Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24

limiter le nombre de naissance

  1. yaveka

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    19

    Question limiter le nombre de naissance

    Bonjour
    Nous sommes 6 milliards sur terre et si le nombre de naissances continue de cette maniere, le chiffre ne fera que augmenter. Avec les cotés negatifs que cela entrainent. Dans tout les films futuristes la terre est transformée en tres grand new york.
    D'un autre coté nous ne pouvons pas interdire les gens d'avoir des enfants. moi meme j'en veux.
    Alors pourquoi pas limiter le nombre de naissance a deux ou trois (sachant que ca ne diminuera pas le nombre dhabitants, mais c'est un debut) et faciliter l'adoption si on ressent le besoin de s'occuper encore d'enfants?
    Ou alors pensez vous qu'il est preferable de se reproduire jusqu'a ce qu'il n'y est plus suffisament de ressource naturelle, parceque c un droit, une liberté?

    -----

    c'est peut etre qu'une goutte d'eau dans l'ocean mais sans l'ocean ne serait pas le meme.
     


    • Publicité



  2. Pénélopiade

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Calvados
    Âge
    30
    Messages
    14

    Re : limiter le nombre de naissance

    Tout le monde dit que le nombre d'habitants sur notre planète ne saissera de croître d'ici les futures décénies.
    Normalement, sans l'intervention qu'a l'Homme aujourd'hui sur la planète, la Nature élimine les surplus de chanque éspèce et les renouvelle là où besoin est.
    Mais depuis l'intervention qu'un certain individu, qui est l'homme a sur la planète,par sa capacité de réfléchir, ila modifié tout le petit train de vie de la nature.
    Si l'homme n'execait pas le rôle qu'il a aujurd'hui, notement dans la médecine, la nature, par le biai des virus, des maladies et des malformations humaines fairait une auto-séléction.
    Donc la question qu'il faut se pose en premier n'est pas s'il faut ou non limiter les naissances mais plutot si l'Homme a le droit d'imposer ses lois à la nature.Pour ma part je pense qu'il ne faut absolument pas que l'homme subisse la loi de la nature ce qui nous donne un privilège par rapport aux autres éspèces.
    Donc, il faut soit compter soit sur la loi de la nature qui agira par le biai d'épidémies comme le sida ou alors imposer des lois de restriction de naissances.
    Je trouve qu'il ne peut exister de lois plus atroce que celle limitant une personne de mettre un enfant au mon, mais c'est encore pire de voir cette enfant mourrir d'une épidémie.
     

  3. Silver600

    Date d'inscription
    avril 2004
    Messages
    125

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par Pénélopiade
    Pour ma part je pense qu'il ne faut absolument pas que l'homme subisse la loi de la nature ce qui nous donne un privilège par rapport aux autres éspèces .
    Raz de marre mais aussi seisme , erruptions volcaniques , cyclones , tempetes , telles sont les coleres que la nature fait subir a l'homme chaque annee et les pertes ne sont jamais minime ( Le dernier raz de marree en est la preuve ) . L'homme sera toujours soumis au loi de la nature qu'il le veuille ou non et la terre finira un jour par imposer sa selection naturelle a l'homme .
     

  4. LEDOCTEUR

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    246

    Re : limiter le nombre de naissance

    Bojour a tous .Je suis de ton avis yaveka la demographie va pose des problemes dans quelques annees.Mao avait trouve une solution mais est_ce que c'etait la bonne?On voit deja les problemes aujourd'hui avec la Chine et bientot avec l'Inde,les ressources terrestres ne suffiront pas.Il y toujours des gens qui vont en profiter mais pendant combien de temps tout ça va tenir?De plus c'est un probleme +ou - tabou dont on ne parle pas trop dans les medias
     

