Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Phénomène de résonance magnétique nucléaire et IRM.

  1. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 121

    Phénomène de résonance magnétique nucléaire et IRM.

    Salut!
    Je ne suis pas un habitué de la partie physique du forum, étant biologiste et n'ayant malheuresement pas trop le temps de combler mes (nombreuses?) lacunes en physique !
    Bon........ma question arrive!

    L'IRM en imagerie médicale utilise la RMN (Raisonance Magnétique Nucléaire).
    D'après ce que j'ai compris (mais n'hésitez pas à me corriger si je dis des anneries!), le but est de faire passer le moment magnétique d'un spin, d'un niveau de basse énergie à un niveau de haute énergie. Cette transition s'éffectue grâce à l'apport d'énergie provenant d'un photon, et lorsque le photon donne son énergie, on observe un phénomène de raisonance! Je crois que c'est ça non?
    Ce que je voudrai savoir c'est qu'est ce que "concrêtement" ce phénomène de raisonance et comment il se traduit au final sur l'image observée?

    Merci d'avance pour toute aide éventuelle!

    A+
    Vinc


    Primum non nocere.
     


    • Publicité



  2. Meumeul

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon
    Âge
    30
    Messages
    573

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    SAlut,

    il y a de l'idee, mais c'est un poil plus subtil .

    En fait, la resonance est liée au fait que, lorsqu'une onde EM est presente, l'orientation du spin est perturbée. On peut alors en detectant la perte energetique de l'onde EM savoir qu'un spin est present.
    Il faut ajouter a ca que la frequence de resonance est fonction du champ magnetique environnant.

    L'idee de l'IRM est alors d'appliquer un champ magnetique non-uniforme sur l'objet/patient, et de reperer les frequences resonnantes (on travail sur le proton de l'eau pour l'IRM medicale) : on connait les frequences resonantes, donc on sait que des molecules d'eau voient un champ B donné, or on connait le champ, donc on sait ou il y a de l'eau ! on n'a plus qu'a reconstruire l'image

    (ca a l'air tout facile comme ca !)
     

  3. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 121

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Merci beaucoup pour ta réponse rapide!
    C'est maintenant limpide et effectivement l'idée que je m'en faisais était légèrement erronée!
    Merci encore!

    A+
    Vinc
    Primum non nocere.
     

  4. Konrad

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    3e planète du système solaire
    Âge
    34
    Messages
    2 321

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Juste pour faire le pointilleux sur les mots : on dit "résonnance", à ne pas confondre avec la "raison".
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."
     

  5. Coincoin

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    16 627

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Salut,
    Juste pour faire le pointilleux sur les mots : on dit "résonnance", à ne pas confondre avec la "raison".
    Et pour être encore plus pointilleurx, on écirt "résonance", avec un seul "n" (oui, je sais, moi aussi j'ai du mal à m'y faire)
    Ce que je voudrai savoir c'est qu'est ce que "concrêtement" ce phénomène de raisonance
    Le truc, c'est que la probabilité de passage d'un niveau à l'autre dépend de la fréquence du photon : elle est maximale pour un photon dont la fréquence correspond exactement à l'écart d'énergie entre les deux niveaux, et décroît rapidement si la fréquence s'en éloigne. Donc si tu balayes en fréquence, ton absorption va montrer un pic autour de la fréquence dite de résonance. Bon après en RMN, on connaît la fréquence de résonance en fonction du champ appliqué (les appareils sont d'ailleurs désignés par leur fréquence plutôt que par la valeur du champ). On sait alors qu'avec tel champ, il faudra telle fréquence d'excitation pour les protons, telle autre pour le carbone 13, etc...
    Encore une victoire de Canard !
     


    • Publicité



  6. reg25

    Date d'inscription
    mars 2006
    Âge
    42
    Messages
    13

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Bonjour à tous,
    je suis manipulateur en radiologie et je travaille en IRM depuis peu et je vous conseille un site qui pourra vous renseigner sur toutes les questions que vous vous posez !
    http://campus.dokeos.com/courses/IRM/index.php

    A bientôt
     

  7. santantonio

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    59

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Citation Envoyé par Meumeul
    SAlut,

    il y a de l'idee, mais c'est un poil plus subtil .

    En fait, la resonance est liée au fait que, lorsqu'une onde EM est presente, l'orientation du spin est perturbée. On peut alors en detectant la perte energetique de l'onde EM savoir qu'un spin est present.
    Il faut ajouter a ca que la frequence de resonance est fonction du champ magnetique environnant.

