Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 122

Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

  1. Christallis

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Âge
    26
    Messages
    29

    Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Bonjour à tous,

    Je me posais la question suivante :

    Existe t il une autre solution que réduire les naissances humaines pour sauver la terre ? D'après ma logique, non.

    Aucune espèce autre que l'homme ne compte un tel nombre d'individu (à part certains insectes mais étant donné leur taille et leur impact sur l'écologie, c'est négligeable).
    De quel droit (franchement), l'être humain se permet il de considérer qu'absolument tout ce qui n'est pas un humain sur terre est moins important ? C'est d'un illogisme abasourdissant :
    - Nous sommes au sommet de la chaîne alimentaire : notre disparition n'entrainerait donc aucun bouleversement écologique.
    - Nous avons peuplé, déboisé, façonné la terre tel que nous le voulions, et ainsi, en partie (pour l'instant) détruit l'écosystème fragile qui la composait. (A tel point que nous sommes obligé de contrôler la population de certaines espèces animales herbivores car elles pourraient devenir trop nombreuses et contribuer à la destruction des forêts. Pourquoi ? Parce que nous avons décimé leurs prédateurs).
    - Nous sommes tellement arrogant que le fait même de soutenir que toutes vie sur terre a la même "valeur", (et que donc, l'être humain n'est pas plus important qu'une fourmis) est vu comme un blasphème. Pourquoi une (exemple) fourmis ne serait elle pas aussi importante qu'un être humain ? Parce qu'elle est moins intelligente ? Moins évoluer ? (Ridicule). Elle participe de façon plus probante à la biosphère complexe qui compose environnement.

    Quelles sont les solutions envisagées pour le moment ?

    A ma connaissance :

    - Trouver une réponse technologique au réchauffement climatique : Ce n'est pas mal, mais cela permettra seulement de garder la terre vivable et le problème d'extinction massive des espèces non-humaine restera quasi entier. La destruction de la biosphère continuera. Conclusion : cette solution n'apportera qu'un répits à la vie sur terre.
    - Coloniser l'espace : Ce n'est absolument pas une solution. Car seulement une petite partie des être humains quitteront la terre vers d'autre monde (terra former mars par exemple). Et le problème de surpopulation sur terre restera le même. De plus, les humains qui auront quittés la terre (ainsi que les autres êtres vivants qu'ils auront emmener avec eux afin de peupler d'autre monde) finiront par changer (sur le long terme) et deviendront plus martiens que terriens (faible graviter, climat différent, composition du sol, etc).
    - Réduction des naissances humaines : La seul solution valable, pour moi. Mais c'est quasiment irréalisable. Il faudrait que les êtres humains, sur la totalité de la terre, ne donne pas naissance à plus de 1 ou 2 enfants.
    Ma conclusion : Sur le long terme, la terre est condamnée, à cause de nous, de notre arrogance. Dans le meilleur des cas, il ne restera plus que des humains sur terre, ayant trouvés une réponse technologique à tout leurs besoin, et plus aucune autre forme de vie. C'est déprimant. La terre est si belle (et pas grâce à nous).

    Cordialement, Christallis.

    Edit : Désolé, c'est un peu décousus et pas toujours claire. Mais j'ai un peu taper ça comme je le ressentais et il me manque pas mal d'arguments cruciaux.


     


    • Publicité



  2. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    55
    Messages
    10 320

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    il est evident que la limitation des naissance est indispensable puisque le terre ne sera jamais agrandie

    cette limitation des naissance se fait toute seule dans certain pays : on ne fait plus de nombreux enfant en pensant que c'est eux qui assureront notre avenir : on evite de faire trop d'enfant en etant inquiet pour leur avenir , peur du chomage

    c'est les pays ou l'on considere toujours le nombre d'enfant comme une richesse qui sombrent dans la surpopulation

    il y a des pays comme la chine qui ont limité les naissance de facon completement autoritaire et qui ont bien evité se probleme

    il y a helas des pays qui ne limitent rien est qui envoient des emigré au reste du monde , ce qui provoque des probleme grave

    eviter trop de naissance est peut etre un acte aussi ecologique que d'economiser l'energie

    c'est comme les economie d'energie , a quoi ca sert d'economiser soit meme si ailleur on gaspille

    a quoi ca sert de limiter les naissance ici , si ailleur ont se multiplie : on va se faire envahir
     

