Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 33 sur 33

Recupération de l'eau de rosée

  1. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 894

    Re : Recupération de l'eau de rosée

    Merci Chatelot pour ce point de vue

    J'aurais deux utilisations la première pour un hôtel qui a des ressources en eau faible, mais pour lequel il est facile de faire de la maintenance et pour lequel le système peut être très légèrement plus sophistiqué.
    La seconde utilisation est pour les petits villages partout dans le monde où il n'y a pas d'eau, ou pas d'eau de surface potable et la la rusticité du système et le coût du système prédomine.

    Voyons si j'opte pour le frigorifique toutefois dans le temps il y avait des frigos à absorption qui avait l'avantage de ne pas avoir de pièce en mouvement donc à priori plus fiable. Je suppose que les systèmes à absorption sont moins performants mais comme toujours tout est une question de compromis.

    Ok pour abandonner les puits froids car je crains que le nombre M3 y transitant soit bien plus important que le classique léger rafraîchissement de pièce. Dans les faits le volume transitant sera trop important et risque de ne pas être efficace tout le temps.
    Même dans les zones arides le sous sol reste frais après 6 m de profondeur. Donc si l'on cherche à commencer à abiasser la température sans chercher à faire de la condensation à ce stade cela peut avoir du sens.

    J'aimerai bien avoir l'avis de RomVI sur ce point

    quand on utilise des photovoltaique c'est les batterie qui coûtent le plus cher a l'usage a cause de leur faible durée de vie
    Je connais ton point de vue mais les batteries mais les LI-Ion ont une durée de vie bien plus longue que les plombs et ont bien d’autres avantages sur les cycles charge décharge et surtout rapidité de charge.

    Faire du froid la nuit à de l’intérêt pour les régions où l’on ne peut condenser que la nuit.
    Egalement si tu veux obtenir un volume suffisant tu as intérêt à travailler en H24 quitte à arrêter le système si ta citerne ou tes bonbonnes sont pleines. Dans le cas de l’hôtel une douche c’est 100 litres donc le M3 est vite utilisé.

    utiliser un grand nombre de petit absorbeur d'humidité frigorifique standard ,
    Peux-tu me donner quelques références des modèles auxquels tu penses. Et surtout comment on récupère l'eau Quel est l'intérêt par rapport à un condenseur tubulaire

    Cordialement

    -----

    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous
     


    • Publicité



  2. RomVi

    Date d'inscription
    décembre 2015
    Messages
    1 618

    Re : Recupération de l'eau de rosée

    Bonjour

    Avant tout il faudrait préciser les contraintes d'utilisation. Un déshumidificateur à système frigorifique est efficace lorsque l'air est humide ; le système est assez connu, on en trouve par exemple dans la ville de Lima dans certains panneaux publicitaires. Si l'air est sec ce n'est pas forcément la meilleure solution car la conso électrique augmente fortement.
    A quelle endroit voudrais tu utiliser ce type d'installation ? Il serait intéressant d'avoir toutes les données en main pour comparer les différentes solutions.
     

  3. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : Recupération de l'eau de rosée

    les batterie lithium ont une durée de vie plus longue que le plomb , mais un prix largement superieur , et ça fait finalement un prix au kwh superieur

    un machine frigorifique de puissance suffisante pour marcher uniquement quand il y a du soleil sera plus chere qu'une machine plus petite utilisé 24h/24 mais ce prix me parait beaucoup plus fiable que le prix des batterie

    dans les region chaude l'air contient plus d'eau qu'on le croit ... ce qui trompe c'est le taux d'humidité relatif assez faible ... mais il faut calculer le taux d'humidité absolu

    quand la temperature change entre le jour et la nuit , tant qu'on est au dessus de la temperature de rosé la quantité d'eau dans l'air ne change pas , donc le taux d'humidité absolu reste constant

    dans le cas d'un hotel en pays chaud , il y a besoin de climatisation ... et souvent les climatisation font beaucoup d'eau de condensation ... mais mefiance , pas directement potable parce que ça contient toute la poussiere qui passe et ca cultive les microbes

    de même pour n'importe quel recuperateur d'humidité de l'air : il faut le placer loin de toute source de poussiere si on veut avoir de l'eau propre
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Rosée sur le toit
    Par pkdick2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2014, 20h59
  2. La rosée
    Par Le_boulet dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/01/2013, 09h04
  3. Mon point de rosée ? :)
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2010, 16h00
  4. Définition - Rosée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/12/2010, 18h57
  5. [Thermique] PAC et point de rosée
    Par Cram 64 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/07/2008, 16h30