Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 33

L'economisme Et La Misere

  1. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Angry L'economisme Et La Misere

    Je vais citer Albert Jacquard dans son livre "J'accuse l'économie triomphante":

    "Aujourd'hui les sectateurs de l'économie de marché veulent faire le bien des peuples du sud en leur imposant leurs critères de réussite. Ils retrouvent le comportement des bonnes-dames de la bourgeoisie, prêtes a faire la charité à un pauvre à condition qu'il soit 'méritant'.

    De la même manière, La Banque mondiale et le Fond monétaire international devaient apporter une solution au pays dévastés par le conflit , ou trop pauvres pour accéder à un niveau de vie décent. Ils ont incontestablement joué un rôle bénéfique lors des années de remise en état de l'économie mondiale, après les destructions de la deuxième guerre. Puis comme tout organisme, ils ont évolué et adopté une autre finalité. Leur objectif est devenu le maintien et même l'élargissement de leur propre pouvoir.

    Aux Nations Unies, la règle est d'attribuer un vote à chaque nation, quelle que soit son importance. A la Banque mondiale et au F.M.I. au contraire, le pouvoir de chaque nation est proportionnel à sa contribution financière. Les pays les plus riches, ceux du G7 en particulier, imposent donc pratiquement leur politique. A travers ces deux organismes ils ont, de fait, un pouvoir exorbitant, qui n'est guère cohérent avec les objectifs de démocratie hautement affirmés.
    Au cours des dernières décennies, l'endettement des pays dits du sud à abouti a leur mise sous tutelle. Incapables de rembourser les sommes déjà empruntés, ils sont contraints de solliciter une nouvelle aide. Le F.M.I. leur impose alors un 'Plan d'ajustement structurel' (P.A.S) qui est supposé redresser leur économie. Pour y parvenir, ils doivent ‘réduire’ leur train de vie', c'est à dire dévaluer leur monnaie (ce qui rends plus chers les produits importés et diminue la consommation), privatiser les entreprises, et diminuer les effectifs de fonctionnaires.

    Pour commencer à rembourser leur dette, ces pays sous P.A.S sont incités à produire non les biens consacrés à la consommation locale, mais les marchandises qu'ils peuvent exporter. La même médecine étant imposée à de nombreux pays, ceux-ci sont en compétition pour écouler ces biens échangeables sur les marchés internationaux; cette compétition en fait baisser les prix pour le plus grand profit des acheteurs, les grandes sociétés multinationales.

    Selon les Nations Unies, l'indice des prix des produits exportés par le Sud est passé de 100 en 1980 à 48 en 1992, autrement dit, ces pays ont du exporter des quantités deux fois plus grandes pour rembourser la même somme. On imagine les conséquences pour leur peuple, déjà à la limite de la survie. Comble d'hypocrisie, cette cure d'amaigrissement imposée aux affamés par les bien nourris enfonce les premier dans une misère toujours plus insupportable et permet au seconds de se présenter comme des sauveurs."


    Qu'en pensez vous?

    Pour ma part il me semble qu'on devraient arreter de se cacher derriere mille bonnes excuses pour agir et partager.

    -----

     


    • Publicité



  2. marie curry

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    31

    Re : L'economisme Et La Misere

    CE TEXTE EST FORMIDABLE !!!!!!

    Je suis tout à fait d'accord avec lui et avec toi.
    nous sommes des privilégiés qui pour se donner l'impression d'être des gen biens vont donner 1kg de pâtes au mois de janvier et se glorifier de notre BA pendant le rest de l'année.

    Ne nous voilons pas la face notre situation n'est que fortuite personne ne mérite ou ne mérite pas la misère!

    Alors justement il faut bouger.

    "C'est pas vraiment ma faute si y'en a qui ont faim, mais ça le deviendrai si on n'y change rien" extrait des paroles de la chanson des restos du coeur.
     

  3. mytikjuve

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    30
    Messages
    132

    Re : L'economisme Et La Misere

    Que dire de plus!!!!!
    Ce texte exprime tout a fait ma vision du monde en apportant les exemples que je ne possédais pas.
    Je suis donc plus que d'accord sur le fait qu'il faut agir... mais malheureusement je ne vois pas a l'heure actuelle comment on peut faire pour que l'action soit vraiment efficace.
    Si certain ont des idées a me soumettre, je suis preneur!!!

    un petit texte qui pour moi montre l'evolution du monde: "Nation unies pour détruire les autres, etats unis pour piller les autres,[...] Je ne parlerai plus d'imperialisme mais d'empire planetaire, je ne parlerai plus de colonialisme mais d'un monde asservi, je parlerai toujours de resistance quand il sagit de survie" Calavera. Ce texte est certe un peu dure, et il est un peu a la limite du fil, mais il peut egalement etre compris sur un plan economique.
    "Et si on etait tous là pour s'améliorer, on tuerait l'ignorance pour cesser de s'ignorer" Trijas
     

