Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 48 sur 48

A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

  1. #31
    titi0521

    Re : A Propos Du Dichloroacetate,(d.c.a)

    je vais résumer ce qui a été fait sur un cas particulier en France:

    Le DCA vient d’être utilisé sur une patiente atteinte d’une 4ième récidive du cancer du col de l’utérus. La récidive portait sur l’ensemble du vagin et sur une vertèbre.

    Etat de la patiente au 22 février 2011, le nouveau protocole au carboplatine commencé en décembre 2010 donne des résultats très mitigée, et la dernière chimio date de la mi janvier 2011. Ce 22 février 2011, mal de dos important et permanent, pertes rougeâtres plusieurs fois par jour, mal de ventre et bas ventre, allergie au patch de morphine et au solupred (arrêtés dès la première prise).

    Voici le protocole utilisé:
    A partir du 23 février utilisation d’une ceinture dorsale souple et légère comprenant 4 aimants dans 2 alliages différents qui sont posés une heure par jour sur la vertèbre, et ensuite par tranche de 30 minutes en cas de douleurs à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit.
    En plus à partir du 26 février chaque jour, le matin, prise de 3 gélules de Reishi et 3 gélules de Maitaké.
    En plus à partir du 11 mars on ajoute deux aimants supplémentaires sur la vertèbre ce qui donne 2 aimants dans un alliage et 4 aimants dans un autre alliage
    En plus à partir du 12 mars début de la prise du DCA + vitamine B1 + acide lipoïque-R
    Le 16 mars chimio au carboplatine
    Le 23 mars chimio au carboplatine
    Le 26 mars suivant les indications canadiennes trouvées sur le net, arrêt pendant une semaine de la prise DCA + vitamine B1 + acide lipoïque
    le 31 mars suite à une chute libre des globules blancs, des plaquettes et des globules rouges (effets déjà constaté précédemment à la suite de chimio) augmentation de la prise de Reishi et Maitaké pendant une semaine jusqu’au 6 avril, 5 gélules de reishi et 5 gélules de maitaké par jour le matin, puis à partir du 7 avril reprise des 3 gélules de Reishi et 3 gélules de Maitaké par jour le matin.
    Le 2 avril reprise du protocole DCA + vitamine B1 + acide lipoïque-R
    Le 4 avril remontée (x par 2) des globules blancs et des plaquettes (merci au Reishi et Maitaké), par contre les globules rouges sont encore insuffisants par manque de fer, donc prise de Tardiféran.
    Le 12 avril le scanner montre que la vertèbre qui était ouverte s’est refermée, que les deux foyers présents sur la vertèbre ont complètement disparu, et qu’il n’y a plus de récidive dans le vagin, qui par endroit reste cependant marqué (zone floue) par les traitements des chimios antérieures.
    le 13 avril chimio au carboplatine. 3 autres chimios sont encore programmées.

    Donc à ce jour la patiente continue à prendre le DCA + Vitamine B1 + acide lipoïque-R, + Reishi + Maitaké et porte la ceinture avec les aimants uniquement une heure par jour. En parallèle de la chimio, nous avons pris le risque de ne pas informer le corps médical de la mise en place de ce programme.

    Première conclusion: L’utilisation du DCA doit être associé à un protocole complet, le dosage de l’ensemble des produits doit être suivi très attentivement et ajusté si nécessaire, en fonction des réactions du patient. Il y a eu ici complémentarité avec la chimio au carboplatine (il semblerait que la prise de DCA soit moins intéressante si vous utilisez une chimio au Cisplatine, dans ce cas je suggère d’attendre la fin du cycle des chimios). L’utilisation des aimants (deux alliages) directement sur la vertèbre a eu un effet spectaculaire sur les 2 foyers.
    Les pharmaciens ayant refusés de mettre le DCA en gélules, celui-ci a été pris avec une petite cuillère pré-marquée, cela fonctionne très bien.

