Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 17

le "Joule thief" .... ?

  1. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    le "Joule thief" .... ?

    Salut

    Je me pose une question à propos des "Joule thief"... J'en ai réalisé un, et j'aimerais bien savoir comment ca marche exactement. J'ai tenté de traduire, ca me donne "le voleur de joule", et, rien d'intéressant par là ...

    On m'a parlé d'induction, mais, il me semblais que induction sous entendait courant alternatif... ca me parait bizare.

    Donc, pour en revenir à mon montage, réalisé à partir d'un lien qu' Alex.com m'avait filé, aux bornes de ma led, j'ai la meme tensiuon qu'en entrée : 1.4 V... mais celle ci nécessite 3V pour s'allumer, mais elle brille quand meme... d'ou mon désapointement !

    auriez vous des infos là dessu ?

    Le site :

    http://www.emanator.demon.co.uk/bigclive/joule.htm
    le shéma :


    merci ++ Tix.

    -----

     


    • Publicité



  2. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : le "Joule thief" .... ?

    ca ne sert a rin de mesurer la tension sur la led avec un voltmetre : il n'y a qu'un oscilloscope qui te montrera se qui se passe

    tu as fais une bonne petite alim a decoupage
     

  3. DAUDET78

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    74
    Messages
    63 510

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Ton oscillateur n'oscille pas. Bobine inversée ?
    Bonjour et au revoir .... a remettre en début et en fin de réponse
     

  4. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : le "Joule thief" .... ?

    le montage est simple et on peut le simuler par l'imagination

    au depart le transistor conduit un peu : cela met une tension dans la bobine par effet de transformateur le bobinage de la base augmente encore le courant de base

    le courant dans la bobine du collecteur augmente en accumulant de l'energie dans le transfo

    le courant dans la bobine du collecteur augmente jusqu'a saturation du transfo

    quand le transfo sature la tension du bobinage de base diminue : le courant de base diminue : le transistor conduit moins : la tension dans le bobinage collecteur diminue encore plus : l'effet est cumulatif jusqu'a ce que le transistor ne conduise plus du tout : la tension dans les bobinages s'inverse completement : le bobinage de collecteur fait la tension qu'il faut pour faire passer du courant dans la led

    donc maintenant l'energie accumulé dans le transfo se decharge dans la led

    tans que la decharge continue la tension dans le bobinage de base empeche le transistor de conduire

    quand la decharge est finie la tension dans le transfo s'anule : le courant de base passe et le cycle recommance

    c'est les caracteristique du transfo qui determinent la puissance envoyé dans la led : en general il faut un circuit ferrite a entrefer : on peut regler facilement la puissance en mettant une cale plus ou moins epaisse pour ajuster l'entrefer

    avec un tore il n'y a pas d'entrefer la puissance va dependre entierement de la permeabilité de la ferrite qui est tres variable

    si c'est le transistor qui sature le premier c'est encore pire on ne peut pas compter sur le gain d'un transistor pour reguler une puissance
     

  5. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    Re : le "Joule thief" .... ?

    ah, merci pour vos réponses !

    il ya donc bien oscillation. je me fourvoyais depuis le début !
    je comprends un peu mieux.
    Je vais prendre l'oscillo pour voir comment ca se passe au "point à point". merci encore !

    ++ Tix.
     


    • Publicité



  6. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Donc, pour en revenir à mon montage, réalisé à partir d'un lien qu' Alex.com m'avait filé, aux bornes de ma led, j'ai la meme tensiuon qu'en entrée : 1.4 V... mais celle ci nécessite 3V pour s'allumer, mais elle brille quand meme... d'ou mon désapointement !
    c'est la premiere fois que je vois quelqu'un desapointé parce que ca marche

    c'est tellement souvent le contraire...
     

