Discussion fermée
Page 9 sur 9 PremièrePremière 9
Affichage des résultats 241 à 264 sur 264

Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

  1. #241
    Démostène

    Cool Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    ...
    Parcequ'en deçà de 0.9%, c'est à eux de s'en charger.
    .
    Salut,
    Te rends-tu compte de ce que tu écris ?
    Comment fais-tu pour quantifier AVANT la récolte quelle va être la contamination du champ bio ?
    Ou alors, c'est comme tu l'as écrit précédement " ils peuvent toujours faire un procès après " ou qq chose du genre....
    Lamentable...


    @+

    -----

    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  2. Publicité
  3. #242
    Larondass

    Unhappy Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    salut à Ryuujin , Démostène , ossau et Re à Listo.

    Je suis d'accord avec Démostène sur la derniere question : lamentable parce que un champs bio avec 0,9°/°d'OGM :c'est tout sauf un champ BIO !! et comment veut tu qu'ils s'en chargent d'enlever ce pourcentage en trop c'est pas le tout de faire hop et c'est partie !
    Aussi dis tu , Ryuujin que cela va se regler en un simple petit procés .
    Imagine toi un peu que ferait une petit agriculteur BIO face à une firme multinational comme Monsento !c'est nous prendre pour des c...

    Et au fait quand je te relie tu me dit clairement que les agriculteurs d'amerique du sud dont je parlais n'ont pas ete forcé : tu me prend pour qui a dire qu'ils l'ont fait de plein droit.
    Je sais ce que je dit quand même :si avec tes reponses à tous , tu remet en cause tout ce qui est dit sur le forum alors sa ne servirai à rien d'enoncer des phrases qui , de toutes facon serai remi en cause tout en n'avencant pas d'un poil dans le sujet.
    Oui au débat mais non à sa . Repond à ce que tu est sûr d'être faux.
    Je te dit sa bien que je suis asser nouveau.

  4. #243
    Garion

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    En l'état des choses, il existe des OGM qu'on peut légalement cultiver en France, et ces OGM ont des acheteurs.
    On en revient au premier problème : de quel droit voudrais-tu empêcher ces agriculteurs d'en cultiver alors que ces plantes sont homologuées, et qu'elles ont des acheteurs et cie ?
    Parceque du fait de la contamination (qui est maintenant un fait avéré), cultiver un OGM en plein air revient à interdire la majorité de la population a avoir droit à des produits non OGM.

    Et Monsanto ne peut donc attaquer que ceux qui cherchent intentionnellement à copier la technique brevetée.
    Hélas, on est loin de la vérité. Mosanto dépense 10 M$ annuellement pour poursuivre les agriculteurs dont les champs ont été contaminés par leurs OGM pour violation de brevet. Plus de 90 procès ont déjà été menés.

    L'exemple de Percy Schmeiser qui doit payer 175 000 dollars en dommages car son champ a été contaminé est célèbre car c'est un des rares qui est déterminé à se battre (il a déjà dépensé plus de 200 000 $ en procédure).

  5. #244
    Ryuujin

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Te rends-tu compte de ce que tu écris ?
    Comment fais-tu pour quantifier AVANT la récolte quelle va être la contamination du champ bio ?
    Pas besoin de quantifier à priori : il suffit de mettre des haies, voire des marges de sécurité de façon préventive, cad de faire ce que les agriculteurs bio réclament aux autres.
    Pour rappel : en paysage fermé, les flux de pollen sont extrèmement réduits.


    lamentable parce que un champs bio avec 0,9°/°d'OGM :c'est tout sauf un champ BIO !!
    Bah voyons, et pourquoi donc ?
    qui décide de ce qu'est un champs bio ?