    Les dosages peuvent vous êtes fournis sur simple demande
    à titre indicatif

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Elise0804

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    titi0521, votre réponse est vraiment intéressante.
    Pourriez vous nous donner des informations pour se procurer le DCA, les deux pharmacies contactées m'ont répondu négativement. La ceinture aussi.
    Est il possible de prendre du DCA lorsqu'on est déjà en soin palliatif (sous morphine).
    Merci merci de me répondre le plus vite possible. Elise.

  4. #33
    ZuIIchI

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    A mon avis il vaudrait mieux consulter un médecin plutôt qu'un chimiste pour ce genre de question.

    De plus, le post auquel tu fais allusion date de 2 ans ! L'auteur ne te répondras sûrement pas.

  5. #34
    Elise0804

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Merci malheureusement les médecins ne connaissent pas et ne m'aident pas dans ce sens. J'ai aussi bien vu que le post date et qu'il n'y a pas de retour quant à l'efficacité mais étant en recherche d'une solution contre le cancer de ma maman je me suis permise de jeter une dernière bouteille à la mer...

  6. #35
    ZuIIchI

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    J'espère que tu trouveras ce que tu cherches mais pour être un membre actif quotidiennement je ne pense pas qu'il y ait ici quelqu'un qui s'y connaisse assez à ce sujet.

  7. #36
    Neomyst

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Sur ce site, il y a plein d'info sur le sujet

    ##############

    En vous souhaitant le meilleure des chances!
    Dernière modification par mh34 ; 06/09/2015 à 14h37. Motif: pas de cpub pour un site non scientifique

  8. #37
    titi0521

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Désolé, mais j'ai changé d'adresse courriel et je viens seulement maintenant de voir ces messages.
    Avec le recul, voici mes "conclusions" en m'appuyant sur des patients que j'ai personnellement suivis, sur le produit, sachant qu'il a été utilisé toujours sur le même protocole de base:
    DCA + Reishi + Maitaké + mes aimants. N'étant pas médecin, mais Ingénieur, Naturopathe et Sophrologue, conformément à la loi, ce protocole a été utilisé contre la gestion de la douleur, les effets curatifs du DCA sont en rapport avec les tests réalisés par des universités américaines, canadiennes, l'hôpital Edmonton et le Toronto medical center.

    Cancer du sein (version invasive) Une patiente : cela a permis de stabiliser le développement de la maladie, pendant 6 mois, le temps que la patiente soit prête psychologiquement à suivre le traitement classique + mastectomie, qui s'est bien passé. Le deuxième intérêt du DCA a été le nettoyage des ganglions lymphatiques atteints. Donc l'utilisation du DCA puis du traitement classique a été bénéfique pour la patiente.
    Cancer du col de l'utérus Deux patientes : (en récidives et métastases osseuses dans les deux cas traités): la combinaison de la chimio carboplatine ou cisplatine + le protocole du DCA permet une rémission de ce cancer, lorsque la tumeur s'est développée. Rémission dans les deux cas traités. Les deux patientes sont décédées quelques mois plus tard suite à des complications lors de l'ablation de la vessie en raison du nombre très élevé de séances de radiothérapie subies plusieurs années auparavant (2 curiethérapies et près de 40 séances de radiothérapie, avaient considérablement fragilisés tout le vagin et les organes aux alentours).
    Cancer du rein : Deux patients : (une récidive avec métastases osseuses après opération et l'autre était au stade IIIA, refus d'opération) : utilisation du protocole du DCA seul. Rémission dans les deux cas traités. Les deux patients sont toujours en vie et se portent très bien. La patiente qui n'avait pas été opérée et qui était au stade 3A, a souhaité continuer le protocole, il a été allégé de moitié, puis ramener et stabilisé à 30% de la dose initial, elle utilise toujours aussi les aimants. Ce traitement a aussi permis de ramener la créatinine à un taux normal, en la faisant baisser.
    Carcinome épidermoïde du poumon : Un patient (il venait d'entrer en soins palliatifs quand il a commencé le traitement) : utilisation du protocole du DCA seul. Rémission dans le cas traité. Le patient est décédé par la suite, en raison d'un accident une chute sur la tête.
    Leiomyosarcome utérin, Une patiente: (la patiente venait d'entrée en soins palliatifs, avec des métastases sur la colonne vertébrale en particulier C2 et C3) nous avons supprimer ces métastases, mais pas pu sauver la patiente décédée suite à des complications pulmonaires.
    Mélanome: Un patient (le patient avait eu tous les traitements possibles et était en attente d'un nouvel essai), Protocole du DCA seul, la maladie s'est tout d'abord stabilisée puis a régressée, le patient est toujours en vie, sous le même traitement.
    Cancer du côlon : Un patient: cela n'a pas fonctionné.

