Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 23 sur 23 PremièrePremière 23
Affichage des résultats 331 à 345 sur 345

Einstein c trompé, le temps n’existe pas

  1. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Thumbs up Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Oui c'est mon cas !
    Si je vient débattre ici, c'est que j'ai des idées et je veut les vérifier.

    Je suis d'accord pour le flux d'information, c'est logique

    -----

     


    • Publicité



  2. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous

    Après trois jours d'absences, je suis maintenent de retoure. Il va falloire que je prenne du temps pour vous lires tous. Je repasserai un peut plus tard, pour vous répondre...

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  3. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous

    Posté par Pedro5000
    http://www.nv2r.com/philosophie/Whi...troduction1.htm
    Plus spécifiquement, sur "le sophisme du concret mal placé" :
    http://www.nv2r.com/philosophie/Whi...d-sophisme.html
    Les liens sembles mort, je ne peut y avoir accès.

    Poster par ClairEsprit
    Si vous vous référez au post numéro 21 du fil de glevesque sur le sondage à propos du temps, vous avez ma traduction des passages où Einstein définit le temps.
    Voici le liens sur le poste en question : post numéro 21

    Poster par ClairEsprit
    Mais il me semble que ce que glevesque cherche à saisir, c'est la représentation mentale d'un concept de temps qui soit celui utilisé dans une théorie physique qui marche, et qui donc saisit l'essence d'un temps qu'on pourrait qualifier d'objectif. S'il s'agit de RR et de RG c'est pace que les théories en question sont les plus abouties et les moins remises en question à ce jour qui manipulent cette notion de temps.
    Oui, c'est ca.

    Je reviens pour la suite.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  4. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut ClairEsprit

    mais cela semble se jouer sur les notions de simultanéité et de causalité. En effet, toute théorie voulant effectuer des prédictions basées sur des mesures ne peut se passer à un moment ou à un autre de coordonner celles-ci au moyen d'une sorte de séquenceur. Le séquenceur universel que serait le temps einsteinien est remplacé dans mes études par des corps en mouvement périodiques dont je n'étudie que l'aspect dynamique relativement au corps étudié. L'important est d'avoir un jeu d'index pour séquencer les mesures. Ensuite, le concept de simultanéité doit intervenir pour coordonner les mesures effectuées sur des corps à des endroits diférents, pour pouvoir saisir l'aspect causal des événements.

    On peut peut-être ainsi considérer que le temps einsteinien est l'artifice qui permet à la description des mouvements relatifs des corps physiques effectués dans le cadre mathématique de la RR et de la RG de s'inscrire dans un schéma causal, permettant ainsi d'en assurer le déterminisme
    Je suis entièrement en accord avec toi. Le temps descriptif qui est utilisé en mathématique relativiste comme variable dimensionnelle, n'est qu'une relation de simultanéité causale qui attache entre eux, les différents référentiels à un événement bien spécifique. Il ne s'agit nullement pas ici, du temps en substance, mais juste de sa description par rapport à la causale phénoménale qui relit les choses de la nature entre elle.

    PS : J'ette un petit cout d'oeil ici (vers la fin du poste).

    Dernière modification par glevesque ; 25/01/2005 à 19h10.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  5. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Magellan

    "Au commencement, il y avait le Verbe".
    J'aime bien ce concepte de Verbe fait de pure énergie, un moyen de rapprocher religions et science dans un but commun, qui est la recherche de la connaissance et de la compréhension des choses de la nature.

    Ce mot est "Energie" et sous-entend un vrai Verbe : VIBRER !
    J'aime bien cela également !!! ca sous atends une recherche constante d'action-réaction possible et en évolution constante. La seul et véritable constante de l'Univers.

    Première pause : cette vision exclut un pré-univers statique.
    Très d'accord avec toi, mais pas néssairement dans un processus qui est relié aux différents modèles du Big Bang.

    De plus, elle ne répond pas aux questions essentielles :
    1) qu'est-ce que l'énergie ?
    2) pourquoi y a-t-il vibration et d'ailleurs, vibration de quoi ???
    Très bonne question, en effet !!!!! Je pense que la véritable nature de l'énergie, ou de son éssence première, nous est tout simplement pas accéssible de par la nature des chose, entre autre notre conscience en substance qui semble découler de tout ca.