    Il ne tient qu'au lobby "bio" de revoir ses exigences de façon à accepter un minimum de conciliation.
    Si le bio veut jouer aux martyrs, cela risque fort de bien marcher, mais je doute que ce soit dans l'intérêt de qui que ce soit, et surtout pas des agriculteurs bio.


    et comment veut tu qu'ils s'en chargent d'enlever ce pourcentage en trop c'est pas le tout de faire hop et c'est partie !
    déjà dit je ne sais combien de fois : il faut faire l'effort de lire.
    En plantant des haies et cie par exemple.


    Imagine toi un peu que ferait une petit agriculteur BIO face à une firme multinational comme Monsento !
    quel rapport avec Monsanto ?
    On parle d'agriculteurs, pas de producteur de semences.
    S'il devait y avoir un procès dans ce cadre, ce serait contre le voisin qui cultive OGM.

    Ceci dit, je vais me répéter encore une fois :
    Aucun préjudice n'a pu être mis en évidence pour des pourcentages d'OGM en deçà de 0.9% dans un champs ( et encore, c'est une limite très basse qui permet même de s'assurer de l'absence de préjudice ).

    S'il n'y a pas de préjudice, il n'y a AUCUN motif de plainte ; si les agriculteurs bio ne peuvent pas blairer leur voisin sans rien avoir de concrêt à leur reprocher, qu'ils prennent leur mal en patience, ou qu'ils plantent une haie.
    Ils n'ont absolument pas le droit de demander à leur voisin de foutre le camps sous prétexte qu'ils ne l'aiment pas.


    Que diriez-vous si les agriculteurs en conventionnels décidaient de ne plus supporter le pollen des exploitations bio, et réclamaient que les agriculteurs bio se débrouillent pour garder leur pollen dans leur champs ?!?
    Vous trouveriez ça ridicule ?

    Et bien c'est exactement la même chose.

    Cela fait plus de 500 ans qu'une multitude de variétés différentes cohabitent et échangent quelques dizièmes de pourcents de pollen sans qu'il n'y ait eu aucun heurt, il n'y a aucune raison que cela change.

    Si les agriculteurs bio veulent du 0%, qu'ils nous démontrent que moins de 0.9% d'OGM leur est réellement nuisible, ou qu'ils se débrouillent par leur propres moyens, avec leurs propres fonds.
    Il n'y a AUCUNE raison que leurs voisins doivent céder à leur lubie.


    Et au fait quand je te relie tu me dit clairement que les agriculteurs d'amerique du sud dont je parlais n'ont pas ete forcé : tu me prend pour qui a dire qu'ils l'ont fait de plein droit.
    Je sais ce que je dit quand même
    Et bien moi, j'en doute, et rien ne m'obligera à te croire sur parole.


    tu remet en cause tout ce qui est dit sur le forum alors sa ne servirai à rien d'enoncer des phrases qui , de toutes facon serai remi en cause tout en n'avencant pas d'un poil dans le sujet.
    Et bien voilà : tu viens de découvrir l'intérêt d'une réelle argumentation, avec de vrais arguments, de vraies sources etc...
    Si on devait prendre pour argent comptant tout ce que les gens viennent nous raconter, on aurait pas fini...


    Parceque du fait de la contamination (qui est maintenant un fait avéré), cultiver un OGM en plein air revient à interdire la majorité de la population a avoir droit à des produits non OGM.
    Faux.
    Un produit qui contient moins de 0.9% est un produit non-OGM.


    Hélas, on est loin de la vérité. Mosanto dépense 10 M$ annuellement pour poursuivre les agriculteurs dont les champs ont été contaminés par leurs OGM pour violation de brevet. Plus de 90 procès ont déjà été menés.

    L'exemple de Percy Schmeiser qui doit payer 175 000 dollars en dommages car son champ a été contaminé est célèbre car c'est un des rares qui est déterminé à se battre (il a déjà dépensé plus de 200 000 $ en procédure).
    Lis donc les posts des autres : http://forums.futura-sciences.com/post1273304-235.html
    Listo vient de t'expliquer que si Monsanto a pu attaquer cet agriculteur, et gagner, c'est parceque :
    1) son champs ne contenait pas quelques pourcents d'OGM, mais plus de 95% !!! et là, il ne faut quand même pas prendre les gens pour des cons : 95% d'OGM par accident, ça relève du miracle...
    2) Percy Schmeiser a avoué lors de son procès avoir intentionellement sélectionné parmis ses champs les plants de colza résistants au glyphosate, cad ceux permettant de bénéficier de la technologie mise au point par Monsanto.

