Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

  1. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    69 175

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Avez vous examiné le Pdf les gars??
    Un peu macho ou une maladresse involontaire de ta part ? Je te signale qu'un de tes interlocuteurs est une interlocutrice (pas moi). Eh oui où allons-nous ? De nos jours même les femmes peuvent être cultivées et pratiquer des métiers demandant de longues études (médecin spécialiste dans ce cas précis).





    PS : désolé pour ces deux messages mais mon pouvoir tampon a été débordé... il va falloir que je respire un bon coup pour réguler l'acidose !

    -----

    Dernière modification par JPL ; 24/02/2015 à 13h26.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     


    • Publicité



  2. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    PS : désolé pour ces deux messages mais mon pouvoir tampon a été débordé... il va falloir que je respire un bon coup pour réguler l'acidose !
    Mon d..., un bouleversement !!
     

  3. pelkin

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Âge
    65
    Messages
    2 998

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    JPL, viiite..... un grand verre d'eau alcaline ! C'est de l'info je te jure , pas de l'intox allez, c'est "le gars" Marie-Hélène" qui va te le servir
    Dernière modification par pelkin ; 24/02/2015 à 14h46.
     

  4. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 990

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message

    on peut se retrouver en légère acidose sans pour autant aller à la morgue. La preuve je vous écrit.
    Comment savez-vous que vous êtes en acidose? Vous avez fait faire une mesure de votre Ph sanguin?
    A quel moment ai je proposé de compenser l'acidité par du sucre ??!
    A aucun ; c'est moi qui faisais une comparaison avec une recette de cuisine : dans une recette de cuisine, pour compenser l'acidité, on rajoute un peu de sucre, pas du bicarbonate.

    Enfin une variation de pH, même mineure est pour l’organisme un " bouleversement".
    Mineure c'est-à-dire?

    Il faut le voir dans une vision globale et empirique.
    L'empirisme n'a pas tellement sa place dans ce domaine. On ne s'amuse pas avec l'équilibre acido-basique : "un coup de bicarbonates, ah et puis tiens non finalement je sens que c'est trop basique alors un petit coup d'aliments "acidifiants"...à bisto de nas...comme en cuisine quoi.

    Non vous ne pouvez pas réguler votre ph sanguin par l'alimentation, quoiqu'on puisse lire à ce sujet sur le net.
    Mais si ça vous fait plaisir de le croire...c'est votre problème.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  5. GusTanqiKeen

    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    Wizernes 62
    Âge
    3
    Messages
    9

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    @ mh34

    Je vous remercie sincèrement pour votre tact et votre doigté caractéristiques de la gentle féminine !! Vraiment.

    Je ne suis pas en acidose, j'y étais, je n'y suis plus. Heureusement !!

    J'ai subit et souffert d'un syndrome de surentrainement avancé. Et ce, avec tous les symptômes associés. A savoir, troubles de l'humeur, du sommeil, stagnation de la progression sportive voire régression, troubles hormonaux, troubles cardiaques, etc...Et une légère acidose détecté lors de la prise de sang effectuée dans le but d'en savoir un peu plus à l'époque.

    Je ce que j'entends par mineure, c'est qu'au niveau cellulaire donc microscopique ou au niveau moléculaire donc nanométrique ces variations sont perçues comme des "perturbations" alors qu'elles passent inaperçues à l'échelle de l'organisme dans sa globalité.
    Pour ce, je disais qu'il fallait voir l'organisme dans sa globalité, entièreté et de manière empirique et non pas le morceler en tranches.
    Je vois l'organisme comme un tout, une belle machine, bien rodée néanmoins très fragile et pouvant être perturbée.

    Après, ceci ne reste que mon point de vue, la manière dont je vois les choses, mon angle d'incidence si je puis dire.
    Loin de moi l'idée de remettre en question les recherches et expériences, acquis, théories donnés par les spécialistes en cette matière.
    Je n'en n'ai ni la prétention ni les compétences.

    Le sucre masque l'acidité mais n'alcalinise pas, si ??!

    Je suis d'ailleurs venu sur ce forum pour trouver des réponses, quoiqu'en pensent certains.
    Quel intérêt aurais je à venir sur un forum pour étaler des infos que je maîtrise pas, je vous le demande ??

    De ce fait, pourriez vous m'en dire plus sur l'équilibre acido basique ??
    Vous dites que l'alimentation ne le régule pas. Alors pourquoi ces notions d'aliments alcalinisants et acidifiants ??

