Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 37

L'esprit artiste

  1. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    31
    Messages
    2 068
    Bonjour

    Voilà, je lance un fil sur le sujet:
    Quels sont selon vous la définition d'un esprit artiste?
    le critère d'"artisticité" d'une personne?
    les caractéristiques d'un esprit artiste?


    Je crois que dans un premier temps ces trois questions n'en formeront qu'une.

    Cordialement, votre modé plus que dévoué.
    Neutrino

    P.S.: Ce sujet me passionne... je ne comprend rien à l'art et veux y remédier.

    -----

    Neutrino
     


    • Publicité



  2. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Bonjour,
    Bon rapidement (je suis pressée je suis pressée, comme le lapin d'Alice...):
    - sensibilité: la sensibilité d'un artiste fait qu'il ne ressent pas le monde de la façon que le font la majorité des gens mais avec une intensité supérieure. Il remarquera des choses que les gens ne remarquent habituellement pas par exemple.
    - communication: l'artiste a envie/besoin de communiquer ce qu'il ressent. Comme il ne possède pas les outils pour le faire de façon simplement verbale (bref comme tout le mode) il est amené à utiliser différents supports dits "artistiques".
    - perfectionisme: je pense qu'un artiste est quelqu'un de perfectionsiste, qui tend vers un idéal (celui de faire ressentir aux autres ce qu'il ressent?).

    Bon voici donc quelques débuts de réflexion, je passe la main...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  3. Tesla

    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    Nice
    Messages
    502
    Bonjour

    Je pense que l'artiste doit avoir un fort besoin d'être reconnu et c'est peut être pour cela qu'il aspire à la perfection.
    Aussi je pense que l'esprit d'artiste est en perpétuelle recherche.Il essais de répondre à des questions existentielles en utilisant l'art qu'il pratique.
    Il exprime ses angoisses,ses désirs à travers ses créations...
    Je pense que l'esprit d'artiste est un esprit qui se construit un monde libre et qui refuse que tout soit formules mathématiques.
    Je pense que l'esprit artiste est dans une sorte de rêve ou tout lui est permis et en général sa déception est grande lorqu'une personne n'adère pas à ses points de vues en critiquant ses oeuvres.
    L'artiste est un excessif.

    (Au fait quelqu'un à vu "max" le film qui racconte l'époque ou Hitler ne jurait que par l'art ?)

    @+

    Tesla
     

  4. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    31
    Messages
    2 068
    Voilà ma contribution:

    - La génialité, le talent, la virtuosité... : Il est clair pour moi que l'artiste est un être hors du commun du point de vue naturel. Certes il peut y avoir des influences génétiques (surtout pour la musique, l'exécution musicale?) mais je considère comme matérielle également les influences de l'éducation (dans les phases où l'individu n'a pas conscience qu'on le travaille). Ainsi l'artiste est plus ou mois le génie.

    - La sensibilité : cf. la remartque de Kinette. Je dirais même hypersensibilité! Et pour moi ce mot est l'antonyme de médiocrité, c'est-à-dire que selon moi l'artiste a sans arrêt la tête plongée dans le tumulte du monde, voire son tumulte intérieur, il vit aux prises avec le monde et ne se contente pas de se laisser vivre (=la médiocrité).

    - Le côté bohème, marginal, voire polémique ou provocateur : je pense que c'est une caractéristique contingente de l'esprit artiste dûe à la nature de notre civilisation. C'est selon moi plus une conséquence d'un état de faits qu'une propriété essentielle de l'artiste. A l'heure actuelle beaucoup de créations se justifient par la volonté de l'artiste "de provoquer une réflexion".
    Cependant, comme je l'ai déjà entendu : "l'invention, c'est la critique de la convention". L'acte de créer de façon totalement originale n'est il pas une vive critique des oeuvres passées? En tout cas ici on ne parle que de polémiques internes à l'art, ça ne répond pas à la question de savoir si l'attitude polémique envers des domaines extérieurs à l'art est ou non essentielle à l'esprit artiste....
    Plus qu'une attitude face au monde extérieur (dans la création) c'est aussi une façon de mener sa vie personelle, mais je n'en connais pas assez pour écrire plus.

    - L'inventivité, la créativité ("l'imagination") : Un artiste peut créer une forme répondant à un concept qu'il n'a même pas encore complètement fixé! Cet aspect de création au fur et à mesure sans concept clairement défini, sans notion d'utilité à la fin est vraiment spécifique de l'artiste!

