Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

[info] Glossaire de l'habitat

  1. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Post [info] Glossaire de l'habitat

    Vous trouverez ici quelques définitions de notions et acronymes utilisés dans le forum habitat bioclimatique, isolation, chauffage.

    Ce glossaire se développera dans le temps et vous pouvez contacter les modérateurs, pour faire des remarques, signaler des erreurs, compléter une définition ou proposer un article.
    Idéalement, un article doit faire entre 5 et 10 lignes, afin d'avoir un bon topo sur le sujet.

    Ce glossaire sera répercuté dans le glossaire global de Futura


    Dernière modification par Philou67 ; 02/09/2008 à 10h02.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     


    • Publicité



  2. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Re : Glossaire de l'habitat

    ______________A______________

    ABF ou architecte des bâtiments de France
    Architecte urbaniste de l'état spécialisé dans le patrimoine, et rattaché au CAUE.
    Pour le particulier, l'ABF intervient surtout via le fameux "avis conforme" dans le cadre des autorisations de travaux (permis de construire, etc.), pour tout projet situé dans un espace protégé, et en particulier dans les 500 mètres ou à vue d’un monument classé. On parle alors d'avis conforme. Bien que techniquement le maire puisse délivrer des autorisations sans tenir compte de l'avis de l'ABF, l'usage est que le maire s'y conforme (ahem, désolé pour le jeu de mots).
    En dehors de ces zones, s'il y a un ABF, il doit être consulté pour toute autorisation en tant qu'urbaniste, et peut émettre un "avis simple". Cela va donc plus loin que la mission normale de conseil d'un architecte CAUE "normal", dont la consultation n'est qu'optionnelle.
    Tout cela confère une autorité considérable à l'ABF. L’avis de l'ABF est susceptible de recours devant la commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS) présidée par le Préfet de région.
    D'un point de vue pratique, il faut comprendre que la rencontre avec l'ABF est un peu comme celle avec un chauffeur de bus. Vous voyez une fois l'ABF pour un projet, alors que pour lui vous êtes la N+1ième personne présentant le N+1ième projet, à laquelle il va devoir expliquer une N+1ième fois ses attentes, alors qu'il les a déjà communiquées par circulaires, discussions avec les élus, participation à l'établissement du plan d'urbanisme, les N précédents avis qu'il a émis, etc.
    Outre la consultation pour les autorisations, l'ABF intervient dans l'entretien et la conservation du patrimoine. Il peut donc être consulté concernant les techniques et architectures traditionnelles et locales, ce qu'on à tendance à oublier
    Cf le fil Ah, l'ABF...
    Cf le fil Installations solaires refusées par les ABF
    Cf le résumé du CAUE Corse sur les domaines d'intervention de l'ABF dans les autorisations d'urbanisme

    Amortissement Voir déphasage

    ______________B______________

    BTC : Brique de terre comprimée (ou compressée).
    Ce type de brique permet de construire des cloisons intérieures apportant une masse importante, donc une inertie intéressante. Cependant, il convient de noter qu'une telle cloison pèse 160 à 180Kg au m2 en 10cm d'épaisseur, soit quelque chose comme 400kg/ml.

    By-pass : Littéralement, "passer outre". Système qui sert à court-circuiter le chemin normal (de l'air, ou des fumées, ou de l'eau, ou de l'électricité, ...)
    Pour une VMC double-flux, cela se rapporte au court-circuit de l'échangeur : l'air entrant et l'air sortant n'échangent alors plus leur chaleur.
    Pour un puits canadien, cela se rapporte à l'air en entrée du logis qui sera pris sur directement sur l'air extérieur plutôt qu'à la sortie du puits canadien. Selon les choix de mise en œuvre, le puits sera alors hors fonction (air stagnant) ou bien ventilé avec sa sortie à l'air libre.
    Pour un poêle ou un foyer fermé, le bypass désigne un clapet qui court-circuite le trajet normal des fumées, pour le rendre le plus direct possible vers le conduit de cheminée. Le but est alors de faciliter le démarrage du feu et limiter la fumée qui risquerait d'être refoulée du fait que cheminée et poêle sont froids.
    Pour un chauffage central, cela désigne le radiateur qui n'a pas de vanne thermostatique et assure que l'eau peut toujours circuler, même si tous les robinets des autres radiateurs sont fermés.

