Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis !

  1. 1topiarius1

    Date d'inscription
    août 2017
    Messages
    3

    Lightbulb Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis !

    Ce vaste Monument souterrain à bien faillit être la proie de promoteurs (comme ce fût le cas pour celui de Poitiers !) par le fait d'un richissime ancien industriel et collectionneur d'Art Contemporain souhaitant faire don de sa collection à la Ville de Tours, moyennent la destruction d'une partie de l'ancien jardin archiépiscopale, site pourtant hautement classé, retoqué il proposa un deuxième projets qui se déplaça au Château comtal de Tours et, ou se trouve des thermes romaines princières ouvertes sur la Loire UNESCO (voir: Tours projet Cligman sur Internet).

    Connaissez-vous ce Monument Historique de cette Ville de l'Apôtre des Gaules, Saint-Martin, se trouvant dans la partie que beaucoup de locaux, considèrent comme étant le véritable Vieux-Tours (Quartier Saint-Gatien), trop méconnu et surtout largement sous-exploité touristiquement parlant ! qu'elle fût son Histoire ? pourquoi un si vaste Amphithéâtre englobait dans un si épais castrum à cet endroit et dans une "Cité libre" de droit romain ?. A l'époque romaine, la Ville devait être d'importance moyenne ? (celui d'Angers valorisé, celui de Poitiers détruit malheureusement il y a une dizaine d'années, Villes sont proches géographiquement de Tours qui étaient dotés d'Amphithéâtres romains, pourtant, de tailles et de dimensions beaucoup plus modestes ?!) certains Archéologues témoignent d'un Monument qui fût le 5ième plus imposant de tout l'empire romain d'occident !!!, comparable à celui de Nîmes et, plus vaste que celui d'Arles, comparable de style et de datation à celui de Pompéi !!!, à celui de Sainte !?. Qu'en est-il ? si près du fleuve étaient'il possible qu'il y eu des naumachie ? y avait'il eu des jeux de gladiatures dont avec des fauves ?; Saint-Martin, ancien officier de cavalerie romaine et Evêque adulé parlait de "Trophisme" avec Saint-Ambroise, notamment des restes d'un Saint-Homme dont le saint-ossuaire se trouverait en une église de Saint-Cyr près de Tours, y aurait'il eu aussi des premiers Chrétiens ayant péris dans les arènes de cet amphithéâtre romain ?!! (la martyrologie chrétienne, parle de Sainte Blandine à Lyon, de Denys à Paris...mais aucunement, à Tours, à Angers, à Poitiers...!) ; dans cette Cité romaine de garnison (mention "d'appolinarius" ! sous le M-BA de Tours !) y avait'il à proximité une école de gladiature ? (tout près de la Cathédrale Saint-Gatien, se trouve un "praetorium" ou Sénatus, gouverneur de province et Juges, Evêques se rencontrèrent: des textes de Saint-Martin, sous l'épiscopat de St-Brice et textes d'Eusèbe, parlent de Dagridus, d'Anicien...!?), cet édifice était'il desservi en eau de source par un pont-aqueduc doté d'une noria hydraulique ? (cette Cité des turones devait être dotés de 2 aqueducs, de 3 ponts romains, des Thermes impériales (quasi disparues en 2003 ! aussi le Forum impérial, place de l'actuelle magasin fnac...!), des textes anciens mentionnent aussi des généraux romains de passages tels Crassus, Gradus, Aegidius, Aétius...!, des Hommes de Lettres et historiens romains comme Paulin de Nole, Tîte-live, Grégoire de Tours...!; des écrits dans la pierre sous l'actuel Musée des Beaux-Arts de Tours, témoignent aussi de passages d'Empereurs de Rome tels Hadrien, Claude-Tacite, Néron...et cette Ville, fût même déclarée Capitale de province sous l'empereur de Rome, à Split, Dioclétien !?


    Comme Martin, pourriez-vous éclairer ma sainte-ampoule Qu'en est'il ? que sait'on de nos jours ? Valorisations scientifiques il y a, mais pourquoi aucunes Valorisation souterraine touristique d'organiser devant un Monument de telle importance dans cette Ville et à l'époque romaine ?, surtout en Secteurs dit sauvegardé et, sous l'égide bienveillante de l'UNESCO-ICOMOS ?

