Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?



  1. #1
    hacker92

    Unhappy Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?


    ------

    Une succession de périodes d'essais, de démissions, pas de diplômes...

    Et je veux reprendre un emploi. Comment convaincre ?

    -----

  2. #2
    EstelleM99

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Bonjour,
    le post date un peu mais peut-être est-il encore d'actualité...

    Le sujet est vaste et appelle à plein de questions...
    Dans quel secteur souhaitez-vous travailler? pour quel type de poste? y-a-t-il une formation rapide accessible par le biais de pôle emploi ou une autre formation diplômante (parfois il existe des aides financières). Est-ce un secteur bouché?

    Vous parlez de période d'essai, de démissions donc vous avez déjà une expérience du monde du travail. D'après ce que j'en comprends, ça n'a pas été très positif: pourquoi? Le secteur d'activité ne vous convenait pas? Vous aviez des compétences mais elles n'étaient pas bien utilisées? Vous étiez frustré? ou au contraire on vous demandait des choses pour lesquelles vous n'étiez pas qualifié? Y avait-il un problème de management au sein de votre entreprise...
    Je pense qu'à titre personnel, il est important de comprendre pourquoi ça n'a pas matché lors d'une expérience. Est-ce que pour vos autres expériences c'est les mêmes raisons qui ont conduit au même résultat ou est-ce d'autres causes? Avec du recul, on peut comprendre des choses qu'on n'a pas vu tout de suite et donc devenir plus vigilant à l'avenir.

    Après, je ressens dans votre message un manque de confiance, pour cela, il faut en parler autour de vous. Que diriez-vous à un ami dans votre situation?
    A pôle emploi, on peut tomber sur un consultant bienveillant, il y a aussi un accès à un psychologue du travail qui peut vous aider à prendre du recul et reprendre confiance. Je crois que la prestation s'appelle "regards croisés".
    Pour convaincre, je peux vous donner quelques pistes: préparer un argumentaire (souvent avec des données chiffrées, factuelles de ce que vous avez déjà fait), valoriser votre apport dans chacune de vos expériences, apprendre à parler positivement de ses échecs (ce n'est pas simple, cela demande du temps, il faut souvent digérer... mais il existe des ateliers pour aider, cela montre qu'on a muri, qu'on sait ce remettre en question et ça, c'est positif), s'entraîner à se présenter en 2 minutes (demander à ses proches si le discours est positif car parfois, inconsciemment on dégage du négatif dans sa posture, dans le ton de sa voix, dans le choix des mots...). Il faut que vous-même y croyez (ça n'est pas toujours simple mais je pense que c'est important pour tout donner lors d'un entretien).
    Et puis si vous parlez de convaincre c'est que vous avez passé l'étape de la lettre de motivation et c'est donc positif!!!

    Bon courage pour la suite. Ne baissez pas les bras!

  3. #3
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par EstelleM99 Voir le message
    Bonjour,
    le post date un peu mais peut-être est-il encore d'actualité..

    Le sujet est vaste et appelle à plein de questions..

    tout dépend des points de vue de chacun

    Dans quel secteur souhaitez-vous travailler? pour quel type de poste?

    tout, un emploi alimentaire ce serait déjà pas mal.

    y-a-t-il une formation rapide accessible par le biais de pôle emploi ou une autre formation diplômante (parfois il existe des aides financières).

    Une formation qui déboucherait sur un emploi ? Non, pas que je sache, pas pour moi en tout cas. (sauf pour rendre service à Pôle emploi qui veut trafiquer ses statistiques pour faire baisser le taux de chômage artificiellement)

    Est-ce un secteur bouché ?

    Tous

    Vous parlez de période d'essai, de démissions donc vous avez déjà une expérience du monde du travail. D'après ce que j'en comprends, ça n'a pas été très positif: pourquoi ?


    Pour un tas de raisons, précisez votre demande

    Le secteur d'activité ne vous convenait pas ?

    A l'époque toutes les branches d'activités des entreprises me convenaient. Et vous Estelle, vous semblez raisonner comme un DRH qui se plaint d'avoir des chômeurs en France. Où en êtes-vous personnellement pour poser des questions quelques peu ridicules ?? La question vous devez la retourner à l'envers : Pourquoi je ne leur convenait pas (par exemple). C'est déjà plus réaliste et l'on va dans le bon sens.

    Vous aviez des compétences mais elles n'étaient pas bien utilisées ?

