Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

se déplacer



  1. #1
    isaquitschula

    se déplacer


    ------

    Imaginons nous sur une surface parfaitement lisse, comment pourrait on se déplacer dans une direction particulière?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    goel22

    Talking Re : se déplacer

    Bonjour,
    Comme un escargot sur une vitre ?

  4. #3
    Tropique

    Re : se déplacer

    Citation Envoyé par isaquitschula Voir le message
    Imaginons nous sur une surface parfaitement lisse, comment pourrait on se déplacer dans une direction particulière?
    En pétant un bon coup dans la direction opposée.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  5. #4
    medouye

    Re : se déplacer

    ah...l'humour belge... (jplaisante bien sur, ça m'a fais rire).
    si ta surface lisse est a une dureté inférieure à celle de tes ongles, tu peux alors gratter gratter gratter pour faire des encoches et avancer...
    Sinon, tu cherches à savoir comment tu as bien pu arriver là...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    tibo152

    Re : se déplacer

    En l'absence de friction, la marche serait donc impossible. Pour se déplacer, il suffit de jeter quelque chose dans la direction opposée à celle dans laquelle vous souhaitez aller. En effet, d'aprés la loi de conservation du mouvement, vitre corps recevra une poussée compensant exactement celle que vous avez transmise à l'objet.
    doya thibaut

  8. #6
    nico2685

    Re : se déplacer

    Très juste les solutions à base de lancer d'objet, ou d'émissions de gaz (quel qu'il soit..)
    Petite question : une ventouse collée sur cette paroi supposée parfaite pourrait-elle se déplacer sur celle-ci sans se décoller ?
    "Tous les ans y a de nouveaux cons... Ceux de l'an prochain sont déjà la !!!"

  9. Publicité
  10. #7
    neokiller007

    Re : se déplacer

    S'il y a une pression atmosphérique oui.
    En fait ça revient presque à "comment se déplacer dans l'espace"

  11. #8
    _Goel_

    Re : se déplacer

    Citation Envoyé par neokiller007 Voir le message
    S'il y a une pression atmosphérique oui.
    En fait ça revient presque à "comment se déplacer dans l'espace"
    salut !
    amha, sans frottement, une ventouse glisserait.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  12. #9
    Jean-Guy

    Re : se déplacer

    Bonjour à tous et toutes

    Citation Envoyé par _Goel_
    amha, sans frottement, une ventouse glisserait.
    Même une surface parfaitement lisse a de la friction. En effet, la friction n'est pas due seulement à des micro-aspérités comme on le croyait dans le lointain autrefois il y a très énormément naguère (30 ans à peu près), mais aussi (et surtout) à l'attraction statique entre molécules. C'est pourquoi un même corps aura des coefficients de friction différents avec différents corps. Le phénomène a quelque chose en commun avec les ménisques : l'eau, par exemple, grimpe au verre mais pas à la parafine.

    À preuve, le Teflon demeure attaché aux plats anti-adhésifs.

    Et ma belle-mère est plus difficile à décoller que d'autres visiteurs. Pourtant, c'est le même domicile...

    A+

  13. #10
    _Goel_

    Re : se déplacer

    l'attraction statique entre molécules
    Ok ! bien vu, j'y avais pas pensé, (ni même entendu parler)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : se déplacer

    Bonjour,

    Mais on se demande bien qu'est-ce que peut signifier "parfaitement lisse" à l'échelle des molécules!

    D'une certaine manière, on pourrait dire que les forces intermoléculaires n'existent que parce qu'à leur échelle, ce n'est pas parfaitement lisse...

    Cordialement,

  15. #12
    Jean-Guy

    Re : se déplacer

    Bonjour à tous et toutes

    Citation Envoyé par mmy
    D'une certaine manière, on pourrait dire que les forces intermoléculaires n'existent que parce qu'à leur échelle, ce n'est pas parfaitement lisse...
    Eh non... La friction n'est pas un phénomène simple ayant une cause unique. Oui, il y a un aspect mécanique : un papier sablé à gros grains présente une friction importante. À à pression égale, il faut plus de traction pour passer une brosse dure sur un meuble qu'un chiffon. Et, en poussant à l'extrême, si les aspérités deviennent vraiment grosses, l'effort peut devenir considérable : à preuve, les roues dentées des engrenages. Mais il y a une autre cause, non mécanique celle-là : l'attraction électrique entre les molécules. Et cette cause-là peut autant mettre un corps en mouvement (capillarité) que le bloquer (friction). Il n'est pas nécessaire que les molécules s'engrennent (surfaces non lisse) pour qu'il y ait friction ; de fait, elle ne se touchent pratiquement jamais sauf dans des cas extrêmes. Les "collisions" qu'on observe dans le mouvement brownien ne sont pas des collisions mécaniques comme, vues à notre échelle, la collision de deux boules de billiard : c'est une répulsion électrostatique. Si deux molécules électriquement neutres s'approchent, les électrons, en périphérie, sont plus proches les uns des autres que du noyau de l'autre atome. En approchant un atome, on traverse d'abord un champ négatif (les électrons autour) avant de "sentir" le champ positif du noyau. Oui, à "grande" distance (un micron) la somme est neutre, mais à "petite" distance (de l'ordre du diamètre des atomes), le champ local ne l'est plus. De plus, localement, ce champ n'est pas toujours symétrique, loin de là! Il dépend de la forme de la molécule et de la répartition des atomes de différents éléments dans la molécule. C'est ce qui explique l'affinité ou la répulsion chimique d'un élément pour un autre, et l'action des catalyseurs.

    Donc, à cette échelle, la cause principale de la friction est la configuration des champs électriques, même si à notre échelle, elle est causée par les aspérités.

    A+

  16. Publicité
  17. #13
    invité576543
    Invité

    Re : se déplacer

    Bonjour;

    Citation Envoyé par Jean-Guy Voir le message
    Eh non... La friction n'est pas un phénomène simple ayant une cause unique. Oui, il y a un aspect mécanique (...)
    Donc, à cette échelle, la cause principale de la friction est la configuration des champs électriques, même si à notre échelle, elle est causée par les aspérités.
    Je me suis mal fait comprendre. Je n'ai pas parlé d'effet mécanique. Mais "lisse" est un mot mal défini. Si à l'échelle de l'angström tout était "lisse", il n'y a aurait pas de distinction noyau/nuage électronique, donc pas de dipôles...

    C'est l'expression "parfaitement lisse" le problème! Comme peut-on définir une telle notion avec le modèle atomique?

    Cordialement,

  18. #14
    Jean-Guy

    Re : se déplacer

    Bonjour à tous et toutes

    Rebonjour mmy

    Pardonne-moi d'avoir mal compris. Évidemment qu'on ne peut pas! Si tout était "lisse" à cette échelle, on reviendrait à l'ancien concept de la matière continue, il n'y aurait pas d'atome et la physique quantique aurait tout faux. Or l'expérimentation semble indiquer qu'elle n'est pas aussi erronnée...

    A+

Discussions similaires

  1. déplacer un abricotier.
    Par tibobo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/04/2007, 19h29