    ______________C______________

    CESI : chauffe-eau solaire individuel
    à compléter

    Comble
    - On distingue typiquement comble chaud et comble froid
    à compléter

    COS : Coefficient d'Occupation des Sols.
    Ce coefficient est lié au droit de l'urbanisme en France, et limite les superficies hors-d'oeuvre net (SHON) par rapport aux superficies des terrains. Ce coefficient est déterminé par zone géographique. Pour plus de détail, voire cette page wikipedia. Un coefficient équivalent existe au Quebec (ISP : Indice de Superficie de Plancher).

    Composé Organique
    Composé chimique contenant du carbone lié à de l'hydrogène. Le terme recouvre à la fois les substances synthétisées par les organismes vivants et ceux synthétisés artificiellement.
    Cf les articles composé organique et chimie organique sur Wikipédia.

    COV : Composé Organique Volatil
    Ce terme qualifie les composés organiques pouvant diffuser dans l'air plus ou moins loin de leur lieu d'émission. Ils peuvent selon les cas être agréables (par exemple les parfums aromatiques), génants, voire nocifs. A ce titre, on s'intéresse en particulier au benzène, les éthers de glycol et le formaldéhyde.
    Cf les article de l'ADEME et l'observatoire de la qualité de l'air intérieur.

    ______________D______________

    Déphasage
    Il permet de quantifier le temps que met la chaleur d'une journée d'été à traverser une paroi. Plus rigoureusement, c'est le temps mis par une onde de chaleur de période 24h pour traverser le (ou les) matériau(x).
    Plus le déphasage est grand, moins la chaleur traverse. Cette différence d'amplitude est l'amortissement (ou atténuation de l'onde de chaleur). On trouvera ici les formules permettant de calculer déphasage et amortissement, que ce soit pour un matériau ou pour une paroi complète.

    DF : abbréviation de VMC Double Flux
    (voir VMC)

    DJU : Degré-jour-unifié
    Le DJU d'un lieu représente l'intégration des écarts de température entre l'intérieur et l'extérieur d'une habitation sur une année complète, exprimé en °C.jour
    Le COSTIC est un organisme qui publie officiellement les DJU sur la base des données météorologiques (il publie aussi des DHU : dégré-heure-unifié). Le calcul est basé sur les températures extérieures minimales et maximales journalières, et sur une température de référence intérieure (usuellement de 18°C).
    Les DJU peuvent être utilisés dans les études thermique pour estimer les déperditions thermiques annuelles d'une habitation.

    DPE : diagnostic de performance énergétique
    à compléter

    ______________E______________

    Ecran de sous-toiture ou écran de sous-couverture: pare-pluie plus spécifiquement pour le toit

    ECS = eau chaude sanitaire
    à compléter

    EDP = eau de pluie
    à compléter
    Dernière modification par Philou67 ; 06/02/2012 à 11h36.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  3. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Re : Glossaire de l'habitat

    ______________F______________

    ______________G______________

    ______________H______________

    HR : humidité relative
    Pourcentage signifiant la quantité de vapeur d'eau dans l'air. A 0%, l'air est totalement sec. A 100%, la vapeur d'eau a tendance à condenser sous forme liquide, résultant en la formation d'un brouillard.
    HR (%) = Pv / PVsat
    Où Pv est la pression partielle de vapeur d'eau dans l'air, et Pvsat est la pression de vapeur saturante. La pression de vapeur saturante étant surtout fonction de la température, on peut exprimer indirectement l'humidité relative sous la forme d'une température appelée point de rosée.

    HR : hygro-régulé
    Qualificatif se rapportant généralement aux éléments de ventilation, indiquant une régulation du débit en fonction de l'humidité ambiante.
    Des bouches d'extraction peuvent ainsi être hygro-régulées via un dispositif interne actif ou passif. Cela s'applique plus rarement aux bouches d'entrée d'air.
    Cela peut aussi indiquer qu'un dispositif actif module le débit du (ou des) moteur(s) de la VMC. Cette régulation de vitesse du moteur peut se faire en continu ou par palliers. La version la plus simple de ce dernier cas est une VMC hygrostatée.

    hygrostat, hygro-staté
    Un hygrostat est un dispositif actif permettant de commuter on/off en fonction de l'humidité ambiante. Son application typique est la commutation automatique entre petite et grande vitesse d'une VMC simple flux en fonction de l'humidité relative.