    Bref,quoiqu'il en soit, ces 'hyper-cordes" (ou bouts d'hyper-corde se touchant) vont engendrer quelque chose de neuf : l'interaction , base de toute novation, de tout événement causal ou non.
    De l'émergence de ce qui nous définissons par le temps phénoménale et causale qui est axé sur la tangibilité des choses qui nous entours.

    Il faut faire remarquer qu'ici, on parle du concept d'objet quantique minimal. Il s'agit d'un paquet (quanta) d'énergie existant comme tel
    Cela décrit les échelles qui sont axées et qui participes à notre monde de matérialité des choses. Mais au-dela nous le savons pas encore, mais se pourrait-il qu'il existerait encore d'autre chose d'ordre indéfinissable pour notre perception des choses, encore et encore ?

    en lui sommeillent des potentialités "induites" ou internes dont la première est la conservation de son intégrité
    Je pense comme toi, les lois de l'Univers que nous observons, découle surement de propriété plus interne et plus fondamentale des choses qui compose la matérialité de notre Univers à notre échelle macroscopique.

    Le mot "loi" doit être entendu, selon moi, comme "loi empirique", une propiété ou émergence du hasard due aux fluctuations quantiques...
    Hummmmm! Hasard, à toi qui est si mystérieux et qui induit de par ta propre éssence, toute absence directe du possible parmit les possibles des possiobles. Ha! toi hasard qui est sans lois et qui n'obéit a personnes, toi qui est le hasard des hasards qui revient sens sèsse hantés nos vie, mais qui es-tu et d'ou vien-tu en réalité, ha! toi qui découle de tends d'imcompréhension et de méconnaissence, existe-tu véritablement, cache tu autre chose que notre propre entendement !!! (je ne crois pas au hasards, sauf en méconnaissence des choses)

    Pour le reste, je suis d'accord avec toi et tu exprime bien le concepte de la MQ (dualité onde-particule et mécanisme de la réduction du paquet d'onde hasardeuse qui lui est associé en trajectoire déterminisme qui est indéterministe par sa nature probabilistique)
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     


    • Publicité



  6. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Madarion

    Tient à propos : Le Temps serait-il variable localement ?
    Vaste débat !!!

    PS : Je rentre ici pour débattre enfin Glevesque, j'arrive
    OK, je te laisse l'initiative du comment, qu'oi, ou et quand de la discution. A toi !!!!
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  7. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut One Eye Jack

    sans que jamais, dans cette chaine apparaissent l'objet "temps" comme concepte unifié....
    L'objet temps est un concepte abstrait, seul le moment présent qui passe sens j'amais s'arrèter est réelle et qui nous senssibilise au monde qui nous entoure. Et s'est par la mémorisation d'événement de l'instant présent qui donne au temps un sens en conception passer-présent-future. Mais ce moment présent est encore une fois relative aux choses et à la perception des choses, car il découle directement des différents phénomène vibrato-énergétique de la matière-énergie et de leurs organisations constuctable avec les différentes échelles de la nature. Des Quarks aux atomes en passent par le système nerveux, dans toute ses échelles de la nature tu as la règles des mouvements et du transport de l'énergie-information (Et oui tu as raison !!!)
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  8. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Madarion et à tous

    Je commence par t'expliquer un peut comment je vois le phénomène du temps, qui est pour moi qu'un concepte virtuelle.

    Pour moi le temps n'est que le fruit des phénomènes vibratoire de la matière-énergie qui compose toutes choses à travers la nature. Cette matière-énergie vibre de différentes manière et est dans un état intrésèque permanent à la recherche d'équilibre dynamique constant. Les différents mécanismes d'état de stabilisation d'équilibre dynamique de la natière-énergie sont également directement sous l'influence des champs gravitationnelle et des différents apport d'énergie sous forme d'impulsion-vitesse ou de tout autres phénomènes qui peut influencer les différents état d'énergie vibratoire de la matière-énergie.

