Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

débit maximum de l'internet du futur



  1. #1
    bibal

    Question débit maximum de l'internet du futur


    ------

    bonjour (bonsoir) à tous

    c'est mon premier post sur ce forum, mais je vous lis depuis des plombes. aujourd'hui est un jour pas comme les autres : google n'a pas répondu à ma question ! comme vous êtes balaise, je vous la soumets :

    on a presque tous aujourd'hui en france des connections haut débit. des particuliers friment avec des lignes 20 mégas, on entend ça et là parler de 100 mégas. la question est : jusqu'où cela peut il aller, et pourquoi ?

    je vous propose un élément de réponse : ça ne dépassera pas la vitesse de la lumière
    voilà, à vos neurones

    merci

    -----

  2. #2
    PallaPalla

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    disons qu'on prend un moteur qui tourne aisement a 10rps (seconde). facile de nos jours. Et qu'on y attache une longue corde mais de 0.5km de longeur,. non plus difficile avec notre technologie, on attache cette corde a une caméra, A lautre bout du long fil, on lattache au moteur.

    C(irconference) = r *2*3.14
    .5km*2*3.14
    31,4km
    10rps*31,4km=314km/s
    ok vitesse de la lumière 300km/s ? Oui mon, dieu, et avce la caméra, wow, et dans le désert ou il n'y a que du plat... c quoi le probleme, porquoi le fait on pas toute suite
    Dernière modification par PallaPalla ; 02/04/2006 à 03h21.

  3. #3
    PallaPalla

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    mon point pour ta question sur la vitesse de la lumière, je ne crois pas qu'il y ai une limite, la lumiere n'est qu'une chose comme le son. Oui , il y a un sonicboom lorsqu'on dépasse la vitesse du son, et la lumiere aussi un boom lumineux.., cet pas la fin du monde, en lan 2000 par exaple.... les scinetifique et co. croyaient que cétait la fin du monde, les ordi allaient crasher, les ordis contrôle tout, on se le cache pas. La fin du monde était là, ET CA NE FAIT QU'IL Y A 6 ANS!!!! (et ce nétait pas du tout la fin du monde) cétait plus la fête a ce que je me souvienne

  4. #4
    PallaPalla

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    quelqun veut mexpliquer pourquoi il est impossible... je ne comprend pas du tout. ya pas de limite, Impossible is nothing'' adidas

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    deep_turtle

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Impossible is nothing'' adidas
    Il se touve que ce n'est pas Adidas qui a écrit les lois de la physique...

    mon point pour ta question sur la vitesse de la lumière, je ne crois pas qu'il y ai une limite, la lumiere n'est qu'une chose comme le son.
    Il ne s'agit pas de croire ou pas... Dans ces domaines, il vaut mieux essayer de comprendre pourquoi les physiciens disent ça avant de dire qu'on n'y croit pas ! Fait une recherche sur ce forum, c'est une question qu'on aborde à peu près deux fois par semaine !!
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  7. #6
    Keorl

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Citation Envoyé par PallaPalla
    mon point pour ta question sur la vitesse de la lumière, je ne crois pas qu'il y ai une limite, la lumiere n'est qu'une chose comme le son. Oui , il y a un sonicboom lorsqu'on dépasse la vitesse du son, et la lumiere aussi un boom lumineux.., cet pas la fin du monde, en lan 2000 par exaple.... les scinetifique et co. croyaient que cétait la fin du monde, les ordi allaient crasher, les ordis contrôle tout, on se le cache pas. La fin du monde était là, ET CA NE FAIT QU'IL Y A 6 ANS!!!! (et ce nétait pas du tout la fin du monde) cétait plus la fête a ce que je me souvienne
    Sans voulloir être méchant, c'est à mettre dans le top 100 des messages les plus hilarats que j'ai lu sur ce forum depuis le moi d'octobre 2005 (depuis que je participe sérieusement).
    La limite à été démontrée, et si la lumiere l'atteint, c'est parce qu'elle est véhicuée pas des photons qui n'ont pas de masse (rien à voir avec le son, qui est une onde se propageant dans l'air. l'idée de quelque chose de sembleble pour la lumiere, c'est à dire qu'elle serait une vivration de "l'ether" (une substance emplissant tout l'univers, qui bien sur n'existe pas), a été abandonnée depuis longtemps). Le théorie de la relativité montre qu'il est impossible à quoi que ce soit qui a une masse d'atteindre c. l'énergie necessaire pour créer le mouvement tend vers l'infini quand la vitesse tend vers c.
    Pour ce qui est du passage à l'an 2000, c'est vrai qu'il était prévu des problemes avec les horloges de pc. Mais les plus anciens, qui n'avaient pas été prévus. tous les systemes important ont été révisés bien avant la date critique. résultat, peut-être quelques problemes, mais c'est normal qu'il n'y ait pas eu le chaos auquel tu semble t'être attendu.
    Et les gens qui ont annoncé la fin du monde, ce ne sont certainement pas les scintifiques! ça n'avait rien de sérieux.