    En tant que sportif, j'ai souvent entendu dire ou lu que l'acidité nuisait à la construction musculaire. Qu'elle était néfaste en cas de tendinite ou de problèmes musculaire. Qu'elle engendrait ce genre de soucis. Que pour guérir plus vite d'une tendinite une alimentation moins acide était de mise. Qu'il fallait supprimer ou tout du moins diminuer caféine, lait alcool pour éviter ou mieux guérir de tous ces petits tracas.

    Qu'en est il ??

    j'avais moi même conseillé à un adhérent de la salle de sport où je me rends de diminuer caféine et laitage pour un problème tendino musculaire dont il souffrait.
    Il a suivi mes recommandations et 15 jours après, il n'avait plus rien.

    Moi même, je prend du bicarbonate de K+ et j'ai le sentiment que cela me permet une meilleure récupération sportive.

    Alors effet placebo ? ( aucune ironie ).

    Le psychiatre Pr Edouard Zarifian avait décrit l'effet placebo comme aux frontières du compréhensible.

    Merci d'avance pour vos réponses.
     


    • Publicité



  6. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 990

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message

    Je ce que j'entends par mineure, c'est qu'au niveau cellulaire donc microscopique ou au niveau moléculaire donc nanométrique ces variations sont perçues comme des "perturbations" alors qu'elles passent inaperçues à l'échelle de l'organisme dans sa globalité. .
    Et par quelle voie ces déséquilibres atteindraient-ils le niveau cellulaire autre que le sang? Vous voyez un autre moyen?

    Le sucre masque l'acidité mais n'alcalinise pas, si ??!
    Pour alcaliniser, en pratique clinique, effectivement on ne "resucre" pas, on donne du bicar.

    De ce fait, pourriez vous m'en dire plus sur l'équilibre acido basique ??
    je vous conseille ces liens ; http://www.uvp5.univ-paris5.fr/WIKIN...atrick_P01.pdf, à partir de la page 43 en particulier, et comme j'ai l'impression que ce qui vous intéresse le plus c'est l'acidose métabolique, celui-ci :
    http://www.sfeim.org/IMG/pdf/Acidose...M_juin2011.pdf
    Vous dites que l'alimentation ne le régule pas.
    Effectivement.
    Lisez donc le premier lien, vous comprendrez pourquoi.
    Alors pourquoi ces notions d'aliments alcalinisants et acidifiants ??
    Mais quasiment tous les aliments peuvent être considérés comme acidifiants, ils aboutissent tous à la production d'ions H+!
    Aucune alimentation normale chez un sujet en bonne santé ne va modifier le ph ; il faut un déséquilibre, un état pathologique, pour y arriver.

    En tant que sportif, j'ai souvent entendu dire ou lu que l'acidité nuisait à la construction musculaire.
    C'est vrai. L'acidité produite par l'effort musculaire. Pas celle produit une alimentation normale chez un sujet en bonne santé.
    Pour deux raisons ; .
    - il respire
    - il fait pipi.

    j'avais moi même conseillé à un adhérent de la salle de sport où je me rends de diminuer caféine et laitage pour un problème tendino musculaire dont il souffrait.
    Il a suivi mes recommandations et 15 jours après, il n'avait plus rien.
    j'ai eu une laryngite récemment ; j'ai fait une heure d'étirements, et deux jours après je n'avais plus rien. Ca vous parait farfelu? Et vous avez raison.
    Votre raisonnement ci-dessus est exactement le même.

    Moi même, je prend du bicarbonate de K+ et j'ai le sentiment que cela me permet une meilleure récupération sportive.
    Faites attention quand même ; il y a des effets secondaires potentiels.
    ]Le bicarbonate de sodium permet de corriger le pH plasmatique mais tend à augmenter la PCO2 tissulaire et veineuse (a). Le CO2 diffusant plus rapidement que les protons entraîne une acidose intra-cellulaire paradoxale.
    ici ; http://www.sfar.org/article/29/corre...mation-cc-1999
    On va y ajouter ceci, pris sur le même lien ; En dehors de la correction du pH, aucune substance tampon, n'a fait la preuve d'une efficacité clinique dans l'acidose métabolique (b).

    Pour éliminer l'acidose lactique de l'effort sportif ;
    - respirer après l'effort.
    - boire
    - se reposer.
    Et c'est tout. En plus c'est sans danger aucun.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  7. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Je ne suis pas en acidose, j'y étais, je n'y suis plus. Heureusement !!
    Cette acidose a du durer, au grand maximum jusqu'au lendemain matin ou plus exactement jusqu'au retour du pouls, de la tension artérielle, de la fréquence respiratoire et de la diurèse à la normale observée au repos (ce qu'on appelle la récupération).

