Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 35

Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

  1. evrardo

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    2 949

    Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Bonjour à tous et à toutes,

    Avez vous des nouvelles de l'Ecat de Rossi, son réacteur à fusion froide qui devait révolutionner l'énergie dans le monde?
    Plus rien. Curieux pour une révolution en route.
    Certains affirment que ce sont les "lobbies" du pétrole, du nucléaire, qui empêchent son développement...

    * Rossi devait recevoir une aide sérieuse du géant Siemens. Mais cette entreprise a arrêté toute collaboration, lorsqu'un de leurs ingénieurs qui est allé étudier de plus près l'ECat, a découvert plusieurs erreurs dans les mesures.
    * Rossi s'est aussi empêtré dans ses explications: si son réacteur est vraiment une fusion, alors il produit des neutrons, ce qui rend impossible sa commercialisation chez des particuliers.
    * Certains ont calculé que l'appareil n'était pas rentable, entre le prix d'achat, le remplacement de la cartouche tous les 6 mois par un technicien, sa consommation d'électricité (car il consomme quand même), au final cela revient au cout du kwh que nous payons.
    * En octobre 2011, Rossi nous affirmait qu'il commercialiserait ses appareils dès octobre 2012. Toujours rien. Il y a eu des acheteurs, mais il ne veut pas révéler leur nom.
    * Ceux qui ont fouillé un peu l'histoire de l'inventeur, ont trouvé qu'il avait déjà escroqué le gouvernement italien avec son système de transformation de déchets ménagers en pétrole.
    Etc...


    Je voulais juste poster cette petite note pour remercier JPL, Obi76, Myoper de nous avoir expliqué pourquoi ce produit n'était qu'une simple réaction chimique, et même moins exothermique que d'autres déjà largement utilisées.


    Travaillez, prenez de la peine, c'est le fonds qui manque le moins.
     


    • Publicité



  2. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    52
    Messages
    16 236

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Bonjour,

    Merci pour cette synthèse de cette saga. Je me rappelle que tout au début j'étais aller consulter les brevets. Je les avais trouvé peu clair et il n'était pas possible de reproduire quelque chose sur cette base. Après, j'ai cessé de suivre l'affaire puisqu'il était impossible d'obtenir des informations complémentaires à la fois sérieuses et fiables.

    Pour répondre à ta question, non, je n'ai pas eut de nouvelles récentes.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  3. GillesH38a

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    11 906

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    IL y a un élément clair en défaveur de l'explication par fusion : c'est qu'une seule fusion produit des millions de fois plus d'énergie qu'une réaction chimique. Il est donc très improbable que si une fusion démarre, elle produise "juste par hasard" un flux de chaleur compatible avec celui d'une réaction chimique (puisqu'en gros l'appareil de Rossi ne faisait que faire bouillir de l'eau). Il faut pour ça un système de régulation bien au point , et on a vu à Fukushima que quand le système avait un bug, ça partait vite à la dérive. Quand il y a un évènement de surcriticité dans un mélange fissile, ça fait immédiatement exploser tout le bazar (la quantité d'énergie totale libérée n'est d'ailleurs pas énorme, comparable à une explosion chimique, puisque dès que le milieu commence à se disperser , ça s'arrête : c'est pour ça que fabriquer une vraie bombe nucléaire n'est pas si facile). Mais bref on ne voit pas dans l'appareil de Rossi où était le système de régulation qui empêchait son bazar de se désintégrer ou de se mettre à fondre , c'est très suspect ...
     

  4. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    12 406

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    C'est effectivement un problème, mais même les mesures n'ont jamais été vérifiées... je pense qu'il n'y avait pas plus de fusion nucléaire et de réaction chimique que dans ma baignoire...
    L'ouverture d'esprit ne se limite pas toujours à une fracture du crâne...
     

  5. lesapotres

    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Var
    Âge
    76
    Messages
    520

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Bonjour à Toutes et à Tous

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Je me rappelle que tout au début j'étais aller consulter les brevets.
    @ Deedee81 j'aimerais, comme toi, consulter les brevets .Pourrais-tu me dire comment faire? Merci beaucoup.

    Adesias
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles
     


    • Publicité



  6. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    52
    Messages
    16 236

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Citation Envoyé par lesapotres Voir le message
    j'aimerais, comme toi, consulter les brevets .Pourrais-tu me dire comment faire? Merci beaucoup.
    Il faut aller faire un tour sur le site des brevets car à l'époque les liens avaient été donnés sur usenet et je n'ai pas conservé trace ni des liens ni des échanges.

    J'ai déjà retrouvé ça via Wikipedia : http://worldwide.espacenet.com/publi...4A1&KC=A1&ND=1
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  7. GillesH38a

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    11 906

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    C'est effectivement un problème, mais même les mesures n'ont jamais été vérifiées... je pense qu'il n'y avait pas plus de fusion nucléaire et de réaction chimique que dans ma baignoire...
    vu que Rossi "préparait" son appareil en faisant passer un courant électrique avant, il est très probable qu'il y avait de l'hydrogène qui se formait et était adsorbé sur le nickel , et donc ensuite dégagement de chaleur quand il se recombinait (en gros il faisait peut etre un genre de gros accumulateur NiMH), mais effectivement les "mesures" de chaleur dégagée où il prétendait recueillir plus de chaleur que ce qu'il mettait était probablement foireuses..
     

  8. Xoxopixo

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Messages
    5 163

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Bonjour,

    concernant une eventuel effet, lié par exemple à une porosité du métal à l'hydrogène conjointement à une variation de sa dilatation sous l'effet d'une température, je reste pour ma part ouvert.
    Par contre l'industrialisation d'un procédé nécéssite en général que ce procédé soit compris.

