décourverte de la géologie et paléontologie de la Normandie
    Par Théophraste dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2006, 13h35