  5. Photon

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    229

    Re : limiter le nombre de naissance

    "La tension grandissante entre deux tendances apparemment irréconciliables est devenue de plus en plus visible ces 50 dernières années. D’un côté, les projections démographiques modérées à conservatrices indiquent que le nombre d’habitants sur la planète atteindra, presque avec certitude, 9 milliards, peut-être plus, d’ici le milieu du 21ème siècle. De l’autre, des estimations scientifiques prudentes et de plus en plus fiables laissent entendre que la capacité de charge de la terre à long terme, à un niveau de vie qui pourrait être défini comme allant de "adéquat" à "modérément confortable", selon les standards des pays développés, pourrait ne pas dépasser deux ou trois milliards. Cela pourrait être considérablement moins, particulièrement si le style de vie de référence (niveau de consommation) auquel les gens aspirent se rapproche de celui des Etats-Unis.

    ...

    Visiblement, un changement démographique de cette amplitude nécessitera une réorientation majeure de la pensée, des valeurs, des attentes et des modes de vie de l’humanité. Il n’y a pas de garanties quant au succès d’un tel programme. Mais si l’humanité échoue dans sa tentative, la nature imposera certainement une réalité encore plus dure. En tant qu’anthropologue physique et biologiste spécialisé dans l’évolution humaine, je crains que cette crise démographique et environnementale métastasant rapidement (bien qu’elle soit partiellement cachée) ne se révèle être la plus grande impasse évolutionnaire/écologique jamais rencontrée par notre espèce.

    ...

    Il est surprenant de constater le peu d’intérêt scientifique et public qu’a éveillé la mise en place de paramètres quantifiables, testables et acceptés socio-culturellement, propres à déterminer la capacité limite à long terme de la planète. Malheureusement, à quelques exceptions près, un grand nombre de chercheurs scientifiques, par ailleurs très qualifiés, et d’experts en politiques publiques ont plutôt rechigné à adopter une position claire et franche sur ce sujet profondément important. On peut se demander pourquoi - prudence inhérente, inquiétude à propos de leur réputation professionnelle, effets secondaires des structures de plus en plus spécialisées des institutions tant politiques que scientifiques, ou toutes autres raisons. Etant donné la nature et les ramifications globales du problème, la principale raison est peut-être simplement la "paralysie par l’échelle", ce sentiment débilitant d’impuissance collective et individuelle face à des problèmes dont la taille semble insurmontable.

    ...

    Il est clair que les affirmations selon lesquelles la Terre pourrait être capable de supporter une population de 10, 15 ou même 20 milliards d’individus pour une durée indéterminée et à un niveau de vie supérieur au niveau actuel sont non seulement terriblement trompeuses mais aussi presque certainement fausses. En dépit de notre dépendance actuelle à une croissance économique continue et ininterrompue, l’humanité doit reconnaître que la capacité maximale de la Terre à des limites physiques, biologiques et écologiques finies. Et si l’on en juge par les inquiétudes grandissantes sur le maintient de la qualité, de la stabilité et/ou de la durabilité de l’atmosphère, de l’eau, des forêts, des terres agricoles, des zones de pêche et de bien d’autres choses encore sur la planète, il y a peu de doutes quant au fait que beaucoup de ces limites seront bientôt atteintes, si elles n’ont pas déjà été dépassées. Dans la mesure où les dégâts causés par une reproduction humaine excessive et la surconsommation, dont les effets s’amplifient mutuellement, pourraient provoquer une pénurie irréversible de certaines ressources, et puisqu’il n’y a qu’une planète pour se livrer à cette expérience, il serait préférable pour notre espèce de choisir la prudence, adoptant à chaque fois que cela est possible une attitude réfléchie et responsable.

    Il est peut être temps que les preuves sur le sujet, que l’on a longtemps demandées aux soi-disant pessimistes néo-malthusiens, soient fournies par les "optimistes de la corne d’abondance". Laissons-les répondre : quelles preuves avons-nous que la Terre puisse supporter, sans dégâts irréparables, encore deux siècles ou plus de présence humaine, pendant lesquels la population mondiale et la consommation par tête excéderont toujours davantage sa capacité limite optimale (durable) ?