    -----

     


    • Publicité



  2. 1topiarius1

    Date d'inscription
    août 2017
    Messages
    3

    Re : Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis

    Autant surprenant que ce soit de nos jours, ce Monument (ou parties restants de cet unique édifice !) ne semble susciter de marque de Respects et d'émois ! pourtant, c'est certes un Antique édifice que l'ont pourraient qualifier de "monstrueux" mais, qui mériteraient amplement que notre Recherche publique en matière d'Archéologie, d'Architecture, de Géographie, d'Urbanisme et d'Histoire y consacrent du temps, du temps aussi afin d'entrevoir une sérieuse valorisation touristique et environnemental réellement durable, comprenant aussi la proximité d'avec la Loire et le paléochenal tout proches !.

    l'Ancienne Caesarodunum, possédait deux somptueux établissements de bains publics, des Thermes dont l'un, "Impérial", se situait sous l'actuel Lycée Descartes (grand de plusieurs mètres carrés et redécouvertes en 2003 par l'Inrap pour permettre l'extension en profondeur du laboratoire du Lycée); l'autre, "princière", fouillé par l'Inrap et le CNRS du Lat de Tours, fût ouverte sur la Loire UNESCO (face, au Therme, furent découverts les restes d'un ancien pont-aqueduc romain, muni d'une noria hydraulique), accolé au château ducal de Tours est, situé près du "Palais des gouverneurs", qui servit au Moyen-âge, sous l'Inquisition, de lieu de "jugement de la Justice et des bains" !. Cette ville était desservie en eau de source, par 3 aqueducs : semi-enfouis, le plus long et le plus ancien, qui alimentait Tours, est situé le long d'un coteau escarpé en "pente douce" à 25 kms plus à l'Est sur les communes de Bléré/Athée sur Cher !, puis venaient ensuite, celui enjambant la Loire à Fondettes, celui provenant de Tours-Nord, quant à celui de Ballan-Miré, il aurait desservi une unique vaste villae !?.

    Les Turones romanisés, des nobles et édiles municipes..., fréquentaient ces lieux essentiels dans le vie quotidienne (salle tiède, salle sèche, salle humide) afin de se rendre au spectacle et jeux de cirque, des arènes toutes proches !.

    Les arènes de Tours, l'Antique amphithéâtre sont situés en périphérie de la Ville "ouverte", c'est l'un des plus grands de la Gaule romaine:

    183 mètres de long sur 123 de large !; mais à priori pas de gradins en dure de retrouvés, une immense butte de terre descendant en "pente douce" vers l'arène centrale, sous laquelle se trouvaient 4 couloirs d'accès, des vomitoires (vomitoria) qui "vomissaient" la foule venue souvent de très loin.

    Mais, que faisait ce "monstre architectural" dans une cité Gallo-romaine, somme toute moyenne pour l'époque (de nos jours estimés à 10 000 turones !) alors, qu'il est considéré par les services archéologiques, comme étant le 5ième voir le 4ième plus important amphithéâtre romain de part ses dimensions et, de part son ampleurs !!!?: c'est un fabuleux et surprenant Mystère, entourés de moultes légendes, que les Chercheurs en archéologie et en histoire n'ont toujours pas résolus de nos jours !: il ne resterait - à mettre au conditionnel !- de cet unique et insolite édifice romain, construit et reconstruit en plusieurs fois, que quelques vestiges de murs circulaires à l'extérieur !, des voûtes de vomitoires dans des caves de particuliers et servant de remises de quelques restaurants du "quartier Cathédrale*", de ce côté-ci du "Vieux-Tours" ! (*1ier niveau de cavea dans une maison bourgeoise redécouverts par la Sat et l'Inrap-UMR, le 2ième niveaux se trouve dans les grosses profondeurs du sous-sol de cette demeure ou, se trouve un imposant vomitoire !) ; pour autant, aucuns écrits semblent être découverts, dans les textes restant de l'époque !.

    L'Empereur Hadrien, (Publius Aelius Hadrianus) (117 - 138), est pourtant attesté de passage dans cette "Cité libre" de droit romain situé au carrefour de voies terrestres et d'eau stratégiques pour l'empire afin, d'inaugurer l'immense, la colossale ellipse située un peu à la sortie de la ville, positionnée sur un léger monticule, encastré par la suite et enserrée de part et d'autre par l'épaisse muraille gallo-romaine de 12 Mètres de haut et, ses 16 tours de guet !.