  3. verdifre

    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    thiembronne 62560
    Âge
    51
    Messages
    7 964

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    bonjour,
    on se rend compte que les pays dit industrialisés ont naturellement limité leur taux de naissance.
    avec un certain decalage dans le temps on pourrait surement trouver une corrélation entre le niveau de vie et le taux de natalité.
    la meilleure "arme" pour limiter le taux de natalité serait peut etre d'augmenter le niveau de vie.
    je crois qu'il ne faut pas non plus negliger le comportement de l'espece dans son ensemble et qu'il ne faut pas croire que nos désirs d'enfants sont uniquement des désirs personnels.
    On observe dans les populations "animales" des regulations naturelles des naissances et de la fécondité.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !
     

  4. invité576543
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Christallis Voir le message
    Existe t il une autre solution que réduire les naissances humaines pour sauver la terre ?
    La Terre ne risque rien! La seule chose qui pourrait être à sauver c'est un certain type de civilisation, même l'espèce humaine ne risque pas grand chose.

    Aucune espèce autre que l'homme ne compte un tel nombre d'individu (à part certains insectes mais étant donné leur taille et leur impact sur l'écologie, c'est négligeable).
    Euh... Il y a un très grand nombre d'espèces très supérieures en effectif aux humains et qui ne sont pas des insectes. Le krill, les vers de terre, les copépodes... Sans compter les bactéries...

    Vaut mieux compter en masse si on veut donner une place aux humains!

    De quel droit (franchement), l'être humain se permet il de considérer qu'absolument tout ce qui n'est pas un humain sur terre est moins important ?
    Toutes les espèces font pareil. C'est l'un des moteurs de l'évolution. Si nos ancêtres sur des centaines de millions d'années n'avaient pas appliquer ce principe, nous ne serions pas là!

    - Nous sommes au sommet de la chaîne alimentaire : notre disparition n'entrainerait donc aucun bouleversement écologique.
    La disparition d'un "sommet" de chaîne peut entraîner (et usuellement entraîne) des bouleversements!

    - Nous sommes tellement arrogant que le fait même de soutenir que toutes vie sur terre a la même "valeur", (et que donc, l'être humain n'est pas plus important qu'une fourmis) est vu comme un blasphème. Pourquoi une (exemple) fourmis ne serait elle pas aussi importante qu'un être humain ?
    Vu des fourmis, les fourmis sont plus importantes que les humains.

    Quelles sont les solutions envisagées pour le moment ?
    Solution à quoi? Pour pouvoir discuter de solution, faudrait se mettre d'accord sur la nature exacte du problème, et même qu'il y a un problème!

    Serait bien de poser clairement le problème, la nature exacte des risques supposés, leur vraisemblance, et vérifier qu'il y a accord sur ces bases là!!

    - Trouver une réponse technologique au réchauffement climatique :
    Ah! Ce serait le RC le problème?

    La destruction de la biosphère continuera.
    Ce serait la destruction de la biosphère le risque?

    Ma conclusion : Sur le long terme, la terre est condamnée, à cause de nous, de notre arrogance.
    Condamnée à quoi? Elle va se désagréger? Arrêter de tourner autour du Soleil?

    Dans le meilleur des cas, il ne restera plus que des humains sur terre, ayant trouvés une réponse technologique à tout leurs
    besoin, et plus aucune autre forme de vie. C'est déprimant.
    Ce serait cela le risque alors? Plus aucune autre forme de vie? Et les humains se nourriront comment?

    Et va réussir à exterminer les plasmodium? Bonne nouvelle, cela fait un bout de temps qu'on essaye, en vain!

    il me manque pas mal d'arguments cruciaux.
    Pas seulement. Il manque d'abord un exposé clair du problème!