  7. Tix

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    france
    Messages
    1 515

    Re : le "Joule thief" .... ?

    bah, charlot 16, certes, c'est un point de vue... mais, bricoller sans comprendre, c'est une attitude stérile
     

  8. invite14532198711
    Invité

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Salut,

    oui oui, bricoler sans comprendre c'est comme conduire sans savoir où on va : ça sert à rien

    dans le cas de ce "voleur de joule" (terme peu adapté en faite, rien ne se créé, tout se transforme...), la puissance est liée à l'energie accumulée dans la self primaire durant le t-on du transistor, autant dire assez peu, seulement de quoi faire clairer une LED. la LED étant la diode de redressement du switcher.


    il ne faut perdre de vue qu'une LED reste avant tout et surtout qu'une vulgaire diode. le montage ne fonctionne globalement qu'avec une diode, seul composant présentant une tension d'avalanche combinée à une resistance dynamique faible (tension Vforward de la LED ici).

    pour imager, c'est un peu comme les bobines de relais : à la coupure du courant de la bobine, un pic de tension inverse de celle d'alim de la bobine est donné (restitution de l'energie enmagasiné), c'est pour cela qu'on place une diode de roue libre, pour evacuer cette transitoire de decharge, là, grossierement c'est la LED qui effectue cette opération.

    en théorie la tension delivrée n'est pas limitée, et peut vite augmenter dangereusement pour claquer des composants environant. (un relais 12V peut largement atteindre les 250V). seul le niveu d'energie accumuler defini le courant possible (et la tension par conséquant). avec ce montage on peut se faire à moindre cout un petit booster (de faible puissance) en plaçant une simple diode de redressement, un condensateur puis la charge à la place de la LED.

    l'astuce de ce montage est juste l'auto-oscillation par couplage avec un autre bobinage relié à l'élément commutant (transistor). on obtient donc un parfait flyback auto oscillant.

    gloire au transfo !
     

  9. altru

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    3

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Bonjour,

    Je ne sais pas si quelqu'un suit encore cette discussion mais l'un d'entre vous aurait-il un modèle pspice d'un joule thief?

    Merci
     

  10. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Il n'y a pas de "modèle Pspice": il faut le modéliser soi-même. Voici un exemple (un peu plus évolué, et sous LTspice, mais ça donne une idée):
    [Terminé] Convertisseur ultra-basse tension
    Le plus difficile est d'incorporer les propriétés magnétiques (non-linéaires) du matériau du noyau, qui jouent généralement un rôle prépondérant dans le fonctionnement de ce type de convertisseur.
    Mais même sans ça, on arrive à simuler grossièrement le fonctionnement.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  11. altru

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    3

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Merci Tropique.
    J'ai dû merdouiller quelque part...
    où, s'il te plait?
    Fichiers attachés
     

  12. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Tu as oublié de coupler L2 et L3 (K1 L2 L3 1).
    Attention que que même si ça oscille, c'est une simulation linéaire (comme si les selfs étaient à air). En réalité, le fonctionnement est assez différent, parce que c'est la saturation de la ferrite qui détermine le Ton.
    Pour faire des simulations plus réalistes, il faudrait prendre des modèles de composants réels, chez Würth ou Coilcraft p.ex.
    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  13. altru

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    3

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Bien vu Tropique!
    Merci de ton aide.
    ++
     

  14. blackspirit81

    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    1

    Re : le "Joule thief" .... ?

    bonsoir a tous

    je suis nouveau dans le monde de l electronique mais je suis tres curieux et j aime apprendre donc , j aimerais comprendre le fonctionnement du joule thief .
    une petite question avant tout si on croise les boucles pendent l embobinage de la tore de ferrite ca ne marche pas?
     

  15. osho.tseu

    Date d'inscription
    janvier 2012
    Messages
    1

    Re : le "Joule thief" .... ?

    Le joule thief est un petit élévateur de tension à couplage magnétique.
    On mesure en moyenne 1,4V sur la DEL, mais si on regarde avec un oscillo, on voit que la tension (de 3V environ pour une DEL blanche) est découpée avec un rapport cyclique de 1/2, d'où l'illusion d'un phénomène "magique"...
    Le rendement d'un tel système ne devrait pas dépasser les 80 à 85% je pense, suivant le type de transistor utilisé. On gagnerait surement en redement par l'emploi d'un MOSFET de type BS170 ou BSS100...
    Bien à vous ...
    OT
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 23h12
  2. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 11h26