  6. #245
    Larondass

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Re

    Exactement Garion , je ne pense pas que France 2 nous est bichoner un reportage truqué à 100 pour cent ,il faut dire que sa reste une chaine publique et non privée donc avec moins de contrats sous les bras. je ne crois pas que Monsento soit la multinational model et comme je l'ai dit , que peut faire un petit agriculteur Bio face à Monsento...l'evidence est flagrante et je ne peux pas m'imaginer que Monsento ne profite pas largement de ce fait .Il est trop facile de demontrer que la vérité n'est pas ; il est 2 fois plus dure de demontré qu'elle l'ai avec certitude dans cette histoire puisque les faits sont enfoncé si profondement sous la corruption et la magouille.
    Je peux le démontrer en disant que : Est il normale ou plutot avez vous deja eu un pied de mais OGM ou non poussé à votre porte ??

    Ou encore:

    Demandez vous la somme des benefices de Monsento comparé à celle d'un agriculteur bio en particulier .

    Il suffit de repondre à ces deux questions ultra évidente pour pouvoir prétendre que la faute n'est pas de l'agriculteur mais de Monsento ou d'autres F.M.N.*

    Et en ce cas, il serai possible de s'imaginer que des riques écologiques émanent des OGM industrielles produient de maniére intensive puisqu'ils prennent la place d'autres cultures.

    (M.N=multi national*)

    Puisqu'on me dit que la 2 n'est pas une bonne source,je n'en parlerai plus si on peut me le prouver concretement et simplement.

  7. #246
    Ryuujin

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Exactement Garion , je ne pense pas que France 2 nous est bichoner un reportage truqué à 100 pour cent ,il faut dire que sa reste une chaine publique et non privée donc avec moins de contrats sous les bras.
    Et bien pourtant, c'est le cas : cf les posts de Listo, et notamment cet article :
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article707

    Comment une chaine publique peut en arriver là ?
    Simple :
    - incompétence des journaliste. Aucun n'a reçu une formation scientifique correcte, et aucun n'a même les informations nécessaires à la conception d'un vrai reportage. Les sources "d'informations" sont en fait des associations anti-OGM spécialisées dans la "com" et le "lobbying", cad grosso-modo dans la propagande ; cf Greenpeace. PAS UNE SEULE ETUDE N'EST CITEE DANS TOUT LE REPORTAGE !!! cad que les journalistes qui l'ont concu n'ont même pas pris la peine d'aller lire les résultats des recherches sur le sujet, ou de contacter un chercheur qui travaille sur ce sujet.
    - nécessité de sensationnel. Pour faire un "reportage" qui se vend bien, il faut faire peur. Quitte à raconter n'importe quoi.


    je ne crois pas que Monsento soit la multinational model et comme je l'ai dit , que peut faire un petit agriculteur Bio face à Monsento
    Lis donc un peu ce qu'on te dis stp.
    Les agriculteurs bio ne sont pas façe à Monsanto, mais face à d'AUTRES AGRICULTEURS qui ont choisi de cultiver bio.
    Monsanto ne serait rien si elle n'avait pas de clients.


    Il est trop facile de demontrer que la vérité n'est pas ; il est 2 fois plus dure de demontré qu'elle l'ai avec certitude dans cette histoire puisque les faits sont enfoncé si profondement sous la corruption et la magouille.
    Je peux le démontrer en disant que : Est il normale ou plutot avez vous deja eu un pied de mais OGM ou non poussé à votre porte ??
    charabia sans aucun sens.
    Au passage : seule la vérité est démontrable.


