Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 46 à 48 sur 48

Attraction des planètes, et distance qui les separe

  1. illusionoflogic

    Date d'inscription
    janvier 2015
    Localisation
    non
    Messages
    1 116

    Re : Attraction des planètes, et distance qui les separe

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    - le plus important pour moi, cette "explication" pourrait réellement induire un lecteur en erreur, car chacun sait que l'orbite d'une planète n'est pas liée à sa masse.
    donc, il y a un risque de mécompréhension qui serait de croire comprendre que si Venus était plus lourde , son orbite serait différente.
    Heu... je ne comprends pas ce passage ? C'est peut être moi, mais j'ai toujours entendu dire que remplacer le Soleil par un trou noir de masse équivalente ne modifierai pas les orbites planétaires.
    Or tu dis que la masse (ou du moins une variation de masse, n'a rien à voir avec les orbites ) n'intervient pas dans les paramètres, c'est exact ? Alors à quoi sert cette analogie du trou noir, si ce n'est pour montrer que la masse est un paramètre déterminant pour l'orbite des corps considérés ? A la limite, la masse volumique ne rentre pas en compte ... mais la masse elle même ?

    Quelqu'un pour éclairer ce mystère ?

    -----

    Lisez mes propos. Je suis pas là.
     


    • Publicité



  2. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 619

    Re : Attraction des planètes, et distance qui les separe

    Les masses interviennent, mais de façon qui peut être négligée au premier ordre quand le rapport entre la masse qui orbite et la masse centrale est très faible.

    Mais en toute rigueur, toute modification de masse modifie les mouvements. Un exemple direct: la 3ème loi de Képler n'est qu'approximative, a^3/T² est proportionnel à M+m, la somme des deux masses ; ce qui montre que changer m ou M va changer le rapport a^3/T², et donc le mouvement.

    (L'idée que le mouvement ne dépend pas de la masse vient d'explications simplistes disant que les mouvements de chute libre dans le vide des masses test ne dépendent pas de la masse ; ce qui est correct, mais il faut faire attention à ce que signifie "masse test", à savoir une masse non nulle mais si faible qu'on peut négliger les effets gravitationnels de cette masse. Une masse comme celle d'une planète dans le Système Solaire n'entre pas dans les "masses test".)
    Dernière modification par Amanuensis ; 12/10/2016 à 20h18.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  3. illusionoflogic

    Date d'inscription
    janvier 2015
    Localisation
    non
    Messages
    1 116

    Re : Attraction des planètes, et distance qui les separe

    Merci c'est sympa d'avoir pris la peine de m'ôter de ce terrible doute.
    Lisez mes propos. Je suis pas là.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Distance d'attraction d'un aimant
    Par nodidee dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/01/2017, 17h43
  2. Attraction gravitationnelle et distance
    Par vincenteam2 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/05/2016, 15h55
  3. attraction entre planètes
    Par aero60 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 23
    Dernier message: 28/04/2011, 18h42
  4. Attraction à distance
    Par erectous dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/02/2007, 22h09
  5. distance des planetes joviennes...
    Par fondevilla williams dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 21
    Dernier message: 17/09/2006, 06h14