    C'est le cas de tous, les compétences des salariés sont bien en-déca de ce qu'en font les entreprises !

    Vous étiez frustré ? Y avait-il un problème de management au sein de votre entreprise..

    Assurément et presque tout le temps ! et pour toutes les entreprises, et tous les métiers que j'ai exercé dans ma vie !


    Je pense qu'à titre personnel, il est important de comprendre pourquoi ça n'a pas matché lors d'une expérience. Est-ce que pour vos autres expériences c'est les mêmes raisons qui ont conduit au même résultat ou est-ce d'autres causes ? Avec du recul, on peut comprendre des choses qu'on n'a pas vu tout de suite et donc devenir plus vigilant à l'avenir.


    A quelques détails près, c'est souvent pour des raisons similaires d'une entreprise à une autre, quelque soit la branche d'activité, la taille, le métier exercé, etc.


    Après, je ressens dans votre message un manque de confiance, pour cela, il faut en parler autour de vous. Que diriez-vous à un ami dans votre situation ?


    Estelle, voulez-vous devenir mon amie, quand est-ce qu'on se voit ?

    A pôle emploi, on peut tomber sur un consultant bienveillant, il y a aussi un accès à un psychologue du travail qui peut vous aider à prendre du recul et reprendre confiance. Je crois que la prestation s'appelle "regards croisés".
    Pour convaincre, je peux vous donner quelques pistes: préparer un argumentaire (souvent avec des données chiffrées, factuelles de ce que vous avez déjà fait), valoriser votre apport dans chacune de vos expériences, apprendre à parler positivement de ses échecs (ce n'est pas simple, cela demande du temps, il faut souvent digérer.. mais il existe des ateliers pour aider, cela montre qu'on a muri, qu'on sait ce remettre en question et ça, c'est positif), s'entraîner à se présenter en 2 minutes (demander à ses proches si le discours est positif car parfois, inconsciemment on dégage du négatif dans sa posture, dans le ton de sa voix, dans le choix des mots..). Il faut que vous-même y croyez (ça n'est pas toujours simple mais je pense que c'est important pour tout donner lors d'un entretien).


    Le pôle emploi est un service public qui n'accompagne que ceux et celles qu'il veut bien accompagner. 7 millions de chômeurs passés à la trappe dont 4 millions sont déclassés en catégorie E ; seulement 3 millions sont véritablement suivi. Vous n'aurez malheureusement aucune preuve ou source quelconque, étant donné le cloisonnement et la manipulation de notre démocratie.

    Et puis si vous parlez de convaincre c'est que vous avez passé l'étape de la lettre de motivation et c'est donc positif!!!

    La lettre de motivation ?? cela existe encore ??? ) Une lettre et son cv, deux documents qui ne sont jamais lus, pour servir un marché du travail devenu irrationnel ???? Non merci.. Par contre, si vous avez de vrais conseils n'hésitez pas !!!


    Bon courage pour la suite. Ne baissez pas les bras!


    C'est ce que je viens de faire. Revenez quand vous voulez.

  4. #4
    EstelleM99

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Bonsoir,

    j'essayais de vous tendre la main, d'envisager des pistes et cherchais à comprendre votre situation mais je reçois plein de colère en échange.
    Nous ne nous sommes pas compris.
    Je ne cherchais pas à vous jeter la pierre, je connais malheureusement le marché du travail irrationnel et les problèmes de management... c'est notamment pour cela que j'ai répondu!
    Je n'ai pas de solution miracle aux problèmes de burn out que connaissent de nombreux salariés et que vous citiez en titre. Si la solution miracle existerait, j'ose espérer que plus personne ne traverserait ce genre d'épreuve.
    Je reste convaincue que les problèmes de burn out, bore out ou brown out ne sont pas la faute ou l'inadéquation d'un salarié mais bien un problème d'environnement de travail et de management mais le problème n'est pas traité ainsi actuellement dans le monde de l'entreprise. Et tant que cela ne changera pas, il n'y a aura pas de solution miracle malheureusement. C'est notamment pour cela que j'essayais de vous conseiller de trouver un environnement qui vous convienne, ce qui pourrait permettre d'amoindrir les conflits de valeurs qui sont souvent destructeurs. J'ai conscience qu'il ne s'agit pas d'une solution idéale mais d'un compromis.
    Malheureusement, le marché de travail est très formaté et bien souvent très codifié. C'est pour cela que je vous donnais des conseils sûrement trop simplistes à votre goût. A mon échelle, c'est ce que je peux faire (je ne fais pas partie des ressources humaines et donc je ne peux pas agir concrètement sur les politiques de recrutement!).
    Les mentalités en entreprise sont très lentes à évoluer et tout ce qui sort du rang est souvent mal vu alors que c'est une vraie richesse. Certaines entreprises sont sûrement plus ouvertes que d'autres (moi aussi j'aimerais qu'on me dise lesquelles!).
    Bon courage dans vos recherches.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    [QUOTE=EstelleM99;6871872]Bonsoir,