    Demandez vous la somme des benefices de Monsento comparé à celle d'un agriculteur bio en particulier .
    Pourquoi faire une comparaison qui n'a aucun sens ? un agriculteur,c 'est une personne. Monsanto, c'est toute une entreprise.

    Compare donc plutôt Monsanto avec toute la filière bio...et tu auras une grosse surprise.
    Monsanto n'est qu'une PETITE multinationale, et les OGM ne sont qu'un faible pourcentage de leurs activités. On ne le rappelle pas assez souvent.

    Ceci dit : celui qui est en tord est celui qui a enfreint la loi.
    en l'occurence, l'agriculteur bio qui a cru pouvoir gruger Monsanto en contournant son brevet via une sélection sur son champs.

  8. #247
    Gunman

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Pour illustration, 0.9% ça fait un grain de maïs OGM pour plus de 111 grains non OGM...

  9. #248
    fauquemberg

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    pour moi une pomme sans traitement serait meilleure. il suffit d'accepter d'acheter une pomme non standardiseé, pas toujours parfaite, de respecter les saisons, une autre façon de vivre. ne pas oublier que ces traitement ont aussi un impact sur notre santé et celle de nos enfants.

  10. #249
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    +++++

    Bonsoir,

    Pour illustration, 0.9% ça fait un grain de maïs OGM pour plus de 111 grains non OGM...
    Heu une graine sur mille cela fait mieux.

    Ou un gramme sur mille gramme, équivalent à un kilos.

    Poua j'étais au SPACE de Rennes (grenelle agricole) les OGM ont toutes leurs places.

    Quand j'ouvre une boite de maîs NON étiqueter OGM ce n'est pas pour cela que je ne mange pas une assiète Non assujéti à être étiqueter OGM.

    Bonsoir, he bonjour,

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  11. #250
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    ++++

    RE

    pour moi une pomme sans traitement serait meilleure.
    Une pomme avec un ver c'est savoir ce que l'on mange. Une pomme sans ver ce n'est plus savoir ce que l'on mange. S'il n'y a plus de vers aujourd'hui on ne sait donc ce que l'on mange. De la biodiversité ou de la non biodiversité, chacun sont choix.

    a +

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  12. #251
    Gunman

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Citation Envoyé par httchristian.grasland.fre Voir le message
    Heu une graine sur mille cela fait mieux.

    Ou un gramme sur mille gramme, équivalent à un kilos.
    Ce serait plutôt 0,1% dans ce cas

  13. #252
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    ++++

    Bonjour,

    Ce serait plutôt 0,1% dans ce cas
    Très bon calcul

    On multipli par 9 donc pour 0.9%

    Donc une boite de maïs de 1 kilos il faut plus de 9 grammes pour la rendre OGM

    Admettons 2000 graines de maïs dans une boite. Etiquetage à partir de 18 graines de maïs.

    Si vous partager ce produit au restaurant. Les 18 graines de maïs GM vont se partagé dans les assiètes alléatoirement. Cela impose aux restaurateurs d'étiqueter leurs assiètes. Après analyse bien sur!

    Une question: Est ce que l'on mange une assiète NON-OGM sans l'étiquetage?

    Merci

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  14. #253
    Démostène

    Question Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    ...
    charabia sans aucun sens.

    Lis donc un peu ce qu'on te dis stp.
    Les agriculteurs bio ne sont pas façe à Monsanto, mais face à d'AUTRES AGRICULTEURS qui ont choisi de cultiver (1) bio.
    Monsanto ne serait rien si elle n'avait pas de clients.