    Cordialement
    Neutrino
     

  5. Fulcanelli

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Bordeaux en Aquithènes
    Messages
    317
    Le côté bohème, marginal, voire polémique ou provocateur : je pense que c'est une caractéristique contingente de l'esprit artiste dûe à la nature de notre civilisation. C'est selon moi plus une conséquence d'un état de faits qu'une propriété essentielle de l'artiste. A l'heure actuelle beaucoup de créations se justifient par la volonté de l'artiste "de provoquer une réflexion".
    Cependant, comme je l'ai déjà entendu : "l'invention, c'est la critique de la convention". L'acte de créer de façon totalement originale n'est il pas une vive critique des oeuvres passées? En tout cas ici on ne parle que de polémiques internes à l'art, ça ne répond pas à la question de savoir si l'attitude polémique envers des domaines extérieurs à l'art est ou non essentielle à l'esprit artiste....
    Plus qu'une attitude face au monde extérieur (dans la création) c'est aussi une façon de mener sa vie personelle, mais je n'en connais pas assez pour écrire plus


    C'est étrange mais ce portrait me ressemble

    L'inventivité, la créativité ("l'imagination") : Un artiste peut créer une forme répondant à un concept qu'il n'a même pas encore complètement fixé! Cet aspect de création au fur et à mesure sans concept clairement défini, sans notion d'utilité à la fin est vraiment spécifique de l'artiste!


    Oui certes, mais cela ne fait pas bon ménage avec la science, qui veut du tangible. Est-ce à dire que l'artiste est complètement irationnel, déraisonnable et que l'Art n'a pas de règles ?

    Un élément de réponse, déjà ancien, mais susceptible de t'intéresser, Aristote, dans l'Ethique, notamment le Livre 6 dont voici un commentaire perso assez succint. Après, il y a d'autres vision de l'Art, notamment celle du romantisme, et là, je dirais que l'Art est accompagnée de passion vraie, belle formule, non ?

    Cette Technique était différente de celle qu’on comprend de nos jours. Elle avait entre autres choses une place bien précise dans la réalisation de l’œuvre d’Art subordonnée à deux choses distinctes, d’une part le principe de l’œuvre, présent dans personne et non dans l’œuvre, et la recherche de moyens technique adéquats pour ce qui relève d’une création et non d’une action. De plus, le hasard avait sa place, Aristote n’hésitant pas à citer Agathôn : « L’art aime le hasard, le hasard aime l’art » puis à surenchérir : « L’art est une disposition, susceptible de création, accompagnée de raison vraie , par contre, le défaut d’art est cette disposition servie par un raisonnement erroné dans le domaine du possible » (E, VI, V, 6). "
     


    • Publicité



  6. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598
    Salut,

    Neutrino a dit :
    - La génialité, le talent, la virtuosité... : Il est clair pour moi que l'artiste est un être hors du commun du point de vue naturel. Certes il peut y avoir des influences génétiques (surtout pour la musique, l'exécution musicale?) mais je considère comme matérielle également les influences de l'éducation (dans les phases où l'individu n'a pas conscience qu'on le travaille). Ainsi l'artiste est plus ou mois le génie.
    Pas d'accord. On est tous artistes, de manière plus ou moins développée. Je connais surtout la musique, et je peux vous dire que les amateurs ont généralement un esprit artistique aussi développé que les professionels... c'est surtout la technique qui leur manque. Je pense que c'est valable pour d'autres disciplines artistiques.
    Quant à la sensibilité ... beaucoup de personnes sont très sensibles, mais ne savent pas mettre cette sensibilité au service de l'art. La sensibilité n'est donc pas non plus caractéristique de l'esprit artistique (même si c'est une composante indispensable). Regardons les enfants : tous sont des artistes, parce qu'ils osent s'exprimer. C'est ensuite que nous avons tendance à cacher notre sensibilité. Mais à la base nous sommes tous des artistes.
     

  7. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187
    Citation Envoyé par Cécile
    Mais à la base nous sommes tous des artistes.
    Oui, Cécile, complètement d'accord avec toi... C'est la première chose que j'ai eu envie d'écrire quend ce fil s'est ouvert... et tu l'as fait mieux que moi...
    Si l'on parle d'Art et de technique de son Art... chacun réussit plus ou moins bien...
    Mais l'Art et création artistique... nous en avons tous une part...

    Et je dirais que notre plus belle création, c'est nous, notre vie ... Cette oeuvre fugitive disparaît avec nous...
    Salut les artistes!
     