  4. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : L'economisme Et La Misere

    Sur le fait que la politique du FMI est mauvaise je suis d'accord. Mais je tient juste à rappeler que les pays pauvre ont une croissance de 6.5% en 2004 contre 4% de croissance moyenne. L'Amérique du sud sort de sa crise et la Chine et l'Inde (les deux pays les plus peuplé du monde quand même) ont un croissance de 9.5 et 8%. Donc dire que c'est de pire en pire est une contre-vérité. Même si ça ne va pas assez vite. Et il y a toujours le problème de l'Afrique, qui est plus politique qu'économique.
     

  5. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Lightbulb Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par mytikjuve
    Je suis donc plus que d'accord sur le fait qu'il faut agir... mais malheureusement je ne vois pas a l'heure actuelle comment on peut faire pour que l'action soit vraiment efficace.
    Si certain ont des idées a me soumettre, je suis preneur!!!
    Je ne crois pas que qui que ce soit peut a son petit niveau d'individu donner "le truc qui va marcher". Et je commencerai par préciser que les inégalités qui existent entre nations, existent aussi au sein des nations.La maniere dont je vois les chose est que si nous commensons tous à agir de notre mieu, par des action simples comme, s'arreter au feu rouge sans regarder de travers le mendiant qui s'aproche, et donner un sourir en plus de nos 20 centimes mais aussi ne pas changer de voiture tous les ans, ne pas gaspiller l'electricité et l'eau sous pretexte que ce n'est pas si cher que ca et enfin, plus important que tout je pense, ne pas soummetre toutes nos idées à un résonnement économique, ne pas abandonner tel ou tel projet parce qu'il n'est pas "économiquement viable". L'argent que nous possédons nous à apporté du confort certe mais également la peur de le perdre, la jalousie, l'envie, la crainte du voisin, les conflits d'heritage qui déchirent les familles...rien ne semble résister a l'attrait qu'il produit et plus nous en avons, plus ils nous éloigne les uns des autres.
     


    • Publicité



  6. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par riovas
    Sur le fait que la politique du FMI est mauvaise je suis d'accord. Mais je tient juste à rappeler que les pays pauvre ont une croissance de 6.5% en 2004 contre 4% de croissance moyenne. L'Amérique du sud sort de sa crise et la Chine et l'Inde (les deux pays les plus peuplé du monde quand même) ont un croissance de 9.5 et 8%. Donc dire que c'est de pire en pire est une contre-vérité. Même si ça ne va pas assez vite. Et il y a toujours le problème de l'Afrique, qui est plus politique qu'économique.
    Mais c'est de cela qu'il s'agit justement!
    A quoi correspond le mot "croissance" si beau qu'on empoi pour tout justifier? Une Croissance de 4% c'est 4% de production en plus, 4% de productions pour l'exportation, ogmentation obligatoire pour rémbourser les dettes du pays quand les produits se dévallorisnt! Et comment arrive t'on à produire plus à moindre cout?En faisant travailler les gens de plus en plus avec des salairs de plus en plus insuffisants.C'est ce qu'explique le texte d'Albert Jacquard justement.
    "Voyez comme nous sommes bons! Nous permettons aux pays en difficulté d'avoir de la croissance!". Mais cette croissance ce n'est pas eux qui en profitent mais nous en achetant un poste autoradio cd a 80 E alors que l'an passé il était à 100.
     

  7. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : L'economisme Et La Misere

    Pour être aller en Chine je peut te dire qu'on la sent la croissance.Ok,La croissance ce n'est pas tout. Et ok une partie est absorbé en faveur des pays riches. Mais pas tout, loin de là. Il y a aussi une augmentation du des revenu ou de l'IDH. Je vais chercher les chiffres.
     

  8. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : L'economisme Et La Misere

    Pour le problème de la dette des pays pauvre je pense qu'il faut la suprimer ou la réduire. Faut le faire intelligement, et essayer qu'elle ne renaisse pas immédiatment de ses cendres.
     