    Ainsi selon l'influence et l'apport supplémentaire en énergie pour un système matérielle composée de matière-énergie. L'état vibratoire-énergétique des constituant de matière-énergie change et cherche a se stabiliser. Ceci indique que tout système composées de matière-énergie et situé dans un référentiel relativiste, ce n'est pas le temps qui se dilate ou ralentis, mais belle et bien l'état dynamique vibrato-énergétique de tout constituant de matière-énergie du système en question. La métrique gravitationnelle indiquerait dans ces condition des champs de courbure qui sont associés non pas au temps en substance, mais aux différents potentiels vibratoire de la matière-énergie, pris dans un continum d'espace à travers une métrique différentiel des potentiels d'impulsion-vitesse et donc de support suplémentaire en énergie et donc vibratoire de la matière-énergie selon la distance qui est relié aux champs gravitationnelle ou aux facteurs d'impulsion-vitesse (apport suplémentaire ou dimunition d'énergie vibratoire). Ceci voudrait également dire, pour moi, que la matière-énergie résulterait en quelque sorte d'une sorte de repliment du tissus d'espace-énergie (et non d'espace-temps). Bon a suivre peut-être si le débat le demande.

    Pour plus de détail, voir l'Index à l'item "Les choses indéfinissable (poste 226)"
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  9. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Thumbs up Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Bonjour,
    Donc si j'ai bien tout compris, au final le temps correspond à une preuve d'un déséquilibre énergie matière. Alors ont devrait forcément avoir quelque part un autre temps négatif, pour équilibrer celui actuelle qui est bien sur variable. (Le temps d’équilibrer )

    N’a tu pas remarqué aussi les différent degrés de temps dans l'univers, atome (révolution terre, rotation autour du soleil, vitesse de rotation de la galaxie). Aurait-il une addition temporelle et donc vibratoire :

    Ex : Je suis un habitant de la terre Y, du system solaire X, sur la branche de la galaxie Z.
    Temps pour moi localement = Temps Z + Temps X + Temps Y
     

  10. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Madarion

    Donc si j'ai bien tout compris, au final le temps correspond à une preuve d'un déséquilibre énergie matière
    Oui, en quelque sorte, il s'agit d'une sorte de mécanisme d'échelle, dont découle la recherche en stabilité constante dans une sorte de processus de complémentarité vibrato-énergétique visant des niveaux de stabilité de plus en plus grande. Le tissus d'espace-énergie dont découle tout substance matérielle, semble être une sorte de transition de phase sur le plan plus fondamentale qui est situé entre ce qui la définit comme énergie pure et par exemple les Quarks, Atomes, Molécules et etc., et de tout choses qui est en référence aux différents mécanismes d'échelles d'ordre constructale de la nature.

    Alors ont devrait forcément avoir quelque part un autre temps négatif, pour équilibrer celui actuelle qui est bien sur variable. (Le temps d’équilibrer)
    Non, pas de temps négatif sur le plan vibrato-énergétique de la chose, mais plutot une choses qui serait peut-être endehord ou intercalée entre les préceptes de ce dernier. Comme par exemple d'une durée de temps vituelle et vibratoire qui est situés entre deux aspects phénomènale de la causalité naturelle des choses de notre échelle Universelle et qui caractérise une durée évènementiel observable. Le temps de la propagation des ondes qui voyage avant de transmètre leur information vibrato-énergétique dans leurs entourage par une interaction, par exemple. C'est un temps vibratoire ou une transition d'état sur le plan énergétique de la chose, qui est non descriptife, et non tangible ou perceptible pour nous et même non concevable (un peut comme du temps vibrato-énergétique virtuelle ou immaginaire).

    N’a tu pas remarqué aussi les différent degrés de temps dans l'univers, atome (révolution terre, rotation autour du soleil, vitesse de rotation de la galaxie).
    Tout cela découle des différents mécanismes et processus d'équilibre dynamique d'ordre constructales des choses de matière-énergie sur le plan vibrato-énergétique de la nature et des choses qui la compose.

