Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 32 sur 32

Le "tout génétique"

  1. Barbanath

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Paris - New york
    Âge
    32
    Messages
    147

    Re : Le "tout génétique"

    En fait la citation est plus choquante extraite de son contexte.
    C'etais dans un sens evolutif, (je transcris de ce que j'ai compris du post non ce que je peux penser moi meme) soit l'homme a son instinct d'evolution et notamment de reproduction qui est confronte a son comportement et notamment a sa culture.
    Enfin je pense que la phrase n'etais pas discriminative et surtout mal exprimée (aussi mal que ce que je viens de faire). Apres c'est un jugement personnel mais je suis tombé sur le fil par hasard et il a souleve des questions en moi.

    -----

    Ze Barba
     


    • Publicité



  2. Epikurieu

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    40
    Messages
    71

    Re : Le "tout génétique"

    Un phénomène (l'homosexualité) peut provenir de multiples causes. De plus, un même terme (ex : l'homosexualité) peut contenir de multiples réalités (plusieurs homosexualités)

    "Les homosexualités" peuvent très bien avoir des facteurs génétiques, epigénétiques ou acquis (sans compter les interactions ces facteurs). De plus le cerveau fonctionne suivant différentes modalités :
    - plaisirs primitifs (cerveau reptilien) nombreux et qui peuvent être en conflit ou en phase
    - conditionnements culturels ou acquis par l'experience personnelle également en conflit ou en phase.

    Et puis les interactions entre plaisirs primitifs et conditionnements

    Mon avis aussi (bien que je ne suis pas généticien mais bon...) est que les gènes ne codent pas des caractères de manières simplistes (le gène de la bêtise, le gène de la lenteur...) mais codent des protéines. Je pense (spéculativement) que c'est l'interaction complexe entre les protéines codées qui forment un tout plus que la somme des parties. Je vous laisse faire votre conclusion...
    Le contraire de l'égoïsme (du bien pour soi), c'est la cruauté (du mal pour les autres)
     





Sur le même thème :





 
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 21/12/2012, 10h12
  2. [TPE] Génétique, thème "savants et science, hier et aujourd'hui"
    Par the pupil dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/10/2006, 20h53