Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Moteur magnétique



  1. #1
    alga

    Moteur magnétique


    ------

    Bonjour à tous,

    Je me présente, je m'appelle Alban et je suis étudiant en Architecture.
    Dans le cadre d'une recherche pour l'un de mes projets sur les constructions autonomes qui utilisent les énergies renouvelables, j'ai réalisé une recherche sur le net pour me documenter.

    Or, j'ai vite été surpris de constater que toutes mes recherches précédentes que ce soit sur l'énergie solaire, éolienne, et autre puis de chaleurs ... en gros tous ce qui est abordé par les médias classiques, semblait faire pâle figure face à ce qui est appelé sur le web, "le moteur magnétique".



    Que ce soit le moteur minato, prevalet, ou autre (ils sont légions), ces systèmes simples basés sur l'énergie de 2 aimants ont la propriété de créer une énergie PROPRE et surtout gratuite.

    Ma question est donc pourquoi ce site n'en fait-il mention nul part ?

    Est ce qu'un tel mécanisme est gardé dans "l'ombre" pour des raisons économiques évidentes ? ou n'est-il simplement pas au point ?

    Je finirai par dire que mes connaissances en physique sont assez limitées, mais que ce principe de moteur magnétique est simple et qu'il me parait évident qu'une énergie peut être tiré d'une telle machine.

    Voilou, merci d'avance pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Chaospace

    Re : Moteur magnétique

    j'ai réalisé une recherche sur le net pour me documenter.
    Or, j'ai vite été surpris de constater que toutes mes recherches précédentes que ce soit sur l'énergie solaire, éolienne, et autre puis de chaleurs ... en gros tous ce qui est abordé par les médias classiques, semblait faire pâle figure face à ce qui est appelé sur le web, "le moteur magnétique".
    On dit de tout sur internet, du vrai et du faux... et pour le moteur magnétique tu es tombé sur du faux.

    Ma question est donc pourquoi ce site n'en fait-il mention nul part ?
    Beaucoup de sujets sur les mouvements perpétuels reviennent et reviennent sans cesse ! (perpétuellement )
    J'ai moi aussi participé à un sujet ici et

    Est ce qu'un tel mécanisme est gardé dans "l'ombre" pour des raisons économiques évidentes ? ou n'est-il simplement pas au point ?
    Un tel mécanisme est resté dans l'ombre car c'est un canular, c'est de la pseudo science, de la connerie de charlatans !

    Pour la 238569ème fois, le mouvement perpétuel n'existe pas.

    il me parait évident qu'une énergie peut être tiré d'une telle machine
    mais ça n'est pas le cas...

    L'énergie solaire est l'énergie la plus durable et la plus propre que je connaisse

    J'ai trouvé ça sur dailymotion. Il faut lire les commentaires, ça fait peur
    Commentaire que j'ai trouvé intéressant :
    Laisser croire que des ressources telle que l'énergie puissent être infinies est faux mais surtout dangereux. Cela laisse croire que l'on va pouvoir s'en tirer sans rien changer à nos habitudes. Que notre système productiviste va pouvoir continuer de croitre indéfiniment, puisqu'il n'existe plus de limite.
    A+

  4. #3
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Bonjour "chaosspace",


    Merci d'avoir pris le temps de répondre.
    Je n'ai pas parlé de "mouvement perpétuel", je me suis fais la réflexion simple : si un aimant (1) est mis en mouvement par une impulsion (exemple un autre aimant (2)), l'aimant (1) qui subit part sur sa lancée.



    L'impulsion perd de son énergie au bout d'un certain temps. (Je ne parle donc pas de mouvement perpétuel.)
    Mais si l'on s'arrange pour que l'impulsion fasse revenir l'aimant 1 à sa position d'origine, et que de nouveau on fasse intervenir l'aimant (2), celui-ci ne prolonge t'il pas le mouvement de l'aimant (1) ?



    Or l'énergie due à la rotation et le résultat de 2 forces (l'action de la mise en mouvement de l'aimant (1) par le second, plus l'énergie de répulsion des deux aimants)



    Or l'énergie de répulsion ne demande aucun apport puisqu'elle est due aux propriétés des aimants.



    Pour ce qui est de l'énergie qu'il faut donner à l'impulsion, elle est extérieur (énergie edf, ou pile) mais aussi minime en comparaison de celle généré par la rotation de l'aimant.






    voilà pour mon explication du principe (je rappel au passage que je suis étudiant en architecture et non pas en physique)






    Or pour un engin productif, et à l'aide des progrès de la miniaturisation, on peut imagine non pas un système de deux aimants mais une multiplication de systèmes à deux aimants.