  8. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    31
    Messages
    2 068
    Je ne suis pas d'accord avec ses thèses "démocratistes" de l'art. Justement, dans mon message j'ai fait le distinguo entre sensibilité (que tout le monde a) et virtuosité (rare). Certes il y a embryon de génie artistique (on ne peut pas comparer les dessins d'enfants à des oeuvres d'art : sauf dans l'esthétique de l'art brut) chez tous les Hommes, mais chez certains il péréclite avec la fin de l'enfance, chez d'autres il se développe. Je parle bien d'enfance et de fin d'enfance car à l'adolescence les jeux sont presque faits : une option artistique au lycée se choisit vers les 15 ans, donc les jeunes qui deviendront artistes auront déjà fait leur choix à ce moment là (sauf les autodidactes bien-sûr) - la réciproque et la généralisation ne sont pas vraies je le précise : des jeunes font ces options et ne deviennent pas artistes et d'autres le deviennent sans les faire.

    Vous semblez penser tous deux que le déclin des facultés artistiques à la fin de l'enfance est une contingence dûe à un manque de volonté de devenir artiste. A mon avis un enfant n'a pas la conscience de ce que tout ceci signifie : il n'y a pas de choix. Le déclin, l'absence de développement ("d'éveil") de ces facultés, de l'"esprit artiste" est causalement déterminé, ou disons dû au milieu (qui lui, certes, est une contingence). Une fois le génie né, pendant l'adolescence le jeune humain fait ses choix d'avenir... et cultive son don ou non.

    Cécile, tu sembles diviser la population entre musiciens amateurs et musiciens professionnels. Mais quid des gens qui n'ont jamais fait de musique, qui n'ont aucune oreille et encore moins de goût musical (goût au sens fort : faculté de juger esthétique : Kant)? Il y a des gens totalement non artistes, et des artistes plus ou moins maîtres de leur arts certes, et un autre classement, celui du talent ("maîtrise non technique"?).

    Du point de vue technique, je renverse la perspective de coco : la maîtrise technique, nous animaux outilleurs, nous pouvons tous l'avoir, avec entraînement et patience, et une dose d'habileté. Mais le côté créatif est vraiment l'affaire d'une petite "élite". C'est justement ça pour moi le vrai esprit artiste.

    Pour moi, du point de vue "créatif", être un peu inventif et original ne fait pas de soi un artiste. Un artiste au sens strict est pour moi quelqu'un qui laisse une création ou un projet de création esthétique ou formelle derrière lui - je dis au sens strict, car la métaphore de Bergson a pour moi un sens : nous sommes artiste de nos vies. Mais peu d'entres nous sont artistes d'art. Beaucoup sont des originaux, des bohèmes (BOBOS...), des excentriques, des extravagants, mais peu sont de véritables génies, virtuoses, etc, qui travaillent sur une oeuvre extérieure à leur existence que des autres pourront contempler. Ne pas confondre la silhouette de l'artiste et son véritable corps.

    Cordialement
    Neutrino
     

  9. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598
    Salut Neutrino,

    j'ai fait le distinguo entre sensibilité (que tout le monde a) et virtuosité (rare).
    Pour moi, la virtuosité, c'est uniquement la technique, donc c'est uniquement le boulot fourni. Ce qui fait l'artiste est sa sensibilité, et aussi la manière de transcender cette sensibilité en oeuvre.
    quid des gens qui n'ont jamais fait de musique, qui n'ont aucune oreille et encore moins de goût musical (goût au sens fort : faculté de juger esthétique : Kant)?
    Ce sont souvent des gens qui n'en ont pas eu la possibilité. Est-ce pour cela qui n'auraient aucun goût musical ? Quant à la faculté de juger esthétique ... bof, j'aime pas le mot "juger" en art, je préfère le mot "ressentir".

    Pour moi, du point de vue "créatif", être un peu inventif et original ne fait pas de soi un artiste.
    Le problème est toujours : où met-on la limite ? Il existe un continuum entre l'artiste du dimanche et le génie. Pourquoi mettre une classification, et dire "celui là est un artiste" et "celui-là n'en est pas un" ?

    Un artiste au sens strict est pour moi quelqu'un qui laisse une création ou un projet de création esthétique ou formelle derrière lui
    Donc, pour en revenir à la musique, tu considères qu'aucun interprète, même de génie, n'est un artiste ? Seuls les compositeurs seraient des artistes ?

