Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Vitesse de cristallisation du calcaire.

  1. Mikael-1

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    14

    Question Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonjour à tous,

    Une question qui me trotte en tête depuis quelques jours, je vous l’expose : j’ai de l’eau qui coule d’un tuyau plastique (PVC) à un débit approximatif de à 0,7 litres par minutes.

    L’eau est "chaude" , entre 35 et 55°C. à l’embouchure du tuyau s’est formé de l’Aragonite par cristallisation du calcaire (déjà est-ce bien ça ? J'ai crus lire que l'aragonite se formait au delà de 30°C et le calcite en deçà, mais ma culture dans le domaine est limité).

    Cette cristallisation, d'une épaisseur de 2 à 6 mm est remonté de près de 40/45 mm le long de l’extérieur du tuyau et tous autour de lui :
    DSC_2341.JPG

    Avec ces données, est-il possible de déterminer combien de temps à t-il fallut au calcaire pour progresser sur cette distance et ainsi déterminer depuis combien de temps l’eau coule-t-elle (et en déduire son volume de fait).

    Qu’en pensez-vous ? Possible ??

    Merci par avance de vos aides !

    Mikaël

    -----

     


    • Publicité



  2. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 384

    Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonsoir,
    L'importance de ce dépôt dépend de la teneur en calcaire de ton eau, donc de sa dureté, dont tu ne parles pas. Et comment se fait-il que cette eau soit chaude ? Est-ce une source chaude naturelle ?
     

  3. Mikael-1

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    14

    Question Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonjour,

    Je suis confus, j'oublis la valeur essentiel et indispensable à cet exercice : le titre hydrotimétrique !

    Disons autours de 30 °fH.

    L'origine de cet écoulement est beaucoup plus triste qu'une source d'eau naturelle, il a pour origine une défaillance de soupape en aval d'une production d'Eau Chaude Sanitaire qui laisse donc partir de l'eau de ville réchauffée directement à l’égout depuis X mois (Année(s) ??). Je cherche un ordre de grandeur à X pour me faire une idée de l'eau perdue et du gaz brûlé pour rien, juste par négligence...

    Mikaël
     

  4. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 200

    Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonsoir

    J'ai bien peur que les calculs soient bien compliqués à faire et nécessitent la prise en compte d'autres paramètres ...

    Peut-être est-il plus simple de faire une mesure maintenant et de revenir une semaine ou un mois plus tard pour voir de combien ça a augmenter.
    Ensuite, une simple règle de trois fera l'affaire.

    Cordialement
     

  5. Mikael-1

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    14

    Exclamation Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonjour,

    Je vais essayer cette piste, mais j'ai peur que la progression soit négligeable en une semaine et infime en un mois.

    Je reviendrais exposer les résultats de mes mesures si j'arrive à obtenir quelques choses d'exploitable.

    Si d'ici là quelqu'un à d'autres idées de test ou de calcul, qu'il n'hésite pas !

    A plus tard !!!

    Mikaël
     


    • Publicité



  6. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 384

    Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonjour,
    Je ne suis même pas sûr qu'une règle de trois fera l'affaire. Rien ne dit que la croissance de ce dépôt de calcaire soit proportionnel au temps. Comme il s'est formé à l'extérieur du tube, on peut penser que ce dépôt se fasse relativement vite sur les premiers millimètres, et plus lentement par la suite. Il se peut aussi qu'il tende vers une valeur maximum.

    Ceci dit, si le but de ton travail est de calculer la quantité d'eau perdue et celle de gaz gaspillé, c'est bien plus simple de partir de tes 0.7 L perdus par minute, donc 42 litres par heure. Cela fait à peu près 1000 litres par jour.
    Pour chauffer 1000 kg d'eau de peut-être 10° à 45°C, il faut une quantité de chaleur Q valant :
    Q = C m Dt = 4185 J/kg · 1000 kg · 35° = 1.46 10^8 J = 146 MJ
    En admettant que le gaz ait un pouvoir calorifique de 44 MJ/kg, il faudra, pour chauffer cette eau perdue, consommer une quantité de gaz de 146/44 = 3.32 kg de gaz.
     

  7. Mikael-1

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    14

    Exclamation Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Merci pour la quantité de gaz, il ne me reste plus qu'à le multiplier par le rendement de la chaudière qui devrait être exécrable : ce sont deux chaudières de 300 kW, donc lorsqu'elle se lance juste pour l'ECS en été, je pense qu'il y a un rendement proche de 15%...

    Pour le calcaire, il y a effectivement un risque que sa cristallisation ralentisse à mesure qu'elle progresse, je vais croiser mon analyse avec les factures d'eau de l'immeuble, je vais essayer de récupérer les 5 ou 10 dernière années, j'imagine que 30 m3 de plus vont se voir sur une consommation, même si c'est un immeuble tertiaire de 3 500 m² avec 200 occupants.

    Mikaël
     

  8. Mikael-1

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    14

    Lightbulb Re : Vitesse de cristallisation du calcaire.

    Bonjour,

    voici les conclusions de mes relevés :
    Progression du calcaire (comparatif effectué avec un cliché datant de fin juillet) : négligeable (la progression est peut être bien arrivé à son quasi maximum).
    Analyses des factures d'eau : augmentation sensible des volumes consommés en septembre 2015 autours d'un mètre cube par jour, ce qui correspond au volume relevé de la fuite.

    donc la réponse à ma question final est autours de vingt-quatre mois soit plus de 700 mètres cube, mais ça ne répond pas à la question de progression du calcaire, car je ne sais pas si d'autres fuites n'ont pas eu lieux dans le passé ni si celle ci à bien eu un débit linéaire.

    Autre erreur, le titre hydrotimétrique était finalement de 21°f (je suis aller acheter un réactif pour être fixé).

    Fuite depuis réparé par la société de maintenance après avoir haussé la voix.

    Merci à tous pour l'aide.

    Mikaël
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Calcul de vitesse terminale en fonction de la vitesse moyenne et de la vitesse initiale
    Par Gotyai dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 20
    Dernier message: 16/08/2017, 15h14
  2. Cristallisation
    Par SophieA dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/11/2015, 14h31
  3. Vitesse de cristallisation dans les polymères
    Par kimbisca dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2015, 16h10
  4. La cristallisation.
    Par Weasley14 dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/03/2012, 21h14
  5. Cristallisation
    Par Nigtwish dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/10/2007, 16h09