Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Premier emploi entre la licence et le master

  1. #1
    lolaybv

    Premier emploi entre la licence et le master

    Bonjour tout le monde !

    J'aimerais vous poser quelques questions concernant une idée que j'ai eu pour la suite de mes études, que ce soit un retour, une expérience ou un simple avis.

    Je suis étudiante en chimie et je devrais avoir ma licence cette année.
    Je voudrais continuer mes études en master par la suite, pro ou recherche, je ne suis pas encore à 100% décidée.

    Avant de me lancer en master, j'aimerais prendre une année de stage, voire de premier emploi de préférence, en tant que technicienne de labo. C'est là que j'ai quelques interrogations.
    Est ce un plus sur le CV ? Est-ce un plus dans le dossier de candidature pour un master, ou ça serait plutôt un élément négatif ? Est ce facile de reprendre le cursus après un premier emploi entre la licence et le master (facile dans le sens administratif, pas en terme de motivation etc) ?

    Je sais que les labos préfèrent embaucher les bts/dut, car ils ont un bagage pratique plus conséquent mais là n'est pas ma question. Je voudrais surtout savoir si ça sera un avantage ou un désavantage pour mon projet pro, et avoir quelques retours de la part de personnes qui seraient/auraient croisé ce cas là.

    Merci beaucoup d'avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Citation Envoyé par lolaybv Voir le message
    Je sais que les labos préfèrent embaucher les bts/dut, car ils ont un bagage pratique plus conséquent mais là n'est pas ma question.
    Ben si quand même, le noeud du pb est là et en découle.
    1) pas facile de trouver un job, notament en chimie, surtout en sortant de licence générale.
    2) peut être pas facile à "vendre" pour retrouver un master sélectif ensuite: ce ne sont pas les mêmes jobs au final, donc à par un aveu de " je me suis trompé, je veux pas manipuler donc je veux reprendre mes études...", je vois plus de handicap que de points positifs. Mais peut être d'autres auront des avis divergents.

  4. #3
    frany59

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Bonjour,
    C'est pareil, je vois plus de points négatifs. Déjà, pas facile de trouver un job intéressant avec une licence et juste un an de perspective. Ensuite, quelque-soit l'explication que vous donnerait pour justifier cette année, le jury aura toujours un doute sur votre envie de poursuivre des études et la déception que vous auriez pu avoir durant cette année de travail. De plus, sur un parcours d'étude, c'est rarement un plus d'avoir une année de plus que ceux qui auraient fait un parcours "direct".

  5. #4
    albanxiii

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Bonjour,

    Pour en rajouter une couche, que direz-vous à votre potentiel employeur entre la licence et le M1 ? Que vous voulez juste un emploi "pour voir" mais que de toute façon vous passerez à autre chose au bout d'un an ? ou alors lui mentir sur vos motivations ?
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. #5
    GrimpPhyto

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Salut!

    Perso je vais dans le sens contraire de toutes les réponses actuelles.
    Pour moi c'est un gros point positif.

    En ce qui concerne ta recherche de boulot après la licence, tu peux facilement trouver des remplacements congé mat, aucun souci pour l'employeur de te prendre pour quelques mois et tu pourrais même tester 2/3 labo dans des domaine différents. Tu veux bosser dans quel domaine de la chimie? Dans le privé, le public?

    Enfin, pour ton master tu auras déjà des idées fixe si tu veux poursuivre en master pro ou recherche et sélectionner le master qui te plait, chimie analytique, organique, cosmétique etc.. Pour un master pro tu auras 1 an d'expérience de plus pour la recherche de stage obligatoire pendant ton M1 et M2 (2*6mois) encore un gros avantage comparé à d'autres étudiants qui postuleront pour un stage sans expérience.

    Tu peux également faire une année de césure en partenariat avec l'université et un laboratoire universitaire étranger (expériences + langues)

  7. #6
    lolaybv

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Bonjour,

    Avant tout merci à tous pour vos réponses !

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Ben si quand même, le noeud du pb est là et en découle.
    1) pas facile de trouver un job, notament en chimie, surtout en sortant de licence générale.
    Je m'en doute bien. Disons que je ne baisse pas d'avance les bras, je pensais essayer de chercher tout de même, peut-être qu'avec un coup de chance ou la bonne rencontre au bon endroit au bon moment, qui sait...

