Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 49 sur 49

Vaccin sida 1




  1. #31
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    le communautarisme ( notion un peu fourre-tout et peu signifiante à mon avis ) poussé à l'extrême, c'est le patriotisme, l'intégration totale et la pensée unique. On redoute d'autant plus le communautarisme qu'il est en réalité universaliste ( islamisme par exemple ). Notion floue. L'un des meilleurs ouvrages de référence la dessus est peut-être celui de Joseph Macé Scaron (" la tentation communautaire ") , mais si j'ai lu son "Montaigne", je n'ai pas lu sa "tentation".
    Je me définis comme electron libre et hyper-individualiste : troquer la nation pour une communauté, c'est échanger Caesar contre un petit chef de clan ou de gang : le maitre le plus insupportable n'est pas celui qu'on croit. Je suis , pour une fois, immunisé contre ce communautarisme de quartier, de banlieue , de ghetto etc... autant qu'allergique à l'esprit de Raison traditionnelle. Je me définis religieusement comme polythéiste à mes heures, j'adore les petits dieux des flammes , du vent, des caaailloux etc...( les "4zéléments" étant toutefois à éviter pour cause de ridicule )
    Mais je préfèrerais encore les communautarismes à l'uniforme actuel que l'on revet sur les comportements sexuels obligatoires .
    je suis très méfiant vis à vis de la notion d'"intégration" par ailleurs


    Communautaire, moi ?? ( indignation étranglée ! )
    je suis en conflit ouvert avec les homosexuels de la prévention qui ont accaparé les media gay et exclu la seule expression des témoignages bareback.
    et puis surtout,
    la notion de communautarisme a déjà été évoquée au sujet du bareback ou même des gays. On peut parler de communauté gay, mais elle est tout sauf un communautarisme au sens étroit, puisqu'il rassemble toutes les races, tous les ages, tous les milieus sociaux ( d'où sa puissance et sa fraternité ), et toutes les pensées politiques, or si l'on vise aujourd'hui quelque chose dans le mot communautarisme, c'est avant tout l'atteinte à la liberté de pensée et l'apartheid social qui clanise la société : le mouvement gay est exactement le contraire : il est un brassage extraordinaire.

    Le bareback est encore moins un communautarisme et n'a rien de ce qui en constitue les signes : pas de leader, pas de représentant pas de media ( rigoureusement aucun, ni journal, ni radio ni rien ), pas de lieu associatif, pas même de pensée politique ( je n'ai exposé dans les messages précédents que la mienne, qui ne représente pas la réalité bareback, laquelle n'est pas représentable sur un quelconque échiquier politique. Il y a certainement des barebackers de toutes races , de tous milieus sociaux , de tous horizons politiques : le seul point commun, le rejet absolu , total , de la capote et de toute recommandation sur les pratiques sexuelles consentantes entre adultes. Il est assez extraordinaire que le seul point commun minuscule, le bareback, suffise à créer une complicité qui dépasse toutes les divisions classiques : sociales, raciales etc...la communauté bareback n'existe pas, elle est immatérielle, et pourtant le lien qui en réunit les membres anonymes et occasionels est si resséré...que c'en est miracle.

    Tout simplement parce que l'atteinte à la sexualité est le pire des crimes existentiels, et que toutes les différences cédent ici pour se réunir contre une oppression virale et sociale.

    Il est un peu facile de qualifier toute volonté de réunion d'opposants comme relevant du communautarisme. S'il faut passer pour communautaire, j'en suis quitte, corriger ce qualificatif erroné n'est pas ma priorité.
    En revanche, en laissant bien sûr à chaque membre son appartenance culturelle différente ( musulman barebacker , chrétien barebacker , athées riches pauvres etc...), libérer la parole au grand jour et rassembler les energies de façon coordonnée et structurée est ma priorité immédiate : je suis prosélyte barebacker, "comme ils disent". La libération des homosexuels ne s'est jamais faite par l'intégration polissée de gentilles personnes obéissantes et rangées, mais avec des folles et des types en cuir quyi ont défilé dans les rues et organiser leur lieux de rencontre. Le principal ciment de ce genre de mouvement transversal qui perfore en réalité les communautarismes et les fédèrent, c'est le sexe. Le sexe est le contre-pouvoir aux mains de la fraternité. D'où la necessité pour les structures dominantes et conservatrices de le présenter comme le mal et la violence absolue, les "réacs ne sont pas des idiots, loi de là, ils voient clair !" ( ce propos est totalement indépendant de l'analyse du bareback d'ailleurs, la capote s'est d'ailleurs imposée d'abord pour faire obstacle à l'ancienne pensée conservatrice qui aurait imposé par exemple ses schémas de fidélité obligatoire, de mariage ou de chasteté etc...)
    Mon problème est que la majorité des barebackers, environ 4/5 au moins ne me suivent pas ( encore ) pour le moment et préfèrent rester dans l'ombre. Ce n'est que le poids du passé récent, cela changera, et le plus tot sera le mieux. Je pense qu'il existe une sorte de "masse critique" minimale en deça de laquelle la synthèse ne peut pas se réaliser. Le discours bareback est certainement plus convaincant que l'argumentation préventionniste qui est réduite à des mono-messages ( la capote obligatoire ), à la seule question morale, et à des croyances psychotiques ( "la capote est fantastique !" ). J'ai remarqué de longue date à quel point le message préventif se résume aux mots simples de la terreur immédiate : mort, assassin, ou à des broutilles insignifiantes ( prendre 6 pilules par jour suffiraient à gacher la vie, un risque presque nul est un risque quand même, le pire peut toujours arriver etc...et évite systématiquement de répondre en détail à nos arguments. Nous comprenons tout ce que ressentent lesgens qui mettent la capote, ils ne comprennent rien de ce que nous disons et ressontons, ce qui assure notre avantage "intellectuel". Les experts de la maladie ne s'intéressent plus ainsi qu'au phénomène bareback, il est décortiqué dans son vocabulaire des PA ( lope soumise cherche à se faire plomber etc....) : ces experts psychiatre vont très probablement être trompés par le folklore et les déguisements qui entourent le système des PA. De toutes façons, les intellectuels bareback ont des années d'avance sur les connaissances des experts barebacks, qui nous tendent la main pour parvenir à nous faire mettre la capote, c'est dire que nous ne leur tendrons jamais. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai quitté le site barebackzone après 2 mois à peine comme membre, dès que j'ai vu les propositions aux membres de collaborer avec les conservateurs du CNRS. Je ne veux plus entendre parler de psychiatre , d'aide médicale, d'assistance psychologique, de participation pour qu'on nous étudie. Le divorce est consommé depuis longtemps, depuis que j'ai compris que tout se ramène en fin de discussion par " et finalement, si il y avait ci ou ça, en lutancontrlesclusionavecdelest imedesoihémoindostilité, vous la mettriez pas un tout petit peu la capote ? un petit peu ?" !....et ces cons attendent la réponse avec angoisse...et je réponds....ah, laissez moi réfléchir...ah ben... ( et je laisse durer ) ...c'est non, un tout petit non... ( qui vaut mieux que mon poing dans la gueule , sauf que ça finira par partir.