    Conclusion: Le protocole semble efficace sur les cancers du col de l’utérus, les cancers des os et les métastases osseuses, le mélanome, le cancer du rein et avoir un effet sur les cancers du sein.
    Dernière modification par titi0521 ; 03/12/2013 à 04h36.

  9. #38
    HarleyApril

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Cette discussion ne me semble pas à sa place en chimie !
    Déplacé en conséquence.
    Pour la modération.

  10. #39
    mh34

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    .........
    Ne croyez-vous pas qu'il est
    1) inutile
    2) imprudent
    de mettre en ligne sur un forum de vulgarisation grand public et tout venant ce genre de compte-rendu d'essais thérapeutiques, qui n'aurait en principe sa place que dans un staff d'un service de cancérologie, ou mieux encore dans un congrès de cancéro?
    Que voulez-vous que fassent les lecteurs de tout ça? ils n'ont strictement aucun moyen de savoir si ce que vous exposez est bien la réalité que vous avez observée ET qui a été contrôlée par les examens biologiques et d'imagerie adéquats, ensuite comment voulez-vous qu'ils utilisent ces données??
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  11. #40
    titi0521

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Bonsoir,

    Tous les essais "cliniques" qui ont été réalisés par les universités américaines, canadiennes et européennes depuis 2007 sont publics. Y compris celle par le Medicor Center de Toronto. Cela a déjà été présenté par Dr Evengelos Michelakis, associate chair and medical researcher at the University of Alberta's dans différents congrès.

    Depuis 2007, beaucoup de médias ont parlé de cette molécule, vous en trouverez très facilement l'information sur des médias grand public tel que youtube ou www.thedcasite.com ou http://clinicaltrials.gov/ct2 et beaucoup d'autres.

    Les familles des patients qui ont utilisé ce protocole l'on fait de leur propre chef, pour tenter de sauver un être humain de leur famille. Et quoique vous puissiez en penser cette utilisation par ces familles l'a été avec sérieux et rigueur. Dans de très rares cas avec le suivi lointain officieux d'un médecin généraliste.

    Afin que les gens ne fasse pas n'importe quoi, j'ai compilé toutes les infos et publications sur cette molécule, et je les ai ensuite communiquée gratuitement (sans aucune rétribution) aux familles qui me les ont demandés.

    Il n'y a aucune imprudence dans mon "post" précedent, je n'ai pas communiqué sur des dosages ou des sources d'approvisionnement des produits du protocole. Si et seulement si vous êtes médecin que vous le souhaitez et avec l'accord des familles je pourrais vous mettre en contact avec elles.

    Les oncologues malgré des essais cliniques concluants ne font rien et ne veulent pas en entendre parler; peut-on pour autant laisser des familles sans rien faire pour essayer de sauver quelqu'un qui voudrait encore vivre. Ce n'est pas un produit miracle, loin de là,son utilisation doit être très précise. Mais peut-on se fermer les yeux et les oreilles pour ne rien voir et ne rien entendre.