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    2) peut être pas facile à "vendre" pour retrouver un master sélectif ensuite: ce ne sont pas les mêmes jobs au final, donc à par un aveu de " je me suis trompé, je veux pas manipuler donc je veux reprendre mes études...", je vois plus de handicap que de points positifs. Mais peut être d'autres auront des avis divergents.
    Citation Envoyé par frany59 Voir le message
    Bonjour,
    Ensuite, quelque-soit l'explication que vous donnerait pour justifier cette année, le jury aura toujours un doute sur votre envie de poursuivre des études et la déception que vous auriez pu avoir durant cette année de travail.
    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Bonjour,

    Pour en rajouter une couche, que direz-vous à votre potentiel employeur entre la licence et le M1 ? Que vous voulez juste un emploi "pour voir" mais que de toute façon vous passerez à autre chose au bout d'un an ? ou alors lui mentir sur vos motivations ?
    En me relisant, je me rends compte que je me suis mal exprimée.
    Mon but n'est pas "je vais voir comment c'est manipuler, si ça me plaît, j'arrête là les études, et si ça me plaît pas, je retourne sur les bancs de la fac". Dans tous les cas, je veux continuer, jusqu'au master au moins. J'ai plusieurs motivations pour ce dont je suis venue vous parler, en fait.

    Pour commencer, j'aimerais utiliser toute la théorie accumulée jusque-là pour apprendre à manipuler et devenir autonome dans un labo. On me dira qu'il y a les TP à la fac pour ça, mais ce n'est pas assez, selon moi, pour être bien à l'aise. Je ne veux pas non plus prendre la grosse tête, "ah non, moi j'ai un master, je suis cadre, tu manipules et moi je réflchis", vous voyez un peu le cliché ?

    Je veux manipuler aussi, car on n'apprend pas tout dans les livres. Ca me permettrait de rompre avec le côté purement académique. J'aimerais tâter du terrain, voir ce que c'est la chimie au niveau industriel, rencontrer des professionnels de différents métiers, découvrir des projets, des idées, des start-ups. Le but est de me faire une idée précise de certains domaines parce que mine de rien, la chimie, c'est vaste. Je ne veux pas choisir, de façon totalement arbitraire et ignorante, un master qui ne me convienne pas et finir, comme disait frany59, déçue.

    C'est certainement plus rassurant de suivre le tout d'une traite mais qu'es-ce que cela apporte vraiment ? Comment se démarquer, devant un employeur, parmi les dizaines d'étudiants, tous bleus, sans aucun stage, sans aucune idée de ce qu'ils veulent/peuvent faire ? Est-ce qu'un parcours un peu moins classique n'intrigue jamais les employeurs ?

    Citation Envoyé par frany59 Voir le message
    De plus, sur un parcours d'étude, c'est rarement un plus d'avoir une année de plus que ceux qui auraient fait un parcours "direct".
    Je m'étais bêtement entêtée sur la PACES, avant de choisir chimie, cela fait un moment que j'ai dit adieu au parcours direct Les employeurs ont-ils vraiment tendance à "mal juger" les étudiants/jeunes diplômés qui ont trouvé leur voie par tâtonnement plutôt que par une soudaine révélation ?

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Bonjour,

    Pour en rajouter une couche, que direz-vous à votre potentiel employeur entre la licence et le M1 ? Que vous voulez juste un emploi "pour voir" mais que de toute façon vous passerez à autre chose au bout d'un an ? ou alors lui mentir sur vos motivations ?
    A un potentiel employeur, je ferai un petit condensé de ce que j'ai écrit plus haut Je lui dirai que je suis là pour apprendre avant tout, et que j'apprendrai vite de façon à être efficace.

    Citation Envoyé par GrimpPhyto Voir le message
    Salut!

    Perso je vais dans le sens contraire de toutes les réponses actuelles.
    Pour moi c'est un gros point positif.

    En ce qui concerne ta recherche de boulot après la licence, tu peux facilement trouver des remplacements congé mat, aucun souci pour l'employeur de te prendre pour quelques mois et tu pourrais même tester 2/3 labo dans des domaine différents. Tu veux bosser dans quel domaine de la chimie? Dans le privé, le public?

    Enfin, pour ton master tu auras déjà des idées fixe si tu veux poursuivre en master pro ou recherche et sélectionner le master qui te plait, chimie analytique, organique, cosmétique etc.. Pour un master pro tu auras 1 an d'expérience de plus pour la recherche de stage obligatoire pendant ton M1 et M2 (2*6mois) encore un gros avantage comparé à d'autres étudiants qui postuleront pour un stage sans expérience.

    Tu peux également faire une année de césure en partenariat avec l'université et un laboratoire universitaire étranger (expériences + langues)
    Je pense que tu as parfaitement saisi l'idée que j'avais !
    Je te pique cette idée d'année de césure, je vais creuser, voir ce que ma fac propose de ce côté.
    Je suis davantage intéressée par la chimie orga. Tout ce qui touche à la biochimie, toxicologie, etc. m'intéresse beaucoup, mais encore une fois, cela reste très, très vague. De même, je ne sais pas ce que cela implique que de bosser dans le privé, dans le public. Oui, il y a des différences de statut, mais mis à part cela ? C'est ce que je veux aussi découvrir !