    Le bareback est présenté comme d'origine américaine, comme un phénomène nouveau. D'origine américaine parce que l'Amérique n'a pas la cote , et enfin si un mot nouveau mérite d'etre inventé, c'est celui du sexe avec capote, parce que le sexe sans capote remonte aux origines de l'humanité et constitue la "normalité" rémanente en dehors des fléaux eceptionnels( = le bareback "américain et "nouveau" ou encore "communautaire, c'est de la pure propagande de discrédit ) . S'imaginer que le sida aura au moins servi à ce que vaincu il aura au moins servi à ce que les gens mettent la capote est une erreur de fond. La capote protège du sexe et est le meilleur moyen d'en dégouter ou de le rendre fade et mécanique.
    Le mot bareback d'ailleurs est en fait inconnu en France, à part de queques avertis. Je pense qu'en province, à peine la moitié des homosexuels connaissaient le mot il y a 2ans.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    jcm

    Re : Réponse à Faith ( 2ème partie )

    Je vois une religion naissance: le culte du bareback. Des personnes promouvant le droit d'avoir le SIDA, et de vivre sans s'en cacher (jusque là pas de problème) mais qui en plus sont fiers d'en être victime, et c'est là que j'ai un problème.
    J'ai une horreur profonde de tous les mouvements communautaires lorsqu'ils ne reposent plus que sur l'esprit de groupe au détriment des "bonnes" idées et de l'action.
    Et après t'avoir lu, je n'ai pas l'impression que les barebackers fassent quoi que ce soit pour détruire le SIDA: vous en faites votre raison d'être. Ce que je comprends, c'est que c'est aux autres de régler votre problème. Votre guérison est aux mains des labos, et du marché que représente désormais le SIDA.

    Au début, je te voyais libre de vivre ta vie, faisant un pied-de-nez à la société et en lui montrant que tu peux vivre sans elle.
    Aujourd'hui je te trouve dépendant des chercheurs et essayant de reconstruire autour de toi une nouvelle société constituée de gens qui t'acceptent.

    J'espère me tromper, mais c'est ainsi que désormais je te vois.

    Mais ton slogan semble être "soyons nombreux à être malades du SIDA pour qu'il soit plus vite terrassé". Tu sembles sûr qu'aucun obstacle ne peut arrêter l'ingéniosité humaine. Cela t'oblige à avoir une confiance aveugle en la science et la médecine...
    Et si un jour, les chercheurs baissent les bras et s'avouent vaincus devant une nouvelle mutation du virus ?
    ***************

    Plus il y aura de séropositifs en occident, moins il y aura de morts sur la planète ( maintenant, encore une fois, je n'ai pas l'intention d'attraper le paludisme )
    Il n'y a plus lieu de tenir compte des risques liés à la séropositivité en terme vital quand on est barebacker dans l'âme. Il faut passer à l'acte et bien plus, le revendiquer ouvertement pour ceux qui sont déjà séropositif. Se priver dans le safe sex affligeant de frustration de 20 à 40ans pour finalement devenir séropositif à 40 est-il un bon calcul ?
    Même ceux qui ont la même affliction que moi sur les débris actuels de la sexualité ou partagent mon engagement politique, n'ont aucune envie de mourir : c'est bien parce qu'ils considèrent que le inconvénients d'une éventuelle séropositvité sont bien inférieurs aux bénéfices récupérés en terme de liberté sexuelle qu'ils prennent tous les risques : il leur appartient donc d'améliorer leur sort en s'organisant en refusant la honte sociale. Les "autorités" ocidentales sont définitivement "achevées" par leur faillite dans la gestion planétaire du sida, et les associations complètement grillées chez les séropositifs. Nous en créérons de nouvelles.