  12. #41
    mh34

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Bonsoir,

    Tous les essais "cliniques" qui ont été réalisés par les universités américaines, canadiennes et européennes depuis 2007 sont publics. Y compris celle par le Medicor Center de Toronto. Cela a déjà été présenté par Dr Evengelos Michelakis, associate chair and medical researcher at the University of Alberta's dans différents congrès.
    Ok.

    Depuis 2007, beaucoup de médias ont parlé de cette molécule, vous en trouverez très facilement l'information sur des médias grand public tel que youtube ou www.thedcasite.com ou http://clinicaltrials.gov/ct2 et beaucoup d'autres.
    je ne fais aucune confiance aux médias grand public dans le traitement de ce genre d'informations.
    Les familles des patients qui ont utilisé ce protocole l'on fait de leur propre chef, pour tenter de sauver un être humain de leur famille.
    Euh...je ne vois pas très bien quelle autre raison ils auraient bien pu avoir?
    Et quoique vous puissiez en penser cette utilisation par ces familles l'a été avec sérieux et rigueur.
    je n'en pense strictement rien, Et je n'ai aucune raison d'en douter.

    Afin que les gens ne fasse pas n'importe quoi, j'ai compilé toutes les infos et publications sur cette molécule, et je les ai ensuite communiquée gratuitement (sans aucune rétribution) aux familles qui me les ont demandés.
    Mon problème n'est pas là ; mon problème est que la thérapeutique, et là quoi que vous puissiez en penser vous, n'est pas du ressort de tout un chacun, mais de professionnels formés pour ça par des études appropriées.
    Il n'y a aucune imprudence dans mon "post" précedent, je n'ai pas communiqué sur des dosages ou des sources d'approvisionnement des produits du protocole.
    Vous pensez vraiment que personne ne peut utiliser les infos que vous avez données pour bricoler un traitement à sa sauce? Vous êtes bien naif...
    Si et seulement si vous êtes médecin que vous le souhaitez et avec l'accord des familles je pourrais vous mettre en contact avec elles.
    Je suis médecin mais pas oncologue...je n'ai donc pas la compétence pour ça, mais je vous remercie de votre proposition.

    Les oncologues malgré des essais cliniques concluants ne font rien et ne veulent pas en entendre parler;
    Vous êtes-vous demandé pourquoi? Quel intérêt ont-il à laisser mourir leurs patients, dites?
    peut-on pour autant laisser des familles sans rien faire pour essayer de sauver quelqu'un qui voudrait encore vivre.
    Vous savez que les personnels des services d'oncologie sont exactement sur la même ligne?

    Enfin j'imagine que vous faites ce que vous croyez juste. J'espère que vous n'aurez pas à le regretter...
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  13. #42
    myoper

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Tous les essais "cliniques" qui ont été réalisés par les universités américaines, canadiennes et européennes depuis 2007 sont publics.
    Des essais cliniques, il en existe des milliers par an.
    Comment les gens vont ils savoir s'il est significatif, dangereux ou simplement pertinent ?
    Puisque ces études ont été diffusées et présentées en congrès, tout ce qui est utile sera retenu et le reste non utilisé (à moins de penser que les médecins et plus précisément les oncologues dont vous vous prévalez de l'autorité en les citant sont, soit incompétents, soit ne veuillent pas soulager leurs patients).


    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Les oncologues malgré des essais cliniques concluants ne font rien et ne veulent pas en entendre parler; peut-on pour autant laisser des familles sans rien faire pour essayer de sauver quelqu'un qui voudrait encore vivre. Ce n'est pas un produit miracle, loin de là,son utilisation doit être très précise. Mais peut-on se fermer les yeux et les oreilles pour ne rien voir et ne rien entendre.
    Alors vous connaissez mieux la médecine, la biologie, les cancers, la physiologie que toute la profession réunie.
    Pour info, en ce qui concerne le cancer du sein, du colon, le mélanome, le leiomyosarcome utérin, carcinome épidermoïde du poumon, vous n'avez qu'un cas.
    Pour le cancer du col et du rein, vous n'en avez que deux.
    On ne peut tirer strictement aucune conclusion sur un nombre de cas aussi faible, en mélangeant les pathologies, les stades, les traitements associés, les effets connus de ceux inconnus, sans comparaison, sans posologie reconnue ou même déterminable cliniquement ou biologiquement, sans éléments clinique significatif sur chacun des facteur inclus, etc. et surtout sans échelle d'évaluation alors que c'est la douleur qui est testée et d'autant que ce que vous décrivez se voit exactement de la même façon sans votre protocole.