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    J'ai subit et souffert d'un syndrome de surentrainement avancé. Et ce, avec tous les symptômes associés. A savoir, troubles de l'humeur, du sommeil, stagnation de la progression sportive voire régression, troubles hormonaux, troubles cardiaques, etc...Et une légère acidose détecté lors de la prise de sang effectuée dans le but d'en savoir un peu plus à l'époque.
    Une "prise de sang" ne permet pas de détecter une acidose: il faut un prélèvement artériel qui, compte tenu des risques supplémentaires de la ponction, doit être motivé et faite en milieu et avec un personnel spécialisé.
    Et comme elle est faite au repos, un trouble de l'équilibre à ce niveau, signe une pathologie rénale, cardiaque ou respiratoire en générale incompatible avec une activité sportive soutenue, voire contre indique complétement le sport parce qu'on en est à l'oxygénothérapie au long cours (la petite bouteille qu'on tire derrière soi avec un petit chariot).
    Vous décrivez ici un épuisement qui n'a rien à voir avec un trouble acide-base.

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Je ce que j'entends par mineure, c'est qu'au niveau cellulaire donc microscopique ou au niveau moléculaire donc nanométrique ces variations sont perçues comme des "perturbations" alors qu'elles passent inaperçues à l'échelle de l'organisme dans sa globalité.
    L'organisme ne perçoit pas de "perturbation", c'est ici un jugement de valeur.
    Il y a des variations auquel l'organisme s'adapte ou pas et cette adaptation est accompagnée, ou pas, d'une expression clinique.

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Pour ce, je disais qu'il fallait voir l'organisme dans sa globalité, entièreté et de manière empirique et non pas le morceler en tranches.
    La physiologie n'existerait pas si elle ne procédait pas ainsi et pas seulement empirique (la science a quand même dépassé ce stade qui reste à la marge).

    En tant que sportif, j'ai souvent entendu dire ou lu que l'acidité nuisait à la construction musculaire. Qu'elle était néfaste en cas de tendinite ou de problèmes musculaire. Qu'elle engendrait ce genre de soucis. Que pour guérir plus vite d'une tendinite une alimentation moins acide était de mise. Qu'il fallait supprimer ou tout du moins diminuer caféine, lait alcool pour éviter ou mieux guérir de tous ces petits tracas.

    Qu'en est il ??
    En effet, l'acidose est un facteur limitant de l'exercice et en tant que variation en dehors des normes "physiologiquement acceptables au long cours", elle est bien évidemment délétère mais dès que l'organisme à récupéré, elle aura disparu.
    Le fait d'avoir une alimentation moins acide permettra peut être d'avoir de quoi accélérer un peu le processus de récupération mais ça ne va pas plus loin.
    La ou ce sera utile, c'est lors d'un exercice vraiment intense, à la limite des possibilités de l'organisme (anaérobie, donc), l'aide alimentaire pourra influer sur les performances puisque les systèmes tampons poussées à leurs limites seront moins sollicités par l'apport alimentaire.

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Je suis d'ailleurs venu sur ce forum pour trouver des réponses, quoiqu'en pensent certains.
    Quel intérêt aurais je à venir sur un forum pour étaler des infos que je maîtrise pas, je vous le demande ??
    Ce ne serait pas la première fois mais si vous relisez vos messages, vous constaterez que c'est bien ce que vous avez fait ...
    Comme ce qui suit ?
    j'avais moi même conseillé à un adhérent de la salle de sport où je me rends de diminuer caféine et laitage pour un problème tendino musculaire dont il souffrait.
    Il a suivi mes recommandations et 15 jours après, il n'avait plus rien.
     

  8. GusTanqiKeen

    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    Wizernes 62
    Âge
    3
    Messages
    9

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Et par quelle voie ces déséquilibres atteindraient-ils le niveau cellulaire autre que le sang? Vous voyez un autre moyen?
    Non aucun autre. En donnais je l'impression ??