    Y avait'il eus des combats de gladiateurs, des jeux comme dans l'ensemble de la Gaule romaine, des exécutions de condamnés y compris de premier chrétiens ? ce seraient à priori probables car, ce cirque immense pouvait recevoir et contenir entre, 15 000 à plus de 30 000 spectateurs !!! pour autant, les jeux fort coûteux à l'époque romaine, avec des combats d'animaux sauvages, seraient, pour ce grandiose édifice de Tours, purement légendaire !?. A ce jour, l'Inrap, a découvert plusieurs nécropoles romaines tout autour de "la cathédrale Saint-Gatien" et de l'ancienne "porte-Roulline" !.

    Après, l'empire romain d'Occident, puis d'Orient, le silence a recouvert les arènes de Tours !. Arènes imposantes, qui furent exhumées de l'Histoire en 1855 par De Courtigis, général de cavalerie d'empire, dont la caserne se situait à l'emplacement des premières fouilles menés par les premiers fouilleurs de "la Sociétés archéologique de touraine" !.

    -2 Etablissement des peuples celto-germains turons, à l'emplacement du "quartier Clocheville" (abandons progressifs au profit de Tours, des oppidum d'Amboise et de Rochecorbon); les peuples primitifs palustres et lacustres, ligures, seront pris captifs, serviles ou tuer par les Celtes ?

    -52 les Turons participent à la révolte générale comme troupe de renfort avec les Andes, contre Jules César et Labiénus à Alésia
    les légions du légat de Rome, Fabius, combattent les turons et andes

    -57 les légions de Publius Crassus et de Plancus, s'établirent le long de la Loire, entre Amboise et Tours, afin de surveiller les Vénétes
    la flotte césarienne de Brutus, auraient traversés la Loire marécageuse à l'époque afin, de combattre les Vénétes et armoricains près de Nantes ou Guerrandes ?

    "Pacification des Turons"

    +1: Fondation depuis Lugdunum-Lyon de Caesarodunum-Tours, par l'Empereur Auguste césar (Caïus Julius Caesar Octavianus Augustus) (-31 à +14) et Agrippa.
    Installations de fonctionnaires (juges, magistrats, sénateurs, medecins, architectes, policiers...), de vétérans romains, de la noblesse Turones
    Edification du premier amphithéâtre romain provisoire fait en bois et construit sur la "Butte de César"
    Tracés du cardo, du décumanus en léger surélévation et retrait de la Loire (Quartier des Halles/ Rue de la Sellerie), des "Via turonensis", "endécavensis",
    "parisensis" en -10 + 10 ap J-C.
    Caesarodunum, sera comprise dans le 1ier découpage adminsitratif décidé par Auguste, dans la province "Aquitania première" en +15

    20/50 aménagement du Forum impérial et du Temple municipal de culte impérial (détruits après fouilles par l'Afan et la Sat, pour la construction de la gallerie/parking Fnac et le Commissariat central de la PJ)

    21 Révolte des andes suivis des turons, contre des Taxes trop élevés, menés par un général romain rebelle à Rome, Julius Sacrovir, contre le Trésor imperial et l'Empereur Tibère (Tiberius Claudius Nero) (14 - 37). Tibère, fait envoyer rapidement depuis Lugdunum-Vienna, "la Capitale des Gaules", le général Acilius Aviola, afin que ses hommes en garnisons, des légions venues des limes rhénanes et de milices gauloises, répriment durement les andes et turons.

    "Pax Romana" (3 siècles de "Paix durables" !)