    ______________I______________

    ITE : Isolation thermique par l'extérieur
    Technique d'isolation des bâtiments où l'isolant est placé à l'extérieur du mur porteurs (à contrario de l'isolation thermique par l'intérieur, où il est placé à l'intérieur).
    Cette technique offre de nombreux avantages parmi-lesquels :
    - réduction (voire suppression) des ponts thermiques
    - inertie

    ITI : Isolation thermique par l'intérieur
    Technique d'isolation des bâtiments où l'isolant est placé à l'intérieur des murs porteurs.

    ______________J______________
    Dernière modification par Philou67 ; 19/08/2009 à 08h44.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  4. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Re : Glossaire de l'habitat

    ______________K______________

    ______________L______________

    LDR : Laine de roche
    A compléter

    LDB : Laine de Bois
    A compléter

    LDV : Laine de verre
    A compléter

    ______________M______________

    Masque solaire : un obstacle à la lumière solaire, cela peut être un arbre, un bâtiment...
    Selon la course du soleil dans la journée, et pour différentes périodes de l'année, ce masque peut-être plus ou moins pénalisant pour le captage de l'énergie solaire (thermique ou photo-voltaïque).
    Il existe une discussion ici même qui indique comment calculer des masques solaires, dont une méthode très pratique utilisant google earth et google sketchup.

    MOB : maison à ossature bois


    ml : mètre linéaire
    A compléter

    mu ou µ
    Rapport de la capacité de diffusion de vapeur d'eau d'un matériau sur la perméabilité d'une lame d'air de même épaisseur.
    Voir aussi : perspiration.

    ______________N______________

    ______________O______________
    Dernière modification par Philou67 ; 24/06/2009 à 13h08.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  5. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Re : Glossaire de l'habitat

    ______________P______________

    PAC, ou pompe à chaleur
    - système de chauffage sans combustion prélevant de la chaleur dans le milieu extérieur pour réchauffer la maison. Autrement, c'est "le contraire" d'un réfrigérateur.
    La chaleur est le plus généralement captée dans l'air (aérothermie), ou dans le sol (géothermie). La chaleur peut être fournie sous forme d'air chaud ou d'eau chaude.
    - Son intérêt énergétique, économique, et écologique n'est pas évident, et nécessite d'être étudié au cas par cas. Cf Géothermie individuelle : est-ce la solution ou le problème ? )

    Pare-pluie: couche d'étanchéité à l'eau de pluie. Disons le tout de suite: ce n'est pas la même fonction qu'un pare-vapeur, ni les mêmes matériaux. Cela peut prendre la forme d'un film ou de panneaux bouvetés. En toiture et en isolation extérieure avec finition bardage, le pare-pluie n'est pas une obligation légale. Pour les murs, cela dépend complètement du système constructif: il peut être obligatoire en MOB avec contreventement extérieur (cf DTU 31.2 sections 2.4.3 et 10.1.4), et complètement inutile dans le cas d'un mur maçonné et finition enduit.
    Au-delà des aspects légaux français, il est fortement conseillé d'en mettre un en toiture classique (petits éléments : tuile, ardoise, ...), et en mur/isolation extérieure dès qu'il y a une lame d'air ventilée (par exemple dans le cas d'une finition en bardage). La lame d'air ventilée côté extérieur est nécessaire et obligatoire dès lors qu'on pose un pare-pluie, ne serait-ce parce qu'il faut bien que l'eau s'écoule quelque part! Le pare-pluie permet de parfaire l'étanchéité à l'eau à peu de frais: une tuile peut casser, la pluie "horizontale" ça arrive, les infiltrations de neige itou. Cela permet aussi de parfaire l'étanchéité à l'air côté extérieur (à ne pas négliger en isolation extérieure)
    Un pare-pluie peut ou non laisser passer la vapeur d'eau. Cette caractéristique est exprimée par Sd.
    S'il est plutôt étanche à la diffusion de vapeur d'eau, la pose doit être adaptée en conséquence afin de limiter et gérer l'inévitable condensation côté intérieur du pare-pluie. C'est généralement réalisé par une lame d'air ventilée côté intérieur du pare-pluie, ce qui fait qu'on perd l'étanchéité à l'air tout en ajoutant deux points de faiblesse à gérer par ailleurs: ménager entrée et sortie de cet air ventilé tout en préservant l'étanchéité à la pluie. Cette 2e lame d'air peut être évitée en utilisant un pare-pluie suffisamment perspirant.

