Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 59

Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

  1. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Bonjour les gens.
    En 2011, notamment grâce à ce forum, j'isolais intégralement ma maison par l'extérieur.
    Je viens ici vous faire un petit retour d'expérience pour vous dire que CA VAUT VRAIMENT LE COUP!!!

    Mon pav': 150m² environ en parpaings, sur vide sanitaire, étage mansardé, combles perdus, véranda plein Sud. Il a été construit en 2005 et respectait, du moins sur le papier, la RT2005. Vu les espaces laissés libres entre les panneaux d'isolant et le conduit de cheminée dans les combles et entre les panneaux d'isolant eux-mêmes, j'avais un gros doute à ce sujet. Enfin bref.
    J'ai acheté le pavillon en 2010 et l'ai isolé par l'extérieur: Ossature bois rapportée avec deux couches croisées de fibre de bois de 8cm d'épaisseur soit 16cm environ d'ITE. Finition bardage bois sur lame d'air 2cm. Chauffage intégral au bois grâce à un poële à bois de qualité de marque Jotul. VMC double flux Aldes Dee Fly. une facture d'environ 30 000 euros mais j'ai tout fait moi-même. Y'a rien de compliqué, ça demande juste beaucoup de temps libre.

    Avant, avec ma cheminée pourrie, je brûlais 6 stères par an (300 euros) en plus des convecteurs électriques à l'étage pour avoir une température de 20° dans le salon (16° au réveil), 18° ds les chambres. Températures très inégales d'une pièce à l'autre (buanderie très froide par exemple) et d'un étage à l'autre, portes fermées pour garder la chaleur dans les pièces occupées... pas confortable du tout.
    A présent 6 stères, c'est ce que je brûle pour avoir 23° dans le salon et 21° dans les chambres au moment de la flambée. Une flambée de 2 heures par jour suffit à réchauffer la maison pour 24 heures grâce à l'inertie des parpaings enfermés dans l'enveloppe isolante de l'ITE. Toute la maison est au moins à 20°. Finis les écarts de température dans la maison, les portes fermées, les sensations de courant d'air froid, de paroi froide. C'est inestimable en terme de confort de vie et je trouve qu'on n'en parle jamais.
    Mais l'ITE est aussi très précieuse en été: Après les quelques jours caniculaires que nous venons de passer, ma maison est passée sur cinq jours de 23° à 25° en intérieur, sans aucune clim'. Dehors nous sommes montés à 35° durant trois jours. Un vrai bonheur!
    Un collègue qui a fait construire par des pros compétents une maison passive (passive globalement sur l'année grâce à sa prod° photovoltaïque) à ossature bois dépense moins de chauffage que moi en hiver, mais crève de chaud en été car il n'a aucune inertie et de grosses baies vitrées.

    Donc si vous hésitez, n'hésitez plus Ca vaut le coup.

    -----

     


    • Publicité



  2. adesir

    Date d'inscription
    juin 2014
    Messages
    157

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par sachem Voir le message
    Un collègue qui a fait construire par des pros compétents une maison passive (passive globalement sur l'année grâce à sa prod° photovoltaïque) à ossature bois dépense moins de chauffage que moi en hiver, mais crève de chaud en été car il n'a aucune inertie et de grosses baies vitrées.
    Une vraie passive n'a pas ce comportement en été. Une fausse passive, la maison en question ? Surement, car une maison ne devient pas passive grâce à sa production photovoltaïque, mais grâce à la qualité de son enveloppe.

    Merci pour le retour d'expérience sur l'ITE.
     

  3. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 892

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par adesir Voir le message
    Bonjour,

    Une vraie passive n'a pas ce comportement en été. Une fausse passive, la maison en question ? Surement, car une maison ne devient pas passive grâce à sa production photovoltaïque, mais grâce à la qualité de son enveloppe.

