Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Pourquoi obéit-on ?



  1. #1
    mimi1884

    Pourquoi obéit-on ?


    ------

    Bonjour,

    Pourquoi obeit on ?

    L'obeissance dans notre société est tellement automatisée qu'on ne se pose plus la question ...
    Des l'enfance, nous sommes habitué à obeir ensuite les ideologies prennent le relais.

    d'apres mes cours, nous obeissons à cause de 2 facteurs :

    - la reconnaissance de l'autorité

    -la deresponsabilisation

    En voyez vous d'autres ?

    Quel developpement peut on apporter à ces 2 facteurs ?

    Merci pour votre participation

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    (PSO)Clémentine

    Re : Pourquoi obeit on ?

    L'obéissance se retrouve aussi dans le conformisme (suivre une norme sociale, une opinion, une mode) pour éviter l'exclusion.

    L'obéissance a de nombreuses fonctions dont la protection physique (ne pas approcher le feu), la protection sociale (si tu fais ce que je te dis, je te protègerai ou ne t'excluerai pas).

    On peut aussi obéir pour avoir une image positive de soi. J'ai bien fait comme mon groupe/mes parents/mon supérieur me dit de faire, je suis qqn de bien.

    To be continued...
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  4. #3
    mimi1884

    Re : Pourquoi obeit on ?

    re bonjour,

    L'experience de milgram relative à l'obeissance est stupefiante.

    On demande à 3 enseignants (dont l'un d'eux est le sujet à tester) de poser des questions à des comediens (qui ont le role d'eleve). En cas de mauvaise reponse, les 3 enseignants decident ensemble de l'intensité du choc à donner. Ensuite, l'un des enseignants (le sujet) est sensé envoyer une decharge electrique au poignet de l'eleve dont il aura finalement choisit l'intensité. Bien entendu, les sujets ignorent que les eleves sont des comediens. Enseignants et eleves sont séparés par une cloison. les decharges electriques sont dabord faibles puis augmentent pour atteindre 450 V. Lorsque le sujet hesite à envoyer la decharge electrique, l'experimentateur intervient en lui demandant de sanctionner l'eleve. Incroyable mais vrai : 62 % des sujets menerent l'experience à terme en afligeant à 3 reprises les electrochocs de 450 V !
    Tous les participants atteignirent les 135 V
    la moyenne des chocs maximaux (niveaux auxquels s'arreterent les sujets) fut de 360 V. Bcp presenterent des signes de nervosité extreme et de reticence lors des derniers stades (protestations verbales, rires nerveux, etc.)

    D'apres milgram, il s'agit bien d'obeissance et non de conformisme car les sujets en suivant les recommandations enseignants (meme statut que lui) l'ont fait en pensant que l'experimentateur cautionnait leurs injonctions.

    Je ne sais pas si j'ai bien resumé

  5. #4
    (PSO)Clémentine

    Re : Pourquoi obeit on ?

    En fait, il existe plein de variantes de l'expérience originale de Milgram. Dans l'expérience originale, il y a 1 enseignant (le sujet naïf) et 1 élève (le comédien). L'enseignant doit punir l'élève dès qu'il fait une erreur, et l'enseignant doit augmenter l'intensité électrique des chocs de 15V à chaque nouvelle erreur.

    C'est effectivement de l'obéissanceayant comme cause la soumission à l'autorité et l'état agentique.

    Tu demandes d'autres facteurs d'obéissance, je te propose le conformisme, la peur de l'exclusion, la protection de l'intégrité physique, la recherche de support social, et la présentation positive de soi.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    romainpsycho

    Re : Pourquoi obéit-on ?

    et la soumission librement consentie ... c'est ma préféré

    Obéir à quelqu"un en croyant que c'est notre propre choix libre ... Tous manipulé.. et pourtant tant d'actualité

    Biensur la soumission librement consentie dans sa version la plus efficace reprend tout les autres principes de l'influence, prestige de la source, conformisme , psychologisation , toucher , autorité etc...


    VIve la fabulation de la liberté

  8. #6
    (PSO)Clémentine

    Re : Pourquoi obéit-on ?

    Effectivement la soumission librement consentie est la forme la plus vicieuse d'autorité.

    La soumission librement consentie se déroule en général, en tous cas plus facilement, dans un contexte hiérarchique où le supérieur (réel ou symbolique) demande à son subalterne s'il accepterait de faire qqchose qu'il ne ferait pas de lui-même, comme par ex. faire des heures supplémentaires ce vendredi soir pour finir un projet.
    Le subalterne n'a donc pas tellement le choix de refuser puisque cela se passe dans un situation asymétrique.

    Pourtant le supérieur va y mettre les formes et il a raison. Il va préciser au subalterne qu'il est évidemment libre de refuser de faire ces heures supplémentaires.

    En réalité, je le répète, il n'est pas libre de refuser puisque c'est son chef qui lui demande.

    Mais cette déclaration de liberté va amener le subalterne à endosser la responsabilité de son acte, càd qu'il va se positionner comme étant la cause de son acceptation des heures sup et "internaliser l'origine" de son comportement. En effet un individu "libre" choisit en toute conscience ce qu'il fait et ne fait pas, et s'il accepte c'est parce qu'il le veut bien.

    La soumission librement consentie amène donc à la rationnalisation de son acte (e.g., ça me fait plaisir de rester au bureau ce soir, la soirée déguisé que je prépare depuis des semaines ne me botte pas tant que ça), à une plus grande satisfaction dans la réalisation de l'acte, et à un sentiment de liberté.

    On obéit et en plus on est content de le faire!

    Je précise que ce genre de soumission est très courante, pas seulement dans le domaine professionnel, mais aussi dans la vie sociale ou personnelle, intime.

    Pour un texte plus précis et plus élaboré, voir:
    - La soumission librement consentie : Comment amener les gens à faire librement ce qu'ils doivent faire ? par Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois
    - Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, édition 2002 par Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois
    - Beauvois, traité de la servitude libérale: analyse de la soumission
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  9. Publicité
  10. #7
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Pourquoi obeit on ?

    Citation Envoyé par mimi1884 Voir le message
    Je ne sais pas si j'ai bien resumé
    Pour faire court, non ! Tu n'as pas bien résumé.

    Il y a 18 variantes de l'expérience de Milgram et celle qui mettent en jeu plusieurs "enseignants" n'est pas la même que celle qui donne les résultats que tu présentes. En réalité, plus il y a d'intermédiaires et plus le taux d'obéissance diminue.

  11. #8
    romainpsycho

    Re : Pourquoi obéit-on ?

    Citation Envoyé par (PSO)Clémentine Voir le message
    .

    Pour un texte plus précis et plus élaboré, voir:
    - La soumission librement consentie : Comment amener les gens à faire librement ce qu'ils doivent faire ? par Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois
    - Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, édition 2002 par Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois
    - Beauvois, traité de la servitude libérale: analyse de la soumission
    Que de la super lecture que je conseil aussi fortement !!!
    Joule Beauvois sont de supers, c"est facile à lire et meme marrant !!

    Clémentine tu as super bien défini la soumission librement consentie bravo

Discussions similaires

  1. pourquoi mais pourquoi ??????
    Par stevegourdon dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/11/2006, 11h17
  2. pourquoi?
    Par lou974 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2004, 19h07