    Désolée pour ce long pavé j'espère que vous aurez eu le courage d'arriver jusqu'ici. Encore une fois, tous les avis sont les bienvenus : mis à part les profs de la fac, je ne connais personne, de près ou de loin, qui exerce dans la chimie, alors je suis prenante !

    Bonne soirée à vous !

  8. #7
    agitateur

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Non, ce ne sera pas facile de trouver, même pour un congé mat' de 6 mois. Surtout en chimie, encore plus en orga. Pourquoi t'embaucher, sachant que tu sera à peu près opérationnelle quand la mission sera terminée, alors que pour le même "prix" on peut avoir un diplômé déjà opérationnel sur un secteur "concurrentiel" ??

    J'aurai un autre discours avec une L3 pro, mais avec des "si".....

    Public ou privé, un L3 géné est inemployable, avec le "in" privatif.

    Comment se différencier dans un cursus concurrentiel avec plus de diplômés que d'élus ? Une école renommée, de ( très ) bons stages, de la chance ( on en a toujours besoin....Quand elle se présente ), une vision juste de l'emploi, la mobilité, la pugnacité dans la recherche de l'emploi / du stage ( attention, c'est différent de l'entêtement forcené ), une bonne spécialisation, savoir se vendre, etc....

  9. #8
    albanxiii

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Bonjour,

    Je comprends mieux votre démarche, merci pour les explications.

    Sur le fond, l'idée est défendable. En pratique, je pense que cela va dépendre du recruteur su lequel vous allez tomber après votre master.

    Dans un domaine que je connais mieux, l'électronique, votre situation est un peu comme celle d'un futur bac+5 à qui on va demander de faire de la conception et de l'analyse de systèmes, au niveau hardware et/ou software qui voudrait prendre un an pour apprendre à manier le fer à souder. Dans sa pratique quotidienne, ça n'est pas ce que l'employeur demande... sauf s'il va travailler dans une TPE où il faut être vraiment polyvalent, mais même dans ce cas là, on apprend à souder sur le tas.

    C'est juste pour vous donner une idée de ce qu'on pourrait vous opposer comme argumentaire. Sur la démarche en elle même, n'étant pas dans le domaine, ni recruteur, je ne me permettrais par de donner d'avis tranché.


    Citation Envoyé par lolaybv Voir le message
    Je te pique cette idée d'année de césure, je vais creuser, voir ce que ma fac propose de ce côté.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  10. #9
    aro31

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    si tu avais un DUT en poche et ta licence générale, pourquoi pas mais dans ta position tu n'as aucune chance de trouver quoi que ce soit.
    si tu as vraiment envie de toucher du doigt le coté partique, je te conseillerai de faire une licence pro en alternance. et tu auras aussi bcp de mal à convaincre un employeur de te prendre !

  11. #10
    ansset

    Re : Premier emploi entre la licence et le master

    Citation Envoyé par lolaybv Voir le message
    ......
    Je veux manipuler aussi, car on n'apprend pas tout dans les livres. Ca me permettrait de rompre avec le côté purement académique. J'aimerais tâter du terrain, voir ce que c'est la chimie au niveau industriel, rencontrer des professionnels de différents métiers, découvrir des projets, des idées, des start-ups. Le but est de me faire une idée précise de certains domaines parce que mine de rien, la chimie, c'est vaste. Je ne veux pas choisir, de façon totalement arbitraire et ignorante, un master qui ne me convienne pas et finir, comme disait frany59, déçue.
    Bjr, on peut comprendre ce besoin de sentir le(s) bain(s) dans lesquels on sera plongé.
    mais ce n'est pas une année dans une structure qui répondra à ton aspiration telle que tu la présentes.
    comme tu le dis, c'est vaste, et cette expérience, pour peu que tu ais l'opportunité de la concrétiser ne t'offrira qu'un aperçu d'une sté dans un domaine donné.
    très, très loin de l'aperçu général que tu décris.

    concernant la faisabilité, as tu déjà pris des contacts ou envoyé des CV+lettre pour sentir le retour des labos ou autres ? afin de mieux voir en premier lieu si cette idée peut être concrétisée.
    Cdt
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

Discussions similaires

  1. Changement d'université entre licence et master dans le but d'un doctorat
    Par Thamnosebleed dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/06/2017, 13h33
  2. Peut on changer de master 1 après avoir loupé son premier master 1?
    Par Feliraf02 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2016, 08h16
  3. Un deuxième MASTER 2... les notes obtenues écraseront celles du premier master 2 validé ?
    Par birdysmile dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/07/2013, 16h42
  4. Différence entre Licence/master et magistère à l'ENS
    Par erff dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2007, 19h02
  5. Premier emploi en France?
    Par AmandineB dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/07/2004, 12h23