  9. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Exclamation Re : L'economisme Et La Misere

    Je tiens aussi a soulever un autre sujet qui découle des précédents: Tous le monde s'accorde pour dire que l'éducation est une priorité, que tout enfant devrait y avoir droit.De plus, l'éducation ouvre des horizons, génére des compétances et du bien etre, réduit la propagation des maladies et la natalité trop forte... Mais il est impossible à une famille d'un pays sous développé quelconque d'envoyer ses enfants a l'école, elle est trop chere, trop éloignée de leur lieu de vie, et pire que ça, de part le besoin de "croissance" du pays pour rembourser ses dettes comme nous l'avons vu auparavant, il faut faire travailler ces meme enfants ou du moins les laisser s'occuper au champ et de la maison pendant que les parents travaillent.
    Nous en somme loin géographiquement oui, mais le travail des enfants n'en ai pas moins une réalité
     

  10. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par riovas
    Pour le problème de la dette des pays pauvre je pense qu'il faut la suprimer ou la réduire. Faut le faire intelligement, et essayer qu'elle ne renaisse pas immédiatment de ses cendres.
    Là je suis tout à fait d'accord avec toi, mais c'est justement la que le FMI joue son mauvais role, en imposant le fameux P.A.S au pays dont la dette est réduite ou supprimée.
    Faire les choses intelligeament comme tu dis ce serait accepter de supprimer cette dette sans contrepartie, donc accepter que les contribuables des pays riches, nous, endossent la dette ( ce qui serait tout a fait jouable)
     

  11. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par riovas
    Pour être aller en Chine je peut te dire qu'on la sent la croissance.Ok,La croissance ce n'est pas tout. Et ok une partie est absorbé en faveur des pays riches. Mais pas tout, loin de là. Il y a aussi une augmentation du des revenu ou de l'IDH. Je vais chercher les chiffres.

    Et tu sais, pour etre égallement allé dans quantité de pays en voie de développement tels que le Maroc ou la Bulgarie, je peux te dire que ce n'est pas dans les grandes villes (ou tu a du te rendre je presume?) qu'il faut prendre le pou d'un pays. Les grandes villes profitent toujours a premiere vue d'un développement économique.
     

  12. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par ilya
    là je suis tout à fait d'accord avec toi, mais c'est justement la que le FMI joue son mauvais role, en imposant le fameux P.A.S au pays dont la dette est réduite ou supprimée.
    Faire les choses intelligeament comme tu dis ce serait accepter de supprimer cette dette sans contrepartie, donc accepter que les contribuables des pays riches, nous, endossent la dette ( ce qui serait tout a fait jouable
    D'accord.
    Citation Envoyé par ilya
    de part le besoin de "croissance" du pays pour rembourser ses dettes comme nous l'avons vu auparavant, il faut faire travailler ces même enfants ou du moins les laisser s'occuper au champ et de la maison pendant que les parents travaillent.
    Par contre là pas du tout d'accord, les pays pauvre ont toujours fait travailler les enfants (cela vaut aussi pour les pays occidentaux quand il était pauvre). Ils n’ont pas attendu d'avoir une dette à rembourser.
    Je tient aussi à dire que quelque soit les problème que pose la dette des pays pauvre elle ne suffit pas a annuler tout les effets positif de la croissance, loin de là. Et que tout les pays ou presque sont endettés, y compris les pays riches (USA, France...). On pourra dire que les états des pays riches sont endetté vis a vis des entreprises des pays riches, donc que ça leur pose moins des problème puisque c’est toujours au sein de leur propre économie. Mais ce n'est pas toujours le cas : les pays riche ont des dettes...dans les pays pauvre (voir le cas des USA). Bien sur que la dette est plus nuisible aux pays pauvre. Mais faut pas en faire un gros mot, une espèce de repoussoir affolant, qui transforme la croissance en un étau ! C'est un paramètre comme un autre. Et pas le plus important à mon avis.
     

  13. ilya

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    20

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par riovas
    C'est un paramètre comme un autre. Et pas le plus important à mon avis.
    Et si ce n'est pas en jouant sur l'économie sur quel levier faut il travailler pour faire bouger les choses a ton avis?

    Pour ce qui est du travail des enfants, en effet il a toujours existé, je ne dis pas qu'il a ete entierement crée par la dette mais qu'elle fait qu'il subsiste. Pourquoi le travail forcé, 12h par jour et celui des enfants a t'il disparu en France?

    Je ne dis pas qu'il faut tout peindre en noir, mais qu'il faut arreter de se voiler la face en se disant que "malgré tout" il ya des éléments positifs à tout ca. C'est vrai ,oui, mais ils sont largement insuffisants et le reste continue a travailler en faveur de l'argent des multinationales et a creuser l'ecart. Ca ne s'arrangera pas tout seul.
     