    Merci pour les pdf, je vais regarder ça avec attention !!
    En lisant très succinctement, à la page 37 du 1er pdf
    Acidose métabolique
    • L’acidose métabolique survient quand les
    entrées d’ions H+ d’origine nutritionnelle ou provenant du métabolisme sont supérieures aux excrétions d’ions H+

    • Causes :
    – Acidose lactique
    – Acidocétose
    – Ingestion de substances exogènes riches en H+
    – Pertes de bicarbonates (diarrhée)

    Ils parlent de substances exogènes riches en H+ ingérées = alimentation ??
    acidose lactique = origine sportive ??

    j'ai eu une laryngite récemment ; j'ai fait une heure d'étirements, et deux jours après je n'avais plus rien. Ca vous parait farfelu? Et vous avez raison.
    Votre raisonnement ci-dessus est exactement le même.
    je vois où vous voulez en venir, c'est vrai farfelu, cependant je voyais davantage de rapport entre l'alimentation et les pépins tendino musculaires que de rapport entre une infection bactérienne et des étirements.

    Faites attention quand même ; il y a des effets secondaires potentiels.
    ]Le bicarbonate de sodium permet de corriger le pH plasmatique mais tend à augmenter la PCO2 tissulaire et veineuse (a). Le CO2 diffusant plus rapidement que les protons entraîne une acidose intra-cellulaire paradoxale.
    ici ; http://www.sfar.org/article/29/corre...mation-cc-1999
    On va y ajouter ceci, pris sur le même lien ; En dehors de la correction du pH, aucune substance tampon, n'a fait la preuve d'une efficacité clinique dans l'acidose métabolique (b).

    Pour éliminer l'acidose lactique de l'effort sportif ;
    - respirer après l'effort.
    - boire
    - se reposer.
    Et c'est tout. En plus c'est sans danger aucun.
    Ok, mais je prends du bicarbonate de potassium pas de sodium. 1 g le matin au réveil et 1 g souvent entre le petit déjeuner et le déjeuner. inutile ??
    Merci pour vos recommandations.

    Mais quasiment tous les aliments peuvent être considérés comme acidifiants, ils aboutissent tous à la production d'ions H+!
    et l'indice PRAL de ce fait ?? oui ils aboutissent tous à de H+ mais certains n'aboutissent ils pas à la productions d'ions basiques ??

    Une "prise de sang" ne permet pas de détecter une acidose: il faut un prélèvement artériel qui, compte tenu des risques supplémentaires de la ponction, doit être motivé et faite en milieu et avec un personnel spécialisé.
    Et comme elle est faite au repos, un trouble de l'équilibre à ce niveau, signe une pathologie rénale, cardiaque ou respiratoire en générale incompatible avec une activité sportive soutenue, voire contre indique complétement le sport parce qu'on en est à l'oxygénothérapie au long cours (la petite bouteille qu'on tire derrière soi avec un petit chariot).
    Vous décrivez ici un épuisement qui n'a rien à voir avec un trouble acide-base.
    Je me doutais, la prise de sans a juste montré un pH un peu " foireux".

    L'organisme ne perçoit pas de "perturbation", c'est ici un jugement de valeur.
    Il y a des variations auquel l'organisme s'adapte ou pas et cette adaptation est accompagnée, ou pas, d'une expression clinique.
    c'est exactement ce que je disais, je parlais de perturbations à petite échelle qui passent donc inaperçues à l'échelle de l'organisme sans expression clinique. Effectivement, c'est un jugement de valeur assez subjectif, je vous l'accorde.
    J'ai du mal à concevoir que même des modifications minimes n'ont aucun impact lui aussi minime...

    En effet, l'acidose est un facteur limitant de l'exercice et en tant que variation en dehors des normes "physiologiquement acceptables au long cours", elle est bien évidemment délétère mais dès que l'organisme à récupéré, elle aura disparu.
    Le fait d'avoir une alimentation moins acide permettra peut être d'avoir de quoi accélérer un peu le processus de récupération mais ça ne va pas plus loin.
    La ou ce sera utile, c'est lors d'un exercice vraiment intense, à la limite des possibilités de l'organisme (anaérobie, donc), l'aide alimentaire pourra influer sur les performances puisque les systèmes tampons poussées à leurs limites seront moins sollicités par l'apport alimentaire
    Au long cours ?? c'est à dire que si on ne récupère pas assez, il risque d'y avoir comme un cercle vicieux. J'entends par là, s'entrainer de nouveau sans avoir récupéré de la séance précédente et ainsi de suite ??
    Au final une dette de récupération ??

    Alors le fait d'avoir une alimentation moins acide pourrait récupérer ""plus vite"" d'une tendinite tout de même voire de l'éviter??!