    L'idee de l'IRM est alors d'appliquer un champ magnetique non-uniforme sur l'objet/patient, et de reperer les frequences resonnantes (on travail sur le proton de l'eau pour l'IRM medicale) : on connait les frequences resonantes, donc on sait que des molecules d'eau voient un champ B donné, or on connait le champ, donc on sait ou il y a de l'eau ! on n'a plus qu'a reconstruire l'image

    (ca a l'air tout facile comme ca !)
    C'est encore un gros poil plus subtil que ça.

    On ne détecte pas l'absorption de l'onde EM incidente, mais l'onde EM émise par le noyau en retour à l'absorption de l'onde incidente. Ensuite les différents contraste en IRM viennent des différents paramètres de la relaxation (émission d'onde EM) du noyau, densité de noyau, T1, T2...
     

  8. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Citation Envoyé par Meumeul
    SAlut,

    il y a de l'idee, mais c'est un poil plus subtil .

    En fait, la resonance est liée au fait que, lorsqu'une onde EM est presente, l'orientation du spin est perturbée. On peut alors en detectant la perte energetique de l'onde EM savoir qu'un spin est present.
    Il faut ajouter a ca que la frequence de resonance est fonction du champ magnetique environnant.

    L'idee de l'IRM est alors d'appliquer un champ magnetique non-uniforme sur l'objet/patient, et de reperer les frequences resonnantes (on travail sur le proton de l'eau pour l'IRM medicale) : on connait les frequences resonantes, donc on sait que des molecules d'eau voient un champ B donné, or on connait le champ, donc on sait ou il y a de l'eau ! on n'a plus qu'a reconstruire l'image

    (ca a l'air tout facile comme ca !)
    Bonjour, en fait si je comprend bien, on regarde la réponse du spin de la particule ces sa?
    Merci bien
    Monsieur question.
     

  9. santantonio

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    59

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Citation Envoyé par Floris
    Bonjour, en fait si je comprend bien, on regarde la réponse du spin de la particule ces sa?
    Merci bien
    Oui, lorsqu'on exite une population de spins nucléaires (préalablement polarisés par un intense champ magnétique) par une onde EM adéquate (résonance), cette population se désexite (relaxation) en émettant une onde EM de même fréquence. On mesure cette onde EM et ses caractéristiques, qui dépendent notamment de l'environment autour des noyaux, forment les différents contrastes de l'IRM.

    Comme celà à été dit on localise l'origine spatiale du signal en appliquant des gradients de champ magnétique, ce qui à pour effet de décaler les fréquences de résonance de chaque zone de l'objet. Et ensuite les images 3D des différentes caractéristique de la relaxation des noyaux sont reconstruites.
     

  10. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    On envoi donc un champ qui n'est pas homogéne alors non? mais homogéne en fréquence ou en puissance?
    Merci bien
    Monsieur question.
     

  11. santantonio

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    59

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Citation Envoyé par Floris
    On envoi donc un champ qui n'est pas homogéne alors non? mais homogéne en fréquence ou en puissance?
    Merci bien
    En Intensité puisque c'est un champ magnétique statique (fréquence nulle).
     

  12. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Phénomène de raisonance magnétique nucléaire et IRM.

    Oki, c'est plu claire car à ma conaissance, un photon n'a pas d'effet sur le spin d'in électron si?

    merci bien
    Flo
    Monsieur question.
     

  13. philou21

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    4 522

    Re : Phénomène de résonance magnétique nucléaire et IRM.

    Bonsoir
    Le même phénomène peut se produire avec le spin des électrons. Ca dépend de la fréquence dudit photon. Et si les deux états de spin de l’électron ont des énergies différentes. Les énergies seront différentes si on plonge le système dans un champ magnétique (effet Zeeman). On peut alors provoquer des transitions entre les états de spin électronique. On appelle ça la Résonance Paramagnétique Electronique (RPE). C’est l’équivalent pour les électrons de la RMN qui s’applique, elle, aux spins nucléaires.

    Ah, j’oubliais, si les électrons sont appariés, le spin sera nul et le phénomène de résonance ne pourra avoir lieu, bien sûr.
     

  14. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Phénomène de résonance magnétique nucléaire et IRM.

    Bonsoir, merci pour votre réponse.
    Mes salutations
    Floris
    Monsieur question.
     

  15. Bexee

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    1

    Re : Phénomène de résonance magnétique nucléaire et IRM.

    Bonjour, j'aimerai savoir la différence entre les antennes en pour les IRM 1,5T et les IRM 3T.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. IRM et phénomene de résonance
    Par florian¤01¤ dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/06/2008, 20h50
  2. Phénomène de résonance
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/03/2007, 19h28
  3. Phenomène de résonance
    Par Penangol dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/05/2006, 17h13
  4. Le phenomene de resonance
    Par hardflip dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/10/2004, 17h49
  5. Le phenomene de resonance
    Par hardflip dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2004, 18h13

Les tags pour cette discussion