    j'essayais de vous tendre la main, d'envisager des pistes et cherchais à comprendre votre situation mais je reçois plein de colère en échange.

    De la colère ? Où cela ?? Pour le reste, je partage votre analyse.

  7. #6
    agitateur

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    On peut entendre la colère sociétale, cependant il est vrai qu'un peu plus de sympathie envers celle qui a longuement répondu aurait été bienvenu.

    Pour mieux comprendre, ça serait pas mal de savoir ce qui cloche en général ( ce qui est reproché, à tord ou a raison, par l'employeur - et ce que tu / vous pousse à démissionner ). Sans ça, pas facile, même si on peut reprocher un tas de trucs aux "employeurs"

    Pour ce qui est des jobs "alimentaires", il me semble que:
    - l'intérim est potentiellement un gros pourvoyeur. De ce que je vois, quand "nous" ( ou je bosse ) commandons 5 intérims pour la semaine suivante, il s'en pointe 4, et le lendemain il en reste 3....
    Si tu arrives à l'endroit demandé et à l'heure demandée, l'agence intérim te rappelera. Pourquoi je parle intérim ? Sur les jobs sans qualif ou sans trop de qualif', on ne recrute pas par pôle emploi. On propose au bout de qq mois un CDI à un intérim qui a été présent et qui a fait presque correctement son job ( quand un poste s'ouvre au recrutement bien sûr, et là c'est le hasard, la loterie, tu ne sais pas quand tu y vas )
    - les jobs physiquement "durs" sont peu pourvus. Ca peut se comprendre, c'est humain, mais quitte à toucher un SMIC il y a beaucoup + de candidats pour travailler devant un écran ou dans un magasin climatisé, sans charges à porter.
    - Il existe qq formations qualifiantes rapides sur des métiers en tension. Je pense au CACES pour faire cariste, par exemple, faudrait demander à pôle emploi.

  8. #7
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Si tu arrives à l'endroit demandé et à l'heure demandée, l'agence intérim te rappelera. Pourquoi je parle intérim ? Sur les jobs sans qualif ou sans trop de qualif', on ne recrute pas par pôle emploi. On propose au bout de qq mois un CDI à un intérim qui a été présent et qui a fait presque correctement son job ( quand un poste s'ouvre au recrutement bien sûr, et là c'est le hasard, la loterie, tu ne sais pas quand tu y vas )
    C'est comme cela que cela marche. Et ne pas se poser la question de comment convaincre qui permet de se donner une excuse de pourquoi on ne cherche pas de travail et pourquoi on ne reste pas dans l'emploi.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  9. #8
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    [QUOTE=agitateur;6872823]On peut entendre la colère sociétale, cependant il est vrai qu'un peu plus de sympathie envers celle qui a longuement répondu aurait été bienvenu.

    "Un peu plus de sympathie". C'est-à-dire ?

    Pour mieux comprendre, ça serait pas mal de savoir ce qui cloche en général ( ce qui est reproché, à tord ou a raison, par l'employeur - et ce que tu / vous pousse à démissionner ). Sans ça, pas facile, même si on peut reprocher un tas de trucs aux "employeurs"

    Je pense que c'est aux employeurs de se remettre en question. Sachez d'ailleurs que lorsque vous êtes intérimaire, ce qui fut souvent mon cas, c'est l'agence votre employeur. L'entreprise utilisatrice est le client, de l'agence.

    Pour ce qui est des jobs "alimentaires", il me semble que:
    - l'intérim est potentiellement un gros pourvoyeur. [..] Si tu arrives à l'endroit demandé et à l'heure demandée, l'agence intérim te rappellera.