    Cordialement,
     

  5. invité576543
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    il y a des pays comme la chine qui ont limité les naissance de facon completement autoritaire et qui ont bien evité se probleme
    Avec des densités supérieures à 500 sur des surfaces largement supérieures à celle de la France... Si c'est cela "éviter le problème", ce n'est pas rassurant...

    il y a helas des pays qui ne limitent rien est qui envoient des emigré au reste du monde , ce qui provoque des probleme grave
    Il n'y a pas d'immigration à partir de la Chine?

    eviter trop de naissance est peut etre un acte aussi ecologique que d'economiser l'energie
    (...)
    a quoi ca sert de limiter les naissance ici , si ailleur ont se multiplie : on va se faire envahir
    Par principe de précaution (contre le risque d'invasion), il faut donc ne pas limiter les naissances (Application évidente du principe de la Reine Rouge, qui règne en maître sur toute cette problèmatique...)

    Cordialement,
     


    • Publicité



  6. invité576543
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    on se rend compte que les pays dit industrialisés ont naturellement limité leur taux de naissance.
    L'Irlande, par exemple...

    avec un certain decalage dans le temps on pourrait surement trouver une corrélation entre le niveau de vie et le taux de natalité.
    (La croissance de la population ne dépend pas du taux de natalité, mais de la différence entre natalité et mortalité. Je corrige donc mentalement par "taux de croissance démographique")

    La France a vu sa natalité baisser bien avant les autres pays Européens, on devrait avoir eu un niveau de vie élevé avant eux...

    Les USA n'ont pas vraiment eu un faible taux de natalité fin XIXème et pendant la majeure partir du XXème. Pourtant leur niveau de vie a été vite fait en avance, non?

    Le Japon a eu une population à peu près stable entre 1650 et 1850. Avec un haut niveau de vie?

    la meilleure "arme" pour limiter le taux de natalité serait peut etre d'augmenter le niveau de vie.
    Et réciproquement! Moins nous sommes, plus il y a de ressources limitées par personne, non? Et quelle est l'origine du niveau de vie, si ce n'est des ressources limitées comme l'énergie pas chère?

    On observe dans les populations "animales" des regulations naturelles des naissances et de la fécondité.
    Oui. Régulation par la famine, les parasites, les prédateurs...

    Cordialement,
     

  7. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Par principe de précaution (contre le risque d'invasion), il faut donc ne pas limiter les naissances (Application évidente du principe de la Reine Rouge, qui règne en maître sur toute cette problèmatique...)
    Donc on s'attend à des conflits, voir des guerres fratricides, d'ignobles bourbiers de violence ... ... ce qui aura pour effet de stabiliser la population ...

    J'aurais préféré une autre solution la transition démographique rapide des PEVD !

    Cordialement,
     

  8. Christallis

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Âge
    26
    Messages
    29

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Tout d'abord, merci pour vos réponses.

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    La Terre ne risque rien! La seule chose qui pourrait être à sauver c'est un certain type de civilisation, même l'espèce humaine ne risque pas grand chose.
    Je ne vois pas ce qui te permet de l'affirmer. Quand je dis "terre", j'entends la biosphère. Il est claire que la terre elle même, ne risque rien et qu'elle sera toujours là bien après la disparition de l'homme (en principe). En ce qui concerne la biosphère, elle est fragile. Surtout les animaux et les végétaux (je met donc, pour l'heure, volontairement les organismes unicellulaire de côté, qui sont bien plus résistants). Il va également de soi que l'espèce humaine ne risque pas grand chose non plus. Nous arriverons probablement à nous tirer de la plupart des situations de crises qui ont fait disparaître un nombre incalculable d'espèces.

    Euh... Il y a un très grand nombre d'espèces très supérieures en effectif aux humains et qui ne sont pas des insectes. Le krill, les vers de terre, les copépodes... Sans compter les bactéries...