    De plus avec le nombre de facteurs que vous ajoutez, on ne pourrait même pas savoir "qui fait quoi":
    DCA + Reishi + Maitaké + mes aimants. N'étant pas médecin...
    Reishi
    Des études très insuffisantes encore.
    Maitaké
    Qui, outre sa toxicité, pourrait stimuler aussi les cellules cancéreuses...
    mes aimants
    Sans commentaires.
    Et sans compétence aucune (médecin oncologue et il faut aussi savoir comprendre et organiser des études), le fait que vous ayez suivi les patients n'est qu'une source de biais supplémentaires.



    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Afin que les gens ne fasse pas n'importe quoi, j'ai compilé toutes les infos et publications sur cette molécule, et je les ai ensuite communiquée gratuitement (sans aucune rétribution) aux familles qui me les ont demandés.
    Il n'y a aucune imprudence dans mon "post" précedent, je n'ai pas communiqué sur des dosages ou des sources d'approvisionnement des produits du protocole. Si et seulement si vous êtes médecin que vous le souhaitez et avec l'accord des familles je pourrais vous mettre en contact avec elles.
    Vous voulez dire que la médecine basée sur des preuves s'apprend par des sources anonymes sur des forums grands publics car les autorités médicales qui établissent les recommandations l'ignorent ?
    De plus, ça veut dire que les patients lisant vos affirmations vont pouvoir venir demander des explications à leurs oncologues qui donc ne seraient pas compétant si pas au fait de ces protocoles inconnus et devront perdre du temps de soins et de formation, utiles par ailleurs, à se renseigner et les renseigner en dehors des recommandations officiellement démontrées et reconnues.
    Ça veut dire aussi qu'un certain nombre de patient pourraient abandonner leurs protocoles actuels jusqu’à trouver le "votre" et perdre un temps qui pourraient leur être fatal (perte de chance).

    Ça s'appelle une perte de chance et au lu du nombre de décès que vous relatez, c'est plus qu'imprudent de proposer ce genre de choses sur un forum.

  14. #43
    titi0521

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Ceci est une version expurgée de commentaires et de liens internet, de la réponse que vous allez recevoir en message privé, mais si nécessaire je suis prêt à publier la version non expurgée.

    Tout d'abord je ne me prévaux d'aucune autorité sur qui que ce soit, j'espère que ceci est bien clair, j'ai spécifié que je n'étais pas médecin, mais ingénieur en Informatique, Naturopathe et Sophrologue.

    Vous tirez des conclusions et vous m'attribuez des propos qui sont faux. Je n'ai jamais tenus ou écrits de propos concernant mes connaissances en biologie, sur les cancers, la physiologie… qui regroupent toutes les connaissances de toutes les professions de la médecine conventionnelle réunies. J'ai des amis médecins généralistes et spécialistes, et je respecte les nombreuses années qu'ils ont passées à étudier et je respecte aussi l’expérience de la pratique de leur métier.

    Bien que je sois ignorant en la matière, je félicite les chercheurs qui ont travaillé sur le cancer du sein et mis au point les protocoles actuels.

    Quand vous écrivez ce qui suit : « Vous voulez dire que la médecine basée sur des preuves s'apprend par des sources anonymes sur des forums grands publics car les autorités médicales qui établissent les recommandations l'ignorent ? »

    A nouveau ici vous extrapolez et vous me faites tenir des propos qui ne sont pas les miens !!!!

