Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 19

Ventilation VMI®®® et sorties d'air

  1. totocle

    Date d'inscription
    novembre 2014
    Localisation
    45
    Messages
    71

    Ventilation VMI®®® et sorties d'air

    Bonsoir,
    Je souhaiterais installer une VMI®®® chez moi , pour le systeme de ventilation, pas de problème pour trouver des infos ou modèles .
    Mais pour l'extraction de l'air ... impossible d'avoir autre chose que des grilles carrées sans réglage possible.
    Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre car je seche.

    -----

     


    • Publicité



  2. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 081

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    bonjour, Avec une VMI®®®, on n'a pas d'extraction d'air justement, c'est à dire pas d'aspiration.

    On met la maison en surpression, et le surplus d'air par rapport à la pression atmosphérique sort comme il peut là où il trouve des fuites volontaires (sorties d'air) ou involontaires (non étanchéité). Et c'est bien ça le problème des VMI®®®. On ne ventile pas forcément bien les pièces humides, celles qui en ont le plus besoin.

    Si on ouvre une fenêtre ou la porte d'entrée un moment, tout fout le camps pas cette ouverture, car c'est le plus facile, le reste du temps, ça cherche les sorties.

    Et aussi, la VMI®®®, on le fait arriver dans un point du logement, je préfèrerais qu'elle arrive dans les pièces dites sèches chambres et séjour, au lieu d'arriver en un seul endroit (c'est moins fatiguant pour l'installateur mais c'est moins efficace aussi. Et il ne faut pas oublier le passage sous les portes intérieures pour la circulation d'air.

    Et puis, comme la VMI®® débite toujours pareil, il ne faut pas trop ralentir la sortie. Il faut les sorties surtout dans les pièces humides : cuisine, salle d'eau et WC;

    je crois qu'on en met aussi en haut des fenêtres des pièces dites sèches : chambres et une dans le séjour, surtout si l'air de la VMI® n'arrive que sur un point afin d'avoir un peu de "balayage"
    Dernière modification par Larzacien ; 14/11/2017 à 06h46.
     

  3. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 397

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Bonjour,

    il vous faut traverser les murs ou les fenêtres, et équiper ces trous d'obturateurs. C'est bien ce que vous voulez?

    Au choix :
    • accessoires d'entrée d'air aux fenêtres, autoréglables ou hygroréglables, qui de fait se transforment en sorties (faites "entrée air fenêtre" sur G..gle)
    • accessoires de vmc dont vous équipez vos canalisations, et qui existent en rond, carré, rectangles, auto, hygro, à vis, à détection etc... (faites "entrée d'air traversée de mur" ou bien "grille vmc")


    @Larzacien : cessez d'essayer de dissuader les amateurs de VMI® au motif que certaines installations sont mal réfléchies et-ou mal réalisées... On ne connait ni la rigueur ni les habitudes de ce monsieur, qui est peut être un maniaque du calcul et des portes fermées...
    La VMI® répond à des besoins précis, a ses qualités et ses inconvénients. Comme chaque système. Elle est d'ailleurs particulièrement recommandable dans certaines situation précises qui permettent de l'optimiser!
    Or lui semble avoir choisi ce système. Pourquoi chercher à l'en dissuader?
     

  4. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 081

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    bonjour, je ne dissuade pas, je dis comment ça marche, donc à chacun de faire son choix. Ensuite on voit.
     

  5. sawai

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    117

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Parceque l'humidité risque de migrer dans les murs? ou pour d'autres raisons? Voir ce fil où nous avons à plusieurs contributeurs listé les + et les - de cette solution :

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post5994638

    On ne va pas se mentir : la ventilation par insufflation est une solution de facilité à l'installation. Non pas qu'il faille absolument chercher la difficulté, mais quand c'est facile, parfois c'est qu'il y a un loup. Et si les "anciens" ont choisis de ventiler, ou plutôt de renouveler l'air par extraction, c'est qu'ils avaient aussi de bonnes raisons.

    Il est tout a fait exact par exemple que la bonne ventilation des pièces humides (celles qui en ont effectivement le plus besoin) n'est pas aussi garantie qu'en extraction, surtout si l’insufflation se fait en 1 seul point. Après ça peut marcher mais il faut avoir connaissance des mécanismes et points faibles propres à cette technique, sinon c'est "je mets un ventilo qui pousse l'air et advienne que pourra".
     


    • Publicité



  6. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 397

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Après, de façon empirique, ça peut aussi s'ajuster avec jugeote, documentation, scie sauteuse, perfo, un anémomètre et une calculatrice...

    A mon avis, c'est l'installation et sa configuration qui sont problématiques, pas le concept.
    Qui est supposé arriver au même résultat quel que soit le choix de la technique employée...
     

  7. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 298

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    La SF est délicate à régler, la V.M.I c'est encore pire. Effectivement ce n'est pas évident pour les pièces dites humides de suffisamment faire sortir d'air par surpression.