    Vaut mieux compter en masse si on veut donner une place aux humains!
    Absolument d'accord. Je ne me voyais simplement pas le courage d'énumérer toutes les espèce supérieur en nombre. Mais, on peut tout de même admettre que l'impact des krills sur l'écologie est beaucoup moins significative que celle de l'homme. De plus, dans ce cas je parle de surpopulation. Ce qui ne dépend pas, dans ce cas, du nombre d'individus que compte une espèce. Je cherchais simplement une façon de l'exprimer.

    Toutes les espèces font pareil. C'est l'un des moteurs de l'évolution. Si nos ancêtres sur des centaines de millions d'années n'avaient pas appliquer ce principe, nous ne serions pas là!
    Cela revient à admettre que les espèces concernées ont un niveau de conscience suffisant pour évaluer l'importance d'une vie.
    Admettons (disons que c'est propre à l'instinct). Il y a cependant une grande différence entre nous et les autres espèces animales : nos agissements ont un impact significatif sur le reste de la biosphère. De plus, il ne nous est maintenant plus nécessaire d'avoir ce genre d'idée, car l'avenir de notre espèce me semble assuré. Le problème maintenant est d'essayer de ne pas exterminer (même involontairement) les autres espèces animales.

    La disparition d'un "sommet" de chaîne peut entraîner (et usuellement entraîne) des bouleversements!
    Sans doute. Mais dans notre cas, j'ai du mal à imaginer le genre de bouleversement que notre disparition entrainerait. Je pense même que le reste de la biosphère se remettrait très bien de notre disparition.
    Quels bouleversements notre disparitions pourrait elle bien entrainer,
    à part le retour à l'état sauvage des animaux domestique (que je ne considère pas comme un bouleversement) ?

    Ah! Ce serait le RC le problème?
    Le "RC" est certes un problème majeur, mais je pense qu'on trouvera une solution. Ce n'est donc qu'en partie le problème qui m'occupe.

    Ce serait la destruction de la biosphère le risque?
    Absolument.

    Condamnée à quoi? Elle va se désagréger? Arrêter de tourner autour du Soleil?
    Ne tombons pas dans les bassesses du l'interprétation du langage. Je ne parlais évidemment pas de la terre elle même mais de la vie qu'elle porte.

    Ce serait cela le risque alors? Plus aucune autre forme de vie? Et les humains se nourriront comment?

    Et va réussir à exterminer les plasmodium? Bonne nouvelle, cela fait un bout de temps qu'on essaye, en vain!
    Nous ne pouvons qu'imaginer les progrès technologiques à venir. On peut imaginer que l'on trouvera une solution de recyclage de la nourriture.
    Ce que je veux dire, c'est que la vie sauvage pourrait disparaître.

    Pas seulement. Il manque d'abord un exposé clair du problème!
    En effet, il faut m'excuser mais exposer un problème aussi complexe en quelques lignes n'est pas toujours simple. En tout cas pas pour moi.


    Cordialement,
    Dernière modification par Christallis ; 30/08/2009 à 16h04.
     

  9. GillesH38a

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    11 906

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Christallis Voir le message
    Nous ne pouvons qu'imaginer les progrès technologiques à venir. On peut imaginer que l'on trouvera une solution de recyclage de la nourriture.
    Ce que je veux dire, c'est que la vie sauvage pourrait disparaître.
    il y a autant sinon plus d'arguments rationnels pour penser que c'est le progrès technologique qui risque de régresser et la vie devenir plus sauvage . A noter que curieusement on n'a pas tendance à penser que c'est une perspective plus réjouissante que l'inverse.... ça tendrait à prouver que l'homme n'est jamais content !

    Cdt

    Gilles
     

  10. verdifre

    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    thiembronne 62560
    Âge
    51
    Messages
    7 964

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    bonjour,
    - Réduction des naissances humaines : La seul solution valable, pour moi. Mais c'est quasiment irréalisable. Il faudrait que les êtres humains, sur la totalité de la terre, ne donne pas naissance à plus de 1 ou 2 enfants.
    cela supposerai d'abandonner beaucoup de doctrines, de philosophies et de religions
    "croissez et multipliez !" etc...
    vraisemblablement une morale sexuelle tout à fait differente de la morale actuelle. reorientation de nos activités sexuelles vers des pratiques moins productives
    il ne me semble pas évident que nos sociètées soient pretes à un tel changement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !
     