    Anaérobie ?? = production d'acide lactique ?? C'est cela ??

    l'aide alimentaire pourra influer sur les performances puisque les systèmes tampons poussées à leurs limites seront moins sollicités par l'apport alimentaire
    ""Grâce à l'apport"" vous vouliez dire ??

    mais c'est là que je voulais arriver depuis le début en fait !!
    Donc un soutien, une béquille alimentaire permet d'optimiser les performances ??!!
    Dernière modification par GusTanqiKeen ; 03/03/2015 à 11h03. Motif: orthographe grammaire
     

  9. GusTanqiKeen

    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    Wizernes 62
    Âge
    3
    Messages
    9

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    c'est là où je voulais en arriver***
     

  10. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Non aucun autre. En donnais je l'impression ??
    Oui: l'alimentation.


    En lisant très succinctement, à la page 37 du 1er pdf
    Acidose métabolique
    • L’acidose métabolique survient quand les
    entrées d’ions H+ d’origine nutritionnelle ou provenant du métabolisme sont supérieures aux excrétions d’ions H+

    • Causes :
    – Acidose lactique
    – Acidocétose
    – Ingestion de substances exogènes riches en H+
    – Pertes de bicarbonates (diarrhée)

    Ils parlent de substances exogènes riches en H+ ingérées = alimentation ??
    acidose lactique = origine sportive ??
    Oui quand les systèmes tampons deviennent incapables de les réguler, donc en cas de pathologie ou de situation extrême.


    je vois où vous voulez en venir, c'est vrai farfelu, cependant je voyais davantage de rapport entre l'alimentation et les pépins tendino musculaires que de rapport entre une infection bactérienne et des étirements.
    Et pourtant, en réinterprétant quelques informations, on peut le trouver tout aussi facilement.



    Ok, mais je prends du bicarbonate de potassium pas de sodium. 1 g le matin au réveil et 1 g souvent entre le petit déjeuner et le déjeuner. inutile ??
    Oui, inutile sauf si l'alimentation n'est pas équilibrée. Pour rester simple: http://www.nutri-facts.org/fra/miner...sium/securite/
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperkali%C3%A9mie

    et l'indice PRAL de ce fait ?? oui ils aboutissent tous à de H+ mais certains n'aboutissent ils pas à la productions d'ions basiques ??
    Vous en trouverez parmi les légumes mais l'indice de PRAL n'a aucun intérêt en clinique pour le sujet sain.


    Je me doutais, la prise de sans a juste montré un pH un peu " foireux".
    Pas de pH sans ponction artérielle .


    c'est exactement ce que je disais, je parlais de perturbations à petite échelle qui passent donc inaperçues à l'échelle de l'organisme sans expression clinique. Effectivement, c'est un jugement de valeur assez subjectif, je vous l'accorde.
    J'ai du mal à concevoir que même des modifications minimes n'ont aucun impact lui aussi minime...
    Et ce ne sont en aucun cas des bouleversements ; c'est juste la vie, donc oui, il y a un impact comme il y en a à chaque instant de la vie, avec la respiration, les mouvements, penser, se gratter le nez, etc. qui ont des "impacts" du même ordre.


    Au long cours ?? c'est à dire que si on ne récupère pas assez, il risque d'y avoir comme un cercle vicieux. J'entends par là, s'entrainer de nouveau sans avoir récupéré de la séance précédente et ainsi de suite ??
    Au final une dette de récupération ??
    Au final, si on s'entraine sans laisser cet équilibre se refaire, il se produira une acidose qui sera donc soit récupérée spontanément lorsque le sportif s'effondrera (comme déjà dit: boire, pisser, respirer), soit en réanimation en urgence.
    Alors le fait d'avoir une alimentation moins acide pourrait récupérer ""plus vite"" d'une tendinite tout de même voire de l'éviter??!
    Théoriquement "plus" vite (ça doit être de l'ordre de la fraction de pourcent, tout étant égal par ailleurs, si l'organisme est poussé à son extrême limite suffisamment longtemps, donc ne concerne que très peu de gens dans très peu de situations) mais n'évitera jamais une tendinite dont la cause principale est ailleurs.
    Anaérobie ?? = production d'acide lactique ?? C'est cela ??
    En gros ou passé les premières secondes, oui.


    ""Grâce à l'apport"" vous vouliez dire ??

    mais c'est là que je voulais arriver depuis le début en fait !!
    Donc un soutien, une béquille alimentaire permet d'optimiser les performances ??!!
    Pour vous donner un ordre d'idée, en respirant deux ou trois fois à fond, vous aurez un résultat beaucoup plus important de ce point de vue.
     