    Le vaccin thérapeutique actuel agit contre des caractéristiques communes à tous les VIH quels que soient leurs mutations.

    Il y aura bien entendu d'autres maladies nouvelles à l'avenir : elles n'apparaissent pas tous les quatre matins. Le précédent du sida servira de leçon pour expliquer comment on s'est fourvoyé dans la peur et la morale au lieu de muscler la seule réponse acceptable et porteuse d'espoir : la science.

    la vie est une course de vitesse entre les talents de l'intelligence humaine et la lutte contre la fatalité de Dieux qui ne demandent qu'à tomber par la maitrise de la nature.
    Dernière modification par Yoyo ; 15/12/2004 à 14h57.

  4. #33
    ciryll

    Re : Vaccin sida 1

    je ne comprend pas forcement tout ce que le phenomene implique, mais j'ai quand meme l'impression que la secu sert a ce que certaines personnes puisse pratiquer le sexe sans protection. en gros, la personne qui prend le risque de contracter le sida pour son propre plaisir le fait aux frais de la société entiere. un peu comme le fumeur en qque sorte...

  5. #34
    Yoyo

    Re : Réponse à Faith ( 2ème partie )

    je ne connais aucun séropositif homosexuel qui prévienne son partenaire anonyme, à part moi, parce que je suis le plus fort, et vous me reprochez de manquer à mon devoir de ne pas le dire systématiquement ( ce qui est inutile en terme de prévention dès que l'on a compris que le sida est d'abord le fait de gens qui se laissent contaminer et non de gens qui contaminent..)
    En fait ce que tu dis est que les autres ne doivent pas compter sur toi pour que tu les proteges, mais que ce sont a eux de se protéger. Je ne vois rien a redire a cela, sauf qu'ensuite tu dis que tu n'accepteras pas que ton partenaire veuille se protéger... Mais comme tu le dis toi meme, tu est hyper-individualiste (moi moi moi) et donc tu as le discours qui va avec.

    Apparition de résistances aux médicaments ? peu importe, la seule solution possible étant le vacci, je me moque complètement de ces problèmes de résistance temporaire et encore une fois très marginales dans toutes les études ( de 8% à 10% en 10ans, négligeable. La mise au point des nouveaux médocs est plus rapide que l'apparition des résistances.
    C'est etonnant comme le temps passe mais les discours ne changent pas. Ce genre de discours etait encore tenu il y a quelques années par des scientifiques qui expliquaient chiffres a l'appuye que les resistances bacteriennes aux antibiotiques ne seraient pas un probleme puisque des nouveaux antibiotiques (ou plus exactement des dérivés plus efficaces) etaient sans cesse trouvé. Malheureusement, nous savons que ce n'est pas vrai et que nous perdrons systématiquement toute course contre les résistances!... apprenons des erreurs de hier!

    Je crains bien plus la dégradation de mon système vasculaire que les résistances, et je prends donc le moins de médocs possible : simplement quand je les prends, je suis d'une observance parfaite qui ne souffre aucun écart, et respecte toujours un durée de prise continuelle que j'ai fixé de mon propre chef à 3 semaines. Mes décisions dépendent des résultats de mes analyses , jamais des conseils de mes médecins.
    Libre a vous de faire comme bon vous semble, et de ne pas suivre les conseils de votre médecin. Cela vous donne sans doute encore plus l'impression de controler le virus et la maladie, bref d'etre toujours le plus fort et de mener la vie comme bon vous semble (ca correspond tres bien a ce que vous dite de vous). Vous ne comptez que sur vous, seulement l'arret regulier d'un traitement, meme si il apporte en certain confort due aux toxicités des molécules, ne peut QUE favoriser l'apparition de souches virales resistantes. Dire le contraire c'est nier des dizaines et dizaines années d'études scientifiques (sur les virus et sur les bactéries), bref c'est faire comme croire aux horoscopes. Ca reconforte, mais ca ne résoud rien bien au contraire.

    Le vaccin thérapeutique actuel agit contre des caractéristiques communes à tous les VIH quels que soient leurs mutations.
    Il n'existe actuellement aucun vaccin thérapeutique contre le VIH. Et attendre ce vaccin eventuel comme un remede miracle est faire preuve d'une certaine naivetée scientifique.