    Ceci dit : celui qui est en tord est celui qui a enfreint la loi.
    en l'occurence, l'agriculteur (2) bio qui a cru pouvoir gruger Monsanto en contournant son brevet via une sélection sur son champs.
    Salut,
    pas de politique svp
    (1) tu n'aurais pas oublié un petit "non" ?
    (2) tu n'aurais pas ajouté un petit "bio" en trop ?
    A force de taper sur le bio et ses revendications, tu fini par te mélanger les pinceaux, soit plus attentif

    Tu parles de haies et de distance de dispersion des pollens, je constate pour ma part qu'il arrive que les voitures ici à Bruxelles soient recouverte d'une fine pélicule de poussière rouge qui s'est révélé en fait être du sable provenant du...... sahara !! étonnant, non? pourtant c'est plus dense que du pollen de maïs.
    Comme tu as fait une étude ( enfin, je crois l'avoir lu dans un de tes posts) sur la conservation des pollens, combien de temps le pollen de maïs reste-t-il "vivant" et fonctionnel dans la nature ?
    @+
    Dernière modification par yves25 ; 14/09/2007 à 12h38.
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  15. #254
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    ETUDE DE LA LONGEVITE DU POLLEN DE COLZA SOUMIS A DIFFERENTES CONDITIONS DE TEMPERATURE ET D’HYGROMETRIE

    JACQUELINE PIERRE
    UMR INRA/ENSAR, BiO3P, BP 35327, 35653 Le Rheu cedex
    Michel RENARD
    UMR Amélioration des plantes et biotechnologies végétales, BP 35327, 35653 Le Rheu cedex


    Résumé

    Du pollen de colza a été soumis à 4 conditions de température et d’hygrométrie (conditions extérieures ; 20°C et HR 60% ; 20°C et HR 40% ; 3 à 5°C. et HR variable de 40 à 95%) pendant une durée de 0 à 15 jours. Sa viabilité a été mesurée par un test de coloration au TTC (Triphényl tétrazolium chloride). Les résultats montrent que la viabilité du pollen décroît très rapidement au bout de huit jours. C’est en conditions extérieures que la longévité est la plus courte (taux de viabilité de 9% à 8 jours). Les conditions les plus conservatrices sont celles correspondant à une faible température même lorsque l’hygrométrie peut être très élevée. Dans tous les cas, la longévité ne dépasse pas 15 jours. Les test de viabilité étant réputés peu fiables, l’étude de la longévité a été complétée par un test du pouvoir fécondant du pollen sur fleur mâle-stériles coupées maintenues en culture. Malgré les difficultés de mise en œuvre de ce dernier test, les résultats obtenu sont conformes au test de viabilité par coloration : la durée de vie du pollen de colza n’excède pas 15 jours.
    Ces résultats amènent deux conclusions. La première est d’ordre technique : le test TTC de viabilité, simple et rapide, donne une bonne estimation du pouvoir fécondant effectif du colza. La seconde concerne les risques de dispersion de pollen par le vent sur de longues distances : le pollen une fois mis en suspension dans les couches supérieures de l’atmosphère où la température est faible et l’hygrométrie très variable conserve son pouvoir fécondant suffisamment longtemps pour subir sans dommage un transport atmosphérique durant plusieurs jours.
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  16. #255
    Ryuujin

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    je passe sur les délires divers et hors-sujet.

    Tu parles de haies et de distance de dispersion des pollens, je constate pour ma part qu'il arrive que les voitures ici à Bruxelles soient recouverte d'une fine pélicule de poussière rouge qui s'est révélé en fait être du sable provenant du...... sahara !! étonnant, non? pourtant c'est plus dense que du pollen de maïs.
    Ne t'as t'on jamais dit que le Sahara est assez pauvre en bocage ?
    contacte donc les chercheurs de l'ANR OGM ; ils étudient précisément deux types de paysages, un ouvert, et un plutôt fermé.


    Rappel au passage, la loi tolérant les 0.9% est passée contre l'avis des députés européens, imposée par les ministres de l'agriculture.
    Les députés sont pourtant les représentants du peuple...
    En effet, et lorsque "le peuple" n'est pas apte à prendre une décision, elle est prise en aval en attendant qu'il en soit capable.
    Ceci dit, cette nouvelle règlementation est bien passée par le parlement européen.