    Citation Envoyé par PallaPalla
    C(irconference) = r *2*3.14
    .5km*2*3.14
    31,4km
    10rps*31,4km=314km/s
    ok vitesse de la lumière 300km/s ? Oui mon, dieu, et avce la caméra, wow, et dans le désert ou il n'y a que du plat... c quoi le probleme, porquoi le fait on pas toute suite
    ça aussi, c'est pas mal! D'abord, la vitesse de la lumiere, ce n'est pas 300 Km/s, mais 300 000 km/s . plus précisément, 299792458 m/s.
    Et si tu attaches une masse (caméra) au bout d'un cable assez long, le moteur n'arrivera pas à la mettre en mouvement. Tout simplement.
    -En physique classique: tu regardes le moment cinétique de la force nesessaire pour bouger le caméra, appliqué au point où se trouve le moeur. il est très grand (je n'ai pas fait le calcul, mais bon...), et le moteur doit donc appliquer une force énorme. Avec le nombre de kilometred que mesurerait le cable, aucun moteur ne le ferait.
    -avec la relativité: même si tu construits un moteur assez puissant pour vaincre le probleme cité ci-dessus, tu te heurteras à l'impossibilité de faire bouger la caméra (même le cable), qui a une masse, à une vitesse proche de celle de la lumiere.
    Tout le monde à eu cette idée de faire tourner quelque chose vite pour atteindre une grande vitesse (moi le premier). Et bien sur à cause de l'histoire du moment cinétique, ça ne permet pas d'atteindre une grande vitesse sans dépenser beaucoup d'énergie. Les scientifiques aussi y ont certainnement pensé (par exemple celui qui a établi la relativité, Einstein. C'est lui que tu est en train d'essayer de contredire), et si ils racontent maintenant qu'on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumiere, c'est fondé sur des idées plus réfléchies que les tiennes.

  8. #7
    domlefebvre

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Citation Envoyé par bibal
    bonjour (bonsoir) à tous

    on a presque tous aujourd'hui en france des connections haut débit. des particuliers friment avec des lignes 20 mégas, on entend ça et là parler de 100 mégas. la question est : jusqu'où cela peut il aller, et pourquoi ?

    je vous propose un élément de réponse : ça ne dépassera pas la vitesse de la lumière
    voilà, à vos neurones

    merci
    Bonjour,

    Les limitations de vitesse sur les réseaux, dont les accès internet ADSL, n'ont pas grand chose à voir avec la vitesse de la lumière..
    Tout d'abord, on parle de débit et non de vitesse lorsqu'on dit "20 Mb/s". Ce n'est pas la même chose, car la quantité d'information distribuée dépend du protocole utilisé.
    Aujourd'hui les réseaux locaux standards des entreprises ont un débit qui varie entre 100 Mb/s et 1 Gb/s.
    Les backbones internet, qui relient les serveurs primaires, sur fibres optiques, ont un débit qui atteint les 10 Gb/s, comme sur certains réseaux interlabo.
    Expérimentalement on arrive à des débits de transmission sur fibres de l'ordre du térabit/s.