  11. GusTanqiKeen

    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    Wizernes 62
    Âge
    3
    Messages
    9

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Et ce ne sont en aucun cas des bouleversements ; c'est juste la vie, donc oui, il y a un impact comme il y en a à chaque instant de la vie, avec la respiration, les mouvements, penser, se gratter le nez, etc. qui ont des "impacts" du même ordre.
    je vois la vie en elle même comme un bouleversement, quand on voit la rencontre des gamètes et qu'ensuite on arrive à un adulte jeune puis vieillard, ce sont des changements majeures. mais là, c'est encore subjectif, métaphysique et philosophique.

    J'ai lu vos réponses avec attention.
    Par ailleurs, en cherchant des études, expériences tests sur l' EAB, je suis tombé sur ces pages.
    Avant de dire des âneries, pourriez vous y jeter un oeil et me dire ce que vous en pensez ??

    Webagogo: lien de charlatan supprimé pour ne pas en faire la pub.

    http://www.alimentation-sante.org/wp...ieuxAlimAB.pdf

    http://www.amessi.org/Equilibre-acid...N#.VPhOVy5K17U

    http://www.sante-et-nutrition.com/os...sons-le-point/

    http://www.sante-et-nutrition.com/vo...acido-basique/

    Les 2 derniers vont vous plaire !! ( ironie).
    Qu'est ce que l'acidité tissulaire chronique latente ??
    Cependant, cela donne l'impression qu'il y n'y pas de consensus et que certaines études sont contradictoires...

    Cf les commentaires des pages.

    merci à tous.

    A bientôt.
    Dernière modification par myoper ; 05/03/2015 à 21h29.
     

  12. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    je vois la vie en elle même comme un bouleversement, quand on voit la rencontre des gamètes et qu'ensuite on arrive à un adulte jeune puis vieillard, ce sont des changements majeures. mais là, c'est encore subjectif, métaphysique et philosophique.
    Le problème que j'y vois, c'est que plus rien n'est pas bouleversement ; tout l'est et du coup, le qualificatif ne sert plus à grand chose, non ?


    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    J'ai lu vos réponses avec attention.
    Par ailleurs, en cherchant des études, expériences tests sur l' EAB, je suis tombé sur ces pages.
    Avant de dire des âneries, pourriez vous y jeter un oeil et me dire ce que vous en pensez ??
    En ce qui concerne le premier, en lisant Eau Ionisée Alcaline Réductrice ou Bioélectronique qui ne correspond à strictement rien de scientifique, il est à fuir.
    d'ailleurs, en lisant le premier paragraphe:
    Il n’y a que les bons bioélectroniciens qui connaissent l’explication de la constatation toujours vérifiée « Dès que le pH de l’urine (représentant le mésenchyme tissulaire ou Matrix) est trop acide, le sang est obligatoirement trop alcalin ».
    C'est totalement faux et n'est même quasiment jamais vérifié (les biotrucs n'ont même pas les moyens de connaitre le pH sanguin et les lois qu'ils contredisent).
    On a vu que le sang n'était jamais trop alcalin ou acide, sauf à cause d'une situation particulière qui se corrige spontanément, sinon, c'est qu'il y a une pathologie derrière.
    De plus, l'urine éliminant les ions H / l'acidité sanguine, plus elle est acide, plus ça veut dire qu'elle compense une situation qui amènerait sinon à l'acidose et non pas une alcalinisation. Bref, ils partent du principe que l'organisme ne fonctionne pas ou à l'envers.
    Il suffit de lire ce fil, les liens donnés et celui la.
    A noter qu'ils disqualifient d'autorité leurs contradicteurs puisque tout le monde pouvant s'autoproclamer "bioélectronicien", les bons seront ceux qui sont du même avis et que les autres se trompent.
    Ils en profitent pour expliquer que la médecine moderne qui se fonde sur la science se trompe aussi et qu'eux ont raison en se basant sur quelques notions de médecine moderne (!) qu'ils ne comprennent en général pas, en ignorant tout le reste (un peu comme dire que puisque l'hydrogène est plus léger que l'air qui en contient, en soufflant dans les pneus d'une voiture, elle va s'envoler: ce qui est négligé ici est du même ordre que ce qu'ils négligent en physiologie).
    D'ailleurs, j’enlèverais le lien pour ne pas faire une pub pour une médecine qui à défaut de soigner, peut tuer (ça ne sera pas le première fois).