    YOyo

  6. #35
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par ciryll
    je ne comprend pas forcement tout ce que le phenomene implique, mais j'ai quand meme l'impression que la secu sert a ce que certaines personnes puisse pratiquer le sexe sans protection. en gros, la personne qui prend le risque de contracter le sida pour son propre plaisir le fait aux frais de la société entiere. un peu comme le fumeur en qque sorte...
    L'argument est non seulement nul et inadmissible, mais je vais même préciser la chose suivante : mon médecin me prescrit un traitement régulier que je ne prends que par intermittence : j'ai donc l'occasion d'accumuler un stock de médicaments dans mon frigo ou le placard de ma salle de bain. dans l'impossibilité dans faire profiter des tiers, puisque les assos refusent qu'on les envoie à l'étranger même par l'intermédiaire de services sécurisés, le surplus, je l'envoie à la poubelle et bien entendu je ne le renvoie pas à l'hopital. Comme je l'ai signalé, le budget de recherche fondamental public est quasi nul. C'est le privé qui investit dans ma délivrance en fonction du chiffre d'affaire : je fais tout pour qu'il soit maximal. Donc, je jette le surplus pour que la sécu me donne de nouveaux médocs, cela fait du profit aux labos, et c'est bien le but de la manoeuvre. j'ai du balacé en 4 ans environs 10 000 euros de médoc, c'est bien mieux que d'envoyer 50 balles au téléthon.

    est-ce que je me plains que c'est les vieux dont la vie ne vaut pas la peine qui coutent 80% des dépenses de la sécu, quand le sida représente 0,3% des dépenses de la sécu chez nous ?

    Alors t'as perdu une bonne occasion de te taire.

  7. #36
    jcm

    A yoyo : interruptions/résistance/vaccin

    Pour yoyo :
    Je n’en fais pas qu’à ma tête,mais j’ai de la suite dans les idées et je ne peux faire confiance qu’à moi-même, j’ai complètement intégré l’idée que la “société” nous a complètement passés par pertes et profit, qu’ils pourront mourir par millions, dizaines de millions, ça ne changera rien chez les moralistes : on ne doit pas encourager le sexe libre, quel que soit le prix à payer.
    Dans ces conditions, pour moi, tous les coups légaux seront dès lors permis, en particulier d’aider les labos en plombant la sécu . D’ailleurs les profits des labos retombent illico dans la poche de nos sociétés dont nous sommes actionnaires, je ne vois pas où est le problème. ( ça c’est pour Cyrill à nouveau )

    Grosso modo, le deal dans la guerre ouverte entre la santé publique et les séropos aujourd’hui, c’est : maintenant que vous avez la vie sauve, vous fermez votre gueule et laisser la prévention agir à sa guise.
    Inutile de dire que je ne me contenterai pas des miettes, même si ces miettes s’appellent effctivement “la vie sauve”, je rêve de beaucoup plus, d’une victoire et d’une libération totale, et “l’’inconnu, c’est la part du lion.”

    le risque d’apparition des résistances : mais que dit la science de certain la dessus ?
    “ les antibiotiques , c’est pas automatique” : moins on prend de médicaments inutiles , et mieux on se porte, et plus on prolonge l’efficacité de ces médicaments, dont l’absorption répétée est au contraire un facteur de risque pour leur efficacité dans la durée. C’est l’abus de l’emploi des antibiotiques qui créé les résistances, d’où les publicités actuelles, or justement, je prends le moins de médicaments possible. Il ne te vient pas à l’idée , yoyo, que ce discours sur la prise continuelle des trithérapies est en complète contradiction avec le conseil que l’on donne pourles autres médicaments. Alors de quoi s’agit-il ? Encore une fois, il s’agit d’assurer la permanence de la charge indétectable des patients qui ainsi ne sont plus des agents contaminants, mais ceci se fait au détriment de l’intéret de la santé du patient. Ma stratégie consiste à prendre le moins de médoc possible tout en conservant une charge le plus bas possible : le bien être psychique de se savoir non contaminant est bien supérieur à celui de marquer des points pour son propre système vasculaire, je cherche un compromis entre mon corps et ma morale. Cela consiste à respecter une observance rigoureuse pour assurer l’optimum d’efficacité conjointement à une prise minimale. L’observance ne consiste pas à prendre tous les médocs 365 jours sur 365.Réduire la prise de médocs chez moi, ce n’est pas prendre demi dose, ce serait catastrophique : l’observance, c’est respecter 2 choses : la posologie d’une part, et la durée minimale de suivi. Un antibiotique doit en général etre pris au moins 7 jours. Dans le cas du VIH on ne sait pas, c’est simple personne ne sait. j’avance en aveugle. certains médecins disent que tant que le virus originel reste prépondérant, il se substitue aisément à la menace des virus nouveaux en cas de sur-infection, inévitables chez moi, et dont la nocivité n’a jamais été mesurée ni même prouvée.

