Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Boucle de décharge d'un chauffage solaire

  1. seb et cecile

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    42
    Messages
    8

    Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Bonsoir à tous,
    Un des inconvénients d'un chauffage solaire c'est un surplus d'énergie en été qui n'est pas utilisé (A moins d'avoir une piscine à chauffer...).
    Ne serait-il pas possible de créer une boucle de décharge à quelques mètres de profondeur sous une véranda. La terre accumulerait ainsi de la chaleur en été et la restituerait à la véranda à l'automne et au début de l'hiver. L'idée m'est venue à la lecture des fils sur le fameux tunnel à galets de Heracles.
    Ce système est-il d'après vous réalisable ?
    Place aux pros...
    Seb


     


    • Publicité



  2. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Nogent sur Vernisson / Loiret
    Âge
    46
    Messages
    4 850

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Bonjours,
    Je ne sais pas si sous une véranda cela fonctionnerai sans pour autant la chauffer en été, mais j'avais lu un reportage sur un lycée en Suisse chauffé par PAC géothermiques (forages verticales) couplées à du solaire et justement ils ce servait du surplus estival pour réchauffer la terre. Ainsi au lieu d'avoir un COP qui aurai pu diminuer à force de puiser les calories, d'année en année leur COP monte.
    Dernièrement sur une des revues écologiques un fabricant présentait 'un couplage solaire - PAC mais cette foi ci la réserve était une grande bâche rempli d'eau et je crois de galets et placée sous la maison.

    En attendant qu'Hérakles ne m'assassine avec les PAC, je rajouterais que le surplus de chaleur estival est tous à fait gérable par le système, si celui ci bien installé, et il existe aussi des panneaux auto vidangeable. Donc aucune excuse pour ne pas passer au Solaire (après avoir isolé, bien sure)
    A+
     

  3. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    13 690

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Ce système est-il d'après vous réalisable ?
    réalisable à certaines conditions : un sol meuble , sain , pas rocheux , pas marécageux , ni sablonneux , etc , bref , les mêmes condititons que pour faire un puits canadien .

    quelques mètres de profondeur sous une véranda
    à environ 2m , oui , pas tant que cela ...cela suffit à assurer un déphasage de 3 à 4 mois entre Juillet et octobre ..

    Pour une maison très bien isolée (murs R=5 et toit =7 , DV FE et VMCDF ) une profondeur de 1.60~1.80 suffira .

    chaleur en été et la restituerait à la véranda à l'automne et au début de l'hiver
    Attention , cela ne suffira pas à réchauffer une passoire ...(maison à 100KWh/m2/an ..)

    20 à 30m2 de capteurs à air= 10 000 à 16000 KWh peuvent être stockés , on n'en récupèrera au mieux que 40 à 50% selon la disposition du stockage et son isolation en périphérie , ce dernier étant sous la maison .

    Les besoins peuvent être couverts à plus de 85% pour une construction au dela des normes RT2005 .

    A titre indicatif, d'après retour d'expérience , les besoins
    sont couverts à 70~75% pour une habitation aux normes RT2000 ( murs avec R=3 , toit R=4 , double vitrage normal , VMCsimple flux )
     

  4. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    13 690

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    En attendant qu'Hérakles ne m'assassine avec les PAC, je rajouterais que le surplus de chaleur estival est tous à fait gérable par le syst
    ne me confonds pas avec R17777 ...

    ceci dit , il faut tenir compte que c'est un LYCEE , donc que les coûts d'investissements sont moindres , rapportés au m2 utile (économie d'échelle) , que c'est en Suisse , pays très froid ..et que les entreprises Suisses ,sont très encadrés et travaillent très sérieusement , gage d'installations performantes . on trouve cela en France ??????

    ce n'est pas très pertinent pour un particulier en France , et encore moins au Sud de la Loire ..

    je relève ici et là sur le forum des cas de panne et d'installateurs injoignables..des coûts très élevés ..

    Avec des capteurs à eau , il est possible de décharger la chaleur dans une tranchée équipée de serpentins , pendant tout l'été , et ensuite se servir de ce même serpentin pour alimenter une batterie d'échange air-eau pour préchauffer l'air neuf en hiver

    Encore mieux si les serpentins sont sous la maison ...