    Les limites de l'ADSL sont propres au protocole ADSL mais surtout au support, le câble téléphonique. Si toutes les connexions étaient sur fibre, on pourrait atteindre des débits bien plus élevés! Par exemple, sur les intranets spécialisés, on atteint industriellement des débits de 10 Gb/s. Il faut bien sur que les serveurs suivent...
    La relation entre le débit et la vitesse de propagation des paquets dans une fibre ou sur un câble en cuivre est assez compliquée. C'est justement sur ce domaine que travaillent les spécialistes des protocoles: faire passer le plus d'info. possibles dans la bande passante.

    Tout ça pour dire qu'on est encore assez loin des limitations dues à la vitesse de la lumière (qui en passant, est < c dans un cuivre ou une fibre).

  9. #8
    bibal

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    merci à vous.

    bon j'ai toujours pas ma réponse, mais des éléments.
    en fait j'ai pas l'impression qu'on puisse en donner aujourd'hui. en fait je rêvais d'une théorie toute faites à base de travaux sur les métaux. mais en effet, on n'a pas tout trouvé )

    si malgré tout vous avez encore des idées, moi je continue à les lire !

    merci

  10. #9
    azt

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Bonjour,

    la question est difficile puisqu'elle porte sur des technologies que l'on n'a pas encore inventées.

    Si l'on revient une petite quinzaine d'années en arrière, l'adsl n'existait pas encore, les particuliers se connectaient à Internet par des Modems RTC. Ces modems étaient limités à 56kbits/seconde.
    A l'époque on pensait que pour pouvoir augmenter le débit, il faudrait amener la fibre optique dans chaque foyer. Imagines le coût ! La limite physique étant atteinte avec la ligne téléphonique.
    Mais les deux fils de cuivre du téléphone n'avaient pas dit leur derniers mots, puisque une autre technique de transmission des informations (xDSL et consors) a été inventée.
    A l'heure actuelle, on peut obtenir des débits de plus de 20 Gigabits sur des lignes grandes distances rien qu'avec les deux fils de cuivre.

    Qui peut dire si l'on ne va pas trouver une autre technique ?
    Nous sommes toujours de la taille de l'univers que nous découvrons. [Frédérick Tristan]

  11. #10
    SunnySky

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    À mon avis, la limite n'est pas théorique, elle est technique. Le débit maximal ne dépend que de la fréquence des ondes porteuses. Le jour où on inventera une technique permettant de véhiculer une onde de 1000 THz facilement, sécuritairement et économiquement, on pourra atteindre des débits de l'ordre des THz. Et si on dépasse les térahertz... le débit sera d'autant plus élevé.
    Le monde se divise en 10 : ceux qui connaissent le code binaire et ceux qui ne le connaissent pas.

  12. #11
    bobob

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Salut à tous,

    allez voir ici, les personnes de ce laboratoire ont battu le record de vitesse de transmission de données sur fibre optique il y a quelque temps (>100 Gbit/s).

    @ bientôt

  13. #12
    mariposa

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Citation Envoyé par domlefebvre
    Bonjour,

    Les limitations de vitesse sur les réseaux, dont les accès internet ADSL, n'ont pas grand chose à voir avec la vitesse de la lumière..
    Tout d'abord, on parle de débit et non de vitesse lorsqu'on dit "20 Mb/s". Ce n'est pas la même chose, car la quantité d'information distribuée dépend du protocole utilisé.
    Aujourd'hui les réseaux locaux standards des entreprises ont un débit qui varie entre 100 Mb/s et 1 Gb/s.
    Les backbones internet, qui relient les serveurs primaires, sur fibres optiques, ont un débit qui atteint les 10 Gb/s, comme sur certains réseaux interlabo.
    Expérimentalement on arrive à des débits de transmission sur fibres de l'ordre du térabit/s.