    L'intérim fut un temps s'intéressait aux jeunes de ma génération, les agences. Très ouvertes d'esprit, les consultantes (car le RH est occupé majoritairement par des femmes et c'est encore le cas aujourd'hui) s'intéressaient à l'autodidacte que j'étais ; c'était suffisant : être motivé tout simplement. Mais tout cela a bien changé. A partir de 2005, on vous baratine, on vous snobe dès que vous avez raté une mission, la première ! Au début c'était comme cela : lorsque l'on vous appelle pour vous baratiner "un emploi idéal", par téléphone, on vous propose ensuite un entretien en agence, et là on va vous demander de vous justifier.. de transmettre les coordonnées non pas de l'employeur -qui est un concurrent- mais celles du client chez qui vous avez travaillé !! Les certificats de travail deviennent donc indispensables. Et quand vous voulez vous tourner vers un métier "alimentaire" -agent de courrier, manutentionnaire, télévendeur, caissier (bref des métiers qui ne nécessitent pas une qualification suffisante à proprement parlé)- on vous demande là aussi de vous justifier, d'avoir de l'expérience. Je vous parle de cela c'était entre 2005 et 2012. Puis à partir de 2013, les entretiens physiques se font de plus en plus rare, du fait que les agences décident de réaliser une pré-sélection téléphonique.. Enfin, depuis 2018, plus une seule réponse sinon même pas/à peine automatisée.

    Sur les jobs sans qualif ou sans trop de qualif', on ne recrute pas par pôle emploi.

    C'est tout le contraire, enfin.. pas du tout en vérité. Pôle emploi ou bien Adecco/Manpower, etc. C'est du pareil au même ! Si vous n'êtes le profil "idéal" qui leur convient (diversité, diplôme, expériences). Passez votre chemin, c'est un fait ! Par ailleurs j'ai même mentionné à ma conseillère que j'étais éligible aux dispositifs d'insertion, depuis 2007 ! Zéro pointé. Aucune proposition de sa part. De l'argent gaspillé par les pouvoirs publics. J'ai aussi spontanément les agences de réinsertion, les entreprises éphémères (si vous en avez entendu parler) aucun contact, mépris durant le peu d'entretiens que j'ai eu.

    On propose au bout de qq mois un CDI à un intérim qui a été présent et qui a fait presque correctement son job ( quand un poste s'ouvre au recrutement bien sûr, et là c'est le hasard, la loterie, tu ne sais pas quand tu y vas )

    La loi oblige d'avoir accompli trois mois d'intérim obligatoirement quand il s'agit d'une pré-embauche annoncé dans le contrat de mise à disposition dès le départ. Si le client veut embaucher en CDI. Mais en vérité c'est très confus. Le "presque correctement" comme vous dites, est apprécié unilatéralement par le client et l'agence agit bien sûr dans l'intérêt de celui-ci. L'intérimaire est un pion sur échiquier pour permettre du chiffre d'affaires, à l'agence, elle veut donc le beurre et l'argent du beurre. Surtout, que le client peut encore décider de ne pas donner suite au demandeur d'emploi quand bien même il a convenu.. Par ailleurs, certaines entreprises sans que l'agence soit informée, se donnent le droit de ne pas informer l'intéressé qu'il sera embauché en CDI. Ce qui permet une grande marge de confort au détriment du précaire.

  10. #9
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    les libéraux ! Si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer. Oui !! Bien sûr, les chômeurs sont des assistés, des fenians qui ne veulent pas travailler, se laver, se lever le matin. etc. Ce sont des sous-citoyens qui crèvent de faims c'es connu !

  11. #10
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    C'est comme cela que cela marche. Et ne pas se poser la question de comment convaincre qui permet de se donner une excuse de pourquoi on ne cherche pas de travail et pourquoi on ne reste pas dans l'emploi.
    les libéraux ! Si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer. Oui !! Bien sûr, les chômeurs sont des assistés, des fenians qui ne veulent pas travailler, se laver, se lever le matin. etc. Ce sont des sous-citoyens qui crèvent de faims c'es connu !

  12. #11
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    C'est comme cela que cela marche. Et ne pas se poser la question de comment convaincre qui permet de se donner une excuse de pourquoi on ne cherche pas de travail et pourquoi on ne reste pas dans l'emploi.
    les libéraux ! Si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer. Oui !! Bien sûr, les chômeurs sont des assistés, des fenians qui ne veulent pas travailler, se laver, se lever le matin. etc. Ce sont des sous-citoyens qui crèvent de faims c'es connu !