    Le second est beaucoup mieux mais l' état d’acidose métabolique latent (AML), qui n'est en fait qu'une "tendance", peut être facilement discuté puis-qu’outre le fait que les nombreux systèmes tampons sont suffisamment puissants et réactifs pour éviter tout recours aux minéraux de l’os et des acides aminés des protéines musculaires, l'alimentation est "normalement" acide et cet état serait alors normal et je ne vois pas qu'une différence avec des populations ayant un régime alcalin ait été retrouvée (ce qui devrait être le minimum).
    Ce point de vue est plutôt de l'ordre de l'hypothèse évolutionniste ; je vous laisse lire comment elle est construite et l'importance relative du concept d'alcalin/acide par rapport aux apports de sel, graisses, calories, sucres et leurs types...
    Au passage, la cascade de corrélation est tellement longue, diluée et basée sur le fait que l'humain ne s'est forcément pas adapté à son alimentation, que je me demande comment on peut prouver quoique ce soit.

    En ce qui concerne le 3eme lien, je n'ai pas fait ni retrouvé le calcul du catabolisme protéiné et la suralimentation protéique serait plutôt associé à un risque augmenté de certains cancers. Je subodore par contre que les réactions chimiques sont un peu plus complexes que ce qui est décrit.

    En ce qui concerne le suivant, leur calcul montre que tout individu mangeant suffisamment de protéines pour se maintenir en vie deviendrait ostéoporotique avant d'être adulte, à moins d'avoir un régime équilibré (ici en calcium), auquel cas, il ne se passe rien.
    A noter que l’alimentation de nos ancêtres paléolithiques (carnivores, quand même) pourrait tout aussi bien provoquer un "mauvais" rapport ionique (Na/K). En effet, il n'est comparé qu'une balance pour en extrapoler une quantité globale et augmenter un mauvais rapport permet pourtant d'augmenter les quantités absolues.
    Lorsqu'on connaitra totalement le fonctionnement du corps humain et qu'il sera "modélisable", ce genre de calcul théorique pourra, ou non, être validé.

    Mêmes remarques pour le dernier lien: les modifications du génome pourraient nous rendre beaucoup mieux adapté à notre alimentation que nos ancêtres qui, en plus, n'avaient que peu de choix alimentaire et pas de connaissances pour les choisir.
    Quelques pourcents de modifications génétiques et on devient un vers de terre ou un singe, alors l'importance relative du petit pourcentage avancé n'a aucune signification et pourrait d'ailleurs tout à fait être interprété das l'autre sens (l'adaptation serait meilleure plus on lui laisse plus de temps).
     

  13. GusTanqiKeen

    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    Wizernes 62
    Âge
    3
    Messages
    9

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Le problème que j'y vois, c'est que plus rien n'est pas bouleversement ; tout l'est et du coup, le qualificatif ne sert plus à grand chose, non ?
    En effet, c'est un raisonnement par l'absurde. C'est comme si tout le monde mentait sur une même thème, en fin de compte ce mensonge serait universel ( car universalisé ) et donc n'aurait plus d'intérêt.
    Cependant, je pense que vous avez très bien compris où je voulais en venir mais vous ne partagez pas ma vision. Bon... La Terre continue de tourner et pendant ce temps là....

    Pour le premier lien ,autant pour moi, j'aurais du préciser que je ne l'avais pas posté pour ce qui était de l'eau ionisée etc.
    Mais plus pour les notions d'équilibre acido basique qui y étaient abordées.

    J'ai lu le lien que vous avez donné ( forcément il parle de protéine et créatine donc ) et je l'ai même commenté sans rien trouver à y redire.

    je ne vois pas qu'une différence avec des populations ayant un régime alcalin ait été retrouvée (ce qui devrait être le minimum).
    Le minimum ? c'est à dire ??? Que si il n'y avait qu'une seule différence entre ces 2 types de personnes au niveau de l'ostéoporose, on pourrait dire que c'est cette différence qui fait tout ??! ( toute la différence ?? ). Alors qu'ici ce n'est pas le cas. ( pas qu'une différence )

    Ce point de vue est plutôt de l'ordre de l'hypothèse évolutionniste ; je vous laisse lire comment elle est construite et l'importance relative du concept d'alcalin/acide par rapport aux apports de sel, graisses, calories, sucres et leurs types...
    Au passage, la cascade de corrélation est tellement longue, diluée et basée sur le fait que l'humain ne s'est forcément pas adapté à son alimentation, que je me demande comment on peut prouver quoique ce soit.
    Your link is in english & my english isn't goot, not bad but just. LOL
    Et les traducteurs automatiques sont approximatifs.