    Dans tous les cas, une fois établi un cadre de référence "quantifiable et falsifiable", il est temps d’affirmer que la rhétorique actuelle sur la réduction de la croissance ou même la stabilisation de la population, est clairement insuffisante. Les données empiriques et une logique implacable laissent entendre que notre position par défaut pour les deux ou trois siècles à venir devrait être de chercher une réduction significative du nombre d’êtres humains."

    Réduction de la population mondiale : faire face à l’inévitable
    Dernière modification par Photon ; 12/06/2005 à 20h08.
     


    • Publicité



  6. Bételgeuse

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    421

    Re : limiter le nombre de naissance

    Une bonne petite Guerre Mondiale et on n'en parle plus.
     

  7. chrisgir

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Echalas
    Âge
    33
    Messages
    1 000

    Re : limiter le nombre de naissance

    On peut aussi penser qu'une fois qu'un certain seuil de population sera atteint, il y aura des épidémies et autres (famine...) qui viendront réguler les populations existantes et on atteindrait soit un seuil, soit une variation cyclique de la population
     

  8. click

    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    region parisienne
    Âge
    40
    Messages
    282

    Re : limiter le nombre de naissance

    bonjour,

    Le meilleur moyen de controle des naissance est l'élévation du niveau de vie. Plus un pays est developpé, plus son taux de natalité est bas. Il y a une correllation presque absolue. Et cela se confirme depuis les pays les plus developpés ou les populations (hors immigration) vont jusqu'a décroitre j'ausqu'au pays les plus pauvres qui detiennent les records absolu de naissances.

    Et cela est quand meme plus "humains" que les controles forcés et leurs derives (chine par exemple) ou que la régulation par la famine et les maladies.

    L'explication viens de la stratégie de survie en milieux hostiles, ou les parent pour s'assurer un avenir (une "retraite" pour simplifier) font un maximun d'enfants. Une fois cette stratégie dépassée par le niveau de vie/protection sociale les naissances se régulent naturellement.

    Donc militer pour un peu plus d'égalité/humanité est le meilleur des remédes.
     

  9. Photon

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    229

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par chrisgir
    On peut aussi penser qu'une fois qu'un certain seuil de population sera atteint, il y aura des épidémies et autres (famine...) qui viendront réguler les populations existantes et on atteindrait soit un seuil, soit une variation cyclique de la population
    Ca finira surement comme ça si on ne fait rien. Mais notre technologie et nos connaissance scientifiques permettent de repousser l'échéance toujours plus loin. La chute en saura d'autant plus lourde

    On peut imaginer par exemple que il y a quelques siècles l'épidémie de SRAS n'aurait pas été jugulé et aurait décimé la population.
     

  10. le_troll

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    202

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par click
    bonjour,

    Le meilleur moyen de controle des naissance est l'élévation du niveau de vie. Plus un pays est developpé, plus son taux de natalité est bas. Il y a une correllation presque absolue. Et cela se confirme depuis les pays les plus developpés ou les populations (hors immigration) vont jusqu'a décroitre j'ausqu'au pays les plus pauvres qui detiennent les records absolu de naissances.

    Et cela est quand meme plus "humains" que les controles forcés et leurs derives (chine par exemple) ou que la régulation par la famine et les maladies.
    Sauf que l'empreinte envirronnemental d'une personne actuellement augmente avec son niveau de vie. en clair un humain en pay devellopper coute beaucoup plus a la terre qu'en pay en voie de develloppement donc l'augmentation du niveau de vie ne resoud pas le probleme pour rappelle si on etait 6 milliard a vivre comme en europe il faudrait 5 planetes pour nous loger donc c'est un peu cinique mais a moins d'une evolution profonde du mode de vie des pays developpes, il vaut mieux pour eux que le reste de la population reste sous develloppe
     

  11. quanta62

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    89

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par Silver600
    L'homme sera toujours soumis au loi de la nature qu'il le veuille ou non et la terre finira un jour par imposer sa selection naturelle a l'homme .
    Mais est ce que la selection naturel a encore cour chez des animaux culturel ?
     