    << De plus, ça veut dire que les patients lisant vos affirmations vont pouvoir venir demander des explications à leurs oncologues qui donc ne seraient pas compétant si pas au fait de ces protocoles inconnus et devront perdre du temps de soins et de formation, utiles par ailleurs, à se renseigner et les renseigner en dehors des recommandations officiellement démontrées et reconnues. Ça veut dire aussi qu'un certain nombre de patient pourraient abandonner leurs protocoles actuels jusqu’à trouver le "votre" et perdre un temps qui pourraient leur être fatal (perte de chance). Ça s'appelle une perte de chance et au lu du nombre de décès que vous relatez, c'est plus qu'imprudent de proposer ce genre de choses sur un forum.>>

    Abandonnez un protocole, ce serait absurde de la part des patients, encore une extrapolation !!! Il est nécessaire que les patients suivent jusqu’au bout les protocoles de leur oncologue.

    Mais sachez quand même, que depuis 2007, dans le monde entier, les patients n’ont pas attendu que j’écrive fin 2013 sur un forum pour se renseigner sur le DCA. Ni vos confrères et consœurs d’ailleurs.

  15. #44
    myoper

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Vous tirez des conclusions et vous m'attribuez des propos qui sont faux.
    Je me suis contenté de reprendre ceux que vous avez vous même écrit et ce qu'ils impliquent forcément.

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Tout d'abord je ne me prévaux d'aucune autorité sur qui que ce soit, j'espère que ceci est bien clair, j'ai spécifié que je n'étais pas médecin, mais ingénieur en Informatique, Naturopathe et Sophrologue.
    Vous n'avez donc aucun protocole, traitement ou technique médicale à proposer, comme vous le faites ici, j'espère que ceci est bien clair ?


    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Je n'ai jamais tenus ou écrits de propos concernant mes connaissances en biologie, sur les cancers, la physiologie… qui regroupent toutes les connaissances de toutes les professions de la médecine conventionnelle réunies.
    C'est bien ce que j'avais remarqué et souligné


    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    J'ai des amis médecins généralistes et spécialistes, et je respecte les nombreuses années qu'ils ont passées à étudier et je respecte aussi l’expérience de la pratique de leur métier.
    Alors s'ils ne retiennent pas votre protocole, c'est qu'il n'y a pas à le retenir et vous n'avez aucune légitimité pour réfuter leur avis et aucune légitimité pour l'exposer et encore moins à le proposer.
    Vous passez par dessus leur autorité fondé sur leur compétence et , par ce fait, ne les respectez pas car ils n'ont pas besoin de vous pour savoir ce qu'ils ont à faire (surtout avec des informations qui n'ont aucune validité scientifique).
    C'est à eux de le faire si, et seulement si, il y a des preuves d'une quelconque utilité.



    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Bien que je sois ignorant en la matière, je félicite les chercheurs qui ont travaillé sur le cancer du sein et mis au point les protocoles actuels.
    Alors vous ne devez donc rien proposer et encore moins un quelconque protocole.
    Alors comme vous, tous les ignorants du domaine peuvent aussi proposer leurs traitements, leurs protocoles qui 'ont strictement aucune efficacité ?

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Quand vous écrivez ce qui suit : « Vous voulez dire que la médecine basée sur des preuves s'apprend par des sources anonymes sur des forums grands publics car les autorités médicales qui établissent les recommandations l'ignorent ? »

    A nouveau ici vous extrapolez et vous me faites tenir des propos qui ne sont pas les miens !!!!
    Encore une fois, je pose une question et vous feignez de ne pas comprendre pour détourner mes propos et éviter de répondre.