    Merci pour le retour d'expérience sur l'ITE.
    + 1,


    Pour une Passive avec label si on fait du bon travail dans certaines régions c'est PHPP + STD (pour le confort été) ?
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     

  4. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Non, pas une vraie passive, labellisée et tout le toutim.
    Une maison, qui grâce à sa production PV produit à peu près autant d'énergie qu'elle en consomme sur l'année, toutes consommations confondues. Ce sont les déclarations de mon collègue. Je ne suis pas allé voir ses compteurs chez lui.
    Toujours est-il que, faute d'inertie dans sa maison en bois, il cuit dès que les températures extérieures s'élèvent, ce qui n'est pas le cas dans une maison en parpaings bien isolée.
    Inertie et isolant sont indissociables pour le confort de vie été comme hiver.
     

  5. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 892

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Comme d'hab MOB Mercedes ou Trabant ? :

    - combien d'isolant ?
    - type d'isolant ?
    - protections solaires ?
    - orientations ?
    - ventilation travesante
    - combien d'usagers ? comportements en été ?
    Etc...
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     


    • Publicité



  6. adesir

    Date d'inscription
    juin 2014
    Messages
    157

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par sachem Voir le message
    Non, pas une vraie passive, labellisée et tout le toutim.
    Une maison, qui grâce à sa production PV produit à peu près autant d'énergie qu'elle en consomme sur l'année, toutes consommations confondues. Ce sont les déclarations de mon collègue. Je ne suis pas allé voir ses compteurs chez lui.
    Toujours est-il que, faute d'inertie dans sa maison en bois, il cuit dès que les températures extérieures s'élèvent, ce qui n'est pas le cas dans une maison en parpaings bien isolée.
    Inertie et isolant sont indissociables pour le confort de vie été comme hiver.
    Il suffit juste de ne pas appeler cette maison "passive", car elle n'est pas plus passive que lunaire ou exotique. C'est une maison bois, certes. Avec production d'électricité, certes.

    L'inertie et l'isolation donnent la constante de temps, ce temps de réaction aux variations de température. Il y a des maisons en bois avec peu d'inertie qui ont un bon confort d'été. Notamment les vraies passives.

    C'est vrai que les maisons béton avec une bonne ITE ont une grosse constante de temps, puisqu'elles bénéficient de l'inertie du béton ET d'une bonne isolation, au bon endroit.
    Dernière modification par adesir ; 01/07/2017 à 16h30.
     

  7. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Encore une fois, ce n'est pas ma maison mais celle d'un collègue. J'aurais donc du mal de vous apporter des renseignements à ce sujet. Mais ça tombe bien, ce n'est pas le sujet.
     

  8. yaadno

    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    446

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    bonjour:tu parles des murs,mais quelle charpente et isolation toiture?
    cdlt
     

  9. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 104

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    bonjour, ce n'est pas précisé, mais je suppose que vous devez avoir laissé l'isolation intérieure qu'il devait y avoir à l'origine ?

    Donc il y aurait deux isolations : intérieure et extérieure..... c'est certain que ce doit être pas mal du tout. Les parpaings chauffent plus difficilement en été, et ils se refroidissent moins en hiver.
     

  10. antec51

    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Laon, 02
    Messages
    400

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Effectivement :
    - Comment ça se passe la jonction avec la toiture ? surtout pour les pignons, l'isolant du toit est de l'autre coté du parpaing...
    - Il y avait combien de cm d'ITI avant ? Qu'a tu fais pour les fenêtres et portes ?
     

  11. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 299

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par sachem Voir le message
    ........................
    Un collègue qui a fait construire par des pros compétents une maison passive (passive globalement sur l'année grâce à sa prod° photovoltaïque) à ossature bois dépense moins de chauffage que moi en hiver, mais crève de chaud en été car il n'a aucune inertie et de grosses baies vitrées.
    .........
    Malheureusement en RT2012, avec le photovoltaïque ... c'est bien ce qu'on appelle une "passive". Certes une vraie-fausse passive au sens PHI

    En MOB + photovoltaïque ça donne souvent ce résultat en plein été, c'est incontournable si on reste qu'en RT2012.