    40-50 constructions de 3 ponts romains sur la Loire à Tours (dont un pont aqueduc, doté d'une noria hydrolique près du "pont de file"), à Fondettes
    construction d'un port de commerce (restes de colonnades et d'une embarcation retrouvés près du "pont Wilson" et parking "place Anatole-France" pour le Tram)

    40-60 un viticulteur romain du nom de "sacrovir" commercialisa son vin dans des amphores vinaires de Mougon, près de Crouzilles (premiers vignobles de Touraine)
    introductions des premiers plants de vignes et de pins dans le Paysage des Turonii (les protorium, douaniers romains, dépendront de Lugdunum)

    50 Dédicaces* par l'Historien et ami d'Auguste caesar, Tîte-live, sur les turons "civitas turonorum libera" peuples "gonflés" ! ou "tournant" ! (exposés dans les sous-sols de l'actuel "Musée des Beaux-Arts de Tours", textes latins de la "Cité libre des Turons", gravés dans des blocs et sur des restes de colonnes*)

    70-80 constructions des Thermes impériales "Sud" (sous Lycée Descartes - détruites après fouilles en 2003) et, des Thermes princières "Est" (Château de Tours - recouvertes de terre/engazonnés)


    117-138 Agrandissement de l'Antique amphithéâtre, pouvant supporter 30 000 spectateurs (diamètre 156, enceinte 1150 de long: par comparaison le Colisée : diamètre 180 !)
    121 l'Empereur Hadrien, cousin de Trajan, revenant du front rhénan et de visites de garnison, il est attesté de passage afin d'inaugurer ses Arènes des Turonii !


    180 Edification de la pile funéraire de "Cinq-Mars" dédié à une divinité orientale, servant aussi d'amers aux marchands de Loire ( nautae ligerici) depuis Tours (de nombreux nautonniers de Loire, ramenèrent des marchandises provenant principalement des entrepôts (emporium) de Thésée-la romaine ou du sel pour le garum depuis Nantes ou Guerrandes, ou autres vivres depuis Lyon.

    250 envois du premier Evêque de Tours (ou prêtre), Gatien, par le pape de Rome, Fabien. Saint-Lidoire ou Ligoire lui succédant pour évangeliser une Touraine fortement romanisé et restant païenne.

    260-300 construction du castrum défensif de Larcay avec camp romain (du style de la Turbie en Provence), près de Tours, afin de la protéger de la venue annoncées des incursions "barbares" et, de protéger les eaux de sources desservit par un aqueduc dit de Fontenay sur Bléré*, à 25 Kms à l'Est de Tours (* situé dans un Espace naturel sensible "des Grandes-Fontaines" ! le puit de captage serait détruit dans les années 60, aussi en de nombreux endroits des parties de tronçons semi-enfouis, le CNRS de Lat de Tours et Eveha, mentionne que cet aqueduc long de 25 Kms aurait été abandonnée précocement, n'aurait jamais enjambé la rivière le Cher ! pourtant, des traces d'adduction d'eau furent retrouvées par l'Inrap dans les Thermes sous le Lycée Descartes et, prenant la direction Sud, vers le coteau !?)

    285-290 Tours sera englobé, dans la "seconde lyonnaise"

    300-320 Edification du castrum défensif de Tours, l'Antique amphithéâtre est englobé dedans (autre point de départ de vomitoires seraient sous une partie du jardin du MB-A de Tours prenant la direction de la Cathédrale Saint-Gatien, toute proche ! voir sur le Net, le premier "projet Cligman" !)

    338 Une église paléochrétienne serait fondé sur le Palais d'un sénatus romain, vers le prétoire (praetorium) de Saint-Gatien !

    371 Martin de pannonie (Hongrie), ami de Saint-Ambroise, fût un ancien officier romain de cavalerie en garnison à Trêves, devenant moine-soldat, qui rencontra les empereurs romains Valentinien, Justinien, Théodose, afin de devenir "l'Evêque des Gaules" et "des pauvres" de la métropolite de Tours car, acclamés par les tourangeaux ?

    374 L'empereur romain, Dioclètien, depuis son Palais à Split (Illyrie), fait de Tours "la Capitale de provinces de la IIIième lyonnaise" allant de Blois à la Bretagne
    Tours, se dotera d'un Gouverneur romain de provinces de la "Turones civitas" (Anicien ou Anicianus Gallus ?), de douane, de cohorte urbaine, de curateurs...

    397 Saint-Brice est nommé Evêque de Tours, en ayant fait selon une légende martinienne, fait libérer des prisonniers et chrétiens innocents dans les arènes de Tours !

