Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 81

La Force de la Conscience

  1. Le mystérieux inconnu

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Québec, Canada
    Messages
    73

    La Force de la Conscience

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le corps de l’homme est en apparence une « forme » complète, supportant la vie et permettant à une intelligence de pouvoir s’exprimer et d’accumuler de l’expérience pour évoluer. Dans cette forme exprimée, l’homme est, pour la théologie, la création parfaite de Dieu. Il n’en reste pas moins que l’homme est en tous points, sauf pour sa faculté d’association de mémoire, surclassé par presque tous les animaux, sur un aspect ou un autre. En effet, l’homme n’est pas un bon coureur et la presque totalité des espèces terrestres peuvent courir plus vite et plus longtemps que lui. Il ne vole pas, ce que font un bon nombre d’espèces. Il nage lentement et sur une courte distance, tandis que les poissons et plusieurs animaux, même d’autres mammifères, peuvent passer une grande partie de leur vie dans l’eau, et s’y déplacent beaucoup plus souplement et rapidement que lui. La souplesse humaine est, elle aussi, surpassée par presque tous les animaux. N’eût été de son cerveau et de l’expression de ses facultés d’ordre surmatériel, l’espèce humaine se serait éteinte depuis longtemps.

    Selon Darwin, tout ce qui vit est le résultat d’une transformation adaptative aux conditions extérieures. Pourtant, il y a plusieurs milliers d’années, l’homme s’est totalement démarqué des autres animaux en évoluant d’une tout autre façon. Depuis ce temps, c’est maintenant lui qui modifie l’extérieur au lieu de s’y adapter parce que quelque chose chez l’homme adapte l’extérieur. Ce quelque chose a la faculté de mémoriser, de vivre des émotions, de désirer et de raisonner. Bien que la structure de base du corps de l’homme soit la même que celle des autres animaux, il n’en demeure pas moins que l’homme est, de par sa psychologie, un être unique.

    « Je cherche à comprendre comment fonctionne ce moi avec lequel je me réveille chaque matin », disait un jour l’astrophysicien Hubert Reeves. La psychologie est un sujet extrêmement difficile à étudier. Pour certains, la question de l’étude du cerveau par lui-même serait insoluble, par principe, puisque seule l’auto-observation procure des informations sur l’esprit et peut révéler ses secrets. Dans l’ignorance de ce qu’est une montre, il serait impossible de deviner, en analysant ses pièces, qu’elle mesure en fait le temps. Pour d’autres, l’amélioration incessante de nos connaissances fait espérer que la science résoudra un jour toutes les énigmes, à condition que les théories soient pertinentes et les techniques suffisamment performantes.

    Néanmoins, nous avons quelques indices. Si depuis l’aube de la conscience, nous avons essayé par tous les moyens disponibles d’expliquer notre présence, cela veut dire qu’il y a quelque chose en nous qui nous pousse inlassablement à savoir qui nous sommes, d’où nous venons et où nous allons… mais qu’est-ce ? Et si une partie de nous est capable d’observer et d’analyser nos pensées et nos émotions, cela veut dire qu’elle se cache très certainement quelque part au-delà de notre psychologie… mais où ?

    La principale question des sciences de la vie se pose comme suit : « comment l’esprit se forme-t-il dans le cerveau ? » En d’autres termes, où se loge la conscience ? Il y a longtemps déjà que les scientifiques se penchent sur la pensée, mais la conscience humaine demeure une énigme, et la majeure partie des ouvrages écrits sur ce sujet relèvent de la spéculation.

    Depuis des années, la science unit tous ses efforts et se creuse les méninges pour tenter d’établir une nouvelle théorie qui engloberait celles qui dominent aujourd’hui. Il est question ici de la relativité générale d’Albert Einstein qui explique avec merveille l’infiniment grand et de la Physique Quantique, née de la fusion de plusieurs idées, qui explique l’incroyable comportement de l’infiniment petit. Le grand défi est naturellement de jumeler ces deux grandes théories. Le but premier de la communauté scientifique est de découvrir la « force » qui est la source et la pointe angulaire des Forces Nucléaires et Gravitationnelle.

    Ma question est la suivante...

    Est-ce que, par hasard, cette fameuse force mystérieuse serait-elle en fait la Force de la Conscience ?

    Le mystérieux inconnu

    -----

     


    • Publicité



  2. invite9321657

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    0

    Re : La Force de la Conscience

    sérieux, c'est toi ?
     

  3. Najet

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    13

    Re : La Force de la Conscience

    Moi je l'avais reconnu !!!!!!!
     

  4. Le mystérieux inconnu

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Québec, Canada
    Messages
    73

    Re : La Force de la Conscience

    Rebonjour,

    Je crois que ce serait bien de faire un tout petit survol très rapide de l'histoire de l'homme pour tenter, peut-être, de saisir l'origine de la force de sa conscience... si force il y a, bien sûr!