    De plus la précision, et la fréquence élevée de (ou des) systèmes d'impulsions de l'aimant (2) réduisent encore plus l'apport d'énergie.



    A l'entrée il y aurait donc une faible énergie couplée à une fréquence élevée pour avoir en sortie ; grâce à la "mise en valeur" des propriétés répulsives de l'aiment ; une énergie plus importante.




    Voilà comment je vois la chose.



    Maintenant que j'ai un peu éclaircit ma pensée, je suis ouvert à toutes les explications pouvant me montrer que j'ai raison ou tord.
    Pour réagir à ce que tu à écris Chaospace, tu ne fais que nier en bloc en me disant que le "mouvement perpétuel" n'existe pas. Ok, ce n'est pas moi qui vais te contredire.



    Quand tu me dis que cette bande audio te fait peur (c'est vrai que c'est un peu flippant), ta réponse : "c'est de la pseudo science, de la connerie de charlatans !" ne me rassure pas non plus.



    Alors quite à passer pour un jeune idéaliste un peu rêveur, je persiste et signe, en demandant des éclaircissement ; à je ne sais pas, un prof de physique de collège qui passerait sur ce topic. Ou tout autre personne de bonne volonté.


    Parce que aux vues du fonctionnement de la science et de notre société, ça ne me surprendrai pas que l'on passe sous silence certaines choses.

    Voilou, merci chaospace pour ta réaction et pour celle à venir.
    Merci d'avance (bis).

  5. #4
    invite765732342432
    Invité

    Re : Moteur magnétique

    Citation Envoyé par alga Voir le message
    Je n'ai pas parlé de "mouvement perpétuel"
    Sisi, on t'assure que tu parles de mouvement perpétuel.

    voilà pour mon explication du principe (je rappel au passage que je suis étudiant en architecture et non pas en physique)
    Tu as l'air relativement de bonne foi, mais la bonne foi ne suffit pas à aller contre les lois physiques. Le type de moteur dont tu parles, on en voit passer des tonnes ici... tu peux faire une recherche sur "mouvement perpétuel" ou "énergie gratuite" dans le forum, tu trouveras tout ce qu'il te faut.

    Maintenant que j'ai un peu éclaircit ma pensée, je suis ouvert à toutes les explications pouvant me montrer que j'ai raison ou tord.
    Cette discussion a déjà été faite de nombreuses fois sur ce forum, fais une recherche et pose des questions s'il y a des points qui te semblent obscurs

    Quand tu me dis que cette bande audio te fait peur (c'est vrai que c'est un peu flippant), ta réponse : "c'est de la pseudo science, de la connerie de charlatans !" ne me rassure pas non plus.
    C'est sans doute la lassitude de voir ce sujet perpétuellement revenir sur le tapis (avec, en général, des gens ne cherchant pas à comprendre)

    Parce que aux vues du fonctionnement de la science et de notre société, ça ne me surprendrai pas que l'on passe sous silence certaines choses.
    C'est pourtant un moteur simple à réaliser: 4 aimants, un peu de colle et de graisse et c'est parti ! Enfin, il parait...

  6. #5
    invite765732342432
    Invité

    Re : Moteur magnétique

    Allez, juste une expérience de pensée, pour t'aider à visualiser le truc:
    - tu prends une roue de vélo bien graissée (pas de frottements) avec un unique aimant A1 face N vers l'extérieur de la roue
    - tu bloques la roue
    - tu fixes un aimant A2 face N juste en face de la face N de A1 (il y a donc répulsion)
    - tu laches la roue.

    Que se passe-t-il ? la roue va se mettre à tourner, l'aimant A1 s'éloignant vers la gauche ou la droite de A2 en fonction de la position initiale.
    Elle va accélérer au début, tant que A1 et A2 se repoussent.
    Puis elle va continuer à vitesse constante jusqu'à ce que A1 revienne dans la sphère de répulsion de A2.
    Et là, la roue va ralentir jusqu'à s'arrêter, et ensuite repartir en arrière, en faisant des oscillations de même amplitude. Ca c'est en l'absence totale de frottements.

    Toute l'énergie "libérée" au départ est nécessaire pour revenir en position initiale. Si tu en prélèves une toute petite partie, alors elle ne reviendra pas en place et ton mouvement s'arrêtera très vite.