    Pare-pluie HPV : pare-pluie "hautement perméable à la vapeur d'eau", caractérisé par un Sd <= 0,1m. Il se pose sans 2e lame d'air sous-face du pare-pluie (= côté intérieur). Gain de temps de pose, de place, meilleur confinement de l'isolant donc meilleure isolation, meilleur transfert de vapeur d'eau. Selon le système constructif et le climat, on peut avoir besoin (ou avoir envie) de mettre en oeuvre un pare-pluie extrèmement ouvert avec un Sd inférieur à 0.02m.

    PC : puits canadien
    - voir fil Puits canadien ?

    PC : plancher chauffant
    à compléter

    PDM, ou PM, ou poêle de masse ® : poêle à accumulation ou poêle à inertie dont le principe est de bruler un combustible bois avec une grande efficacité (rendement élevé) et d'accumuler la chaleur produite pour la restituer lentement (inertie). Ce type de poêle pèse généralement plus d'une tonne, et a une existence relativement ancienne.

    - cf Retour d'expérience poêle de masse
    - cf Construction réaliste d'un poêle de masse
    - il fait partie des rares systèmes de chauffage principal sans dépendance à l'électricité.
    - on y brule du bois à "feu d'enfer".
    La chaleur du feu et une partie de la chaleur des fumées vont chauffer l'importante masse du poêle.
    Cette masse restitue alors lentement la chaleur emmagasinée tel l'agréable soleil de fin d'hiver: moitié en chauffant l'air de la pièce, moitié en rayonnant littéralement la chaleur.

    PE
    Polyéthylène

    PER
    Polyéthylène réticulé

    Pertes de charge
    Se dit de la perte de pression engendrée par les frottements qui s'opèrent dans un réseau aéraulique. Voir aussi charge et équation de Bernoulli. Dans un réseau de gaine de ventilation, les coudes, et imperfections internes du conduit provoquent des frottements et des turbulences dans le fluide qui freine sont déplacement, nécessitant une puissance de ventilation supérieure pour équilibrer cette perte de charge.

    Perspiration
    Capacité d'un matériau à diffuser en son sein la vapeur d'eau. Une paroi est d'autant plus perspirante qu'elle est perméable à la vapeur d'eau. Ou, inversement, plus elle présente une grande résistance à la diffusion de vapeur d'eau, moins elle est perspirante.
    La perméabilité à la vapeur d'eau d'un matériau est caractérisée par son mu. La résistance à la diffusion de vapeur d'eau d'une épaisseur de matériau est donnée par l'épaisseur Sd d'une lame d'air qui aurait la même résistance, dite lame d'air équivalente ; Sd=mu x épaisseur.
    Une règle anglaise indique que les différents matériaux assemblés dans un mur doivent toujours avoir un Sd croissant de l'extérieur vers l'intérieur, et le rapport entre le Sd extérieur et le Sd intérieur doit être au moins de 5.
    - voir le fil La vapeur d'eau dans les murs pour plus de détails, et le message #31 pour les grandeurs physiques et les formules qui les lient

    PLU ou plan local d'urbanisme
    à compléter

    POS ou plan d'occupation des sols
    à compléter

    PSE (EPS)
    Polystyrène Expansé l'EXPS est généralement blanc, mais il existe des marques qui mettent certains colorants pour indiquer l'EPS à haute densité pour les sols. Particularité de L'EPS, il est formé de petites billes de PS aglutinées l'une à l'autre. Viellit mal aux UV et prends de l'eau en surface au début, puis absorbe après plusieurs mois l'eau comme une éponge.

    PSX (XPS)
    polystyrène extrudé (homogène, bleu (dow),vert (basf), jaune, orange voir violet)
    Polystyrène Extrudé, avec des marques comme Styrofoam de Dow (Bleu), Styrodur de BASF (vert), K-foam de Knauf (gris), Vebofoam (jaune), Fina-X (jaune) etc etc. Particularité de l'XPS, il a une "peau" lisse et est insensible à l'humidité. Veillit mal aux rayons UV.


    Puits canadien ou puits provençal
    Système de ventilation à échangeur sol-air passif qui consiste en un conduit enterré servant d'entrée d'air frais pour la ventilation de l'habitat. L'air frais est réchauffé par le sol en hiver, et rafraichi en été. En effet, la température du sous-sol varie peu selon les saisons.
    - voir fil Puits canadien ?