    A noter que l’alimentation de nos ancêtres paléolithiques (carnivores, quand même) pourrait tout aussi bien provoquer un "mauvais" rapport ionique (Na/K). En effet, il n'est comparé qu'une balance pour en extrapoler une quantité globale et augmenter un mauvais rapport permet pourtant d'augmenter les quantités absolues.
    Lorsqu'on connaitra totalement le fonctionnement du corps humain et qu'il sera "modélisable", ce genre de calcul théorique pourra, ou non, être validé.
    +1 Tout à fait d'accord.

    Mêmes remarques pour le dernier lien: les modifications du génome pourraient nous rendre beaucoup mieux adapté à notre alimentation que nos ancêtres qui, en plus, n'avaient que peu de choix alimentaire et pas de connaissances pour les choisir.
    Quelques pourcents de modifications génétiques et on devient un vers de terre ou un singe, alors l'importance relative du petit pourcentage avancé n'a aucune signification et pourrait d'ailleurs tout à fait être interprété das l'autre sens (l'adaptation serait meilleure plus on lui laisse plus de temps).
    +1 Bien vu le côté humoristique !!

    Idem, l'évolution met tellement d'années pour être remarquée et visible ( pas comme dans l Ancien testament ==> en 6 jours LOL ), que je pense effectivement qu'il faut du temps ( encore et encore ) pour que l'adaptation soit effective.

    " Laisser le temps au temps ".
     

  14. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Eau Alcaline, anti-oxydante ? info-intox ?

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Le minimum ? c'est à dire ??? Que si il n'y avait qu'une seule différence entre ces 2 types de personnes au niveau de l'ostéoporose, on pourrait dire que c'est cette différence qui fait tout ??! ( toute la différence ?? ). Alors qu'ici ce n'est pas le cas. ( pas qu'une différence )
    Je voulais dire qu'il faudrait mettre une différence en évidence pour affirmer qu'il y ait une différence.
    Ensuite, si tout avait pu être égal par ailleurs, on aurait pu tirer certaines conclusions mais c'est hypothétique puisque ce n'est jamais le cas et que les facteurs confondants sont toujours très nombreux.


    +1 Bien vu le côté humoristique !!
    En fait, j'aurais pu être plus clair en présentant le fait que des différences génétiques bien moindres peuvent provoquer des différences de métabolisme tout aussi ou plus importantes ; par exemple: http://www.cbip.be/Folia/1999/F26F08A.cfm


    Idem, l'évolution met tellement d'années pour être remarquée et visible ( pas comme dans l Ancien testament ==> en 6 jours LOL ), que je pense effectivement qu'il faut du temps ( encore et encore ) pour que l'adaptation soit effective.
    On ne pourra jamais constater à un moment donné que l'adaptation soit "effective", sauf à obtenir un organisme parfait, jamais malade (et qui meurt, s'il meurt, pour des raisons d'adaptation nécessaires à la dite évolution, donc la remarque se fera à posteriori quand on "saurait ou" a mené cette évolution).
    Pour l'instant, on peut dire que si on a plus de facteurs (alimentaires) auxquels s'adapter, on peut les choisir dans une grande mesure (les deux choses semblant inversement corrélées) et les critères de choix font qu'on peut encore plus facilement adapter la nourriture aux individus (mais je ne démontre rien puisque c'est de ça dont on discute mais ça veut dire que la contraposée n'est pas automatiquement vraie).

    Citation Envoyé par GusTanqiKeen Voir le message
    Pour le premier lien ,autant pour moi, j'aurais du préciser que je ne l'avais pas posté pour ce qui était de l'eau ionisée etc.
    Mais plus pour les notions d'équilibre acido basique qui y étaient abordées.
    A jeter !
    Dernière modification par myoper ; 06/03/2015 à 09h47.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Info ou intox
    Par stephinvest81 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/05/2011, 19h39
  2. info ou intox?
    Par pappy13 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/02/2011, 17h02
  3. info ou intox
    Par Djdif dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 29/10/2009, 06h21
  4. [Microbiologie] Mise en évidence de l'action anti-oxydante d'un produit
    Par fibo81 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/11/2007, 09h59
  5. Info ou intox
    Par Merci dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/02/2006, 09h22