Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 46 à 57 sur 57

La liberté existe-t-elle vraiment?

  1. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Diogene le cynique disais que etre libre c est n avoir rien a perdre
    Dans ce cas là, la liberté ultime serait la mort.

    -----

     


    • Publicité



  2. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Citation Envoyé par riovas
    Dans ce cas là, la liberté ultime serait la mort.
    Je pense que Diogène voulait surtout se détaché de toute soumission à la société... il a certainement choisi le chemin de la facilité (en n'essayant pas de s'y forger une place)... je pense également qu'il n'a pas pris en compte le fait que sans cette société il n'aurait jamais pu exister...

    @++
     

  3. Lostin

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Pas loin de Paris
    Âge
    34
    Messages
    207

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Peut etre aussi voulait il dire que tout ce qui te retient, t'en rend esclave.

    La vraie liberté serait de ne se sentir retenu par rien ou par personne, reste a savoirsi c'est vraiment souhaitable, autrement dit : la liberté passant par le fait de ne sentir ni attaché ni retenu a rien est elle souhaitable ?
    Je suis contre la corrida, les taureaux sont des êtres humains comme les autres. Stephanie de Monaco
     

  4. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Citation Envoyé par Lostin
    Peut etre aussi voulait il dire que tout ce qui te retient, t'en rend esclave.

    La vraie liberté serait de ne se sentir retenu par rien ou par personne, reste a savoirsi c'est vraiment souhaitable, autrement dit : la liberté passant par le fait de ne sentir ni attaché ni retenu a rien est elle souhaitable ?
    Justement vouloir se détaché de tout revient à vouloir la mort elle même...
     

  5. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    33
    Messages
    10 704

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Je suis libre de limiter mes libertés !

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     


    • Publicité



  6. parfum

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    4

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Dieu merci nous ne sommes pas régis par le "déterminisme". le déterminisme c'est la nécessité pour une chose d'être ce qu'elle est et impossibilité d'être autrement une fois ses premisses de départ posés, c'est le principe de causalité : toute cause produit indubitablement tel effet. On peut parler de déterminisme en science mathématique mais pas chez l'homme. Comme dirait Sartre "l'exitence précéde l'essence", notre existence c'est là notre seul déterminisme c'est à dire la rencontre de 2 êtres donnent un nouvel être vivant, et l'essence, ce qui nous fait "homme", personnalité, nous-même, nous le forgeons à partir de nos actes, nous ne sommes pas préderterminés à la naissance, nous nous créons, et nous agissons bien en fonction de nos connaissances, ignorances et affects mais telle ou telle connaissance (par exemple) ne nous fera pas agir indubitablement de la même manière. C'est cela la liberté (du point de vue de existentialisme).

    Nous sommes nos actes, donc nous sommes responsables de nous même. Dire que l'homme est déterminé, c'est le déresponsabiliser, c'est dire qu'il ne pouvait pas agir différemment de ce qu'il a fait...c'est déresponsabiliser les criminels, les violeurs, les menteurs etc et nous mêmes. En effet c'est une position rassurante, confortable que de dire que l'on ne pouvait agir autrement...

    A l'inverse assumer ses responsabilités ce n'est pas s'enfermer dans un schéma culpabilisant c'est à dire qu'agir "mal" ou "négativement" (je préfére ce terme- mal renvoie plutôt à la morale), ce n'est pas s'enfermer dans une personnalité de menteur par exemple si on l'a été, car l'instant d'aprés et pour une période indéterminée, on peut de plus l'être. On n'EST pas menteur, méchant, doux, agréable etc, on parle de nous-même ainsi car il faut bien mettre des mots sur des actes, (le langage est restrictif, chosifie,), il faut bien "se saisir", mais ne sommes ceci ou cela qu'au moment de l'action, l'instant d'aprés,nous devons à nouveau nous définir...
     

  7. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Bonjour
    Etant donné la nature et le vocabulaire de la discussion celle-ci a plus sa place en philo qu'en psycho.
    Merci de votre compréhension.
    Neutrino
     

  8. criticus

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    394

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Citation Envoyé par Neutrino
    Bonjour
    Etant donné la nature et le vocabulaire de la discussion celle-ci a plus sa place en philo qu'en psycho.
    Merci de votre compréhension.
    Attention à "ne pas intervenir pour ne rien dire" sur ce fil, parce que sinon on va se faire jeter par yoyo !
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).
     

  9. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Citation Envoyé par parfum

    1) On peut parler de déterminisme en science mathématique mais pas chez l'homme. Comme dirait Sartre "l'exitence précéde l'essence", notre existence c'est là notre seul déterminisme c'est à dire la rencontre de 2 êtres donnent un nouvel être vivant, et l'essence, ce qui nous fait "homme", personnalité, nous-même, nous le forgeons à partir de nos actes, nous ne sommes pas préderterminés à la naissance, nous nous créons, et nous agissons bien en fonction de nos connaissances, ignorances et affects mais telle ou telle connaissance (par exemple) ne nous fera pas agir indubitablement de la même manière. C'est cela la liberté (du point de vue de existentialisme).