  13. #12
    hacker92

    Thumbs down Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Vous m'excuserez chers contributeurs et contributrice de ma discussion, pour le contenu de mes réponses. En effet, passé 5 mn selon le message administrateur du forum (en vérité 2 mn), on ne peut plus modifier sa réponse pour la corriger, la mettre au clair, etc. Il faut vraiment faire attention à être rapide et pas trop long sur cette plateforme !

  14. #13
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par hacker92 Voir le message
    les libéraux ! Si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer. Oui !! Bien sûr, les chômeurs sont des assistés, des fenians qui ne veulent pas travailler, se laver, se lever le matin. etc. Ce sont des sous-citoyens qui crèvent de faims c'es connu !
    Rien à voir avec une position politique, simplement poser la question de comment convaincre est une démarche qui sous entends justement que le monde du travail n'est fait que d'à prioris. Pour trouver un job , il faut chercher, pour chercher au bon endroit il faut connaître ses compétences:

    Pas de diplômes et pas d'expérience ne signifie pas pas de compétences et nombreux sont les employeurs qui cherchent juste des gens travailleurs et réguliers et cerise sur le gâteau donnent la possibilité à ces personnes d'évoluer dans leurs compétences.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  15. #14
    agitateur

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par hacker92 Voir le message
    Bien sûr, les chômeurs sont des assistés, des fenians qui ne veulent pas travailler, se laver, se lever le matin. etc. Ce sont des sous-citoyens qui crèvent de faims c'es connu !
    Je n'ai jamais dit celà.
    En outre, tu ne connais pas les vécus des intervenants ici, dont peut être certain on pu connaitre un bon passage délicat. Certains n'en ont jamais connu, jusqu'au jour ou.....

    quelques points:
    Adecco, Man, etc...les gros machins. De ce que je vois, "nous" ne passons pas par eux, ils semblent plus spécialisés sur des jobs qualifiés ou de l'agent de maitrise ou plus. Par contre il existe encore des agences indépendantes, à l'échelle d'une ville ou d'un département, avec une gestion humaine des effectifs ( et pas une lecture quasi faite par des bots du CV )

    Que les employeurs devraient se remettre en question ? Oui, parfois. Par exemple quand ils se plaignent de trouver personne, jamais, alors que certains autres employeurs y arrivent même s'il y a des difficultés.
    Quand un employeur plateforme logistique régionale de grande surface propose 2 à 2.5 K € net mensuel pour un cariste qui fait les nuits et les WE, elle peut sélectionner et les candidats ne manquent pas.
    Je t'accorde que l'employeur qui propose le smic horaire pour des amplitudes de travail faible, des horaires à la con et des conditions pénibles, il a bcp plus de mal à trouver et devrait se remettre en question.

  16. #15
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Je t'accorde que l'employeur qui propose le smic horaire pour des amplitudes de travail faible, des horaires à la con et des conditions pénibles, il a bcp plus de mal à trouver et devrait se remettre en question.
    L'employeur en question propose et à des réponses favorables et pourtant il existe des possibilités pour les demandeurs de ne pas rester coincé dans ces propositions.
    Pas mal d'emplois non pourvus avec des conditions meilleures le sont du fait d'une image sociétale dégradée.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  17. #16
    agitateur

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Non, l'employeur en question se retrouve souvent à nourrir les stats des emplois non pourvus, car l'employeur est un âne qui ne veut pas prendre conscience du marché. Genre "y'a des chômeurs qui veulent pas bosser, tous des fainéants". Ben oui mon gars, aller travailler 4 heure par jour 6j/7j à 50 km de route au milieu de nulle part, ça n'attire pas les foules.

    Dans les emplois non pourvus, il n'y a pas que l'image, il y aussi la réalité ( parfois mais pas tout le temps je l'accorde ).

    Il est vrai aussi que selon les zones, les territoires concernés ou les départements, les situations peuvent être ultra variables.

  18. #17
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Un même intitulé d'emploi pour deux offres peut révéler en fait deux emplois totalement différents à vivre pour le salarié, c'est ce que je veux dire.
    Et oui, la perle rare peut demander de changer d'endroit ce qui est compliqué parfois: une solution si l'on a pas de diplomes, peu d'expérience est de ne pas s'éffrayer de certains secteurs d'activités pour éviter la mobilité. Le batiment par exemple.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  19. #18
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    La planète terre vous connaissez ? Nous sommes justes après Venus et avant mars. Venez nous rendre visite cher ami, les difficultés ne sont pas les mêmes.