  12. Silver600

    Date d'inscription
    avril 2004
    Messages
    125

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par quanta62
    Mais est ce que la selection naturel a encore cour chez des animaux culturel ?
    Qu'entendez vous par animaux culturel ?
     

  13. Damon

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    0.0.0.0
    Âge
    51
    Messages
    2 830

    Re : limiter le nombre de naissance

    Le meilleur moyen de controle des naissance est l'élévation du niveau de vie. Plus un pays est developpé, plus son taux de natalité est bas. Il y a une correllation presque absolue. Et cela se confirme depuis les pays les plus developpés ou les populations (hors immigration) vont jusqu'a décroitre j'ausqu'au pays les plus pauvres qui detiennent les records absolu de naissances.
    Exact plus un pays est développé moins il y a de croissance démographique, cependant cette élévation du niveau de vie entraîne une empreinte écologique plus importante, ce qui nous ramène au cul de sac décrit pas Yaveka et Photon.

    Malthus n'a rien perdu de sa pertinence, la seule erreur que l'on puisse lui reprocher est d'avoir eu raison trop tôt (l'empire britanique était ouvert vers les territoires américains), la Terre reste un monde fermé et limité.

    Quoi qu'il arrive une partie de l'humanité survivra aux prochains siècles, la question est :
    dans quelles conditions ?

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !
     

  14. Bételgeuse

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    421

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par Damon
    Exact plus un pays est développé moins il y a de croissance démographique
    C'est même plus radical que ça puisqu'à l'heure actuelle, le taux de natalité de la plupart des pays développés ne suffit plus à renouveler les générations.
    La tendance sera-t-elle toujours à l'accroissement de la population mondiale ? Je n'en suis pas persuadée.

    J'ai un peu la flemme de faire une recherche sérieuse sur le sujet, mais ce serait intéressant de voir comment évolue le pourcentage d'accroissement de la population mondiale sur les 1000 dernières années (si on a les données pour, évidemment).
    On pourrait alors voir comment progresse cette courbe, mais je ne serais pas surprise de voir qu'elle tend vers une asymptote (même si elle en est encore loin) ou tout au moins que la pente de la progression a fortement diminué.
    (Je n'affirme rien, n'ayant pas fait le travail... )
     

  15. invite765732342432
    Invité

    Re : limiter le nombre de naissance

    Citation Envoyé par Bételgeuse
    J'ai un peu la flemme de faire une recherche sérieuse sur le sujet, mais ce serait intéressant de voir comment évolue le pourcentage d'accroissement de la population mondiale sur les 1000 dernières années (si on a les données pour, évidemment).
    On pourrait alors voir comment progresse cette courbe, mais je ne serais pas surprise de voir qu'elle tend vers une asymptote (même si elle en est encore loin) ou tout au moins que la pente de la progression a fortement diminué.
    (Je n'affirme rien, n'ayant pas fait le travail... )
    Sur 1000 ans, la courbe est plutôt exponentielle... Le (léger) ralentissement de ces dernières années n'est pas vraiment visible.

    EDIT: voici un exemple de courbe: http://www.manicore.com/documentatio...cles/ERCA.html
    La courbe est un peu plus bas...
    Dernière modification par invite765732342432 ; 26/07/2005 à 22h32.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Comment déterminer le nombre de jours à partir de la date de naissance ?
    Par annecy dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/11/2007, 15h40
  2. limiter le nombre d'heures de connexion
    Par antalinuse dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2006, 21h06
  3. limiter les pertes
    Par Nickyo dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/04/2005, 21h41