    Rien ne te permettra de dépasser ce problème, même les machineries les plus complexes.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Merci Faith de prendre le temps de m'expliquer.
    Mais je lâche pas si facilement...

    Bref, j'ai fais des petits croquis histoire de rendre le topic moins austère, et pour essayer de comprendre ce que je n'arrive pas à comprendre.

    Une chose qui me parait évidente c'est la force de répulsion entre 2 aimants.


    Pour ton explication, j'ai bien compris ton exemple. Aprés pour ce qui est du passage à la loi physique c'est moins sûr.
    Sur d'autres discussions j'ai lu que l'énergie ne se créait pas et quelle venait forcément de quelque part, et ce principe, je comprends.
    Ce que je ne comprend pas c'est que l'on ne puise pas considérer que l'aimant contient une "énergie potentielle" dans certaines conditions, du fait de sa position face à un autre aimant.





    le second schéma



    un troisième schéma



    Si les deux aimants sont proches, il y a une force qui permet par exemple de faire tourner une ailette.(comme sur les 3 dessins précèdents)

    Voici 2 autres dessins, ou le système n'a plus un mais 3 couples d'aimants.

    Premier dessin : démarrage du système.




    Second dessin : Il arrive un instant t ou la roue ralentie en raison de son mouvement et du changement de couple.




    Pour le troisième dessin, les aimants sont retirés pour laisser la roue tourner, et se remettent ensuite en place pour impulser le nouveau couple.



    L'impulsion n'est elle pas comparable à tout autre force ?
    Dans mon idée les couples d'aimants peuvent être nombreux et la fréquence des "levées et descentes d'aimant" est elle, rapide.

    Bref, un dernier dessin pour la route, et encore désolé si pour certains je passe pour un illuminé crédule du mouvement perpétuel !


  9. Publicité
  10. #7
    invite765732342432
    Invité

    Re : Moteur magnétique

    Citation Envoyé par alga Voir le message
    Mais je lâche pas si facilement...
    Moi si. Ce sera ma dernière intervention sur ce fil.

    Pour le troisième dessin, les aimants sont retirés pour laisser la roue tourner, et se remettent ensuite en place pour impulser le nouveau couple.
    Tu vas donc retirer les aimants alors qu'ils sont attirés par ceux de la roue => ça te demande de l'énergie
    puis les rapprocher alors qu'ils seront repoussés par ceux de la roue => ça te demande de l'énergie.

    Au final, ça te demande autant d'énergie que tu en fournis à la roue.

    Fin de mon intervention. Inutile de partir sur un "oui mais..." pour me forcer à répondre: c'est impossible et si tu es sur du contraire, fait le montage.

  11. #8
    Chaospace

    Re : Moteur magnétique

    Je n'ai pas parlé de "mouvement perpétuel"
    Pour réagir à ce que tu à écris Chaospace, tu ne fais que nier en bloc en me disant que le "mouvement perpétuel" n'existe pas. Ok, ce n'est pas moi qui vais te contredire.
    Encore heureux... mais si tu vois dans ce mécanisme quelque chose de non perpétuel (qui s'amortit même relativement vite) alors en quoi cela t'intéresse-t-il pour ton projet ? Je t'assure, l'énergie solaire, il n'y a pas mieux !

    Et si tu ne peux pas faire toi même l'expérience, d'autres l'ont faite ici
    Ça ne marche pas, il y a des frottements, et l'énergie que l'on récupère est toujours moins importante que celle que l'on a fournie pour que le mécanisme fonctionne. Il n'y a donc aucun intérêt.

    A+

  12. #9
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Faith : Quand j'ai écris "je lâche pas si facilement...", ce n'était pas un passage en force, j'ai essayé de faire un peu d'humour parce que je vois bien que l'on me répond soit agacé soit avec, quand même, un peu de condescendance.

    Surtout que j'ai pris le temps d'expliquer mon raisonnement. Et que je n'oblige personne à me répondre.



    Tu me dis : "tu vas donc retirer les aimants lorsqu'il sont attirés par ceux de la roue ?"
    Non justement l'idée c'est de les retirer, "séparer", "annuler", ou "inverser leur polarité" (je me souviens que selon leur position soit les aimants s'attirent, soit il se repoussent)avant cet répultion (voir l'avant dernier dessin) donc, cette action ne demanderai pas tant d'énergie que ça , non ?...
    Pour la remise en position c'est le même argument, c'est à dire que la rotation produirai plus d'énergie que le système de couple d'aimants ( et je crois que c'est là que je perd tout le monde... et que ce système est baptisé "machine à mouvement perpétuel"?).