  20. #19
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Toutes les agences d'intérims, grandes enseignes ou petites agences indépendantes -qui d'ailleurs sont encore plus exigeantes que les grandes vis à vis des candidats compte tenu qu'elles n'ont que 2-3 grands comptes clients- comptent bien sur le système pour s'y asseoir et faire fortune. Allons soyons sérieux ! Aucune agence ne fait dans l'humanisme, les cv les mieux lotis et les bons candidats -pour ne pas dire très bon car bon ne suffit plus- ont leur place de choix, dans ces agences autant que dans les grandes chaînes de recrutement. A l'inverse il y a aussi le petit chômeur -à l'instar de la petite agence- qui ne fait pas le difficile et pourtant ne trouve pas d'emploi !! Pour les opportunités au SMIC conditions difficiles, etc. Je ne partage pas votre point de vue : il y a beaucoup de monde, la porte d'entrée se bouscule.. Et elles en profitent ! Meilleur candidat meilleur profil c'est tout. Quand les PME de tous bords -TT compris- se plaignent de ne trouver personne auprès des médias, c'est qu'elles ne cherchent pas ou alors ne s'adressent pas à la bonne population. C'est la carte des menus, ainsi, au fond ce qu'elles veulent dire, c'est qu'elles ne trouvent pas le candidat qui leur convient. Tout simplement.

  21. #20
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Y a une méthode simple, tu sélectionnes quelques entreprises et tu te présentes direct avec un CV .. si tu restes sur ta perception d'un système globalement pas fait pour toi, tu auras du mal a développer une vraie motivation et encore plus à te sentir à l'aise dans une prise d'emploi.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  22. #21
    Forhorse

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Faut voir aussi que les CV long comme le bras, arrivé à un certain âge ça fait clairement peur aux recruteurs... Enchainer les petits boulots ça va quand on est jeune, mais passé la période des débuts dans le monde du travail ça traduit (selon eux) un manque de stabilité (traduire : quelqu'un qui risque de foutre le camps à la moindre contrariété/difficulté et donc sur qui on ne peut pas compter)
    On est plus dans l'âge d'or des boomers qui faisaient leur carrière entière dans la même entreprise (et parfois au même poste...) mais ne pas être capable de garder un emploi 4 ou 5 ans c'est la bonne méthode pour faire fuir les recruteurs.
    Tout projet flou conduit à une connerie précise !

  23. #22
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Y a une méthode simple, tu sélectionnes quelques entreprises et tu te présentes direct avec un CV .. si tu restes sur ta perception d'un système globalement pas fait pour toi, tu auras du mal a développer une vraie motivation et encore plus à te sentir à l'aise dans une prise d'emploi.
    il est vrai qu'il y en a qui se croient encore au XXe siècle.

  24. #23
    hacker92

    Cool Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Exact ForHorse,. Et nous sommes beaucoup. Pas seulement les séniors, mais aussi les jeunes d'aujourd'hui qui elles/eux font fuir les recruteur mais en revanche pas pour les mêmes raisons.
    Dernière modification par hacker92 ; 21/11/2021 à 09h52. Motif: Préciser le destinataire

  25. #24
    Liet Kynes

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Citation Envoyé par hacker92 Voir le message
    La planète terre vous connaissez ? Nous sommes justes après Venus et avant mars. Venez nous rendre visite cher ami, les difficultés ne sont pas les mêmes.
    Fais une liste de ce que tu sais faire et de ce que tu as fait et mets la en perspective de ce que tu veux faire et de ce que tu peux faire: tu trouveras le job qui t'es ouvert, après que tu trouves cela juste ou pas est un problème subjectif lié à ta propre perception. Mais ne demande pas une recette miracle pour que ta perception de ce qui te conviens puisse devenir la réalité du monde; cela n'existe pas.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  26. #25
    hacker92

    Re : Burn-out ou éloigné du monde du travail- revenir : comment faire ?

    Justement je suis accompagné par le SNC -Solidarité Nouvelle pour les Chômeurs ! Bon, restons-en là avec vous alors. Et laissons les autres s'exprimer, qu'ils/elles fassent part de leur propre expérience, on est tellement nombreux !!

Discussions similaires

  1. QR - Stress au travail : les symptômes du burn-out
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2018, 15h08
  2. Comment faire pour revenir Download Manager (télécharg);
    Par topmath dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/02/2016, 18h19
  3. Question/Réponse - Stress au travail : les symptômes du burn-out
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/03/2014, 10h54