    Pire, je me moque depuis peu des résistances, parce que je n’accorde plus aucun interet à la mise au point de nouveaux médocs. La piste c’est levaccin thérapeutique, valable sur toutes les mutations en s’attaquant aux caractéristiques communes de tous les VIH, ce qui est précisément le cas du vaccin révélé le 03 décembre. tu écris yoyo qu’il n’y a pas de tel vaccin. Mmmhh !, je ne dis pas que ce qui m’arrange, il y a dejà des tas de CANDIDATS vaccins dont on ne parle pas. ici, c’est bien différend !. je dis moi tout le contraire, je dis que ce qui a été annoncé le 3 décembre est précisément un vaccin thérapeutique. Seul son perfectionnement et sa commercialisation à grande échelle sont à attendre , et j’ai largement le temps : alors dis-toi bien que ce sera le discours de la prévention contre le discours du diable ( du tentateur ). je dis que le vrai diable, c’est celui qui enfonce les séropositifs pour mieux assurer son pouvoir de terreur sur les non atteints. Soi disant je manipulerai la jeunesse, mais qui conditionne les jeunes à la soumission qu’on travestit “responsabilité” , chez qui est l’espoir le vrai ? Chez nous les barebackers précisemment, parce que notre message est celui-ci :
    Nous n’acceptons qu’une solution : la fin du virus par la science et en particulier par un vaccin accessible à tous. Le virus est bien moins invincible qu’on ne l’a dit. les séropositifs peuvent vivre au moins 30ans désormais, et sans doute plus. la fin du sida est proche si on s’en donne les moyens ( et par rapports à mes attentes personnelles dans ma “philosophie “ de vie, le problème sida est déjà réglé .)
    Si la jeunesse s’était levée d’u coup d’un seul pour dire non à la capote contre ses ainés dès 1986, le sida serait déjà vaincu, voilà ce que je pense. Il se trouveque cette jeunesse là était homo et avait peu de chance d’être entendue. Les homos devaient se taire pour protégér leurs acquis d’intégration, soi disant : très très mauvais calcul.
    Et maintenant ceux qui laissent le tiers-monde crever sont encore là pour répéter quoi : mettez cette capote sinon vous allez mourir, sinon vous serez exclus aussi sûr qu’on fait tout pour peindre la vie des séropos comme un enfer (qu’il n’est pas ), et” la capote c’est fantastique”. De qui se moque -t-on ? Je préfère très nettement ma posture morale de “criminel” de service, que de ressembler à “ça” ! J’ai pensé tout cela, tous les enjeux à 18ans : j’ai dit :” CHICHE !, il ne manquerait plus que ça, céder au chantage ! .

    Maintenant, tout le monde connait les risques et les espérances. Qu’on ne vienne pas m’accuser du comportement des autres. Notre discours de tentateur est celui qui s’oppose au discours de la terreur et de la domination , autoproclamé discours “responsable et moral” : nous disons que ce dernier n’est ni l’un ni l’autre. Le sida vaincu une fois pour toute, nous serons bien mieux que réhabilités !
    ************************
    Allez yoyo, à toi.

  8. #37
    coco

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par jcm
    est-ce que je me plains que c'est les vieux dont la vie ne vaut pas la peine ....
    Alors ça c'est assez énorme... bon, peut-être que cela a un peu dépassé la pensée... mais permettez-moi alors de dire...

    mais pourquoi voulez-vous vivre à tout prix?
    quand allez-vous considérer que votre vie ne vaut plus la peine??
    à partir de quel âge???

    Non, ce n'est pas si simple, ni pour vous... ni pour "les vieux" !

    Je veux dire qu'il faut éviter les jugements catégoriques... tant vis à vis du SIDA, des homosexuels, des "vieux"... qui a parlé de tolérance???

  9. Publicité
  10. #38
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par coco
    Alors ça c'est assez énorme... bon, peut-être que cela a un peu dépassé la pensée... mais permettez-moi alors de dire...

    mais pourquoi voulez-vous vivre à tout prix?
    quand allez-vous considérer que votre vie ne vaut plus la peine??
    à partir de quel âge???

    Non, ce n'est pas si simple, ni pour vous... ni pour "les vieux" !

    Je veux dire qu'il faut éviter les jugements catégoriques... tant vis à vis du SIDA, des homosexuels, des "vieux"... qui a parlé de tolérance???
    *********************
    Certes , certes merci bien pour cette question que je ne m'étais pas posée !
    Je n'ai rien à redire à cette juste remarque.
    Ma réponse se voulait exactement à la "hauteur" du texte initial auquel j'ai répondu, c'est tout.

    Oulà, ça rigole pas !

  11. #39
    ahbon?

    Re : Vaccin sida 1

    Ouais, ben malgré tous ces "beaux" discours fleuves, moi je préfère compter sur moi pour rester en bonne santé que sur d'hypothétiques progrès de la science pour le redevenir.
    Chantage? quel chantage? L'information n'est pas du chantage! On te dit comment se transmet le virus du sida, qu'on ne sait pas encore le soigner, qu'on cherche un traitement mais qu'on ne sait pas quand on le trouvera, et en attendant on sait que pour éviter la contamination, le préservatif est un bon moyen, malgré ses inconvénients. Un autre moyen est de ne plus s'échanger les seringues entre toxicos, d'utiliser du matériel stérilisé ou à usage unique dans les hopitaux...etc...
    Faut arréter la paranoïa, et de prendre les "Autres" que pour des Idiots et des Méchants qui ne veulent que faire du profit sur le dos des Pauvres Malades Innocents et qui meurent dans l'indifférence générale.
    (voilà ce qu'avait à grogner la réac' de service.)