    Ici, personne ne sait quel phénomène est en jeu ni si vraiment phénomène il y a.
    Si les effets ne sont pas apparents, l'e-Cat s'apparente finalement à une pile à combustibles.
    http://www.cea.fr/UserFiles/File/Ani.../Pile/pile.htm
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.
     

  9. MarioB

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Guingamp
    Âge
    57
    Messages
    555

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Il faut aller faire un tour sur le site des brevets car à l'époque les liens avaient été donnés sur usenet et je n'ai pas conservé trace ni des liens ni des échanges.

    J'ai déjà retrouvé ça via Wikipedia : http://worldwide.espacenet.com/publi...4A1&KC=A1&ND=1

    Bonjour Deedee81,

    quand on analyse le descriptif de l'invention dans le lien, on constate que le nickel est ferromagnétique et dans l'état d'une poudre compactée poreuse; dans les cavités de porosités du mono-hydrogène traverse sous pression, ce qui doit produire une accélération du moment magnétique de l'atome et l'apparition d'un aimantation conséquente du nickel voisin;

    on peut considérer alors l'atome de mono-hydrognène comme couplé au champ magnétique induit permanent avec son vecteur moment magnétique, dans lequel il circule dans un état quantique décrit par une équation aux valeurs propres de Schrodinger dans laquelle on a aussi un couplage de 2 spins qui sont celui de l'atome de monohydrognène et un spin pavant le champ magnétique coulombien.

    Ce couplage de spins va produire, quand les circonstances sont favorables, l'énergie suivante Ec = - 1/2 m . c . v = - 1/2 m . c . v . cos (v , c) !

    C'est cette énergie ou travail développée dans les cavités du nickel en poudre poreux compact, qui va faire l'essentiel du phénomène de ce réacteur; il est possible que cette énergie soit transformée en chaleur et température, donc caractérisant une réaction exothermique (assez puissante) de quelques kev (quand elle est bien paramétrée et controlée)!

    Mais en aucun cas il ne s'agit de fusion froide dans cette invention; je ne veux pas dire pour autant que la fusion froide est impossible entre les noyaux de atomes de mono-hydrogène car il s'agit d'un autre phénomène faisant intervenir un champ électromagnétique externe avec un couplage de spins dont l'énergie négative peut atténuer celle de répulsion coulombienne, mais c'est une autre histoire avec le point commun de remplir les cavités d'un métal de noyaux d'éléments fusibles.

    Au revoir
     

  10. roro222

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Chez moi
    Messages
    801

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ............ Il faut pour ça un système de régulation bien au point ...............Mais bref on ne voit pas dans l'appareil de Rossi où était le système de régulation qui empêchait son bazar de se désintégrer ou de se mettre à fondre , c'est très suspect ...
    Bonjour
    Peut être que:
    Le contrôle du système. Nous pourrions craindre un emballement avec une élévation de la température incontrôlée. Hé bien non. Si la température s'élève trop, les particules de nickel vont commencer à fondrent. Donc le maillage va se déstructurer et les conditions bénéfiques s'amenuiser, les réactions de choc vont diminuer et la température chuter. La température chutant les grains vont se recristalliser et les réactions vont reprendre. Nous en déduisons donc que le système peut s'auto contrôler.
    Tiré de là
    LE DEBAT DE LA SEMAINE 16/12/05 : la fusion froide
     

  11. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    12 406

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Ha bah oui ça doit être ça... en fait ça marche tellement bien qu'on préfère que ça ne marche pas. J'en aurai vu des trucs ridicules mais alors là on touche le fond...
    L'ouverture d'esprit ne se limite pas toujours à une fracture du crâne...
     

  12. roro222

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Chez moi
    Messages
    801

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Ha bah oui ça doit être ça... en fait ça marche tellement bien qu'on préfère que ça ne marche pas. J'en aurai vu des trucs ridicules mais alors là on touche le fond...
    Ho, tu a certainement raison, mais il faut bien animer la conversation et satisfaire les interrogations de gillesh38.
    Mais quoi-que, on sait jamais. De toute façon, même si il y a rien a en tirer de ce sytème, il y a bien une explication à ce dégagement d'énergie.
     

  13. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    12 406

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Y en a t il un déjà ? Et si oui, alors il y a forcément une explication
    L'ouverture d'esprit ne se limite pas toujours à une fracture du crâne...
     

  14. evrardo

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    2 949

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    Ce n'est qu'une machine à vapeur un peu différente des autres.
    Idem, les ZIter, Zmachine et autres ne sont que des bouilloires modernes.
    Il y aura un progrès réel, une révolution, quand on saura produire de l'énergie, autrement qu'avec la vapeur.
    Travaillez, prenez de la peine, c'est le fonds qui manque le moins.
     

  15. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Banlieue bordelaise
    Messages
    54 279

    Re : Mais où en est l'E-Cat et la fusion froide de Rossi?

    On sait produire de l'énergie de diverses manières. Tu confonds production d'énergie et utilisation de cette énergie pour la transformer en une forme plus commode.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. La fusion froide
    Par lukarson dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 30/06/2012, 23h41
  2. Du nouveau sur l'E-Cat.
    Par evrardo dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2012, 16h44
  3. E-cat de Rossi
    Par Arapède dans le forum Physique
    Réponses: 58
    Dernier message: 14/02/2012, 18h19
  4. Désolé, mais ni géologie ni cat-nat ! mais cata quand même
    Par varioflux dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/04/2009, 19h53

Les tags pour cette discussion