    Eh bien, c’est dans le cosmos qu’aurait commencé la longue genèse qui devait aboutir à l’apparition de la vie sur la terre, puis à celle de créatures de plus en plus complexes et enfin à l’homme, nouveau venu après quinze milliards d’années, bénéficiaire d’une extraordinaire accélération de l’histoire. Nous emprunterons à Hubert Reeves cette présentation ingénieuse de l’échelle des temps géologiques : ramenée à l’échelle d’une journée de vingt-quatre heures, l’histoire de la terre se déroule ainsi (chaque minute correspondant à trois millions d’années). À minuit la Terre se forme; à quatre heures du matin apparaissent les bactéries et les algues monocellulaires; c’est seulement vers dix-neuf heures que se constituent les premiers mollusques et crustacés; les dinosaures apparaissent à onze heures du soir et occupent le devant de la scène pendant quarante minutes (durée record). L’essor des mammifères débute alors : il est minuit moins vingt, les primates se différencient dix minutes plus tard, et deux minutes avant minuit, voici l’homo sapiens dont le cerveau a triplé de volume en quelques millions d’années (les quatre dernières minutes de l’échelle de cette journée).

    L’homme a, depuis, assuré sa suprématie, succédé définitivement aux dinosaures, il a marché sur la Lune, guéri l’humanité de la variole, développé pour se nourrir des végétaux comme le maïs et la pomme de terre, exterminé certains de ses ennemis, réduit les autres en esclavage. Propriétaire, désormais de la planète, s’éteindront-ils victimes du sida, d’une explosion thermonucléaire ou d’une guerre atomique ? Sauront-ils survivre pendant les quelques milliards d’années qui les séparent de la fin de leur étoile tutélaire ? Auront-ils trouvé, grâce à leur cerveau exceptionnel, le moyen de s’évader vers des planètes habitables, découverte depuis ?

    L’accélération évidente de l’histoire de la Terre, celle également évidente des deux derniers siècles de notre civilisation laissent présager des événements aussi fabuleux que la conquête de la terre ferme par un petit poisson, la disparition des dinosaures ou l’extraordinaire développement du cerveau humain.

    Bien à l’abri dans la boîte crânienne, l’encéphale, constitué du cerveau, du cervelet et du tronc cérébrale, s’est soustrait au regard de la science pendant des siècles. Aristote croyait que l’encéphale était composé d’eau et qu’il avait pour fonction de refroidir le cœur, le siège de l’âme. Nos connaissances ont beaucoup évolué depuis. Aujourd’hui, nous savons que l’apparence quelque peu insignifiante de l’encéphale humain ne laisse rien transparaître de ses remarquables possibilités. Le cerveau, la principale structure de l’encéphale, se présente en effet comme le poing, il est plissé comme une noix et sa consistance rappelle celle du gruau froid. Comment croire que cet amas gélatineux est le gardien de nos souvenirs et de nos pensées et le moteur de nos comportements ?

    En quelques millions d’années, le cerveau et le corps de l’homme ont évolué pour relever des défis toujours plus complexes. Nous avons appris à fabriquer des outils, à utiliser notre vue au maximum et à développer une mémoire très puissante. Plus récemment, nous avons maîtrisé le langage, cette forme de communication particulièrement performante. Nous pouvons maintenant dresser un tableau détaillé de ce cerveau : le cortex cérébral fournit nos facultés associées au traitement mental supérieur (la mémoire, la logique, le jugement, la persévérance, etc.), le cervelet, responsable des mouvements automatiques, l’arrière du cerveau pour la vue. Il existe même une partie spécifique aux langages et une autre pour nos comportements sociaux. Mais notre tableau n’est toujours pas complet. Il manque cette chose mystérieuse qui fait de chacun de nous un être unique. Les scientifiques parlent de la conscience.

    Mais qu’est-ce que la conscience ?

    Le mystérieux inconnu
     

  5. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Début de Réponse sur la Conscience en complément !

    Allé, un petit coups de pouce

    Et si la "mémoire" était conçu de trois parties !
    Et que ces parties ne ce trouvées pas
    dans le cerveaux au mème moment.

    Avous que sa t'interpelle non ?

     


    • Publicité



  6. Magellan

    Date d'inscription
    août 2004
    Âge
    62
    Messages
    288

    Re : Début de Réponse sur la Conscience en complément !

    Citation Envoyé par Madarion
    Allé, un petit coups de pouce
    Et si la "mémoire" était conçu de trois parties !
    Et que ces parties ne ce trouvées pas
    dans le cerveaux au mème moment.

    Avous que sa t'interpelle non ?
    Autre : et si les 3 rois mages étaient 4 comme les 3 mousquetaires ?
    Bouleversifiant, non ?
    PS : si j'ai + de temps, je reviendrai sur cette discussion.
     