    PU/PUR
    Polyuréthane. Le PU a en général une teinte beige/jaune, après avoir passé quelques temps au soleil il vire à l'orangé.

    ______________Q______________

    ______________R______________

    ______________S______________

    Sarking : Méthode d'isolation des toitures qui consiste à poser des panneaux isolant sur les chevrons, en une ou plusieurs couches, fixés à l'aide de longues vis reprenant les chevrons, et recouvert d'un lattage et contre-lattage classique pour couverture. L'isolation peut également servir de pare-pluie.
    A compléter.

    SCOT : Schéma de Cohérence Territorial
    Les SCOT sont censés donner une cohérence aux différents Plans Locaux d'Urbanisme des communes qui composent le territoire.
    Par exemple, une commune ne peut définir une zone d'activité, si la voie qui la dessert depuis la commune voisine ne peut être portée à un gabarit suffisant.
    Enfin ce qui différencie les PLU des POS et les SCOT des Shéma Directeurs, ce sont les PADD (plan d'Aménagement et de Développement Durable), qui montrent qu'au delà du simple zonage, une réflexion sur l'état des lieux et l'avenir du territoire concerné a bien été menée et soumise à la critique de la population.

    Sd
    Mu * épaisseur (en mètre). Mesure de la perméabilité à la vapeur d'eau d'un matériau par l'épaisseur en m de son équivalent en couche d'air. Un matériau "perspirant" comme un pare-pluie HPV à un Sd de 0,1m voir encore moins. Une toile bitumée de quelques centimètres correspond à plusieurs centaines de mètres.
    Voir aussi : perspiration

    SF : abbréviation de VMC Simple Flux
    (voir VMC)

    SHON : Surface Hors d'Oeuvre Nette
    Page wikipedia.
    à compléter.

    SHOB : Surface Hors d'Oeuvre Brute
    Page wikipedia.
    à compléter.

    STD : Simulation Thermique Dynamique
    La Simulation Thermique Dynamique permet d'évaluer les performances de l'enveloppe d'un logement en fonction des conditions climatiques extérieures et des apports internes, de manière dynamique, heure par heure. Elle permet notamment de préciser le comportement en cas de froid, mais également en cas de périodes de fortes chaleurs ou de canicules. Les bureaux d'études thermiques peuvent proposer ce genre de prestations.

    ______________T______________

    TLB, TS : Toilette à Litière Biomaitrisée, Toilette sèche
    Voir : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Top-down
    Voir : http://forums.futura-sciences.com/ha...n-topdown.html
    Dernière modification par Philou67 ; 06/12/2010 à 14h53.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     


    • Publicité



  6. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 993

    Re : Glossaire de l'habitat

    ______________U______________

    ______________V______________

    VMC = Ventilation mécanique contrôlée
    - On distingue:
    -> SF = simple flux (extraction seule)
    -> DF = double flux (extraction et insufflation, avec récupération de chaleur)
    -> hygro = (SF ou DF) hygro-régulée = à gestion hygrométrique (par sonde)
    -> hygro-A = simple flux (extraction seule) à gestion hygrométrique au niveau des bouches d'extraction (bouche d'arrivée d'air frais autorégulée à débit constant)
    -> hygro-B = simple flux (extraction seule) à gestion hygrométrique au niveau des bouches d'extraction et d'arrivée d'air frais.

    ______________W______________

    ______________X______________

    ______________Y______________

    ______________Z______________
    Dernière modification par Philou67 ; 02/09/2008 à 10h05.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  7. freak.inside

    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages
    1

    Re : Glossaire de l'habitat

    Merci Yoghurt, très utile.
    :-)
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. couleurs dans l'habitat
    Par Yoghourt dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/11/2011, 15h22
  2. conférence sur l'habitat éconologique groupé à Chambéry le 14/06/07
    Par r17777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2007, 14h53
  3. Isolation, travail sur la conduction dans l'habitat
    Par julian ross dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2007, 11h29
  4. chauffage/ventillation de l'air dans l'habitat
    Par zeblondin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/05/2006, 15h41
  5. En Moselle pour créer un réseau autour de l'habitat écologique
    Par pomme57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/02/2006, 20h17

Les tags pour cette discussion