  12. #40
    ciryll

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par jcm
    L'argument est non seulement nul et inadmissible, mais je vais même préciser la chose suivante : mon médecin me prescrit un traitement régulier que je ne prends que par intermittence : j'ai donc l'occasion d'accumuler un stock de médicaments dans mon frigo ou le placard de ma salle de bain. dans l'impossibilité dans faire profiter des tiers, puisque les assos refusent qu'on les envoie à l'étranger même par l'intermédiaire de services sécurisés, le surplus, je l'envoie à la poubelle et bien entendu je ne le renvoie pas à l'hopital. Comme je l'ai signalé, le budget de recherche fondamental public est quasi nul. C'est le privé qui investit dans ma délivrance en fonction du chiffre d'affaire : je fais tout pour qu'il soit maximal. Donc, je jette le surplus pour que la sécu me donne de nouveaux médocs, cela fait du profit aux labos, et c'est bien le but de la manoeuvre. j'ai du balacé en 4 ans environs 10 000 euros de médoc, c'est bien mieux que d'envoyer 50 balles au téléthon.

    est-ce que je me plains que c'est les vieux dont la vie ne vaut pas la peine qui coutent 80% des dépenses de la sécu, quand le sida représente 0,3% des dépenses de la sécu chez nous ?
    on ne choisit pas d'etre vieux, et si tu n'a pas choisit d'avoir le sida, certain le choisissent (en ne se protegeant pas)
    meme si le sida ne represente qu'une partie minime pour la secu, et que ceux qui ont choisit de ne pas se proteger une partie encore plus petite, c'est neanmoins des gens qui vont faire payer aux autres le fait d'avoir du sexe non protégé.

    Citation Envoyé par jcm
    Alors t'as perdu une bonne occasion de te taire.
    on a jamais raison de se taire. quand on a des idees, on les exprimes et on les met en confrontation avec celle des autres. pour toi, j'ai tord ,donc j'aurais du me taire (et savoir a l'avance que j'ai tord :/ ) tandis que toi, tu as forcement raison...

  13. #41
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par ciryll
    on ne choisit pas d'etre vieux, et si tu n'a pas choisit d'avoir le sida, certain le choisissent (en ne se protegeant pas)
    meme si le sida ne represente qu'une partie minime pour la secu, et que ceux qui ont choisit de ne pas se proteger une partie encore plus petite, c'est neanmoins des gens qui vont faire payer aux autres le fait d'avoir du sexe non protégé.



    on a jamais raison de se taire. quand on a des idees, on les exprimes et on les met en confrontation avec celle des autres. pour toi, j'ai tord ,donc j'aurais du me taire (et savoir a l'avance que j'ai tord :/ ) tandis que toi, tu as forcement raison...
    ***********
    Errare humanum, persevere diabolicum.
    J'arrete là ma réponse à ce néant.

  14. #42
    jcm

    Qu'avez-vous fait pour la lutte contre le sida ?

    10 balles pour le téléthon.

    Moi : toute mon énergie pour mobiliser vers la science libératrice pour le vaccin, 1000 Euros de Chiffre d'affaire pour les labos et donc les investissements, et surtout un discours autrement plus efficace pour changer les choses, qui ne sont pas comme elles doivent l'être.
    La faute à vous, et non à nos gouvernements.
    Pourquoi voulez-vous qu'ils se cassent le cul et engagent des efforts pour financerla science dès l'instant où ils sont convaincus que vous voulez mettre la capote ?

    Si vous avez peur pour vous, heureusement, ce n'est pas le cas d tout le monde. on est quand même nombreux à ne pas accepter une ligne du discours "forcé" et surtout à ne pas céder au chantage de la peur, car chantage il y a sur la jeunesse , épouvantable chantage.
    Il n'est pas question de victimisation chez moi. il est question de réponse très claire , très affirmée, et totalement hostile.

    A coco : les vieux : "ils n'ont pas choisi de viellir" , Avec ça on avance !
    Comme si j'ignorais ce que c'est que d'être vieux, quand j'ai vécu 5 ans diminué et avec l'idée qu'il m'en restait 3 à vivre. J'attends vraiment les donneurs de leçon.

    Y-a-t-il quelqu'un qui puisse parler d'autre chose que de morale ici ?
    surtout pour se foutre dedans ( les séropositifs qui "coutent chers", alors qu'au contraire, ils sont les seuls qui oeuvrent pour la recherche en agissant sur le nerf de la guerre : l'argent, qui va droit à la recherche et non à la prévention, dont nous disons qu'elle est non seulement inutile mais néfaste. les gens agissent en total indifférence aux messages moraux de la prévention, et en complète adéquation avec ce qu'ils estiment leur interet. la prévention agite en revanche un discours totalitaire sécuritaire contre lequel je m'élève absolument et depuis le début. C'est bien parce que je n'ai jamais le cru le VIH invincible que j'ai gardé l'esprit lucide à l'abri de la terreur, et les faits me donnent désormais complètement raison. La mort est bien loin. Nous ne sommes plus en 1995, et je n'ai que 41ans.

  15. #43
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par ahbon?
    Ouais, ben malgré tous ces "beaux" discours fleuves, moi je préfère compter sur moi pour rester en bonne santé que sur d'hypothétiques progrès de la science pour le redevenir.
    Chantage? quel chantage? L'information n'est pas du chantage! On te dit comment se transmet le virus du sida, qu'on ne sait pas encore le soigner, qu'on cherche un traitement mais qu'on ne sait pas quand on le trouvera, et en attendant on sait que pour éviter la contamination, le préservatif est un bon moyen, malgré ses inconvénients. Un autre moyen est de ne plus s'échanger les seringues entre toxicos, d'utiliser du matériel stérilisé ou à usage unique dans les hopitaux...etc...
    Faut arréter la paranoïa, et de prendre les "Autres" que pour des Idiots et des Méchants qui ne veulent que faire du profit sur le dos des Pauvres Malades Innocents et qui meurent dans l'indifférence générale.
    (voilà ce qu'avait à grogner la réac' de service.)
    ************
    "(voilà ce qu'avait à grogner la réac' de service.)"