    Toi qui n'a pas fait l'expérience comment peu tu infirmer ce que je dis... (je sais, moi aussi, je suis loin de l'avoir faite mais ça me parait couler de source comme l'eau fait tourner un moulin)

    Quand je tiens en opposition deux aimants je sens bien une résistance, une force qui ne viens ni du solaire ni du nucléaire d'edf, pourquoi ne serait elle pas utilisable (je sais je radote)






    En tout cas merci d'avoir pris le temps de répondre, même si hélas je ne suis toujours pas convaincu de l'un ou l'autre des avis (si c'est en fait un cannular, ça ne me fait plus rire ! lol...)

    Je repart à une recherche plus conventionelle, et je suis ok avec toi chaospace, le solaire c'est ce qui se fait de mieux (mais ça reste sacrément chère ! là encore, ça sent l'abus, enfin ce que j'en dis...).

  13. #10
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Faith : Quand j'ai écris "je lâche pas si facilement...", ce n'était pas un passage en force, j'ai essayé de faire un peu d'humour parce que je vois bien que l'on me répond soit agacé soit avec, quand même, un peu de condescendance.

    Surtout que j'ai pris le temps d'expliquer mon raisonnement. Et que je n'oblige personne à me répondre.



    Tu me dis : "tu vas donc retirer les aimants lorsqu'il sont attirés par ceux de la roue ?"
    Non justement l'idée c'est de les retirer, "séparer", "annuler", ou "inverser leur polarité" (je me souviens que selon leur position soit les aimants s'attirent, soit il se repoussent)avant cet répultion (voir l'avant dernier dessin) donc, cette action ne demanderai pas tant d'énergie que ça , non ?...
    Pour la remise en position c'est le même argument, c'est à dire que la rotation produirai plus d'énergie que le système de couple d'aimants n'en dépenserai (et je crois que c'est là que je perd tout le monde... et que ce système est baptisé "machine à mouvement perpétuel"?).

    Toi qui n'a pas fait l'expérience comment peu tu infirmer ce que je dis... (je sais, moi aussi, je suis loin de l'avoir faite mais ça me parait couler de source comme l'eau fait tourner un moulin)

    Quand je tiens en opposition deux aimants je sens bien une résistance, une force qui ne viens ni du solaire ni du nucléaire d'edf, pourquoi ne serait elle pas utilisable (je sais je radote)






    En tout cas merci d'avoir pris le temps de répondre, même si hélas je ne suis toujours pas convaincu de l'un ou l'autre des avis (si c'est en fait un cannular, ça ne me fait plus rire ! lol...)

    Je repart à une recherche plus conventionelle, et je suis ok avec toi chaospace, le solaire c'est ce qui se fait de mieux (mais ça reste sacrément chère ! là encore, ça sent l'abus, enfin ce que j'en dis...).

  14. #11
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Ah oui chaospace, pour la dernière vidéo que tu as posté, si je l'ai bien comprise, c'est normal que cela s'arrête. Vu qu'il n'y a pas d'inversion des pôles Nord et Sud, ce que j'explique 3 fois au moins dans mes messages précédents.

  15. #12
    Chaospace

    Re : Moteur magnétique

    Ah oui chaospace, pour la dernière vidéo que tu as posté, si je l'ai bien comprise, c'est normal que cela s'arrête. Vu qu'il n'y a pas d'inversion des pôles Nord et Sud, ce que j'explique 3 fois au moins dans mes messages précédents.
    Oui, exact. Mais si tu veux un mécanisme supplémentaire qui inverse les pôles des aimants alternativement etc.. et bien ce mécanisme va te demander de l'énergie. Cette énergie il va la prendre (tant qu'on y est) du fameux moteur magnétique (MM) (on perd donc en rendement à la sortie de ce MM) et en plus des frottements, au final, le mécanisme va s'amortir (s'arrêter). C'est prédit par la théorie (en thermodynamique par exemple).

    Toi qui n'a pas fait l'expérience comment peu tu infirmer ce que je dis... (je sais, moi aussi, je suis loin de l'avoir faite mais ça me parait couler de source comme l'eau fait tourner un moulin)
    Donc pas besoin de faire l'expérience en sachant la théorie ici.
    Je dis "ici" car je parle pour ce genre d'expérience non complexe (expérience de mécanique classique simple) pas comme en physique quantique où l'expérience est nécessaire...