    400 Paternuus Ursus, un Turon, devient fonctionnaire impérial à Lugdunum

    460 Perpetuus, St Perpet, édifit la première abbatiale (Ecclesia) près du cloître Saint-Martin (détruite et devenue nécropole) ou une borne militaire-sarcophage , inscrite par l'Empereur de Rome, Claude (41-54) fût découverte* ! (exposée au Musée de "la basilique Saint-Martin")

    253-507 Invasions barbares fréquentes, incendiant Tours et tout le Val de Loire...(surtout Vandales, mais aussi Francs saliens et autres franques, Wisigoths, Suèves, Alains, mercenaires, Saxones, Burgondes)

    Abandons progessifs des "jeux de cirques" dans les arènes de Tours

    L'Evêque d'Orléans, St-Aignant va chercher le général Aétius en garnison à Arles, afin de repousser les Huns d'Attila arrivaient à Orléans jusqu'aux rives de la Loire: Aétius, fera installer ses milices germaniques et alains, postés sur la Loire entre Tours et les marécages de Sologne !.

    Syagrius, "Comte Paul", dernier général romain, bat les ligues bretonnes et wisigothiques sur le camp romain (castrum) à Chinon près de Tours (il sera tuer par Odoacre, refoulés près d'Angers)

    Fin de l'Empire romain d'Occident

    Sacre de Clovis à Tours*, Roi des Francs et de la Gaule franque, reconvertit au christianisme par Ste Clotilde, reine Burgonde, devant des ambassadeurs romains d'Orient, d'Attanase (*dans la Tour Charlemagne)

    Les Normands et vikings d'Hasttings, ravageront tout le Val de Loire et Tours*, attiraient par les Ors et Chasse de Saint-Martin (*le Trou aux Northmands: restes du rempart du castrum)

    Les Maures omeyyades de l'émir de Cordoue, Abd el Rhaman, attiraient par les Ors de Saint-Martin et de l'Abbaye de Marmoutier, seront battus par les soldats de Charles Martel, dans les "Landes de Ballan-Miré", le long de la Via Turonensis; les razzias continueront sur Autun, avec le général sarrasin Munuza !




    Pour revenir à l'amphithéâtre, y avait'il eu des jeux d'eaux, des naumachies comme pour ceux de Nîmes, d'Arles, car la Loire est toutes proches ???!
     

  3. gunthiern

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    67
    Messages
    2 040

    Re : Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis

    Bonsoir,
    Une personne que j'ai rencontré à diverses reprises et originaire de cette région

    Cyril Driard

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aqueduc_de_Fontenay


    est cité pour ses recherches sur l'aqueduc alimentant cette cité ( voir bibliographie)

    Il a fait une thèse sur d'autres lieux romains mais je pense qu'il ne répondra qu'à des archéos car trop surbooké comme tous, renseignez vous sur ses travaux
     

  4. gunthiern

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    67
    Messages
    2 040

    Re : Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis

    Ici il y a certainement

    http://www.societearcheotouraine.eu/

    des informations.
     

  5. 1topiarius1

    Date d'inscription
    août 2017
    Messages
    3

    Re : Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis

    Merci, gun ! je sais l'UFR de Tours avait publié en 2004 une Thèse suivi par le le Lat de Tours, sur cet aqueduc de l'Est tourangeau vraiment intéressant ! croyez-vous qu'il puisse se libérer ?. Je sais, qu'il y a 7 environs (vs pouvez l'informer) , une personne employé au Conservatoire des Espaces Naturelles de la Région Centre à Tours aurait aimé le rencontrer, au sujet de l'Histoire de cet aqueduc, des possibilités de valorisations et, concernant les fouilles sauvages ! un Maire, également fût intéressé; M.Driard, n'était, hélas, plus en poste sur Tours, mais sur Toulouse...!.
     


    • Publicité



  6. gunthiern

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    67
    Messages
    2 040

    Re : Amphithéâtre souterrain de Caesarodunum, Tours: un édifice d'importance, restant dans l'oublis

     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. L'importance de l'eau dans l'infusion du thé !
    Par marsu75 dans le forum Chimie
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/12/2011, 14h04
  2. notre importance dans la vie
    Par Charles777 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/08/2010, 07h33
  3. Volume restant fioul dans une cuve cylindrique couché
    Par poinpoin67 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/02/2010, 19h30
  4. Réponses: 7
    Dernier message: 26/04/2009, 11h37
  5. [Thermique] pratique des oublis intentionnels dans les devis?
    Par mal1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/01/2008, 14h46