    Avec des capteurs à air , on se sert de la masse des murs de la maison pour stocker de la chaleur juste avant l'hiver , et du sous-sol en été pour encore stocker les surplus de chaleur estivale , via les "tunnels de galets " ou un réseau de tuyaux grès (comme le CEFIM de Perpignan ) .

    Nul besoin d'une PAC au COP de 3 à 4, car le COP d'un ventilo est bien plus élevé = 1.2 KWh (6h de fonctionnement à 200W par jour ) pour stocker l'équivalent de 120 KWh/jour en été ,ensuite , en hiver , récupération de 40% au pire de cette énergie stockée soit 48KWh = au final , le COP du ventilo + système atteint 20 à 24 ...

    Qui dit mieux ???
    Dernière modification par herakles ; 11/11/2008 à 08h58.
     

  5. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Nogent sur Vernisson / Loiret
    Âge
    46
    Messages
    4 850

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Bonjour,
    Merci Hérakes pour les infos,
    Ce dont tu parle c’est le système qui est en reportage dans la revue Habitat Naturel ?
    Et je me posai la question de la durabilité de ce système car même avec des filtres, les tuyaux doivent finir par se « polluer » (poussière, champignon..) et pas facile contrairement à un P.C. de les nettoyer avec le nombre de coude ?
    Pour le professionnalisme des Suisses tu devrais en parler à Bolz , mais je pense que cette technique qui ne représente pas un gros surcout sur une PAC géothermique devrait se développer (les COP en géothermie vertical sont plus vers 5 à 6 et sans perte hivernal, mais le cout matériel + installation est :)
    A+
     


    • Publicité



  6. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    13 690

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Et je me posai la question de la durabilité de ce système car même avec des filtres, les tuyaux doivent finir par se « polluer » (poussière, champignon..) et pas facile contrairement à un P.C. de les nettoyer avec le nombre de coude ?
    en effet , gens peu soigneux , s'abstenir...

    ca fait 24 ans que les premières instalaltions (raust, pechbusque) continuent leur bonhomme de chemin , et j'ai reçu la visite de la fille de mon premier client qui désire isntaller un hypocauste de ce type sous leur première maison en paille ...

    je le répète : faut des préfiltres et un filtre type G4 (antipollens )

    On peut très bien placer un départ accessible à quelqu'un de mince = regards en grès ou PP de 80cm de diam , pour qu'on puisse passer un câble avec une boule nettoyante tous les 2 ou 5 ans .. , placés aux deux extrémités d'un tel réseau

    Pour les tunnels de galets ....juste placer un super aspirateur très puissant avec injection d'un aérosol javellisé tous les 10 ans..l'occasion de créer une entreprise de nettoyage itinérant en france , non ?

    revue Habitat Naturel ?
    tu peux me préciser le n° , me filer un lien ou scanner l'article ?
     

  7. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Nogent sur Vernisson / Loiret
    Âge
    46
    Messages
    4 850

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    Bonjour,
    Tu trouveras si dessous la page du N° 23 de Habitat Naturel de Nov-Dec 2008, c’est l’épisode N°2 le premier était sur celui de Sep-Oct.
    Si tu achète cette revue tu verras aussi un publireportage sur lac géothermique

    A+
    Images attachées
     

  8. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    13 690

    Re : Boucle de décharge d'un chauffage solaire

    meri , chataxe ..un détail qui me fait "tiquer" , les serpentins ne sont pas disposés en boucle de tikelman ?? j'espère que les pertes de charge ne sont pas conséquentes

    je vais de ce pas acheter cette revue ..s'il en vaut le coup et le coût ...

    Mais ce n'est pas la même chose que ce dont je parlais= les serpentins sont enterrés plus profond , entre 1.50me et 1.80m pour obtenir un déphasage en adéquation avec les besoins de chaleur (stocker en été et avoir chaud aux pieds en hiver)
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Autoconstruction d'un chauffage solaire
    Par eldino dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 31
    Dernier message: 02/06/2010, 18h43
  2. Efficacité d'un chauffage solaire ??
    Par JEI dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 38
    Dernier message: 06/06/2008, 23h50
  3. Décharge d'un condensateur.
    Par kriska07 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2008, 13h54
  4. décharge rampante décharge couronne et décharge partielle
    Par bbdoll dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2007, 13h12