  11. invite765732342432
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Christallis Voir le message
    Je ne vois pas ce qui te permet de l'affirmer. Quand je dis "terre", j'entends la biosphère.(...). En ce qui concerne la biosphère, elle est fragile. Surtout les animaux et les végétaux
    Regarde simplement l'histoire de la vie sur Terre. La biosphère est-elle vraiment si fragile ? Penses-tu que l'homme soit un fléau pire que ce qui s'est régulièrement abattu sur Terre ?

    Admettons (disons que c'est propre à l'instinct). Il y a cependant une grande différence entre nous et les autres espèces animales : nos agissements ont un impact significatif sur le reste de la biosphère.
    Mais tous les animaux ont un impact important sur la biosphère. C'est justement parce que cet impact est important que les espèces évoluent en permanence.

    Le problème maintenant est d'essayer de ne pas exterminer (même involontairement) les autres espèces animales.
    Projet louable. Effectivement, il semble important de ne pas massacrer à tout va les espèces "sauvages".
    Mais ne nous voilons pas la face: ce n'est pas pour sauver "la Nature" ou "la Terre" ou "la Biosphère", mais c'est pour notre futur, et notre bonne conscience. Nature, Terre et Biosphère changent et évoluent sans problème à notre contact, mais pas forcément dans le sens qu'on préfère.

    Sans doute. Mais dans notre cas, j'ai du mal à imaginer le genre de bouleversement que notre disparition entrainerait. Je pense même que le reste de la biosphère se remettrait très bien de notre disparition.
    Alors ceci est une affirmation très grave. C'est une grosse erreur.

    Quels bouleversements notre disparitions pourrait elle bien entrainer,
    à part le retour à l'état sauvage des animaux domestique (que je ne considère pas comme un bouleversement) ?
    Déjà les animaux domestiques ne retourneraient pas à l'état sauvage mais disparaitraient très probablement (mis à part les carnivores, peut-être)
    Ensuite, tout serait changé: tous les paysages changeraient du tout au tout. Certaines espèces pourraient acquérir une domination importante avec la disparition de l'homme: les rats par exemple qui, privés de régulateurs massifs pourraient connaitre une explosion de leur démographie et faire des ravages.
    Un très grand nombre d'espèces végétales risquent de disparaître ou de devenir invasive, qui sait ?

    Tu vas me dire "oui mais c'est naturel". Certes. Mais ça n'en reste pas moins des chamboulements majeurs. Et si ceux-ci ne sont "pas grave", je ne vois pas ce qui les sépare des chamboulements causés par l'homme (pour rappel, ça fait quelques centaines de milliers d'années que l'homme et la Nature ont évolué ensemble. L'un et l'autre sont entremélés)

    Un simple exemple: les grandes plaines des USA étaient à l'origine d'immenses forêts. Qui les a rasées ? On dit qu'il s'agit simplement des chiens de prairies qui on massacré cet écosystème, tous seuls (enfin, c'est la version très simplifiée...).
    Est-ce un désastre ou est-ce normal ?
     

  12. invité576543
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Christallis Voir le message
    Je ne vois pas ce qui te permet de l'affirmer. Quand je dis "terre", j'entends la biosphère.
    Fallait écrire biosphère, alors.

    Il est claire que la terre elle même, ne risque rien
    Nous sommes donc d'accord, pourquoi écris-tu alors "Je ne vois pas ce qui te permet de l'affirmer."?

    En ce qui concerne la biosphère, elle est fragile.
    Ah bon? Je ne vois pas ce qui te permet de l'affirmer.

    A contrario, cela fait 3 ou 4 milliards d'années qu'elle est là, la biosphère. Et elle en a subi bien d'autres, de problème, et a priori bien pire que tout ce que les humains pourraient bien faire.