  7. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Re : La Force de la Conscience

    En vérité je distingue 5 partie
    mais les 2 extrémes ne sont pas forcément
    commun a tout le monde.

    Je sens que sa vous interpelle !
     

  8. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Re : La Force de la Conscience

    ^ Attention Haute Importance ^
     

  9. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    52
    Messages
    2 215

    Re : La Force de la Conscience

    Salut à tous

    Je vous fournis deux petits liens qui sont très instructifs et très interressent afin de complèter ce superbe fil de discution. Allez jeter s'y un petit cout d'oeil attentif afin de vous évitez de redire les mêmes choses. Dans ce fil vous pourriez ainsi aller beaucoup plus loins dans vos différentes réflexions et commentaire sur le sujet.

    Voici un lien qui est très technique sur l'évolution du cerveau et les différentes étape qui caractéristiques le plan cérébrale et les différents processus de la perception consciente, On y résume également les toutes dernières théories neurologique de la conscience : De la matière à la Conscience ET Évolution de la Conscience Morale

    Bonne lecture à tous et surtout bonne apprentissage.

    Salut Madarion

    Et si la "mémoire" était conçu de trois parties !
    Qu'elles sont-elles ? (mémoire à court et long therme (associative) )

    En vérité je distingue 5 partie
    De qu'oi s'agit-il?

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 08/12/2004 à 18h15.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre
     

  10. Le mystérieux inconnu

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Québec, Canada
    Messages
    73

    Re : La Force de la Conscience

    Rebonjour,

    La conscience est définie dans nos dictionnaires comme étant la faculté qu’a l’être humain de connaître sa propre réalité et de la juger. Elle est aussi définie comme la faculté ou le fait de porter des jugements de valeur morale sur nos actes. Cliniquement, la conscience peut être considérée comme un continuum qui se définit selon les différents niveaux de comportements présentés en réponse aux stimulus, soit la vigilance, la somnolence (qui précède le sommeil), la stupeur et le coma. La vigilance est le niveau le plus élevé de la conscience et de l’activité du cortex cérébral, tandis que le coma est le niveau le plus bas. Cependant, hors du domaine clinique, la conscience est très difficile à définir. Une personne endormie est manifestement dépourvue de quelque chose qu’elle possède lorsqu’elle est éveillée, et nous appelons ce « quelque chose » conscience. De même, il est évident que la conscience humaine, avec sa riche mosaïque de perceptions et de concepts, est bien plus que le contraire du sommeil; sa complexité nous distingue des autres animaux.

    Toujours selon la science, leurs récentes observations indiquent que la conscience ne serait pas localisée dans une partie précise du cerveau, mais ferait plutôt partie de la totalité, de l’ensemble de l’encéphale humain. Si chaque neurone participe à l’expression d’un état de conscience, leur individualité importe peu. L’intelligence ne se logerait pas dans un seul neurone, elle serait produite par le travail collectif de millions de cellules. Ainsi, le cerveau humain accomplit des prouesses exceptionnelles et toutes nos capacités viendraient du travail en équipe des neurones. Chaque équipe aurait une place précise dans le cerveau et une tâche bien définie allant du plus élaboré comme le langage et la mémoire au plus élémentaire comme le mouvement. Il semblerait donc que les plus grandes capacités du cerveau (la mémoire, la perception et les émotions) forment un tout parfaitement unifié. Pour la science, c’est l’explication la plus convaincante sur l’origine de la conscience.

    Mais existe-t-il autre chose ?

    Pour explorer le corps humain, rien ne peut surpasser la science. Pourtant la science n’a pas réponse à tout. Pour les uns, la réponse viendra peut-être un jour. Pour les autres, ce qui fait de nous des humains restera à jamais mystérieux, voire spirituel. C’est ce qu’ils appellent l’âme, ou la psychologie.

    Le mystérieux inconnu

    P.S. : La conscience est comme une montgolfière, moins elle a d'attache plus elle cherche à s'envoler.
     

  11. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Citation:
    Et si la "mémoire" était conçu de trois parties !

    Qu'elles sont-elles ? (mémoire à court et long therme (associative) )
    Oui en gros c'est celas, si je prend un vocabulaire commun,
    mais là tu men énumère que 2 sa ce complique

    Allé j'ai besoin que tu prenne ce point trés sérieusement stp.
    Il est plus important qui il parrait.
    Attendons nous bien, je veut uniquement que tu me recoupe mais en devinant ce que j'ai moi mème deviné.

    Citation:
    En vérité je distingue 5 partie

    De qu'oi s'agit-il?
    Tu le sait au fond de toi, mais tu ti prend mal.
    Les autres sont plus subtile
    c'est en partie pour celas que nous savont pas encore celas.