    Dire de la RT2012 que ce n'est que des minimas et qu'on peut faire mieux, c'est une grosse pirouette de thermiciens qui veulent se rapprocher de PHI pour limiter la casse des déboires trop souvent rencontrer de la RT2012.

    Si on fait façon PHI pour une RT2012 ... super mais autant le dire carrément et simplement. Qu'il y ait label ou pas.

    sachem merci de ton retour d'expérience qui prouve qu'avec du simple, efficace et un prix raisonnable on peut bien faire.
     

  12. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Bonjour les gens,

    yaadno:
    Fermettes industrielles pour 2/3 + charpente traditionnelle au dessus du garage où j'ai crée un pièce.
    Concernant l'isolation toiture, je n'ai touché à rien: panneau sandwish placo/polyuréthane 80mm + 15cm laine de verre. Je pense que je pourrais ajouter quelques cm par dessus, mais ça m'embête car j'y vais de temps en temps pour inspecter. Et de toute façon, je ne peux rien rajouter sous les rampants.

    Larzacien, oui, dans la maison, j'ai laissé l'isolation intérieure après m'être longuement questionné (respiration des murs?). Je ne le regrette pas. Pour la partie garage accolé à la maison (devenu buanderie) il n'y a que l'ITE. Les parpaings sont à nu en intérieur, je les ai simplement peints. C'est la partie la plus fraiche de la maison été comme hiver parce que c'est la partie la plus éloignée du poële et que l'ai chaud a du mal à y accéder mais ce n'est pas un pb. Ca joue le rôle de tampon.

    Antec, il y a 7,5cm de polyuréthane en ITI.
    Pour la jonction avec la toiture, au niveau des pignons j'ai forcément un pont thermique en haut des murs de parpaings, le long des rampants, mais bien amoindri par la présence de l'ITI et de l'ITE. Je n'ai pas surélevé la toiture.
    Pour les portes et fenêtres, je les ai démontées du nu intérieur et remontées dans des cadres bois au nu extérieur. Ca ne bouge pas.
     

  13. fix_k

    Date d'inscription
    mars 2010
    Messages
    448

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    merci beaucoup pour ce retour d'expérience !

    si tu as des photos, on es preneur !
     

  14. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Voici quelques photos:

    La maison avant les travaux
    Avant.jpg
    La maison après les travaux: Surélévation toiture garage pour création d'une pièce au dessus et aussi afin que le volume à isolé soit "simple" puis pose de l'ITE (dépose puis repose de la véranda), déplacement du conduit de fumée, pose du réseau VMC DF.
    Après.jpg
    L'autre face de la maison: Toutes les gouttières conduisent à quatre cuves de 1000l en série pour arrosage du jardin.
    100_1771.jpg
    Le bordel...
    15 049.jpg
    Images attachées
     

  15. sachem

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Essonne
    Âge
    43
    Messages
    293

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Et puis:

    Pose de la structure rapportée en chevrons qui soutiendra les deux couches croisées de fibre de bois.
    100_0830.jpg

    Rallongement des appuis de fenêtre pour supporter le cadre en bois et la fenêtre posée au nu extérieur du mur.
    100_0827.jpg

    Attaquer l'ITE par la face Nord
    100_0890.jpg

    La pose des deux couches croisées
    100_0885.jpg

    La pose du pare-pluie HPV
    100_0899.jpg
    Dernière modification par sachem ; 03/07/2017 à 12h53.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. VMC Retour d'expérience
    Par Franc718 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/02/2012, 13h21
  2. Retour d'expérience sur le CDA
    Par Brisecous dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/11/2010, 14h36
  3. Retour d'expérience.
    Par alsaman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2009, 16h08
  4. retour d'expérience
    Par gaelle58 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2009, 18h48
  5. retour d'experience
    Par zestarofzeweb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2009, 22h39