    2) Nous sommes nos actes, donc nous sommes responsables de nous même. Dire que l'homme est déterminé, c'est le déresponsabiliser, c'est dire qu'il ne pouvait pas agir différemment de ce qu'il a fait...c'est déresponsabiliser les criminels, les violeurs, les menteurs etc et nous mêmes. En effet c'est une position rassurante, confortable que de dire que l'on ne pouvait agir autrement...

    3) A l'inverse assumer ses responsabilités ce n'est pas s'enfermer dans un schéma culpabilisant c'est à dire qu'agir "mal" ou "négativement" (je préfére ce terme- mal renvoie plutôt à la morale), ce n'est pas s'enfermer dans une personnalité de menteur par exemple si on l'a été, car l'instant d'aprés et pour une période indéterminée, on peut de plus l'être. On n'EST pas menteur, méchant, doux, agréable etc, on parle de nous-même ainsi car il faut bien mettre des mots sur des actes, (le langage est restrictif, chosifie,), il faut bien "se saisir", mais ne sommes ceci ou cela qu'au moment de l'action, l'instant d'aprés,nous devons à nouveau nous définir...
    1) Franchement je ne vois sur quoi tu te bases pour dire que le déterminisme ne s'applique pas à l'homme... tu dis "nous nous créons" mais c'est faux... c'est l'environnement tout entier qui nous créé (y compris nous) !

    2) Tu es bien trop réductionniste... il faut prendre les effets et leurs causes dans leur globalité ! L'homme est un fruit de la société, c'est elle qui porte donc la responsabilité et non l'individu.

    3) Comme a dit Platon: "Nous ne sommes pas volontairement mauvais" !
     

  10. SEAFIRST

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Antibes
    Âge
    41
    Messages
    97

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    ami lecteur bonjour,


    effectivement nous sommes dans la section PHILOSOPHIE :


    je suis libre dès lors que j'ai conscience que ma liberté est limitée à celle que me laisse penser l' Evolution .


    Merci
    SEAFIRST 28/01/05
    Le cerveau a 50000 milliards de connexions mais en plus 100 milliards de cellules gliales !
     

  11. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    Citation Envoyé par SEAFIRST
    je suis libre dès lors que j'ai conscience que ma liberté est limitée à celle que me laisse penser l' Evolution .
    Si c'était si simple crois moi qu'on aurait pas autant débatu sur ca lol ...

    Il y a bien d'autres facteurs qui caractérise la liberté... lorsqu'on n'est conscient de ne pas être libre, on ne l'ait pas de toute facon ! Ce que tu propose n'est qu'une forme de "sagesse", une sorte d'acceptation... ! Et je pense que c'est en effet nécessaire !
     

  12. kron

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Nantes
    Âge
    30
    Messages
    1 680

    Re : La liberté existe-t-elle vraiment?

    On pense détenir la verité, mais celle-ci n'existe pas.
    Pourquoi chercher à être seul, alors que l'on ne l'est pas?
    Ou est la liberté, là où la lumière ne triomphe pas?

    "On pense detenir la verité, mais elle n'existe pas"
    En effet, toute verité reste subjective. Je parle la de verités spirituelles, comme par exemple la définition que tout un chacun se fait du bien et du mal, de la vie et de la mort. Après tout, à chaque fois, on ne connais que l'un des aspects, comment appréhender ces dualités de manière partiale?

    "Pourquoi chercher a être seul, alors que l'on ne l'est pas?"
    Etre réellement libre de toute contrainte, c'est ne plus subir aucune pression du monde, et le seul moyen de ne subir aucun conditionnement, c'est de ne s'exposer à aucun contact. Bref être seul, mais alors on oublie l'essence de l'homme, qui lui dicte sa vie en communauté. Tout seul on ne survit guère longtemps.

    " Ou est la liberté, là où la lumière ne triomphe pas?"
    De mes reflexions, il est clair que avant de discuter de liberté, il faudrait discuter de notre propre honneteté avec nous meme. Certes, la liberté sonne comme une douce musique a nos oreilles, mais que ferions nous d'elle? Pourquoi vouloir absolument la posséder? Pourquoi refuser de subir ce que nous imposons aux animaux que nous capturons? L'homme est il donc si inhumain?
    Life is music !
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Némésis existe-t-elle vraiment?
    Par Alain28 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 24
    Dernier message: 29/10/2012, 04h10
  2. Le temps existe-t-il vraiment ?
    Par acropole dans le forum Les énigmes du temps
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2006, 12h13