    Aurait-il une addition temporelle et donc vibratoire
    Oui, en quelque sorte, le tout subit l'influence et influence le tout sur le plan de la recherche constante d'équilibre dynamique des systèmes vibrato-énergétique ou du repliment d'énergie plus fondamentale et pure. Le repliment du tissus d'espace-énergie qui définit les différentes modalités vibrato-énergétique qui structure le monde de matière-énergie, lui est directement associée en taux d'énergie vibratoire et donc d'état d'équilibre sur le plan énergétique de la chose. Les champs gravitationnelle et les impulsion-vitesse différentielle influence cette structure d'échelle de matière-énergie par des apport extérieurs de taux vibratoire qui influence et cherche a équilibrer le tout. Il s'agit d'une sorte de résonnance sur le plan vibrato-énergétique de la question. (expérience des horloges, la désintégration des muons, et les jumeaux de Langevins).

    Résumer : La matière acquière de l'énergie en fonction de la vitesse ou de la courbure métrique différentielle des champs gravitationnelle.

    Ex : Je suis un habitant de la terre Y, du system solaire X, sur la branche de la galaxie Z. Temps pour moi localement = Temps Z + Temps X + Temps Y
    Va voir mon exemple relativiste au poste 3, il ressemble beaucoup au tiens et aussi les postes 183 et 190 sur une de mes réflexions sur l'Univers.

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 28/01/2005 à 23h59.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  11. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut Madarion

    Voici un poste qui décrit un peut le phénomène de la réduction du paquet d'onde en Mécanique Quantique, il démontre bien la dualité onde-corpuscule ou ondulatoire pour le transport ou la propagation de l'information dé ou structurante de la matière-énergie et de son aspect particulaire lors d'interactions ou de l'aspect communicante en vibration énergie. Il s'agit du plus grand mystère de la nature avec celui de la consciente de l'être ayant conscient d'être.
    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  12. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    En fait, c'est la nature même du tissus support espace-énergie (espace-temps) qui semble nous faire défault pour bien longtemps encore, je crois. Celui-ci saura t-il un jours déffinissable sur le plan de la conscientisation des choses et de par la nature différentiel de celle-ci, je ne sais pas ! Mais une chose reste sur cependant, c'est que se tissus support qui se trouve juste suspendut aux limites mêmes du mure ou de l'espace densitométrique de Planck. Dont les frontière sembles êtres constitués de ce qui nous semble être pour le moment la source de toute véritable énergie de nature pure. Semble bien définire en réalité, une sorte de frontière infranchissable porté sur la nature même des choses, d'une transition par rapport aux tissus support originale, ou d'un chengement de phase ou de consistance. Une sorte de miroire de virtuosité qui est porté sur la nature même des choses (allusion à Alice aux pays des merveilles) qui est franchis de par et d'autre par une sorte de vibration sur le plan énergétique qui franchis alors les limites du mure de Planck, pour ce manifester et ce matérialiser dans notre monde de matérialité des choses à phénomènes événementiel et causale, par une sorte de repliment structurelle du tissus support originale qui franchit alors cette frontière aux dimension indéfinissable, mais pourtant structurante pour les phénomènes vibrato-énergétique de la matière-énergie. (Bon ici je y vais peut-être un peut fort !!!)

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  13. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut

    PS. Désidément, le texte me va bien ce soire, sa fil comme du pain chaud, poursuivont donc notre petite conception des choses indéfinissables !

    Je continu donc a imager par mon immagination déductive, toute ces choses !

    Tout ce que j'ai cité dans mes postes précédent, présupose également une sorte de durée minimale sur le plan vibrato-énergétique qui surplombe en fait la frontière du mure de Planck. Une durée vibratoire minimale, qui caractérise en quelque sorte, une sorte de temps de dimension Universelle et d'ordre absolut à travers tout l'Univers connu et inconnu, et qui est en écoulement vibratoire éternelle. Parcontre celui-ci est belle et bien de dimension relative entre différents référentiels d'observations phénoménale causale et événementiel, et ceci à cause bien attandut de la propagation limite des choses informelle sur le plan vibratoire et énergétique. Il s'agit de la vietese de la lumière qui semble bien être caractérisé par une sorte de raisonnance du tissus support espace-énergie originelle. Une sorte de propriété et d'attribut intrésecque de la variabilité tensorielle ou d'écos vibratoire en stabilisation d'équilibre dynamique de ce dernié. Cela veut également dire que les relations différentiels (v/c) de la dilation du temps et de la contraction des longueurs de Lorentz, n'est réelle que par rapport aux plan vibrato-énergétique des choses de matière-énergie, et que le temps non absolut n'est qu'un phénomène apparent en fait. Découlant directement de l'aspect virtuelle des choses, que sont transportées commes information à la vitesse de la lumière. Et que si les trous noirs existe vraiment, il ne serait en fait que la représentation du défroissement du tissus support originel d'espace-énergie, qui est repliés sur lui-même pour former le monde de la matérialité des choses. Il s'agirait en fait du retoure des choses matérielles, vers leurs éssence originelle première en substance naturisante et d'avant leurs propre repliment sur eux même, par une sorte de variabilité vibrato-énergétique très localisée de se tissus d'espace-énergie-vibrato-énergétique ayant donné naissence à la matière-énergie.