    Ensuite pour l'intuition que tu as, quand tu dis :

    Quand je tiens en opposition deux aimants je sens bien une résistance, une force qui ne viens ni du solaire ni du nucléaire d'edf, pourquoi ne serait elle pas utilisable (je sais je radote)
    Oui, ça a déjà été évoqué ici : voir le message de Coincoin n°11.

    Et les panneaux solaires oui c'est cher ! Mais c'est rentable à long terme et question durabilité et propreté c'est génial !

    A+

  16. Publicité
  17. #13
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Je ne fais pas non plus de maquette, parce que ça n'est pas réalisable avec de la colle et une roue de vélo.
    Pour que la manipulation des aimants ne consomme que peu d'énergie il faut créer une maquette précise (tant dans la réalisation que dans le fonctionnement !). Utiliser un logiciel pour synchroniser les couples d'aimants à une fréquence élevée et avec de nombreux aimants. Ainsi plus la vitesse de rotation du cercle intérieur serai rapide et moins l'impulsion des couples d'aimant serait gourmande en énergie du fait de l'accélération du changement de couple.



    Quand tu parle de frottement rien n'empêche de faire comme pour certains trains et de vider l'intérieur de son air.
    Pour ce qui est de la déperdition de chaleur, je ne pense pas que la perte soit si grande que ça du fait qu'il n'y ai pas de frottements ...

    D'où l'intérêt d'une machinerie complexe

  18. #14
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Ca y'est j'ai compris mon erreur, et encore désolé.

  19. #15
    Chaospace

    Re : Moteur magnétique

    Bon c'était ma dernière intervention aussi... Peu importe la complexité ou la précision de la machine, tu dépenseras plus d'énergie que tu n'en produiras. Si tu ne nous fais pas confiance, essaye d'apprendre les principes de la thermodynamiques et tu seras convaincu.

    Bye.

    Edit : Je n'ai pas vu ton dernier message ! bon bah c'est bien alors ^^ tout le monde est content ! Ciao !
    Dernière modification par Chaospace ; 30/04/2009 à 05h32. Motif: bon bah c'est bien alors ^^ tout le monde est content ! Ciao !

  20. #16
    invite765732342432
    Invité

    Re : Moteur magnétique

    Citation Envoyé par alga Voir le message
    Ca y'est j'ai compris mon erreur, et encore désolé.
    Content que tu aies compris. C'est important.

    Citation Envoyé par alga Voir le message
    Toi qui n'a pas fait l'expérience comment peu tu infirmer ce que je dis... (je sais, moi aussi, je suis loin de l'avoir faite mais ça me parait couler de source comme l'eau fait tourner un moulin)
    Qu'est-ce qui te fait penser que je n'ai pas fait l'expérience ? Quand j'étais beaucoup plus jeune, j'ai pas mal réfléchi à ces problèmes d'aimants et j'ai fait des expériences... Et après, j'ai compris.
    Réfléchir à ce problème est formateur... à condition de ne pas s'entêter inutilement

  21. #17
    predigny

    Re : Moteur magnétique

    Citation Envoyé par alga Voir le message
    Ca y'est j'ai compris mon erreur, et encore désolé.
    C'était plus qu'une erreur, c'était une vision aberrante de ce qu'est la nature des choses et des lois de la physique. En reconnaissant ton erreur, tu passes dans le monde de la rationalité et ta façon de percevoir le monde va en être bouleversé.

  22. #18
    alga

    Re : Moteur magnétique

    Encore merci d'avoir pris le temps de me montrer que j'avais tord, parce que, je me sent assez con de l'admettre, mais c'est pourtant vrai. Une tel chose me stressait énormément, s'imaginer que ce genre d'énergie était possible et que l'on ne s'en servait pas ...

    Donc si ça peu aider d'autres gens à y voir plus clair ce sera toujours ça.

    Sur ce je retourne à mon projet d'archi (j'y suis plus a mon aise)

    predigny, qui dit grande gueule dit petit ... (humour)
    merci à tous

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. moteur magnétique Hatem
    Par ilelogique dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/12/2012, 17h32
  2. Moteur magnetique dans l'espace !
    Par mx6 dans le forum Astronautique
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/01/2012, 21h28
  3. Modélisation d'un moteur magnétique.
    Par mx6 dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 27/02/2011, 10h46
  4. Moteur Magnétique BELARBI (démonstration)
    Par jayls1709 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2010, 11h19
  5. Réponses: 23
    Dernier message: 30/09/2007, 08h39