    Inutile de l'écrire, ça se voit de loin.

  16. #44
    jcm

    Lisez de plus près.

    En réponse à Ahbon : "Faut arréter la paranoïa, et de prendre les "Autres" que pour des Idiots et des Méchants qui ne veulent que faire du profit sur le dos des Pauvres Malades Innocents et qui meurent dans l'indifférence générale."

    Encore faudrait-il m'avoir lu et remarqué que j'ai écrit noir sur blanc que l'argument du profit était une tarte à la crème : j'encourage les labos privés à faire du profit avec le sida pour pallier l'absence d'effort public: c'est pourquoi je jette tous mes médocs sida en trop plutot que de les rapporter à l'hopital.
    J'ai vraiment 'impression que vous êtes tellement imprégnés des dicours ambiants que vous les supposer acquis pour tout le monde.

    Cyrill : ce qu'il écrit est tellement insupportable et insensé ! Il n'a qu'à enfoncer le clou : ils sont séropositifs et c'est bien fait pour eux.
    Il ne me classe pas dans la catégorie des mauvais séropositifs, ceux qui choisissent de contracter le virus, il écrit "si vous n'avez pas choisi de l'avoir,"... d'autre si ( ce qui me donnerait une excuse à moi et pas aux autres. est-il necessaire de consacrer du temps à la lecture de ses messages ? Les plus à plaindre sont ceux qui demandent à le contracter pour partager la souffrance de quelqu'un: cette pathologie qui affecte des suicidaires ne correspond en rien à mon cas . Ces personnes existent et sont étiquettées sous le nom de "BUG CHASERS". Non seulement ils ne se protègent pas mais ils veulent réellement le virus. Je me contente de refuser le préservatif et de poursuivre ma revendication après avoir risqué un virus que jai finalement attrapé, en toute connaisance de cause.
    J'ai le plus grand respect pour les gens responsables qui ont choisi comme moi le refus du préservatif. les bugs chasers sont des victimes non responsables d'elles-mêmes, et n'ont aucune influence sur le cours des choses, nous si ! Que nous comptions cher à la société ? mais je l'espère bien ! "Nous la forcerons à être libre ! "

  17. #45
    Salamandre

    Re : Vaccin sida 1

    Moi j adore piloter ma porsche a 300 sur les départementales. Et le port de la ceinture je trouve ca contraignant.
    Mais je continue car si j ai un accident ca montrera au monde que l on a besoin que les infrastructures routieres soient meilleures, ainsi on aurait moins d accident.
    Et pour financer tout ca je paye des gros PV et des péages d'autoroutes.

  18. #46
    jcm

    Re : Vaccin sida 1

    Citation Envoyé par Salamandre
    Moi j adore piloter ma porsche a 300 sur les départementales. Et le port de la ceinture je trouve ca contraignant.
    Mais je continue car si j ai un accident ca montrera au monde que l on a besoin que les infrastructures routieres soient meilleures, ainsi on aurait moins d accident.
    Et pour financer tout ca je paye des gros PV et des péages d'autoroutes.

    *********************
    Je la connaissais déjà, et depuis longtemps
    Grosso modo, c'est bien fait pour nous et nous sommes idiots, et vous très intelligent.
    Maintenant que vous avez fait votre démonstration, il vous reste à confronter votre théorie à la réalité.

  19. #47
    jcm

    Il y a séropositifs et séropositifs

    “Ensuite un éxécuteur, les manches troussées jusqu’au dessus des coudes, a pris des tanailles d’acier faites exprès, d’environ un pied et demi de long, l’a tenaillé d’abord au gras de la jambe droite, puis à la cuisse, de là aux deux parties du gras du bras droit ; ensuite aux mamelles. cet éxécuteur, quoique fort et robuste a eu beaucoup de peine à arracher les pièces de chair qu’il prenait dans ss tenailles deux ou trois fois du même coté en tordant, et ce qu’il en emportait formait à chque partie une plaie de la grandeur d’un écu de 6 livres.
    Après ces tenaillements, Damiens, qui criait beaucoup sans cependant jurer, levait la tête et se regardait ; le même tenailleur a pris une cuillere de fer dans la marmite de cette drogue toute bouillante qu’il a jetée en profusion sur chaque plaie . Ensuite, on a attaché avec des cordages menus les cordages destinés à atteler aux chevaux, puis les chevaux attelés dessus à chaque membre le long des cuisses , jambes et bras.
    Le sieur Le Breton, greffier, s’est approché plusieurs fois du patient, pour lui demander s’il avait quelque chose à dire (.........). Les cordages si serrés par les hommes qui tiraient les bouts lui faisaient souffrir des maux inexprimables. le Sieur Le breton s’est encore approché de lui et lui a demandé s’il ne voulait rien dire ; a dit non. (....)
    Les chevaux ont donné un coup de collier, tirant chacun un membre en droiture, chaque cheval tenu par un éxécuteur. Un quart d’heure après, même cérémonie, et enfin après plusieurs reprises on a été obligé de fairetirer les chevaux, savoir : ceux du bras droit à la tête, ceux des cuisses en retournant du coté du bras, ce qui lui a rompu les bars aux jointures. Ces tiraillements ont été répété plusieurs fois sans réussite. Il levait la tête et se regardait. On a été obligé de remettre deux chevaux, ce qui faisait six chevaux. Point de réussite.
    Enfin l’éxécuteur Samson a été dire au Sieur Le Breton qu’il n’y avait pas moyen ni espérance d’en venir à bout, et lui dit de demander à Messieurs s’ils voulaient qu’il le fît couper en morceaux.
    Le Sieur Le Breton a donné ordre de faire de nouveaux efforts, ce qui a été fait ; mais les chevaux se sont rebutés et un de ceux attelés aux cuisses est tombé sur le pavé (..............)
    Après deux ou trois tentatives, l’éxécuteur Samson et celui qui avait tenaillé ont tiré chacun un couteau de leur poche et ont coupé aux cuisses au défaut du tronc du corps ; les quatre chevaux étant à plein collier ont emporté les deux cuisses après eux (...) Ensuite en a été fait autant aux bras et à l’endroit des épaules et aisselles et aux quatre parties ; il a fallu couper les chairs jusque presque aux os , les chevaux..........
    Ces quatre parties retirées, les confesseurs sont descendus pour lui parler ; mais son éxécuteur leur a dit qu’il était mort, quoique la vérité était que je voyais l’homme s’agiter, et la machoire aller et venir comme s’il parlait.......” (............................. ........)