    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    << De plus, ça veut dire que les patients lisant vos affirmations vont pouvoir venir demander des explications à leurs oncologues qui donc ne seraient pas compétant si pas au fait de ces protocoles inconnus et devront perdre du temps de soins et de formation, utiles par ailleurs, à se renseigner et les renseigner en dehors des recommandations officiellement démontrées et reconnues. Ça veut dire aussi qu'un certain nombre de patient pourraient abandonner leurs protocoles actuels jusqu’à trouver le "votre" et perdre un temps qui pourraient leur être fatal (perte de chance). Ça s'appelle une perte de chance et au lu du nombre de décès que vous relatez, c'est plus qu'imprudent de proposer ce genre de choses sur un forum.>>

    Abandonnez un protocole, ce serait absurde de la part des patients, encore une extrapolation !!! Il est nécessaire que les patients suivent jusqu’au bout les protocoles de leur oncologue.
    Et vous pensez qu'il existe beaucoup de gens qui se font leur diagnostic de cancer, tout seuls, dans leur cuisine et qui ne sont pas suivi par des oncologues et n'ont pas de protocoles ?

    Alors, si ce n'est les détourner du protocole qu'ils ont forcément déjà, qu'elle est l'utilité de leur présenter ou leur faire croire qu'il existe un autre protocole que vous soutenez comme efficace, selon vos conclusions ?

    Mais en plus, je vous rappelle qu'il n'a fait la preuve de rien, jamais.



    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    Mais sachez quand même, que depuis 2007, dans le monde entier, les patients n’ont pas attendu que j’écrive fin 2013 sur un forum pour se renseigner sur le DCA. Ni vos confrères et consœurs d’ailleurs.

    Quel est l’intérêt puisque tous les patients ont déjà un protocole et vous dites vous même qu'ils ne doivent pas l'abandonner ?
    Quel intérêt ici puisqu'on ne connait absolument pas les risques encourus, ni l'efficacité ni l'utilité, pourquoi ou comment ?

    Il existe des forums sur Lucky-luke, Obélix, les roches lunaire ou l'herbe de pelouse mais ça ne prouve rien et encore moins une quelconque utilité dans un quelconque cancer: votre argument est sans utilité ni pertinence.

    Ce sont mes propos et je décrit très exactement ce que vous faites, à savoir appâter les gens sur un forum pour diffuser un ou des traitements potentiellement dangereux qui n'ont jamais eu aucune preuve ni d'efficacité, ni d'innocuité (on ne sait pas sous quelles conditions - pour info, ce genre de pratique, en France, peut être passible de prison ferme).
    C'est plus clair, maintenant ?
    Dernière modification par myoper ; 05/12/2013 à 23h26.

  16. #45
    myoper

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    ... Naturopathe...
    Naturopathie ?

  17. #46
    javahl

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Les propriétés anticancéreuses dudichloracetate ( dichloro acétate DCA) ont été notamment étudiées par le Pr Evangelos Michelakis de l’Université d’Alberta au Canada qui s’était inquiété courant 2007 après son show à la télévision de l’exploitation sauvage de ce médicament portant préjudice à ses travaux avant que des tests sérieux aient abouti. Le DCA a connu un succès aux Etats Unis et au Canada avant que son utilisation soit devenue plus limitée et réglementée. Il y a quelques années j’avais trouvé des essais cliniques intéressants pour le glioblastome multiforme (publié en 2010 non confirmé par la suite) notamment à cet endroit :
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20463368

    L’annonce de ces premiers succès avait conduit un individu dont j’ai oublié le nom, à proposer sur internet le DCA à des malades afin qu’ils puissent conduire leurs propres expérimentations sur eux-mêmes. Une clinique au Canada utilisant ce produit à des couts prohibitifs fut même signalée sur plusieurs sites internet dont celui d’un célèbre neurologue et écrivain avant qu’il ne décède d’une récidive de glioblastome. Le DCA, c’est aussi une excellente affaire de gros sous… En 2007, l’exploitation inconsidérée du DCA prit une telle ampleur que la revue Nature jugea bon de publier une mise en garde que l’on peut encore consulter à cet endroit :
    http://www.nature.com/nature/journal...l/446474a.html

    l’innocuité du traitement n’est pas prouvé et certaines expérimentations auraient montré une toxicité pour les nerfs périphériques. Il est important de signaler que le produit que l’on trouve encore de nos jours sur internet ne présente pas suffisamment de garantie sanitaire et pourrait contenir des impuretés toxiques. Quant à le produire sois même comme cela est évoqué par moco sur ce forum ; ainsi chaque patient pourrait devenir un préparateur en pharmacie en puissance !!! Il est important de signaler que le DCA a même été classé comme substance probablement cancérigène. En 1997 un test d’Ames avait donné un résultat faiblement positif.