    Et si on y parvient alors il faut se poser la question de savoir si les chambres sont du coup assez ventilées
     

  8. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 354

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Et si on y parvient alors il faut se poser la question de savoir si les chambres sont du coup assez ventilées
    Bonjour Daniel ,
    Sauf si la V.M.I. est conçue comme une moitié de VMC DF en ne gardant que la partie "insufflation" :
    1 ventilateur d'insufflation
    2 gaines de répartition avec bouches d'insufflation dans les pièces de vie (séjour et chambres )
    3 sorties d'air dans chaque pièce humide directement au-dehors par des traversées de murs avec régulateurs de débit calibrés

    C'est exactement mon cas , avec en plus un PC branché en amont du ventilateur .
    Bientôt un capteur à air y sera branché en by-passant le PC les heures d'ensoleillement en hiver .

    Le seul inconvénient que je vais supprimer : l'absence de détecteur de présence dans les WC pour déclencher temporairement la grande vitesse
     

  9. totocle

    Date d'inscription
    novembre 2014
    Localisation
    45
    Messages
    71

    Re : Ventilation VMI®®®®® et sorties d'air

    Bonsoir,
    Sans virer dans le débat pro ou anti VMI®® , je pense , comme expliqué plus haut que chaque ventilation à ses avantage et ses inconvénients.
    Moi j'ai choisis ce type de ventilation pour essayé de supprimer des problèmes d’humidité, le coté "facilité" d'installation m'importe peu .
    Pour revenir à ma question initiale,il me semble avoir vu sur une coupe de grille d'entrée d'air de fenêtre qu'il y avait une sorte de clapet anti retour qui bloquait le flux d'air dans l’autre sens.
     

  10. sawai

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    117

    Re : Ventilation VMI®®®®® et sorties d'air

    Citation Envoyé par totocle Voir le message
    Moi j'ai choisis ce type de ventilation pour essayé de supprimer des problèmes d’humidité, le coté "facilité" d'installation m'importe peu.
    C'est un choix d'autant moins compréhensible alors. Enfin, libre à vous.

    La question des sorties d'air m’intéresse aussi ceci dit. Pour avoir une réponse claire, rien ne vaut un coup de fil à un fabriquant, ou à un fournisseur éclairé. Si vous obtenez une réponse de leur part, faites en part ici!
     

  11. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 397

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Bonsoir,

    Si vous avez vu une membrane de la taille de la mortaise, c'est un système anti "coup d'air brutal".
    Si la pièce que vous avez vu est articulée, c'est très probablement le clapet qu'il faut tarer sur une entrée d'air "hygro", afin qu'elle s'ouvre ou se ferme en fonction des taux d'humidité.
     

  12. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 081

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    bonjour, si on a des problèmes d'humidité qui remonte du sol par exemple, il faut essayer de les résoudre en assainissant, en drainant, en injectant de la résine dans le bas des murs.

    Une VMC ou une VMI® ne sont pas des pompes à eau non plus.

    Vouloir sortir de l'humidité sortant du sol impose un débit plus fort qui va impacter la note de chauffage. Alors, si on a un bon chauffage au bois (et que le bois soit gratuit) passe encore, mais si on chauffe au gaz ou à l'électricité, ça va faire mal.

    ça me fait penser qu'avec un bon chauffage au bois, ça assèche bien aussi, mais ça ne guérit pas le problème.
     

  13. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 268

    Re : Ventilation VMI®®® et sorties d'air

    Bonjour,
    Lorsqu’on a une cheminée à feu ouvert (ou insert avec option feu ouvert) pour faire cuire des sardines, des côtelettes d’agneaux, des tranches de lard :

    La VMC incite les odeurs, les vapeurs chargées de graisse, une partie des gaz brulés à sortir dans le local,

    La VMI® oblige les odeurs, les vapeurs chargées de graisse, les gaz brulés, à sortir par le conduit de fumée.

    L’hiver, la VMI® fait rentrer de l’air a faible humidité absolue. En s’échauffant, son humidité relative baisse. Dans ces conditions, il est en mesure d’évacuer l’humidité éventuelle qui se trouve dans la maison.
     

  14. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 298

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Sauf si la V.M.I. est conçue comme une moitié de VMC DF en ne gardant que la partie "insufflation" :
    1 ventilateur d'insufflation
    2 gaines de répartition avec bouches d'insufflation dans les pièces de vie (séjour et chambres )
    3 sorties d'air dans chaque pièce humide directement au-dehors par des traversées de murs avec régulateurs de débit calibrés
    Cher Philippe ce que tu as fait chez toi, n'a strictement rien à voir avec une V.M.I du commerce, il ne te manque plus que l'échangeur comme l'a fait un certain docteur Suédois
     

  15. tatar

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Nièvre
    Messages
    265

    Re : Ventilation VMI®®®® et sorties d'air

    Bonjour,

    Pour les pièces humides (salle de bain) et les WC, perso j'ai opté pour des extracteurs à détection de présence pour renforcé la VMI®. Sinon évacuation par les fenêtres et autre ouverture vers l'extérieur (hotte, conduit de cheminée...).
    «Le hasard ne favorise que les esprits préparés.» - Louis Pasteur
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Choix ventilation : v.m.i, ventilation naturelle régulée.
    Par vinsurvain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 480
    Dernier message: 04/06/2017, 15h56
  2. Réponses: 9
    Dernier message: 16/11/2016, 10h38
  3. Ventilation alvéolaire et ventilation de l'espace mort
    Par LoletteRose dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/05/2016, 09h46
  4. remplacer les grilles de ventilation des menuiseries par une ventilation indépendante.
    Par barbarajulien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/10/2015, 11h11