    Les limites de l'ADSL sont propres au protocole ADSL mais surtout au support, le câble téléphonique. Si toutes les connexions étaient sur fibre, on pourrait atteindre des débits bien plus élevés! Par exemple, sur les intranets spécialisés, on atteint industriellement des débits de 10 Gb/s. Il faut bien sur que les serveurs suivent...
    La relation entre le débit et la vitesse de propagation des paquets dans une fibre ou sur un câble en cuivre est assez compliquée. C'est justement sur ce domaine que travaillent les spécialistes des protocoles: faire passer le plus d'info. possibles dans la bande passante.

    Tout ça pour dire qu'on est encore assez loin des limitations dues à la vitesse de la lumière (qui en passant, est < c dans un cuivre ou une fibre).

    Pour préciser les débits des liaisons actuelles vendues et installées vont jusqu'a 40 gbits/s.
    .
    Il y a dèja plus de 10 ans que le Terabits/s sur plus de 100 km a été dépassé avec un taux d'erreur de 10-9 (facilement ratrapable par les codes correcteurs d'erreur).
    .
    Avec la propagation du soliton ou en optique cohérente on doit pourvoir atteindre plusieurs Tbits/s mais cela ne présente aucun intéret pratique (avant bien longtemps). Dans les liaisons du réseau FT les liaisons à 10 Gbits/s voient aux heures de pointes vers 3H de l'après-midi passer un débit de quelque Mbits/s!!!
    ;

  14. #13
    bibal

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    à partir de quand va t on buter sur la vitesse maximum de l'électron dans les circuits imprimés ? ou cela n'a t il aucun rapport ?

  15. #14
    SunnySky

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Citation Envoyé par bibal
    à partir de quand va t on buter sur la vitesse maximum de l'électron dans les circuits imprimés ? ou cela n'a t il aucun rapport ?
    Cela n'a effectivement aucun rapport. La vitesse des électrons dans les circuits imprimés n'atteint pas le 1 m/s (du moins la vitesse systématique, celle qui est utile).

    Ce qui serait plus pertinent, ce serait la vitesse de propagation du champ magnétique. Mais encore là, très peu pertinent.

    Ce qui compte, c'est la fréquence des oscillations, le nombre de Hertz. C'est cela qui transporte l'information.
    Le monde se divise en 10 : ceux qui connaissent le code binaire et ceux qui ne le connaissent pas.

  16. #15
    Garion

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    En fait, on peut calculer la limite pour une fibre optique (en considérant la vitesse de la lumière et la distance de planck, ça nous donne un débit de l'ordre 3*10^43 bits /s par fibre), mais rien n'empêche de multiplier les fibres pour paraléliser.

    En revanche, le temps d'accés aura toujours une limite clairement limitée par la vitesse de la lumière.

  17. #16
    bibal

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    je ne saurais pas dire si j'y vois plus clair, mais j'ai au moins une certitude : tout cela n'est pas près de fléchir

    merci à tous pour vos réponses

  18. #17
    f6bes

    Re : débit maximum de l'internet du futur

    Citation Envoyé par PallaPalla
    . cétait la fin du monde, les ordi allaient crasher, les ordis contrôle tout, on se le cache pas. La fin du monde était là, ET CA NE FAIT QU'IL Y A 6 ANS!!!! (et ce nétait pas du tout la fin du monde)
    Bjr Palla...........
    T'as pas le souvenir d'avoir ENTENDU que l'on avait mis le "paquet" pour EVITER d'avoir des ennuis avevc le changement de siécle.Qq informatiçiens y ont passé pas mal d'heures.
    Le probléme n'est pas REGLE pour autant me semble t il, seulement qq dizaines d'années de répis !!
    Cordialement

Discussions similaires

  1. Architecture de l'Internet
    Par pracede2005 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2007, 16h16
  2. HYLAS : un satellite large bande pour l'internet et la télévision haut débit
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2006, 14h09
  3. débit descendant,débit montant
    Par Astro boy dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/12/2005, 09h12
  4. débit descendant inférieur au débit ascendant !
    Par roronator dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/12/2004, 16h10
  5. Réglementation mondiale de l'internet?
    Par jean-mi dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2003, 06h18