Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 46 à 46 sur 46

Peut-on se passer de pesticides en agriculture conventionnelle?

  1. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 112

    Re : Peut-on se passer de pesticides en agriculture conventionnelle?

    Bonsoir,
    Le site actu environnement ne prend pas position et il y a d'autres articles et points de vue exprimés sur ces sujets. J'ai cité cette information parce qu'elle repose sur une étude scientifique a grande échelle.
    En tant que chimiste je suis toujours agacé de voir que tous le monde met dans le m^me sac les "pesticides" = phytosanitaire sans refléchir que leurs dangers ne peuvent pas être comparés. Ceux qui parlent de tonnages de "pesticides" font aussi fausse route puisque ce n'est pas le poids total qui importe mais le nombre de traitements réalisés: on sait faire des produits a ultra bas dosage ou 1/4 de litre traite un hectare.
    Enfin une confusion trop fréquente entre les engrais de synthèse et les phytosanitaires montre une ignorance sur le rôle des produits: c'est comme confondre aliment et médicament. Une chose est avérée il y aura toujours besoin d'engrais des synthèse, par contre au niveau des quantités il reste encore une marge d'optimisation.
    Le cas des OGM BT (bacillus thurigensis) n'est pas abordé dans cet article mais il y en a d'autres sur actu environnement qui en parlent. Je ne sais pas si c'est efficace sur TOUS les insectes.
    Enfin depuis des années que les OGM sont un chiffon rouge pour le écologistes ils n'ont pas pu établir une toxicité des OGM. Je ne suis pas spécialement favorable aux OGM je pense que l'on peut s'en passer en utilisant la panoplie de phytosanitaires disponible.
    Les professionnels qui emploient les phytosanitaires ont depuis quelques années a leur dispositiondes informations sur les modes d'actions et les cibles biologiques visée par ces molécules. En effet il est de l'intérêt de tous le monde, fabricants et utilisateurs, d'éviter l'apparition de résistances. Ces réssitances peuvent apparaitre dans le cas typique ou un agriculteur emploierait, par exemple, un insecticide d'une marque puis quelques temps aprés un autre d'une marque différente MAIS agissant de la même façon sur les mêmes cibles biologiques. La connaissance des ces information peut servir a estimer le risque pour l'homme: en effet si la cible biologique existe chez l'homme aussi le produit sera plus dangereux que si elle n'existe pas. Cela ne signifie pas pour autant que cette molécule sera "inoffensive", elle pourra agir sur d'autres cibles avec une moindre efficacité.

    -----

     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Actualité - Agriculture : les pesticides sont-ils plus dangereux que prévu ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 21
    Dernier message: 26/09/2017, 10h26
  2. Actualité - Pesticides : sept jours d'investigation pour trouver comment s'en passer
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 24
    Dernier message: 27/03/2016, 23h11
  3. [agriculture] Non-labour + SDSC : pesticides?
    Par littlebigman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/06/2012, 00h19
  4. Actu - Agriculture : les grandes monocultures imposent un surplus de pesticides
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/07/2011, 20h13
  5. Actu - L'agriculture menacée par les pesticides
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/06/2007, 10h05