  14. marie curry

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    31

    Re : L'economisme Et La Misere

    Petit rappel (je suis persuadée que vous le saviez, mais il est bon de le souligner) :
    vous parlez beaucoup de croissance qui est élevée dans les pays pauvres, mais il ne faut pas oublié que la croissance n'est autre que l'augmentation de productivité. Il s'agit d'un pourcentage donc d'un rapport avec la productivté rajoutée sur celle existante!!! En bon mathématicien , si celle existante n'était pas très élevée forcément la croissance en sera d'autant plus forte.
    Voila pkoi la france se traine une très faible croissance alors que la chine explose.


    J'aimerai juste réagir sur les propos de Riovas qui pense que la croissance est bénéfique (j'entends bien qu'il conçoit qu'elle ait des aspects néfastes comme toute chose d'ailleurs). Je pense effectivement que la croissance a de bons côtés. Ce qui me chagrine c'est que les avantages qu'elle génére ne profite qu'à une frange de la société visée, c'est-à-dire, les urbains qui vont partie des classes favorisées.

    Le tout est de savoir s'il s'agit vraiment d'une bonne chose.
     

  15. riovas

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    31
    Messages
    394

    Re : L'economisme Et La Misere

    Citation Envoyé par ilya
    Et tu sais, pour etre égallement allé dans quantité de pays en voie de développement tels que le Maroc ou la Bulgarie, je peux te dire que ce n'est pas dans les grandes villes (ou tu a du te rendre je presume?) qu'il faut prendre le pou d'un pays.
    Tu présume bien. Mais sinon je pense quand même que c'est dans les grandes villes qu'il faut prendre le pou d'un pays justement. PAS QUE là mais quand même pas mal. Je veut dire c'est la qu'il y le plus d'habitants (pas toujours dans les pays pauvre d'accord mais c'est de plus de plus le cas). Le monde s'urbanise, et c'est de plus en plus à ses villes que l'on évalue un pays.
    Citation Envoyé par ilya
    Les grandes villes profitent toujours a premiere vue d'un développement économique.
    Ta phrase admet d'elle même que ce développement existe réellement, quelle qu'en soit les limites.
    Citation Envoyé par ilya
    Et si ce n'est pas en jouant sur l'économie sur quel levier faut il travailler pour faire bouger les choses a ton avis?
    ? Je n'ai pas dit ca. Je parlait de la dette, ce n'est pas le seul critère économique je pense. Mais je crois aussi qu'il y a des problèmes politiques (corruption par exemple). Quelque soit l'aide qu'on donne à cuba ce pays ne se developpera pas, pour des raisons politique (et ca concerne pas mal de pays).
    Citation Envoyé par ilya
    Je ne dis pas qu'il faut tout peindre en noir, mais qu'il faut arreter de se voiler la face en se disant que "malgré tout" il ya des éléments positifs à tout ca. C'est vrai ,oui, mais ils sont largement insuffisants et le reste continue a travailler en faveur de l'argent des multinationales et a creuser l'ecart. Ca ne s'arrangera pas tout seul.
    D'accord.
    Citation Envoyé par marie curry
    En bon mathématicien , si celle existante n'était pas très élevée forcément la croissance en sera d'autant plus forte.
    D'accord.
    Citation Envoyé par marie curry
    Ce qui me chagrine c'est que les avantages qu'elle génére ne profite qu'à une frange de la société visée, c'est-à-dire, les urbains qui vont partie des classes favorisées.
    A peu près d'accord.
    Citation Envoyé par marie curry
    Le tout est de savoir s'il s'agit vraiment d'une bonne chose.
    La croissance n'est pas tout mais je pense qu'elle est une bonne chose. C'est à dire que les avantages l'emportent (et de pas mal à mon avis) sur les inconvénient. Pour reprendre l'exemple de la Chine (et même de l'Inde) sa croissance est largement positive la chine se développe vraiment et ne pourrait pas le faire plus rapidement (et ne doit pas le faire plus rapidement?). On parle du problème des inégalités. Disons qu'avant il y avait deux pauvres (donc égalité), maintenant il y a un pauvre et un riche (donc inégalité) c’est un schéma bien sûr. Quitte à choisir je préfère la deuxième solution (ça veut pas dire que c'est une bonne chose mais que c'est mieux qu'avant). En fait je pense que quand on parle des pays en développement il faut faire la distinction entre les pays vraiment en voie de développement, ceux qui n'y arrivent pas et ceux qui sont vraiment dans la... L'Afrique (malgré quelque exception) fait partie de la troisième catégorie, malheureusement.
    Dernière modification par riovas ; 14/12/2004 à 17h22.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [M10] Splendeur et misère
    Par Gwyddon dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 31
    Dernier message: 18/12/2007, 07h59
  2. le désir est il la marque de la misère de lhomme ?
    Par arwen2609 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2004, 16h28
  3. Misère des labos ?
    Par Cécile dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 17
    Dernier message: 02/04/2003, 17h13