    Donc pour résumer. Le temps en substance, qui est caractérisé par la plus petite unitée de durée possible, est bien de dimension absolut à travers tout l'Univers. C'est le temps descriptif de par son interprétation et de par sa formulation conceptuelle physique et mathématique qui lui est attribué en substance seconde, et qui est responssable de la simultanéitée des chose événementiel et phénoménale pris dans des référentielle distinct de manière causale, et qui est plutot d'ordre plutot non absolut en causalité subtencielle et propagationnelle à travers l'Univers. Ce sont les distances et les vitesses d'ordres relativistes, qui nous donnes l'impression que les choses sont d'ordre de simultaniétée différer et relative entre elle. Mais partout dans l'Univers les choses sont en mouvement et étroitement soumis aux même règles vibrato-énergétique, seul la vitesse de propagation de l'information à la vitesse de la lumière décale le tout, en dilatation et en contraction de Lorenz.

    Ce tissus support d'espace-énergie-vibratoire fondamentale, est située au-dela du mure de la matérialité des choses, et donc de par éssence il est situé en dehors de nos porter conceptuelle et technologique. Il est fait d'une autre nature substancielle sur le plan de la consistance des choses. Il est virtuelle par rapport à notre perception de la matérialité des choses, car pour nous il est tout simplement indéfinissable, mais perceptible en compréhension intélligible qui sont portée sur les choses de la nature. C'est la matrice de départ des choses matérielle, et elle lui est étroitement relié par les phénomènes de causalité vibrato-énergétique qui fluctu en fluctuation, toujours à la recherche d'une sorte d'équilibre dynamique sur le plan vibratoire, énergétique visant des choses phénoménale de complémentarité structurelle et vibratoire. C'est chose du monde vibratoire s'auto organise et s'auto structure d'elle même, dans cette sorte de recherche de complémentarité d'équilibre dynamique des chose en substance variante fait d'énergie vibratoire.
    A++
    Dernière modification par glevesque ; 29/01/2005 à 04h02.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  14. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Voici un autre petit texte qui porte à réflexion, pour ceux que cela intéreste ou qui aurons le courrage de lire jusqu'au bout mes textes un peut délirant. ICI

    Maintenent ces a vous d'argumenter et de contre argumenter mes dit !

    PS, C'est juste une manière de se représenter le monde selons les données qui nous sont fournis par le merveilleux monde scientifique. Cette analyse et cette perception de synthèse des choses n'est pas parfaite et est très sujette à l'érreur, je tient a vous en informez !!!!
    Ce n'est pas une nouvelle théorie, mais juste une nouvelle manière de se représenter les choses de la science plus fondamentale, que je pense avoir compris ou cru avoir compris, je suis peut=être également dans l'érreur interprétative des choses indéfinissable d'ailleurs.


    Merci

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  15. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous

    Voici une petite discusion qui pourrais également vous intéresser : MQ et RG, enfin Unifié ! A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 
Page 23 sur 23 PremièrePremière 23

Discussions similaires

  1. Einstein et le temps ?
    Par jpvr dans le forum Physique
    Réponses: 102
    Dernier message: 14/07/2009, 16h01
  2. Einstein s’est-il trompé à propos des voyages dans l’espace ?
    Par thequan dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/05/2006, 21h47