    ETUDE DE LA LONGEVITE DU POLLEN DE COLZA SOUMIS A DIFFERENTES CONDITIONS DE TEMPERATURE ET D’HYGROMETRIE
    J'ai étudié précisément cet aspect, avec l'aide de Jacqueline Pierre, sur 20 jours, avec 3 tests différents ( TTC, FCR et test de germination, avec protocoles modifiés pour l'occasion ), et trois niveaux de température différentes ( 20°C, 4°C et congélation ) pour des HR faibles (comprises entre 10 et 15%). Je retombe grosso-modo sur les mêmes conclusions avec mine de rien une viabilité qui chute allègrement de 50% avant de se stabiliser à basse température et HR faible.
    Par contre, l'exposition à des HR très faibles diminue le taux de germination du pollen.

    Et ceci dit, sans replacer tout ça dans son contexte, ça ne nous apprends pas grand chose par rapport aux OGM ; que le pollen puisse rester viable sur de long laps de temps dans l'atmosphère est une chose, mais et ensuite ?

  17. #256
    ossau

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    """""""Ne t'as t'on jamais dit que le Sahara est assez pauvre en bocage ?
    contacte donc les chercheurs de l'ANR OGM ; ils étudient précisément deux types de paysages, un ouvert, et un plutôt fermé."""""""""
    le même genre d'expérience a été fait dans les Landes (33) . un avion "renifleur" survolant les champs de maïs à plusieurs centaines de metres d'altitude. et à cette hauteur du pollen de maïs dixit " lourd comme du plomb" avait été piégé.

  18. #257
    Ryuujin

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    le même genre d'expérience a été fait dans les Landes (33) . un avion "renifleur" survolant les champs de maïs à plusieurs centaines de metres d'altitude. et à cette hauteur du pollen de maïs dixit " lourd comme du plomb" avait été piégé.
    Oui, et ? Terminez donc votre raisonnement.
    cela ne nous renseigne absolument en rien sur le pourcentage de fécondation croisée OGM/non-OGM ; ce pollen peut très bien n'être présent qu'en faible quantité, ne plus être viable lorsqu'il retombe, retomber ailleurs que sur du maïs etc...etc...

  19. #258
    ossau

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    mes propos suffisent par eux mêmes

    le fait de déclarer par monts et par vaux que le pollen est tres lourd et que 50 metres suffisent à isoler les ogm est une fumisterie.
    or c'est un argument massue des pros ogm. on l'a entendu maintes et maintes fois lors de réunions. Même si la faculté germinative en temps du maïs est faible, le fait qu'il puisse monter à plusieurs centaines de mètres lui donne la faculté de parcourir d'assez longues distances avant de retomber en gardant ses propriétés.

  20. #259
    Ryuujin

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Mais lis donc ce qu'on te dis !

    je répète :

    Oui, et ? Terminez donc votre raisonnement.
    cela ne nous renseigne absolument en rien sur le pourcentage de fécondation croisée OGM/non-OGM ; ce pollen peut très bien n'être présent qu'en faible quantité, ne plus être viable lorsqu'il retombe, retomber ailleurs que sur du maïs etc...etc...
    Isoler les populations, ce n'est pas empêcher le moindre flux de pollen entre les deux champs.
    C'est s'assurer qu'il n'y ait pas d'échange CONSEQUENT entre les deux populations.

    Qu'il y ait un grain de pollen fécondant OGM sur mille, qu'un grain de pollen OGM solitaire fasse 100km si ça lui plait pour tomber sur un stigmate, on s'en cale comme de la première vérole d'Obispo ; ce n'est pas ça qui fait que deux populations ne sont pas isolées.

    Je rappelle que la limite a été fixée à 0.9%.
    Après, ce qui est en dessous...

  21. #260
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    +++++

    -----Message d'origine-----
    De : RNSA [mailto:rnsa@rnsa.fr]
    Envoyé : vendredi 27 juillet 2007 15:28
    Objet : Alertes polliniques
    Bonjour,

    Veuillez trouver ci-joint l'alerte pollinique de votre secteur géographique.