    Surtout les animaux et les végétaux (je met donc, pour l'heure, volontairement les organismes unicellulaire de côté, qui sont bien plus résistants).
    Mais non. Il y a des tas d'animaux et de "végétaux" multicellulaires très résistants. Animaux, cela inclut les insectes, les crustacés du plancton, des vers des grandes profondeurs. Les "végétaux" (sens large) cela inclut les lichens, des algues, etc.

    Il va également de soi que l'espèce humaine ne risque pas grand chose non plus.
    Dans ce cas les animaux et les végétaux en général non plus. J'imagine mal les humains résister, et pas les rats ou le chiendent.

    Nous arriverons probablement à nous tirer de la plupart des situations de crises qui ont fait disparaître un nombre incalculable d'espèces.
    Pas d'accord. Un impact genre celui de la K/T ferait disparaître l'espèce humaine. Mais pas les taupes ou les musaraignes.

    Il y a cependant une grande différence entre nous et les autres espèces animales : nos agissements ont un impact significatif sur le reste de la biosphère.
    On en a moins que les cyanobactérie ont eu il y a 1 ou 2 milliards d'année.

    A part cela, quelle importance d'être l'espèce qui a actuellement le plus d'impact sur les écosystèmes? Il en faut bien une. Et les écosystèmes sont en perpétuel changement. La biosphère c'est tout sauf la stabilité!

    De plus, il ne nous est maintenant plus nécessaire d'avoir ce genre d'idée, car l'avenir de notre espèce me semble assuré.
    Curieux optimisme au milieu de tant de pessimisme.

    Le problème maintenant est d'essayer de ne pas exterminer (même involontairement) les autres espèces animales.
    Pourquoi?

    Sans doute. Mais dans notre cas, j'ai du mal à imaginer le genre de bouleversement que notre disparition entrainerait. Je pense même que le reste de la biosphère se remettrait très bien de notre disparition.
    Le terme "se remettre" laisse penser à un retour en arrière. Rien de tel. La biosphère est définitivement différente du fait de notre présence. Rien ne permet de dire qu'elle sera "mieux" si les humains disparaissaient tôt que plus tard; en fait la notion de "mieux" n'est même pas définie dans ce cadre, c'est totalement subjectif, l'expression d'une manière de voir la vie.

    Ne tombons pas dans les bassesses du l'interprétation du langage.
    Ne tombons pas dans la bassesse de parler de bassesse. C'est un forum qui se veut scientifique, la précision du langage est de rigueur.

    Nous ne pouvons qu'imaginer les progrès technologiques à venir. On peut imaginer que l'on trouvera une solution de recyclage de la nourriture.
    Pardon? Qu'est-ce que cela veut dire?

    Ce que je veux dire, c'est que la vie sauvage pourrait disparaître.
    On en est très loin! Quand je m'occupe de mon jardin, en pleine zone urbanisée, j'ai quelques doutes sur la disparition de la vie sauvage!

    Cordialement,
     

  13. Bételgeuse

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    421

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Michel, juste une question pour ma culture, qu'est-ce que c'est K/T ? (désolée, c'est peut-être très naïf comme question !)
     

  14. invite765732342432
    Invité

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Citation Envoyé par Bételgeuse Voir le message
    Michel, juste une question pour ma culture, qu'est-ce que c'est K/T ? (désolée, c'est peut-être très naïf comme question !)
    Crise Crétacé/Tertiaire:
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/plan...-tertiaire.xml
     

  15. Bételgeuse

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    421

    Re : Réguler les naissances humaines : Seul espoir de la terre ?

    Merci Faith ! Je me coucherai moins bête ce soir !
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Comment rêvent les aveugles de naissances ?
    Par SciencesPlus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/08/2008, 21h56
  2. TPE : L'impact des activités humaines et évolution future du climat de la Terre. (CO2
    Par merlin20 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/08/2008, 16h47
  3. Effet de la pleine Lune sur les naissances
    Par camaron dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 08/05/2006, 10h54
  4. Un espoir de vaccin contre les caries dentaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/12/2005, 05h37
  5. espoir pour les maladies génétiques
    Par triban dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2004, 15h08