    Il y a des gens totalement non artistes
    Comment peut-on en juger ?

    Cordialement,
     

  10. M. Kiwi Blanc-Jaune

    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Tout in haut d'min ch'terril
    Âge
    40
    Messages
    415
    Sensibilité (que je relierai à l'intuition), inventivité, profondeur, perfectionnisme, virtuosité technique, passion pour les sujets abordés, voire même marginalité, ne sont-elles pas les qualités qui font les génies scientifiques ? En clair, peut-on cantonner "l'esprit artistique" uniquement aux formes d'expressions communément reconnues comme artistiques telles que la sculpture, le dessin, etc ? Au même titre que le scientifique, l'artiste cherche à comprendre le monde qui l'entoure, ou se comprendre lui-même.

    Certaines personnes rares (et, oserai-je ajouter, précieuses) qui ont choisi la méthode dite scientifique pour étudier leur univers répondent aux profils que j'ai lus dans ce fil.
    Et puis il existe des "fonctionnaires" de l'art, dont le métier exige un certain niveau de créativité, et qui l'assument très bien, mais qui ne cherchent pas à sortir des conventions, que ce soit dans leur activité artistique ou dans leur vie en général.

    MKBJ, de retour dans le monde.
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-
     

  11. El Nano

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    sud est
    Messages
    34
    a la crainte d etre hors sujet je dirait que l artiste vibre comme une corde tendu entre son moi interieur et l univers qui l entoure , et c est sans doute pour cette raison que les genies ont souvent un mal etre .
    Van Gogh en est un example parfait
     

  12. John

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Localisation
    Nancy
    Messages
    52
    Citation Envoyé par Tesla


    Je pense que l'esprit d'artiste est un esprit qui se construit un monde libre et qui refuse que tout soit formules mathématiques.
    salut,
    Avant l'art baroque, les mathématiques étaient présentent dans l'art !!
    (Ex: le nombre d'or dans l'architecture, dans la peinture et certainement dans bien d'autres arts... )
    Même dans la musique clasique on retrouve les mathématiques et il y avait des musiciens qui étaient mathématicien en même temps.
     

  13. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    31
    Messages
    2 068
    D'ailleurs quand on regarde l'art classique en général, la question des proportions, de l'ordre, de l'équilibre est plus que central. Je vois peu de refus des formules puisque c'est une injection de la géométrie au centre de la création... mais le côté "construction d'un monde" y est présent, en effet.
    Neutrino
     

  14. acerfull

    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    214

    Re : L'esprit artiste

    Citation Envoyé par Neutrino
    Bonjour

    Voilà, je lance un fil sur le sujet:
    [b]Quels sont selon vous la définition d'un esprit artiste?
    Selon moi, le côté artistique d'une personne ce perçoit dans son attitude, dans sa personnalité. Selon mon vécu et mes expériences, le côté artistique d'une personne peut se réflété comme suit:

    - Ce sont souvent des personnes égocentriques de nature, qui ont ce sentiment d'être spéciales...
    - Ce sont des personnes souvent instables émotivements et très sensibles
    - Ce sont des personnes qui ont des idées contradictoires ou à caratère contraversé, pour s'assurer d'être entendu.
    - Ce sont des personnes avec une grande imagination (souvent abstrait)
    - Ces personnes ne pratiquent pas nécessairement l'art

    Ce sont ici quelques repères que j'ai développé avec mon expérience de vie pour reconnaitre un artiste dans l'âme.
     

  15. martini_bird

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    36
    Messages
    6 910

    Re : L'esprit artiste

    Bonsoir,

    je crois que la question de Neutrino
    Quels sont selon vous la définition d'un esprit artiste?
    est mal posée, ou plutôt mal formulée. En effet, que signifie l'expression "esprit artiste": ce n'est pas l'artiste, ce n'est pas l'art, ce n'est pas un fantôme de Picasso non plus; j'invite notre ami Neutrino à préciser ce qu'il baptise "artisticité".

    Car s'il s'agit du potentiel de créativité, nous en sommes tous doués. S'il s'agit, par contre de la création effective, il s'agit de l'artiste et de son oeuvre.

    Non vraiment, j'ai du mal à cerner le sens de ce néologisme particulièrement flou.

    Cordialement.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Qu'est ce que l'esprit?
    Par amine2684 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 32
    Dernier message: 12/11/2013, 17h02
  2. Real audio, comment mettre nom artiste ?
    Par Cornemuse dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2005, 22h19