Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 16 sur 16

[Terminé] Un tangente-deltamètre

  1. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Quelques détails supplémentaires sur les diélectriques

    .
    .
    C'est un point que j'ai abordé à plusieurs reprises dans ce qui précède, mais je vais faire ici un survol général:

    Il est utile, notamment pour pouvoir identifier les condensateurs pouvant servir d'étalon, d'établir une hiérarchie des technologies disponibles:
    • En première place vient le polystyrène, avec 50 à 100ppm; encore faut-il que la construction soit adaptée: film étiré, et électrode à feuille étendue.
      Attention, c'est loin d'être automatiquement le cas: parmi les exemples que j'ai donnés, les échantillons provenant de Suflex, notamment sont exécrables sur ce point.
      Ils sont construits pour exploiter la stabilité du diélectrique uniquement, sans considération de ses faibles pertes.
      Il existe des technologies encore plus performantes: condensateurs à vide ou à air, ou diélectriques spéciaux, comme la silice fondue ou des composites céramique/silice, mais ce genre de condensateur est rare, coûteux, et encombrant pour une capacité donnée. En pratique, on peut les oublier.
    • Ensuite, dans la catégorie précision/faibles pertes viennent le polypropylène, mica, verre, teflon, polyéthylène, et céramiques du groupe I, pas nécéssairement dans cet ordre: en fonction du matériau exact utilisé, de la construction, on obtient des valeurs différentes, typiquement entre 100 et 300ppm.
    • La catégorie suivante est intermédiaire: entre 500 et 1500ppm. Le polycarbonate était un représentant typique, mais il est en voie de disparition. Ses remplaçants, comme le polysulfone (PPS) ont des propriétés similaires.
    • Enfin, vient l'omniprésent mylar, qui se situe normalement entre 0.35% et 0.6%, selon la qualité, la construction métallisée ou à feuille massive, etc.
    • A noter qu'il existe des modèles à film mixte, dont les pertes sont intermédiaires, p.ex. 0.2%.
    • Le papier, parfois encore utilisé en déparasitage se situe vers le %
    • Les céramiques du groupe II se situent généralement plus haut, entre 1 et 10%, selon le grade exact et la qualité.
    • Les tantales solides vont de 1.5% à plus de 15%, en fonction de la qualité et de la valeur.
    • Les "OSCON", à polymère conducteur solide ont des propriétés comparables.
    • Les chimiques à l'aluminium affichent des valeurs comprises entre 5% et l' (ou presque!).

    Voici encore une photo de famille pour compléter le tableau: Large Caps

    -----

    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Terminé] Détecteur de métal PI
    Par Tropique dans le forum Projets électroniques
    Réponses: 60
    Dernier message: 21/09/2016, 20h26
  2. [TERMINE]émetteur/récepteur AM
    Par archiviste dans le forum Projets électroniques
    Réponses: 27
    Dernier message: 24/01/2015, 16h43
  3. Projet presque terminé
    Par jo-electrons dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2009, 10h54
  4. terminé les virus !!!???
    Par dubonnair dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/03/2005, 10h16