    La Gazettez d’Amsterdam, 1 Avril 1757.
    Exécution publique de Damiens à Paris.

    ******************

    Je crois depuis toujours que la majorité a tort.
    Je cite ce début de "Surveiller et punir" de Michel Foucault pour rappeler ce qu'est la vraie souffrance .
    Aujourd'hui, je mange, je bois, je travaille, je baise sans capote, je m'amuse à vos dépens.
    Je me moque du sort des séropositifs sous traitement HAART comme de ma première chemise. Nous devons certes prendre 4 pilules par jour et nous laver les dents matin et soir, je dois même me raser tous les matins, mais ça ne m'empeche pas de penser alors comme l'autre à d'autres ambitions : je serai le président de Groland , un jour, j'ai déjà prévenu moustik.
    Tandis qu'un séropositif qui n'a pas accès aux traitements que l'on a , connait sa mort prochaine avec les médicaments sous les yeux qu'on ne lui donnera pas. Les immigrés séropos qui parviennent jusqu'en france, après un long voyage, on ne leur donne pas les médicaments en france , tandis que notre président lance des appels à la solidarité internatonale , il fait tout le contraire chez lui. Je me moque totalement de votre solidarité de coeur, nous connaissons sa valeur et votre censure, sans oublier votre mépris et vos dénégations. Vous ne serez jugés qu'à vos actes.

  20. #48
    Salamandre

    Re : Vaccin sida 1

    'lut

    Ne me fait pas dire ce que je n ai pas dis.
    Je ne te traite pas d'idiot.
    Juste de mon point de vue trouvé ta maniere de raisonner incohérente.(j ai lu tout tes posts)
    Je ne vois pas en quoi vos contaminations volontaires par négligence va reveiller le monstre industriel qui créera le vaccin et ta demonstration sur tes 10 kE jeter a la poubelle me fait rigoler.
    Je ne raisonne pas vraiment en bien et en mal. Je pense par dela...
    Mais la nature nous a doté d instinct de conservation. Le fait que ta libido te descenrne un darwin award est certe dur a comprendre pour moi.
    " Je crois depuis toujours que la majorité a tort."
    Comme je viens de le dire je ne crois qu'en la nature. Et celle ci commande de rester vivant.
    " Aujourd'hui, je mange, je bois, je travaille, je baise sans capote, je m'amuse à vos dépens. "
    Pareil suaf que moi je conduit sans ceinture donc je m eclate deux fois plus que toi...
    "Je me moque totalement de votre solidarité de coeur, nous connaissons sa valeur"
    Je ne vois pas pourquoi on dépenserais de largent de santé publique
    pour soigner une poignée de malheureux qui courent apres le darwin award.
    "Vous ne serez jugés qu'à vos actes." par qui ? par le cavalier de la maladie?
    Moi je ne croit qu a dame nature.
    Topic glissant

  21. #49
    coco

    Re : Vaccin sida 1

    Je crois que de nombreux points intéressants ont été précisés sur ce sujet sensible, et ce serait dommage qu'il y ait des dérives...
    Je ferme donc ce sujet, mais si d'autres questions se posent, il est tout à fait possible d'ouvrir un autre fil.
    Pour la modération, coco
    Dernière modification par coco ; 18/12/2004 à 11h07.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. le Sida:un vaccin est-il enfin possible ?
    Par Chun de Sanax, comte byte dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 15/05/2006, 16h17
  2. vaccin contre le sida
    Par jeronimo88 dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2006, 17h19
  3. essai vaccin contre le sida
    Par caroline dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/11/2004, 17h15
  4. Essai d'un vaccin sur le SIDA
    Par Dav Jackson dans le forum Actualités
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/04/2004, 17h44
  5. Australie et vaccin du sida
    Par Anne dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/06/2003, 14h26