Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Régimes transitoires: à t=0, i= ???



  1. #1
    margatthieu

    Régimes transitoires: à t=0, i= ???


    ------

    Bonsoir,

    Ceci concerne les régimes transitoires:

    J'ai quelques difficultés à comprendre ce que l'on entend par "à t=0, i= ...) (ou u=...)

    Exemple: Circuit RL + R' en derivation + generateur de courant idéal en echelon
    Pour t<0, i(t)=0
    Pour t>0, i(t)=Io
    -> Determiner i=f(t)

    Pour trouver la constante de mon equadiff, je considere "a t=0, i=..."
    La solution est "0" mais pourquoi pas Io ?

    Merci pour vos conseils, Matthieu

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    carter21

    Re : Régimes transitoires: à t=0, i= ???

    à T = 0 , le courant n'est pas encore établit donc i(o) = 0

    Puis tu as un régime transitoire ou i croît exponentillement jusqu'au régime permanent, où i(t) = Io

    A ne pas confondre: i(o) : courant à t=0 ; Io = courant constant en régime permanent

  4. #3
    margatthieu

    Re : Régimes transitoires: à t=0, i= ???

    Merci Carter, mais dans ce cas, pourrais tu m'éclairer sur l'exp ci dessous:

    C1 est initialement chargé sous Uo.
    A t=0, il est connecté à un dipole R+C2 en série.
    C2 initialement déchargé.

    A t=0, j'ai donc i=... Io ??
    (j'ai bien noté que Io est le courant à régime constant)

    Si à t=0 le courant n'est pas encore établit alors i = 0, et pas Io ??

  5. #4
    Jeanpaul

    Re : Régimes transitoires: à t=0, i= ???

    Ce qui est important, c'est de comprendre ce qui ne varie pas entre juste avant et juste après la fermeture de l'interrupteur.
    De manière générale, c'est l'énergie qui ne fait pas de sauts (ça ferait une puissance infinie). Donc, dans un condensateur, c'est la charge (et la tension) qui sont les mêmes juste avant et juste après, donc à l'instant zéro (parce que l'énergie d'un condensateur, c'est 1/2 C V²). Dans le cas que tu évoques, c'est U1 et U2 qui sont continus, donc pour t=0, U1 vaut Uo et U2=0.
    Le courant i(0) doit être calculé, on trouve assez facilement qu'il vaut Uo/R justement parce que U2=0
    S'il y avait une self dans le circuit, on devrait écrire que le courant est continu dans la self, parce que l'énergie vaut 1/2 L i² mais alors l'équation différentielle est du second ordre.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    margatthieu

    Re : Régimes transitoires: à t=0, i= ???

    ok, c'est clair. C'est ce qui ne varie pas juste avant et juste aprés.
    Merci Jean-Paul

Discussions similaires

  1. Aliments régimes?
    Par from the sky dans le forum Maigrir sans régime, c'est possible
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2006, 20h23
  2. [écologie] -moi : régimes alimentaires
    Par lolo27 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/01/2006, 22h49