    1 indice suplémentaire :
    Les lanceur de couteaux, font appelle a quelle mémoire ?
    Celui de l'entraiement ? alors comment celas ce fait t'il qui peuvent aprés un certain niveaux, réussir des couts jamais trop tenté au paravent

    Pour t'aider je peut te dictée le fameux proverbe du verre a moitié plein ou a moitié vide. Tu le sait trés bien, tu ne trouverrat que si tu inverse l'angle de vision de la scène.
     

  12. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Cher "Le mystérieux inconnu" tu commence a chauffer drolement.
    Allé continuont, ont est presque au Graal.
    d'aprés ma Théorie je vait confirmer.

    La conscience est définie dans nos dictionnaires comme étant la faculté qu’a l’être humain de connaître sa propre réalité et de la juger.


    OUI OUI OUI, putin celas devrait faire BING dans votre tètes.
    C'est sa le point essentiel.
    Comment ? ben sa je vait bientot vous le faire deviner.


    Toujours selon la science, leurs récentes observations indiquent que la conscience ne serait pas localisée dans une partie précise du cerveau, mais ferait plutôt partie de la totalité, de l’ensemble de l’encéphale humain.
    Oui, confirmation ! mais cest pas celas le point essentiel.
    Sa explique les réflex.
    (prise de décision plus rapide sens passé par le cerveau).


    Cliniquement, la conscience peut être considérée comme un continuum qui se définit selon les différents niveaux de comportements présentés en réponse aux stimulus,
    Bien, mais celas pas mal de personne en ont déjas conscience.
    Par contre je peut rajouter que c'est un point essentiel.
    2 eme indice : les fréquences doivent ètre étudié précissément
    pour pouvoir en résultait une équation dans l'avenir


    Si tu incorpore le fait que ces différent niveau peuvent varié aussi par zone dans tout le corps,
    On commence à expliquer Physiquement les fameux Chacras si subtiles.
    Dernière modification par Madarion ; 09/12/2004 à 01h04.
     

  13. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Et pour finir pour ce soir !

    Mais existe-t-il autre chose ?
    Oui une petite addition de certaine connaissance actuelle dans plusieurs domaines, un peut comme un peulse dont ont aurait 98 % des pièces mais qui nous manque d'emboité 17 %.

    On approche
     

  14. [PSO]Fabrice.g

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Âge
    39
    Messages
    500

    Re : La Force de la Conscience

    Madarion : Fais attention à l'orthographe, s'il te plait.

    Il existe plusieurs modèles abstractifs de la mémoire. Un premier qui différencie mémoire à long terme, et mémoire à court terme, un second qui vient greffer entre ces deux notions la mémoire de travail, un troisième qui décompose la MLT en trois systémes mnésiques , la mémoire épisodique (celle des souvenirs de notre vie) la mémoire sémantique (celle du sens des mots et des objets) et la mémoire procédurale (celle qui fait qu'on sait marcher, mais qu'on ne peut pas dire avec précision quels muscles il nous faut activer pour tenir debout en équilibre avancer un pied devant l'autre, basculer le poids de notre corps sur ce pied, etc.)

    Il existe d'autres modèles, non abstractifs ceux-ci, plus intéressants, d'après moi, qui ne décomposent pas la mémoire en différents registre, mais qui expliquent les différents types de mémoires en fonction de traces mnésiques, de la fréquence et du nombre de ces traces, comme le modèle de Hintzman. Ces modèles dits connexionnistes sont intéressant parce qu'on a pu modéliser leur fonctionnement à l'aide de réseaux de neurones, et de simuler informatiquement les différents types de mémoires.
     

  15. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Oui [PSO]Fabrice.g, je vait essayé !
    Il est vraie que j'ai des trous scolaire, mais je vait mettre celas sur la cause de l'affection de mon enfance, donc c'est moins grave !

    Je te recoupe bien, bien que tout celas m'était inconnu vocabulairement parlant.

    3emme indice, si cette discution d'intéresse et si tu pense qu'il te manque des notions pour enfin mieux comprendre, alors je te conseille de te concentré sur les fameuse trace dont tu parle et dont je pense qui doit avoir des personne qui si penche en se moment

    Allé on y arrvie, un peut plus tard je vait essayé de listé certain citations qui emmèra enfin a ma Théori, que je n'est pas encore trop dévoilé
     


    • Publicité





 
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Travail d'une force avec expression du champ de force
    Par missdyns dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 17/12/2007, 21h16
  2. Conscience
    Par Galuel dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 17/05/2007, 07h57
  3. Force gravitationnelle et Force électrique
    Par janemba dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/11/2006, 12h56
  4. force conservative et force qui ne travaille pas
    Par Big Boy dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2006, 11h20
  5. Force de Gravitation et Force électrostatique
    Par dreamquad dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/01/2006, 10h22