    Châtaignier
    Morbihan : risque faible

    Graminées
    Ille-et-Vilaine : risque moyen
    Morbihan : risque moyen

    Réseau National de Surveillance Aérobiologique
    http://www.pollens.fr http://www.pollens.fr

    Bonsoir,

    Imaginer un immeuble de quatre étages. Un capteur de pollen tout en haut. Bien sur l’immeuble est un hôpital le lieu stratégique et normal de ce type d’appareil. Loin très loin des champs de maïs. Admettons 2 KM (sur Rennes) avant de trouver un champ de maïs. Il est de même dans beaucoup d’endroit en france.

    D’après vous ! Trouve t’on du pollen de maïs dans ces capteurs. Quelles quantités en trouvent t’on aussi haut ? Demander leurs, ils vous répondront peut être avec courage. Demandez-vous surtout pourquoi tant de détecteur n’approuve pas qu’il n’y a pas de pollen de maïs dans l’air depuis le temps que l’on parle des OGM. J’ai vu le microscope, ce n’est pas difficile de trouver le savoir. Il suffit d’aller voir. Vous êtes en pleine saison il faut y aller le voir pour connaitre. La connaissance est à votre porter.
    Salut A Vous

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  22. #261
    ossau

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    """"""""Je rappelle que la limite a été fixée à 0.9%.
    Après, ce qui est en dessous...""""""""""
    oui j'entends bien mais ce 0.9 n'est qu'un pis aller. qui au dire même des semenciers ne sera pas tenable.
    cf monsieur Pagesse patron de Limagrain

  23. #262
    christ

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    ++++

    Bonsoir,

    contrairement à ce que vous semblez croire, la PREMIERE base d'une démocratie, c'est pas la majorité : ce sont les libertés individuelles et leur respect.


    Ou sont mes libertés d'apiculteur?

    Est ce que l'on respecte mon choix d'entreprendre?

    bzzzzzzzzzzzzzz

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  24. #263
    invite765732342432
    Invité

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    Citation Envoyé par httchristian.grasland.fre Voir le message
    Ou sont mes libertés d'apiculteur?
    Est ce que l'on respecte mon choix d'entreprendre?
    Un apiculteur dépend de l'occupation des territoires situés autour de ses ruches. Et donc, il dépend du bon vouloir de ses voisins.
    Je ne vois pas de quel droit un apiculteur pourrait décider à la place de son voisin quelle culture il a le droit de faire pousser ou non !

    Citation Envoyé par ossau
    qui c'est ce ON?
    La plupart des gens raisonnables:
    Les seules études (mais toujours soumises à cautions) qui envisagent l'éventualité d'une toxicité de certains OGMs se basent sur une alimentation basée uniquement sur ces OGMs (100% de la consommation)

    Si une alimentation à 100% n'entraine pas à coup sur des risques pour la santé, alors moins de 1% est clairement sans le moindre danger, non ?

  25. #264
    Yoghourt

    Re : Les OGM, bons ou mauvais pour l'écologie ?

    L'usage intempestif des majuscules est contraire à la charte.
    La politique itou.
    La courtoisie est de rigueur sur le forum.


    => fermeture temporaire du fil, au moins pour faire le ménage concernant la politique.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

Page 9 sur 9 PremièrePremière 9

Discussions similaires

  1. Vaccins : bons ou mauvais ?
    Par una dans le forum Biologie
    Réponses: 77
    Dernier message: 07/08/2013, 08h27
  2. APPEL à la MANIF du 5 NOVEMBRE pour l'ECOLOGIE et les ANIMAUX
    Par Toni Mi dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/10/2005, 15h58
  3. Les OGM, bons ou mauvais ? quels OGM ?
    Par shokin dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 231
    Dernier message: 25/07/2005, 11h10
  4. Les bons comptes font les bons amis
    Par kron dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/07/2005, 19h23