    Une publication sur le DCA de Michelakis remontant à 2008 disponible à cet endroit : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18766181, avait déjà montré les limites du DCA qui ne semblait pas être efficace dans certains cancers (poumon, les lymphomes, sarcomes… ). L’auteur ignorait si les concentrations étudiées in vitro et in vivo permettraient d’atteindre chez des patients des concentrations intra-tumorales cytotoxiques contre les cellules anormales. En outre le DCA pourrait être neurotoxique avec une chimiothérapie… Depuis 2010, à ma connaissance, aucune autre publication de ce chercheur dans la presse spécialisée n’a fait évoluer le dossier.

    Donc, on n’a rien de concret en ce qui concerne la biodisponibilité chez l’humain, la dose d’efficacité, les bénéfices risques, des études sérieuses qui montrerait sa supériorité par rapport aux traitements classiques… Il existe d’autres articles quelque fois disponibles sur internet qui vont dans le même sens comme celui du Dr Matteo Conti (the DCA site) qui précise que DCA produit en culture cellulaire un effet d' inhibition de la tumeur, mais il n'est pas en mesure de l’éliminer, et conclue que seul, le DCA, malgré son efficacité, n'est probablement pas suffisant pour une guérison complète. Donc rien d’extraordinaire par rapport à des centaines d’autres anti-cancéreux connus et abandonnés en raison de leur toxicité et/ou leur niveau d’efficacité inférieur à ceux déjà utilisés en clinique.

    Tout ceci montre qu’il ne faut pas jouer à l’apprenti sorcier avec un médicament en cours d’expérimentation qui n’a peut-être pas conduits aux résultats attendus ce qui pourrait expliquer l’absence de publication par Michelakis depuis 2010 (mais qui a continué a publié sur d’autres sujets), ce qui est le cas de plus de 80 % des produits testés, un produit qui pourrait même réduire l’espérance de vie chez certains patients en raison de sa toxicité.

  18. #47
    titi0521

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Effectivement, il ne faut pas jouer à l’apprenti sorcier avec un médicament en cours d’expérimentation ou après l'expérimentation.

    Les travaux du Dr Michelakis ont aussi peut être été interrompus par manque de financement, le brevet de la molécule étant "tombé" dans le domaine public.

    Concernant la toxicité du produit, peut être que vous médecins, vous pourriez demander leur avis aux médecins français qui ont publié en octobre 2012, les résultats de leurs recherches sur le DCA et le mélanome.
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22865452

  19. #48
    myoper

    Re : A Propos Du Dichloroacétate, (d.c.a)

    Citation Envoyé par titi0521 Voir le message
    ... vous pourriez demander leur avis aux médecins français qui ont publié en octobre 2012...
    Les publications sont internationales et accessibles à tous, y compris au Dr Michelakis ; on constate que les études continuent et qu'elles ne sont pas suffisantes pour approuver ce traitement.
    Encore moins pour le proposer sans références, sans protocole valide et sans encadrement médical, de façon sauvage.
    Dernière modification par myoper ; 06/12/2013 à 23h42.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. À propos de Newton
    Par Sephi dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 21
    Dernier message: 23/06/2007, 11h20
  2. à propos de pi ...
    Par Amon GAIA dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/01/2007, 19h03
  3. A propos de la SI
    Par Makay dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/05/2006, 14h09
  4. A propos du dual
    Par martial15 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/11/2004, 19h08